Aide pour personne en difficulté financière : sans ressources, comment s’en sortir ? Quelles aides selon votre situation ?

Sans revenus, sans ressource et se demandent comment s’en sortir ? Des dispositifs en faveur de la solidarité peuvent être sollicités.

Aides exceptionnelles, aide aus demandeurs d’emploi, arrêt de travail pour garde d’enfant, chômage partiel, prêt CAF, aide alimentaire ou encore fonds national d’aide d’urgence pour les étudiants… Le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures et de dispositifs afin de soutenir les citoyens de l’Hexagone et l’économie dans cette période si délicate.

Vous trouverez dans cet article les différents dispositifs possibles en fonction de vos difficultés (loyer, alimentation, factures…), mais aussi les aides spécifiques en fonction de votre situation :

Difficulté financière, qui peut m’aider ?

Dans les périodes difficiles, il est important de trouver le bon interlocuteur pour être accompagné.

Selon votre situation, les conseillers CAF, Pôle Emploi, votre propriétaire ou encore votre CCAS pourront peut-être vous apporter des solutions. Ainsi nous vous proposons de consulter la liste des interlocuteurs à privilégier si vous rencontrez des difficultés financières.

Si vous rencontrez des difficultés financières, découvrez les aides possibles en fonction de votre situation et quelques conseils. Dans cet article, nous recensons la majorité des prestations qui peuvent vous être accordées.

 

Difficultés financières : quelles aides sociales pour le quotidien ?

Pas d’argent, comment s’en sortir ?

Loyer, factures, besoins de première nécessité… Il existe de nombreuses aides pour vous soutenir durant cette période particulièrement difficile.

Certains des dispositifs ont été mis en place en raison de l’épidémie de Covid-19. En revanche, d’autres sont accessibles “en temps normal”.

 

Les dispositifs pour vous à payer votre loyer

Même en période de Covid19, vous devez continuer à payer votre loyer. Si vos difficultés financières vous en empêchent, nous vous conseillons de contacter dans un premier temps votre propriétaire afin de le prévenir de vos difficultés. Une solution pourra peut-être être trouvée (comme l’échelonnement des impayés).

Par ailleurs, d’autres solutions s’offrent à vous. Vous êtes peut-être éligible aux dispositifs suivants :

Les aides en cas d'impayés de loyer

 

Trop de dettes, les aides pour payer ses factures (électricité, gaz ou eau)

Sans argent, comment s’en sortir pour payer ses factures ?

Tout d’abord, sachez que la trêve hivernale est active jusqu’au 31 mars 2021.

Ainsi, les coupures d’électricité sont interdites durant cette période (en savoir plus).

Pour éviter la coupure et pouvoir payer ses factures d’énergie, il existe des aides comme :

  • Le chèque énergie : il permet de régler factures d’électricité, de gaz ou de combustibles
  • Le chèque-eau : il assure une baisse du montant de la facture d’eau
  • L’indemnité inflation : est une aide de 100€ versée à toutes les personnes qui gagnent moins de 2.000€ par mois. Cette aide est automatique, aucune démarche n’est à réaliser.

Pour qui

Si vous avez des difficultés pour payer vos dettes, sachez que chaque aide a ses propres critères d’éligibilité, mais toutes sont réservées aux ménages les plus modestes.

Comment bénéficier d’une aide pour régler ses dettes

Selon l’aide dont vous avez besoin, la démarche pour en bénéficier varie. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour connaître les modalités de chaque dispositif.

Les aides pour payer vos factures

 

Difficulté financière : quels sont prêts aidés possibles ?

Paradoxalement, il est parfois compliqué de réaliser un emprunt quand on se trouve dans une situation financière très compliquée. Sachez que si votre banque refuse de vous prêter de l’argent, deux solutions existent.

Le prêt sans intérêt de la CAF

Également appelé prêt d’honneur, il s’agit d’un crédit sans intérêt accordé par la CAF. Il sert notamment à régler des factures impayées, mais peut aussi être utilisé pour acheter certains indispensables comme un ordinateur (essentiel pour le télétravail ou l’école à la maison). Sa valeur dépend des besoins du demandeur.

Il s’adresse aux allocataires en grande difficulté financière : chaque CAF départementale décide des conditions et du montant accordé. Pour savoir si vous êtes éligible, rapprochez-vous de votre Caisse d’Allocations Familiales.

