Les allocations familiales font partie des aides financières à la famille accordées par la CAF ou les mutuelles sociales agricoles aux familles allocataires ayant au moins 2 enfants à charge.

L’allocation n’est pas soumise à des conditions de ressources pour son attribution. Cependant, son montant varie en fonction de l’âge, du nombre d’enfants à charge et des revenus du foyer. C’est pourquoi les allocations familiales sont également appelées allocations familiales modulées (voir tous les montants des AF dans cette partie).

Ainsi, le montant que vous allez percevoir dépend de la tranche dans laquelle se situent les ressources de votre foyer. Si vous dépassez légèrement le plafond, vous pouvez bénéficier d’allocation familiale dégressive (toutes les explications).

Les Allocations familiales prennent en compte vos enfants jusqu’à l’âge de 20 ans. Pour les familles nombreuses, il est possible d’obtenir une allocation transitoire jusqu’aux 21 ans de l’enfant (les détails).

Les Allocations Familiales sont revalorisées chaque année. Elles ont été augmentées le 1er avril 2023. L’article a été mis à jour. Sachez que les AF sont versées mensuellement.

Pour découvrir les conditions à respecter, le montant qui vous sera accordé ainsi que les modalités de versement, lisez la suite de ce guide.


À qui s’adressent les allocations familiales ?

L’allocation familiale fait partie des prestations familiales versées afin d’aider les familles à prendre en charge les frais liés à l’entretien et à l’éducation d’un enfant.

Les allocations familiales sont réservées aux familles allocataires de la CAF ou la MSA ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans à charge. L’aide est attribuée également aux familles ayant adopté ou lorsqu’elles se sont vues confier la garde en vue d’une adoption.

Le montant de l’allocation familiale varie en fonction du nombre d’enfants à charge, mais également en fonction de l’âge et des revenus du foyer. L’aide est majorée à partir du 14ème anniversaire d’un des enfants. Dans les départements d’outre-mer, l’aide est versée dès le premier enfant (26,09 euros). Ensuite, les montants sont identiques à ceux versés en métropole.

Les allocations familiales sont dues à compter du mois suivant la naissance ou l’adoption du 2ème enfant.

 

Qu’appelle-t-on allocations familiales modulées ?

En 2015, les allocations familiales, versées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ont subi un grand changement.

Désormais, leur montant varie suivant :

C’est pour cette raison qu’on les appelle également allocations familiales modulées. Dès lors que les revenus du foyer dépassent un certain plafond, le montant de leurs allocations familiales est alors divisé par 2 ou par 4.

Cette modulation a surtout des conséquences pour les ménages aux ressources les plus élevées et touche environ 500.000 familles, soit à peu près 1 famille d’allocataires sur 10.

En résumé : Depuis 2015 les allocations familiales sont devenues les allocations familiales modulées, car les revenus des foyers les percevant sont pris en compte pour en calculer le montant. Mais par souci de simplicité, le nom d’allocations familiales a été conservé.

icone info

 

Droit à l’allocation familiale : les conditions à respecter

Quelles sont les conditions pour bénéficier des allocations familiales ?

Pour bénéficier des allocations familiales de la CAF ou de la MSA, il faut respecter 2 conditions, à savoir des conditions de résidence et être en possession d’un numéro d’allocataire.

 

Conditions de résidence pour prétendre aux allocations familiales modulées

    • Pour les personnes de nationalité Française : la résidence doit se situer sur le territoire Français, DOM (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et La Réunion) ou collectivité d’outre mer (les anciens TOM)  et y séjourner plus de 6 mois par an, de façon continue ou non.
    • Pour les étrangers hors Union Européenne : des conditions de séjour sont à respecter. Pour cela le demandeur doit vivre habituellement en France et détenir un titre de séjour. Vous trouverez ici tous les titres de séjour admis afin de bénéficier des prestations familiales.
    • Pour les étrangers de l’Union Européenne : la résidence principale doit se situer sur le territoire Français plus de 6 mois par an (au cours de l’année civile de versement des prestations) et les enfants doivent y séjourner de façon permanente. Pour en savoir plus sur les conditions à remplir pour les étrangers de l’Espace économique européen, consultez https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2787.

Être allocataire de la CAF ou de la MSA

    • Si vous êtes allocataire et que vous disposez déjà d’un dossier : vous devez simplement actualiser votre dossier lors d’un changement de situation et faire votre déclaration de ressources annuelle afin de mettre votre dossier à jour.
    • Si vous n’êtes pas allocataire CAF ou MSA : vous devez remplir une déclaration de situation pour les prestations familiales et les aides au logement. Le formulaire est téléchargeable directement ici ou disponible auprès de la CAF.

Si vous êtes allocataire CAF ou MSA, vous n’avez aucune démarche à faire. Si vous répondez aux critères d’éligibilité, les allocations familiales sont accordées automatiquement à la naissance ou l’adoption du 2ème enfant.

Les parents séparés doivent remplir le formulaire 14000*01 afin de déterminer le bénéficiaire des allocations familiales. Il est possible de diviser l’aide afin d’en faire bénéficier les 2 parents (voir les droits CAF lors d’une garde alternée).

