Comment faire une simulation de RSA ? Comment estimer le montant auquel vous pouvez prétendre ?

Ai-je droit au Revenu de Solidarité Active (le RSA) en 2021 ? Quel montant vais-je recevoir ? Quelles sont les conditions pour toucher cette aide ?

Grâce au simulateur RSA, vous saurez en quelques clics si vous êtes éligible ! Mieux, cet outil gratuit vous permet de connaître le montant auquel vous pouvez prétendre.

N’hésitez pas également à tester votre éligibilité à plus de 300 dispositifs grâce à notre simulateur d’aides sociales. Vous obtenez les résultats en temps réel.




Simulation RSA 2021 : estimez le montant de vos droits


 

Comment savoir si je peux prétendre au RSA ?

Si vous souhaitez estimer vos droits au RSA, comptez environ 2 minutes. Le simulateur disponible en accès direct sur ce lien est gratuit et anonyme.

Au programme : 5 étapes pour nous permettre de déterminer votre éligibilité potentielle au RSA, ainsi que le montant auquel vous auriez droit.

Avant de vous lancer dans votre estimation, voici une vidéo explicative sur le RSA :


 

Les différentes étapes pour faire votre simulation RSA

Le simulateur RSA est simple et rapide à utiliser. Pour estimer vos droits au RSA, vous avez simplement besoin de connaître vos ressources des 3 derniers mois (revenus, allocations, indemnités…) ainsi que celles de l’ensemble du foyer.

evaluez vos droits
Vous avez des droits, ne les laissez pas passer. Évaluez vos droits à + de 300 aides sociales

 

1re étape du simulateur RSA : votre situation personnelle et professionnelle

L’âge, la nationalité et la situation professionnelle font partie des différents critères d’éligibilité au RSA. Cette première partie du simulateur permet de s’assurer que vous remplissez les conditions exigées en la matière.

Complétez donc soigneusement les 3 champs demandés. Un choix multiple est possible (enceinte et étudiant par exemple).

Suivant votre situation professionnelle, vous devrez également renseigner d’autres informations :

  • Si vous êtes étudiant ou apprenti : indiquez votre échelon de bourse
  • Si vous êtes inscrit à Pôle Emploi : saisissez la date de fin de votre dernier contrat de travail et indiquez si vous avez travaillé 5 ans au cours des 5 dernières années. Cette information permet de savoir si vous êtes éligible ou non à l’ASS. Si vous répondez oui à cette question, vous devez faire valoir vos droits à l’ASS en priorité
  • Si vous êtes en situation de handicap : indiquez votre taux d’incapacité et si vous avez une restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi reconnue par la CDAPH. Si tel est le cas, vous êtes peut-être éligible à l’AAH. Dans ce cas, vous devez faire valoir vos droits à l’Allocation Adultes Handicapés en premier lieu

 

2ème étape RSA simulation : votre situation familiale

Aux yeux de la CAF, une personne seule ne doit pas faire face aux mêmes charges que deux personnes qui vivent ensemble. Par conséquent, vivre en couple influence le montant du Revenu de Solidarité Active. Dans ce cas, on parle de RSA couple.

Dans cette deuxième partie du simulateur, vous êtes donc tenu de déclarer si vous vivez en couple, c’est-à-dire si :

  • Vous êtes mariés
  • Vous êtes pacsés
  • Vous êtes en union libre (concubinage)

Si vous vivez en couple, votre conjoint devra alors remplir les informations demandées dans l’étape 1 du simulateur (âge, nationalité, situation professionnelle).


3ème étape de l’estimation RSA : vos enfants à charge

Le montant de votre RSA dépend de plusieurs facteurs, dont la composition familiale. Vous devez donc indiquer si vous avez un ou des enfants à charge, ainsi que leur âge :

Pour rappel : les enfants à charge sont les personnes de moins de 25 ans (ou en situation de handicap) dont vous vous occupez financièrement, et ce, même sans lien de parenté.

 

4ème étape : votre situation face au logement

Cette étape est essentielle pour connaître le montant exact de votre RSA. En effet, contrairement à d’autres dispositifs, le RSA prend en compte le forfait logement, de manière à déduire les aides au logement (APL, ALS, ALF) dont vous pourriez bénéficier.

Pour cela, vous devrez donc indiquer si vous êtes locataire ou propriétaire, ou hébergé chez un particulier (à titre gratuit ou non).