Prêt d'urgence de la CAF

Le micro-crédit social jusqu’à 5.000 euros

Le micro-crédit personnel s’adresse aux personnes qui ne sont pas en mesure d’emprunter de l’argent auprès de leur banque, à savoir :

  • Les personnes avec de faibles ressources
  • Les personnes dont l’activité professionnelle n’est pas stable
  • Les personnes en difficultés financières

D’un montant compris entre 300 et 5.000 euros, il permet de financer la réparation ou l’achat d’une voiture, l’acquisition d’un ordinateur, l’entrée en formation…

Pour constituer un dossier de demande micro-crédit social, vous devez vous faire accompagner par un travailleur social. Une fois les différents éléments en sa possession, il se charge de contacter les banques partenaires du micro-crédit social.

Micro-crédit social

 

Aide pour les besoins de première nécessité de la CAF

En cette période de crise sanitaire et pour faire face à la baisse de revenus des familles, la CAF permet d’obtenir une aide pour les achats de première nécessité.

Pour qui

  • Les allocataires ayant au moins un enfant à charge

Comment bénéficier d’une aide financière de la CAF

La demande se fait auprès de la CAF. Pour cela, contactez votre caisse par mail ou par téléphone. Chaque dossier est étudié au cas par cas selon les difficultés financières. Des justificatifs seront sans doute demandés.

Comment contacter la CAF

 

Besoin d’aide pour les achats alimentaires et les repas des enfants

Si vos difficultés financières se répercutent sur vos besoins alimentaires et ceux de vos enfants, sachez que vous pouvez recourir à l’aide alimentaire et aux aides à la cantine scolaire.

L’aide alimentaire par votre CCAS ou les associations

L’aide alimentaire permet aux plus démunis d’obtenir des denrées alimentaires et de première nécessité gratuitement ou à coût très réduit. Ce soutien vital est assuré par plusieurs organismes : les CCAS ou les associations comme la Banque Alimentaire, la Croix-Rouge ou encore les Restos du Cœur.

Pour en bénéficier, vous devez contacter par téléphone le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de votre commune ou appeler l’antenne locale d’une association près de chez vous.

Obtenez de l'aide alimentaire

Les aides à la cantine pour vos enfants

Si vous rencontrez des difficultés financières, des aides à la cantine peuvent être sollicitées pour les enfants scolarisés en primaire, collège ou lycée.

Elles sont accordées par la commune (pour les élèves de primaire) et par le fonds social de l’établissement (pour les collégiens et les lycéens).

En cette période, il est possible que votre commune propose des aides exceptionnelles pour la cantine de vos enfants. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie pour en savoir plus.

Les aides à la cantine scolaire

Aides lors de problèmes financiers pour demandeurs d’emploi

Pôle emploi a renforcé son accompagnement auprès des personnes au chômage durant la crise sanitaire. De nombreuses aides sont désormais proposées.

 

Changements Pôle Emploi dans le calcul des droits

Le nombre d’inscriptions à Pôle Emploi a fortement augmenté depuis le début de la crise sanitaire (promesse d’embauche qui n’aboutit pas à un contrat, licenciement en raison du Covid-19…).

Selon votre situation (nouvellement demandeur d’emploi ou déjà inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi), des aides Pôle Emploi ont été adaptées.

Pour les personnes qui doivent s’inscrire (prochainement) à Pôle Emploi :

  • Vous avez peut-être droit au chômage : si vous souhaitez savoir si vous êtes éligible, consultez les conditions pour avoir droit aux allocations chômage
  • La période de référence non prise en compte dans le calcul des droits : “en temps normal”, il faut avoir travaillé au moins 6 mois au cours des 24 derniers mois pour ouvrir des droits aux allocations chômage (voir le nombre d’heures pour percevoir le chômage). En raison de la crise sanitaire, vous devez avoir travaillé au moins 4 mois sur une période de 27 mois (au lieu de 24 mois auparavant).
  • Pour les futurs demandeurs d’emploi, les périodes non travaillées durant les confinements ne seront pas prises en compte pour le calcul du SRJ comme cela est normalement prévu avec la nouvelle réforme du chômage qui est entré en vigueur en octobre 2021.

Comment bénéficier des aides Pôle Emploi

Rapprochez-vous de Pôle Emploi pour vérifier votre éligibilité et connaître les éventuelles démarches à réaliser. Et si vous êtes déjà bénéficiaire des allocations Pôle Emploi, tout se fait de manière automatique. Mais attention, vous devez continuer à actualiser votre situation depuis votre espace en ligne.