Les allocations familiales ne sont pas soumises à condition de ressource. À l’heure actuelle, toutes les familles allocataires ayant au moins 2 enfants à charge en bénéficient. Les revenus influent sur le montant accordé.

icone info

 

Quel est le montant des allocations familiales CAF ?

Le calcul des allocations familiales se compose d’un montant de base accordé en fonction du nombre d’enfants et des ressources du foyer pour l’année N-2 (revenus de 2022 pour les allocations familiales en 2024) puis d’un montant majoré qui s’applique lorsque l’un des enfants atteint 14 ans. Il est à noter que sont les revenus catégoriels nets qui sont pris en compte.

Voici le montant des allocations familiales applicable en 2024 pour 2 enfants à charge :

    • Ressources inférieures ou égales à 74.966 euros : 141,99 euros (majoration allocation familiale : 71 euros*)
    • Ressources comprises entre 74.966 euros et 99.922 euros : 71 euros (majoration allocation familiale : 35,50 euros*)
    • Ressources supérieures à 99.922 euros : 35,50 euros (majoration allocation familiale : 17,76 euros*)

Voici le montant des allocations familiales 2024 pour 3 enfants à charge :

    • Ressources inférieures ou égales à 81.212 euros : 323,91 euros (majoration allocation familiale : 71 euros*)
    • Ressources comprises entre 81.212 euros et 106.168 euros : 161,95 euros (majoration allocation familiale : 35,50 euros*)
    • Ressources supérieures à 106.168 euros : 80,98 euros (majoration allocation familiale : 17,76 euros*)

Point important : à partir du 3ème enfant, le complément familial est versé chaque mois. Il s’agit d’une aide supplémentaire qui vient donc s’ajouter aux allocations familiales. Son montant de base est de 184,81 euros, il peut également être majoré selon les ressources du foyer.

Voici le montant des allocations familiales pour 4 enfants à charge :

    • Ressources inférieures ou égales à 87.458 euros : 505,83 euros (majoration allocation familiale : 71 euros*)
    • Ressources comprises entre 87.458 euros et 112.414 euros : 252,92 euros (majoration allocation familiale : 35,50 euros*)
    • Ressources supérieures à 112.414 euros : 126,47 euros (majoration allocation familiale : 17,76 euros*)

Si vous résidez dans les DOM, elle est versée dès le premier enfant. Le montant allocations familiales est de 26,09 euros.

* Une majoration des allocations familiales est appliquée lorsqu’un enfant atteint 14 ans. La majoration ne s’applique pas lorsque l’aîné d’une famille de 2 enfants a atteint 14 ans. Elle s’appliquera lorsque le second enfant atteindra l’âge de 14 ans.

Son montant est de 17,76€ et peut atteindre 71€ (voir ci-dessus). Il vient s’ajouter au montant des allocations familiales de base.

Exemples :

    • Pour un foyer de 3 enfants à charge de 2, 8 et 15 ans, seul l’aîné a plus de 14 ans. Cette famille n’a donc pas le droit à une majoration.
    • Pour un foyer de 3 enfants à charge de 17, 15 et 13 ans, deux enfants ont plus de 14 ans. Cette famille a donc droit à deux majorations en plus du montant de base à laquelle elle a initialement droit.

À noter : la majoration pour âge vous sera versée le mois suivant le 14e anniversaire de votre enfant. Sachez que les allocations familiales peuvent être saisies dans certains cas.

icone info

Enfin si vous dépassez de peu les plafonds de ressources pour obtenir un montant d’allocation familiale plus important, vous bénéficiez d’un complément dégressif (voir paragraphe suivant).

 

Allocation familiale dégressive si vous dépassez de peu les plafonds

Quand les ressources annuelles d’une famille dépassent de peu l’un des plafonds, il est possible de recevoir un complément dégressif tous les mois afin d’éviter une baisse brutale du montant de base des allocations familiales.

Pour en bénéficier, il faut que la différence entre le plafond dépassé et les revenus du foyer soit inférieure à 12 fois le montant mensuel des allocations normalement dues (incluant les éventuelles majorations).

Pour calculer le montant du complément dégressif, il faut appliquer cette formule :

(Plafond dépassé + 12 fois le montant de l’allocation familiale — ressources du foyer) / 12

Exemple :

Une famille a 3 enfants à charge de 3 et 6 et 10 ans avec un revenu net de 82.000 €. Les ressources dépassent le premier plafond de 81.212 €. Elle a donc droit à une allocation familiale de 161,95 € :

modulation allocations familiales

 

Mais la différence entre les ressources de la famille (82.000 €) et le plafond dépassé (81.212 €) est de 788 €. C’est une différence inférieure à 1.943,40€ (qui correspond au montant de l’allocation forfaitaire 161,95 € x 12), par conséquent, elle est éligible au complément dégressif.