Conditions pour bénéficier du chômage

 

Prime de 1.000€ pour les chômeurs longue durée qui entent en formation

Aprés de nombreuses difficultés économiques liées à la crise sanitaire, la situation s’améliore et désormais de nombreux secteurs d’activité recrutent ! Sont notamment concernés les secteurs de l’hôtellerie et du bâtiment.

Ainsi, pour encourager cette reprise, le gouvernement a annoncé la mise en place d’une nouvelle prime, d’un montant de 1.000 euros. 

Pour qui

Ce dispositif s’adresse aux chômeurs de longue durée qui débutent une formation professionnelle débouchant sur une promesse d’embauche. Attention, actuellement les modalités exactes de cette nouvelle aide ne sont pas encore connues. Cet article sera mis à jour dés la parution officielle des informations.

Comment en  bénéficier  ?

Les condition d’accès à cette aide n’ont pas encore été communiquées. Nous ne savons pas à l’heure actuelle si une demande devra être effectuée ou si son attribution sera automatique. Pour l’instant nous savons que l’aide de 1.000€ sera versée en 2 temps : la 1ere moitié lors de l’entrée en formation puis la seconde à la fin de cette formation.

Aide pour les chômeurs longue durée

 

Sans allocations chômage, quelles aides possibles (RSA…) ?

Je n’ai pas le droit aux allocations chômage, que faire ?

Si vous avez perdu votre emploi et que vous ne respectez pas les conditions pour prétendre au chômage, il est possible de faire une demande de RSA. Le calcul de vos droits se base sur les ressources des 3 derniers mois.

De plus, certaines prestations sociales peuvent être sollicitées à tout moment. Ainsi si vous souffrez de difficultés financières, vous avez peut-être droit à certaines aides :

  • Le Revenu de Solidarité Active : si vous êtes sans ressources, il peut être utile de simuler vos droits au RSA directement sur ce lien.
  • Une aide au logement (APL par exemple) : si vous vous retrouvez au chômage, la CAF peut appliquer un abattement sur vos ressources et vous permettre d’ouvrir des droits à une aide au logement. Vous pouvez faire une simulation d’aide au logement.
  • La Complémentaire Santé Solidaire : si vos revenus ont baissé, vous pouvez estimer vos droits à la complémentaire santé solidaire. Les revenus des 12 derniers mois sont pris en compte.

Comment bénéficier des prestations sociales en cas de difficulté

Si vous êtes déjà allocataire, vous n’avez absolument rien à faire. Vos allocations et prestations continueront à vous être versées automatiquement et sans interruption.

Si vous n’êtes pas encore bénéficiaire des aides sociales, vous pouvez déposer une demande d’aide (quelle qu’elle soit) ce qui vous permettra de créer un compte CAF et d’obtenir un numéro d’allocataire.

 

Aides et dispositifs en faveur des salariés

La fermeture et la réduction d’activité de nombreux commerces ont impacté les salariés. Ainsi, plusieurs dispositifs ont été mis en place afin de pallier à la baisse de revenus en raison du Coronavirus.

 

Mise en activité partielle : quelle rémunération ?

Afin de protéger les salariés et les entreprises dont l’activité a été fortement ralentie, voire stoppée par la crise du Covid-19, la procédure de chômage partiel (ou chômage technique) a été simplifiée.

Avec cette mesure, les salariés reçoivent une indemnité d’un montant équivalant à 60% de leur salaire brut, soit environ 72% de leur salaire net. Seules les personnes payées au SMIC perçoivent la totalité de leur rémunération. Vous pouvez estimer le montant auquel vous pouvez prétendre à l’aide du simulateur de chômage partiel.

Pour qui

  • Les salariés des entreprises dont l’activité économique a été réduite ou arrêtée pour cause du Coronavirus
  • Les salariés issus de secteurs protégés (tourisme, hôtellerie, restauration …)
  • Les salariés qui doivent cesser temporairement leur activité pour garder leur(s) enfant(s) en raison de la fermeture de la crèche, de l’école ou du collège.

Comment bénéficier du chômage partiel

Vous êtes salarié, mais votre employeur vous demande de rester chez vous ? Mais sans revenus, comment s’en sortir ? Vous avez le droit au chômage partiel et en plus, vous n’avez aucune démarche à effectuer ! De son côté, votre employeur sollicitera une autorisation préalable de mise en activité partielle, puis vous versera directement votre indemnité.

Fonctionnement du chômage technique

 

Un complément de revenus avec la prime activité

La prime d’activité est réservée aux salariés dont les ressources ne dépassent pas les plafonds établis par la CAF. Cette aide est toujours d’actualité, y compris si vous êtes au chômage partiel (en savoir plus sur le cumul prime activité et chômage technique).

Pour qui

  • Les personnes ayant une activité rémunérée (salariés, indépendants…)
  • Les personnes âgées de plus de 18 ans
  • Les personnes de nationalité française ou de nationalité étrangère et titulaire d’une carte de résident ou d’un titre de séjour en règle
  • Les personnes dont les ressources du foyer respectent les plafonds de la CAF

Comment bénéficier de la prime d’activité

Rendez-vous directement sur le site de la CAF pour accéder au formulaire en ligne. Lors du remplissage de votre déclaration trimestrielle, vous n’aurez qu’à indiquer les sommes reçues au titre du chômage partiel dans la rubrique Salaire.

La prime activité

 

Aides pour les jeunes et les étudiants en difficultés financières

Perte de jobs étudiants, éloignement, isolement, conditions de vie précaires… Les jeunes et les étudiants sont particulièrement impactés par la crise sanitaire.

Plus de 20 aides réservées aux moins de 26 ans sont présentées dans notre dossier spécial. Ci-dessous, vous retrouverez le détail des aides financières actuellement disponibles pour les étudiants impactés par la crise sanitaire.

 

Le fonds national d’aide d’urgence pour les étudiants

Le FNAU ou Fonds National d’Aide d’Urgence est une aide financière exceptionnelle qui s’adresse aux étudiants. Elle se présente sous deux formes :

  • Un soutien ponctuel correspondant à un versement de 2.597 € maximum
  • Un soutien annuel, versé mensuellement, pouvant monter jusqu’à 5.736 €

Pour qui

  • Les étudiants en difficulté financière

Comment bénéficier du fonds national d’aide d’urgence

Pour faire une demande d’aide, prenez contact avec le CROUS dont dépend votre établissement scolaire. L’organisme vous donnera toutes les indications nécessaires pour monter votre dossier.

Le fonds d'urgence pour les étudiants

 

Une aide pour les anciens boursiers sans emploi

En 2020, une aide de 200 euros avait été versée à certains étudiants (voir les détails). Début 2021, un nouveau dispositif a été créé pour soutenir les aux jeunes diplômés âgés de moins de 30 ans en recherche d’emploi et qui étaient auparavant boursiers de l’enseignement supérieur.

Comment bénéficier de l’aide Pôle emploi pour les anciens boursiers

Versée sous conditions pour une durée de 4 mois maximum, elle ne peut pas être cumulée avec le RSA ou la Garantie Jeunes. Vous devez faire une demande auprès de Pôle emploi avant le 31 décembre 2021.

Aides pour jeune sans emploi

 

Une aide pour les jeunes diplômés de moins de 26 ans

Disponible depuis début 2021, cette nouvelle aide s’adresse aux jeunes diplômés âgés de moins de 26 ans et qui rencontrent des difficultés pour s’insérer sur le marché du travail.

D’un montant maximum de 497,01 euros par mois, cette aide peut être versée, sous conditions, pendant 6 mois et renouvelée selon les situations.

Comment bénéficier de l’aide Pôle emploi pour les jeunes diplômés

Vous devez faire une demande auprès de votre conseiller Pôle emploi ou vous rapprocher de votre Mission locale afin de monter votre dossier.

Aide aux jeunes en difficulté face à l'emploi

 

Jeunes en difficulté financière : obtenez l’aide de la Mission locale

J’ai moins de 26 ans et sans argent, quelles sont les aides auxquelles je peux prétendre ?

Le RSA est accessible aux moins de 25 ans, mais des conditions d’activités antérieures sont demandées. Consultez les informations sur le RSA jeune.

En revanche, la Mission locale propose d’accompagner les jeunes qui sont confrontés à de grandes difficultés face à l’emploi par le biais de la Garantie Jeune. Durant cette période, une allocation de 497 euros par mois peut être versée. Le fonds d’aide aux jeunes peut également être sollicité.