Reprenons le cas de cette famille :

    • Plafond dépassé : 81.212 €
    • 12 fois le montant de l’allocation forfaitaire : 12 x 161,95 € soit 1.943,40 €
    • Ressources du foyer : 82.000 €

La formule de calcul sera donc :

(81.212 + 1.943,40 – 82.000) / 12 = 96,28 € par mois en plus, soit 258,23 € d’allocations familiales au total (96,28 euros + 161,95 euros).

icone info

 

Modalités de versement de l’allocation familiale

Les allocations familiales sont versées jusqu’à ce que vous n’ayez plus qu’un enfant à charge de moins de 20 ans.

Votre enfant doit être considéré à charge, c’est-à-dire :

    • De 6 ans à 16 ans : il est soumis à l’obligation scolaire
    • De 16 ans à 20 ans : ses revenus mensuels doivent être inférieurs à 1.082,87 euros

Concernant le versement des allocations familiales, il intervient le 5 de chaque mois sauf si le 5 tombe un samedi, dimanche ou jour férié. Dans ce cas le versement a lieu le jour ouvrable suivant (en savoir plus sur le calendrier de paiement des allocations familiales).

Si votre enfant n’est plus considéré comme à charge, vous perdez les droits à l’allocation familiale.

Comme pour toutes les prestations versées par la CAF, vous pouvez à tous moments consulter l’état de vos droits ainsi que les derniers paiements effectués. Pour cela, utilisez votre espace personnel sur  le site CAF.fr ou l’application CAF.

Voici en vidéo un résumé des allocations familiales :

 

Allocation familiale forfaitaire provisoire

En plus du montant de base et des éventuelles majorations, il existe également l’allocation forfaitaire provisoire. Cette dernière permet d’amortir la perte de revenus lorsqu’un enfant cesse d’être compté comme un enfant à charge, c’est-à-dire quand il fête ses 20 ans.

L’allocation forfaitaire provisoire est uniquement réservée aux familles d’allocataires de 3 ou 4 enfants et peut être versée suivant des conditions strictes :

    • L’enfant doit avoir entre 20 et 21 ans
    • Il doit résider dans le foyer de l’allocataire
    • Ses revenus professionnels ne doivent pas dépasser 1.082,87 € par mois
    • Le mois précédant l’anniversaire de ses 20 ans, les allocations familiales doivent avoir été versées pour au moins 3 enfants

Enfin, le versement de l’allocation forfaitaire provisoire n’est que temporaire, comme son nom l’indique, et cessera le mois du 21e anniversaire de l’enfant.

Voici un tableau récapitulatif des montants de l’allocation forfaitaire provisoire :

Nombre d’enfants à charge Ressources Allocation forfaitaire provisoire
3 enfants 81.212 € ou moins 89,79 €
3 enfants Entre 81.212 € et 106.168 € inclus 44,90 €
3 enfants Plus de 106.168 € 22,45 €
4 enfants 87.458 € ou moins 89,79 €
4 enfants Entre 87.458 € et 112.414 € inclus 44,90 €
4 enfants Plus de 112.414 € 22,45 €

 

Familles, quelles sont les autres aides que vous pouvez solliciter ?

En plus des allocations familiales modulées, il existe de nombreuses aides pour les familles. Vous en connaissez probablement certaines, mais d’autres sont beaucoup moins connues. Ainsi, si vous souhaitez vous informer sur les aides qui correspondent à votre situation nous vous conseillons la lecture des articles suivants.

    • Les aides à destination des enfants scolarisés : allocation de rentrée scolaire, aide à la cantine, bourse des collèges, bourse de lycée, projet d’accompagnement de l’élève en difficulté… Faites le tour des aides accessible du CP à la terminale.
    • Les aides pour les parents isolés : pour faire face aux difficultés inhérentes aux familles monoparentales, des dispositifs spécifiques peuvent être sollicités. Renseignez-vous notamment sur l’Allocation de Soutien Familial, le recouvrement des pensions alimentaires non payées ou la majoration du RSA.
    • Les aides pour les familles nombreuses : si vous avez au moins 3 enfants, vous pouvez bénéficier de prestations réservées aux familles nombreuses. En plus des aides de la CAF, il existe de nombreuses réductions, notamment pour les transports.
    • Les aides lors de l’arrivée de bébé : du congé maternité jusqu’à la prime de naissance en passant par l’allocation de base, on vous explique tout sur les aides accessibles de la grossesse jusqu’aux 3 ans de votre enfant
    • Les aides aux jeunes et aux étudiants : si vous ou votre enfant êtes âgé de moins de 26 ans, retrouvez tous les dispositifs d’aides classés par thèmes pour le logement, le transport, la santé, les études, l’insertion professionnelle sans oublier les loisirs !

Nous vous proposons une liste de questions que se posent les internautes concernant les allocations familiales. Cette liste n’est pas exhaustive. Si vous souhaitez participer à cette FAQ ou tout simplement partager votre expérience, vous pouvez nous rejoindre sur le forum aide-sociale.fr.


Crédit photo : © andyller / Adobe


Vous voulez partager votre expérience ?

Notre forum est là pour ça !
Autres articles intéressants
Simulateur prime de noël
newsletter Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour vous tenir informé de toutes les nouvelles aides

À quelles aides
avez-vous droit ?

Un problème ? Besoin d'une réponse personnalisée ?