Pour qui

  • Les jeunes de moins de 26 ans sans emploi qui ne peuvent pas être aidés par les parents

Comment bénéficier du dispositif

Pour bénéficier de la Garantie Jeune (accessible quel que soit votre département de résidence), il faut s’adresser à la mission locale proche de chez vous. Un conseiller fait un point sur la situation et pourra vous proposer d’intégrer le dispositif.

La garantie jeune

Les aides pour faire face aux imprévus familiaux ou à un décès

En 2020, une aide d’urgence aux familles les plus modestes a été versée à deux reprises (voir les détails ici). Pour l’année 2021, aucun dispositif n’est prévu à ce jour.

En revanche, selon votre situation et en fonction de la nature de vos difficultés (consultez les aides de l’ASE), de nombreuses aides dédiées à la famille existent et peuvent être mobilisées pour faire face à la crise sanitaire. Vous trouverez toutes les informations dans notre dossier spécial familles.

Par ailleurs, vous trouverez ci-dessous des informations sur les arrêts de travail pour garde d’enfant dans le contexte de pandémie et sur les aides aux frais d’obsèques.

 

Covid-19 : quel arrêt de travail pour garde d’enfant ?

Depuis le 1er septembre 2021, des dispositions particulières s’appliquent pour les arrêts pour garde d’enfants dans la situation suivante :

  • Votre enfant est positif à la Covid

Si vous êtes contraint d’arrêter de travailler temporairement pour ce motif, vous pouvez bénéficier de d’un arrêt de travail dérogatoire sans délai de carence en fonction de votre situation. Découvrez également le don de jours de repos entre salariés. Si la crèche, l’école ou le collège de votre enfant ferme à cause de la crise sanitaire, vous pouvez bénéficier du chômage partiel.

 

Sont concernés par l’arrêt de travail dérogatoire sans délai de carence :

  • Les salariés de droit privé
  • Les personnes ayant le statut d’indépendant
  • Les travailleurs non-salariés agricoles
  • Les artistes auteurs
  • Les stagiaires de la formation professionnelle
  • Les personnes en professions libérales
  • Les professionnels de santé
  • Les gérants salariés
  • Les personnes contractuelles de droit public de l’administration
  • Les fonctionnaires à temps non complet (moins de 28h)
  • Les assistantes maternelles et les gardes d’enfant à domicile

Si vous êtes fonctionnaire :

Vous pouvez être placé en autorisation spéciale d’absence (ASA) et vous serez alors indemnisé à 100%.

Si vous devez garder vos enfants

 

Les aides pour les frais d’obsèques

Payer un enterrement peut être très délicat en ce moment, surtout si vous êtes sans revenus ni ressources. Il existe plusieurs solutions :

  • Le capital décès de la CPAM
  • L’aide du CCAS
  • L’aide d’urgence de la CAF

Pour qui

  • Toute personne en difficulté financière et ayant perdu un proche

Comment bénéficier des aides pour obsèques

Suivant les situations, il convient de contacter votre mairie, le CCAS ou la Caisse d’Allocations familiales pour entamer vos demandes.

Les aides pour payer les frais d'obsèques

 

Les dispositifs si vous avez le statut d’indépendant

Votre activité est stoppée  ? Si vous ne pouvez plus travailler, vous vous retrouvez dans une situation précaire : sans revenus, comment s’en sortir ?

Pour vous aider et préserver l’économie de votre auto-entreprise, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures comme :

  • L’aide mensuelle jusqu’à 1 500 euros
  • La modulation du taux de prélèvement à la source et la remise d’impôts
  • Le différé de remboursement des prêts des entreprises
  • La demande de prêt pour indépendant en difficulté

Pour qui

  • Les travailleurs indépendants
  • Les artisans
  • Les auto-entrepreneurs

Difficultés financières, comment obtenir une aide pour travailleur indépendant

Suivant l’aide dont vous avez besoin, vous devez contacter des organismes différents : le service des impôts, l’URSSAF, votre CFE…

Les aides en faveur des indépendants

 

Les aides Covid-19 pour les intermittents

Les artistes et techniciens du spectacle sont très impactés par la crise sanitaire actuelle. Pour les aider à surmonter cette situation, plusieurs mesures ont été prises par le gouvernement.

Ainsi, si vous vous trouvez dans cette situation, sachez qu’il est possible de bénéficier :

  • Du chômage partiel

Consultez notre article dédié en cliquant sur le bouton ci-dessous pour connaître le détail des aides réservées aux intermittents du spectacle durant la crise sanitaire.

 

Entreprise en difficulté : les solutions pour tenir

Toujours dans l’optique de préserver l’économie, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures pour les PME et les TPE telles que :

  • Le fonds de solidarité et une aide pouvant aller jusqu’à 3.500 €
  • Le prêt bancaire garanti par l’État
  • L’avance remboursable pour la reprise d’activité
  • La médiation du crédit afin de réadapter le remboursement des crédits bancaires
  • Un médiateur des entreprises en cas de conflit

Pour qui

  • Les TPE (Très Petites Entreprises) dont l’activité économique a été réduite ou stoppée par la crise du coronavirus
  • Les PME (Petites et Moyennes Entreprises) impactées financièrement par la crise du Covid-19

Comment bénéficier des aides pour les gérants de PME et TPE

Chaque aide ou soutien nécessite une démarche propre. Rendez-vous sur notre article dédié aux aides pour les PME et TPE en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Les dispositifs en faveur des entreprises

 

Expatriés de retour en France : quelles aides pouvez-vous obtenir ?

Vous viviez à l’étranger avant la crise du Coronavirus et vous êtes rentré sur le territoire français pour une durée indéterminée ? Sans ressources, quelles aides peuvent venir vous soutenir financièrement jusqu’au retour à la normale ?

En voici quelques-unes :

Pour qui

  • Les expatriés de nationalité française qui sont rentrés en France pour une durée indéterminée

Comment bénéficier de ces aides

Si vous êtes dans cette situation, rapprochez-vous de la CAF et de Pôle Emploi pour connaître vos droits et faire vos éventuelles demandes. Si vous le souhaitez, découvre notre dossier consacré aux aides pour les immigrés.

Les aides si vous revenez de l'étranger

 

Problème d’argent : faites un point global sur votre situation

Il existe de nombreux dispositifs et il est compliqué de faire une liste complète des aides accessibles. Ainsi, nous vous conseillons de faire un point global sur votre situation en utilisant le simulateur ci-dessous :

evaluez vos droits
Vous avez des droits ne les laissez pas passer. Évaluez vos droits à + de 300 aides

Chaque année, de nombreux bénéficiaires potentiels passent à côté de leurs droits. Vous pouvez utiliser le simulateur d’aides sociales autant de fois que vous le souhaitez et réaliser des projections de façon gratuite.

 

Nos conseils face à une situation financière difficile

En plus des différentes aides pour les personnes en difficultés financières expliquées ci-dessus, vous trouverez dans cette partie quelques conseils qui vous permettront peut-être d’améliorer la situation dans laquelle vous vous trouvez.

 

Je n’arrive pas à rembourser mon crédit, que faire ?

Si vous êtes dans une situation financière difficile et que vous n’êtes plus en mesure de rembourser un ou plusieurs crédits (immobilier, voiture, à la consommation…), contactez votre organisme bancaire au plus vite afin d’éviter que la situation ne prenne de l’ampleur.

Votre conseiller pourra vous proposer des solutions comme des délais de paiement, un regroupement de crédits ou bien encore l’activation de votre contrat d’assurance.

Consultez toutes les aides au remboursement d’un prêt. Sachez par ailleurs qu’en cette période de Covid-19, les banques redoublent d’efforts pour aider leur client en difficulté.

 

Je suis à découvert, combien de frais vais-je payer ?

On estime qu’environ 25% des Français se trouvent à découvert chaque mois. Si vous êtes dans cette situation, des frais bancaires, nommés “aggios”, seront prélevés sur votre compte.

Cela représente bien souvent des sommes importantes (surtout si vous êtes déjà dans une situation financière difficile).

Retrouvez un article explicatif sur les frais bancaires ainsi que les solutions pour essayer d’éviter d’être à découvert sur ce lien.

 

Je suis interdit bancaire, comment être aidé ?

Pour les personnes inscrites sur les fichiers Banque de France comme “interdit bancaire”, les démarches bancaires peuvent s’avérer compliquées.

Sachez qu’il existe des dispositifs qui peuvent vous aider :

Les travailleurs sociaux peuvent vous aider. Ils pourront faire un point sur votre situation globale et vous guider dans vos démarches.

 

Je ne peux plus payer les dettes, que faire ?

Si la situation devient vraiment très compliquée et que vous ne pouvez plus payer vos dettes, un dossier de surendettement peut intervenir en dernier recours.

Cette procédure permet de mettre en place un plan adapté à vos ressources pour payer vos dettes, voire d’annuler vos créances. Consultez toutes les explications sur le dossier de surendettement sur cette page.

 

Problème financier : qui contacter ? Vers qui se tourner ?

Si vous rencontrez des difficultés financières (dues au Covid-19 ou non), de nombreux organismes peuvent vous venir en aide.

En période de Covid-19, les contacts par téléphone ou par mail sont privilégiés. Certains organismes n’accueillent plus le public sur place ou le font uniquement sur rendez-vous. Renseignez-vous avant de vous déplacer.

Voici la liste des interlocuteurs à privilégier ainsi que les moyens de les contacter :

  • Un conseiller CAF : il pourra vous venir en aide pour toutes les prestations qui dépendent de la CAF
  • Un agent MSA : si vous dépendez du régime agricole, vous devez contacter l’antenne de votre département
  • Votre agence Pôle Emploi : si vous êtes demandeur d’emploi ou en voie de l’être, il s’agit de votre principal interlocuteur
  • La CPAM : si vous souhaitez demander une aide à la santé (AME ou complémentaire santé solidaire), adressez-vous à votre caisse d’assurance maladie
  • Un travailleur social : cela vous permettra de faire un point sur votre situation (en termes de logement, financière, face à la santé…) et d’obtenir des conseils pour obtenir des aides
  • Votre CCAS : bien souvent, il s’agit d’un organisme auquel on ne pense pas. Et pourtant, votre Centre Communal d’Action Sociale reste un interlocuteur de proximité de premier plan. Des aides alimentaires, financières ou bien encore des dispositifs propres à votre commune peuvent être sollicités (par exemple la mutuelle communale)
  • La Mission locale près de chez vous : pour les jeunes de moins de 26 ans, les conseillers Mission locale ont un rôle essentiel
  • Le Crous dont vous dépendez : pour les jeunes qui poursuivent leurs études supérieures, il est possible de bénéficier d’un accompagnement et d’aides financières. Sachez que les Crous proposent bien souvent des aides locales. Pour en savoir plus, contactez votre centre régional des œuvres universitaires et scolaires.
  • Votre centre des impôts : si vous avez des problèmes financiers ou si vous avez subi une perte de revenu, il est possible de faire une demande de remise gracieuse aux impôts.
  • Les associations de lutte contre la pauvreté près de chez vous
  • Dons d’objets et de vêtements : donnez les objets que vous n’utilisez plus gratuitement à des personnes qui en ont besoin
le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute …

Crédit photo : © Ainoa / Adobe Stock

  1. Bonjour, je suis actuellement sans emploi et je perçois le RSA. J’ai en charge un parent âgé (88 ans). Je souhaiterais connaître les modalités pour avoir un mini prêt (1500€). C’est urgent. Merci beaucoup.

  2. Bonsoir mon chèque énergie… Je l’ attend depuis 3 ans !!!! Que des mensonges.

  3. Je voudrais savoir à qui s’adresser pou mon cas pour les aides financières on ma mis en retraite anticipée pour invalidité car j’ai la SEP depuis 2014 et je suis devenu tétraplégique, je travaillais dans la fonction publique depuis 2011 je reçois 412€ par mois de pension et 161€ de la AAH. Pour vous dire et est loin de faire la fête car je puisse dans l’argent que j’avais mis de côté depuis que je travaille pour ma retraite, à la vitesse où je prends sur mon compte d’accoter je vais y laisser des plumes dans très peu de temps. Aussi je voudrais savoir pourquoi je continue toujours de payer les impôts sur l’audiovisuel et j’ai entendu parlé que peut-être je suis exonéré d’impôts sur le foncier et sur les poubelles si cela est vrai quelqu’un peu me dire à qui je dois m’adresser surtout ne pas me répondre au percepteur, sa réponse est si vous en payez c’est que vous devez en payer, merci monsieur toi tu n’es pas dans la merde. Je ne comprends pas en France que pour nous les handicapés par maladie personnes ne viennent à notre rencontre pour faire valoir des droits que l’on ignore l’existence. Si j’ai noté handicape par maladie c’est que l’on a droit à rien par les assurances du contraire pour les handicapes par accident où ils sont pris en charge. Là encore pour les assurances il y a du bénéfice car on paye tous les mois une assurance qui s’appelle ” accident de la vie” où qui toute maladie qui vous amputes de pouvoir travaillé cela doit être considérer comme accident de la vie, là je crolà on n’est pas considéré comme accident de la vie. un point que je veux noter la personne qui coupe la branche de l’arbre où il est assis et qui tombe par terre et qui finit tétraplégique lui sa connerie est considéré comme accident de la vie, alors que vous vous réveillez un matin et vous apercevez que les jambes ne veulent plus suivre vous êtes tétraplégique et là non ce n’est pas un accident de la vie, il devrait y avoir une loi pour les assureursis que vous devez voir que je suis énervé
    Ce que je veux savoir, qu’elle aide financière , les impôts, ou tout autres aides merci

    • Bonsoir je ne fais pas parti du site mais je peux quand même vous donner quelque infos.
      Je suis vraiment désolé de ce qui vous arrive.

      Dans un premier temps il faut prendre rdv avec une assistante social (CCAS de préférence) pour voir avec elle les aides que vous pouvais avoir au niveau local et régional car il y a des aides dans certaines régions qu’il n’y a pas dans d’autres.

      Par rapport à votre AAH vous pouvez demandez une réévaluation du montant il faut insisté ils sont un peu radin avec certain dossier. Si votre état de santé à encore changer(ce que ne vous souhaite pas) il faut aussi le signalé car cela peux changer la donne.

      Vous pouvez faire la demande pour le chèque énergie ce qui vous permettra d’avoir quelque mois sans payer une facture au choix, suivant ou vous l’avez assigné (eau, gaz, électricité).

      Vous pouvez aussi faire une demande de CMU ou CMU-C au prés de la sécu (dans certaines régions quand le dossier n’est pas accepté il passe une deuxième fois pour l’aide qui vous permet de payer moins de cotisation à votre mutuel. Il existe aussi des aides au niveau de la secu pour payer certains soins mais je n’est pas assez d’infos sur le sujet.

      Pour les aides financières la plupart sont pour l’alimentation et le montant varie suivant la situation des gens. Il faut noté que cette aide ne peux pas être accorder chaque mois.

      Comme j’ai dit au début je vous conseille fortement de voir une assistante social elle sont les seul à pouvoir vous faire bénéficier de certaines aides.

      Je vous souhaite bon courage et j’espère que mon message vous aidera.

  4. bonjour,j’ai reçu les papiers pour ma retraite 200 euros mensuel,j’aimerais savoir si je peut avoir l’allocation supplémentaire d’invalidité,je suis invalide à 50% pour inaptitude au travail,merci de me répondre.

  5. Depuis décembre 2019 j’ai eu une rentrée d’argent de environ 1600 euros
    Nous sommes 3 personnes, mon épouse gagne 1650 euros en tant d’aide soignantes
    Nous rencontrons de fortes difficultés de payement
    Pouvez-vous me renseigner ou je pourrais avoir de l’aide sociale SVP urgent
    Merci

  6. Nous sommes 4 dont un bébé avec 1300 euro, réponse de l’assistante sociale : nous somme trop riche !!!
    Je travaille en restauration et je suis en congé parental conclusion je peux pas reprendre le travail, et on répond à ça j’ai pas l’habitude de m’occuper des gens comme vous !

    • vous n’avez toujours pas compris qu’il ne faut pas travailler et profiter de l’Etat, ceux qui ne travaillent pas parte même en vacances payer par les autres qui se tuent au travail et demander de l’aide c’est que pour les gens sans revenu imposable alors travailleurs rester à la maison et faite comme les autre

  7. Bonjour
    Je travaille habituellement à temps partiel dans une école et en faisant de la garde d’enfants chez des particuliers. À cause du coronavirus je n’ai travaillé que quelques heures, mon salaire d’un organisme n’a été que de 64€…je trouve ça anormal. À qui m’adresser pour savoir si mon employeur à fait une erreur ou si j’ai droit à une aide ?
    Merci pour votre réponse

  8. Bonjour ma mère est décédée et je n est pas les fonds pour payé sont Funéraire comment avoir une aide financière elle vivait avec moi depuis 2006 .cordialement

  9. J’ai 1031€ (mdph+131af) nous sommes 3 est ce que je peux prétendre à l’épicerie solidaire

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question