Suivant les situations, des questions subsidiaires vous seront posées :

  • Si vous êtes locataire : lien de parenté éventuel avec le propriétaire, type de logement loué (meublé, non meublé, chambre, colocation), montant du loyer et des charges locatives.
  • Si vous êtes propriétaire : statut de primo-accédant ou non (c’est-à-dire si c’est la première fois que vous achetez un bien immobilier pour y vivre), montant des mensualités.

 

5ème et dernière étape : vos ressources pour estimer votre RSA en ligne

C’est sans doute la plus longue étape de votre simulation RSA. Mais c’est aussi elle qui déterminera votre éligibilité et le montant de votre aide. C’est pourquoi les prochaines fenêtres doivent être soigneusement complétées avec vos ressources des 3 derniers mois.

  • Les revenus d’activité

C’est ici que vous devrez indiquer (en net) vos salaires, ainsi que vos revenus de stage. Pensez également à intégrer votre éventuelle prime d’activité.

Pour les indépendants, renseignez votre chiffre d’affaires (auto-entrepreneur) ou votre dernier bénéfice (exploitant agricole, profession libérale…) suivant votre structure juridique.

  • Les allocations

Les prestations familiales sont prises en compte dans le calcul des ressources pour le RSA. Aussi pensez à bien rentrer toutes les informations nécessaires : allocations logement, Allocation de Solidarité Spécifique (ASS), Allocation Adulte Handicapé (AAH), Complément Familial (CF)…

  • Les indemnités

Ici, vous indiquerez notamment les indemnités de maternité, d’accident du travail, maladie…

  • Les pensions

Qu’ils s’agissent d’une pension alimentaire, d’une retraite ou d’une prestation compensatoire, vous devrez les noter dans ce formulaire.

  • Les revenus du patrimoine

Ici, vous devrez déclarer les loyers que vous avez perçus (revenus locatifs), ainsi que les revenus du capital (découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le RSA et l’épargne). Vous trouverez ces derniers sur votre avis d’imposition.

  • Les autres ressources

Enfin, terminez par les éventuelles bourses dont vous bénéficiez et les gains exceptionnels des 3 derniers mois.

Bon à savoir : Une fois cette étape validée, vous devrez faire de même pour les ressources de votre conjoint et de vos enfants.

 

Le résultat estimé de la simulation RSA socle de la CAF

C’est terminé ! En fonction des informations que vous avez indiquées, notre simulateur va vérifier si vous êtes éligible au Revenu de Solidarité Active. Si c’est le cas, vous saurez également à quel montant il peut s’élever.

Toutefois, n’oubliez pas qu’il ne s’agit là que d’une estimation à titre indicatif. Le seul organisme capable de déterminer avec précision et certitude vos droits en la matière est la CAF ou la MSA, et ce, après étude complète de votre dossier.

Vous savez maintenant si vous pouvez bénéficier du RSA. Sachez qu’en tant que bénéficiaire du RSA, de nombreuses autres aides vous concernent, vous pouvez les consulter ici.

Vous avez droit au RSA ? Alors, il ne vous reste plus qu’à effectuer votre demande !

 

À retenir sur le Revenu de Solidarité Active 2021 et la simulation

Le simulateur RSA est totalement anonyme et gratuit. Vous n’avez pas besoin de payer ou de donner votre identité ou vos coordonnées (mail, adresse, numéro de téléphone) pour obtenir votre résultat.

Par ailleurs, nous avons conçu ce simulateur pour qu’il soit facile et rapide à utiliser. Les informations demandées sont clairement indiquées à chaque étape du formulaire.

En cas d’erreur, il vous suffit de cliquer sur l’icône bonhomme et vous pourrez modifier les informations inexactes sans avoir à refaire tout le processus.

En quelques minutes, vous saurez si vous êtes éligible au RSA et à quel montant vous pouvez prétendre.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute …

En savoir plus sur le simulateur RSA de la CAF

Comment savoir si vous êtes éligible au RSA ?

Le Revenu de Solidarité Active (communément connu sous le nom de RSA) permet aux personnes qui n’ont aucune ressource de disposer d’un revenu minimum dont le montant varie en fonction de la composition de leur foyer.

Le versement du RSA se fait par la Caisse d’Allocations Familiales (ou la MSA). Ainsi, la CAF met également à votre disposition un simulateur de RSA. Celui-ci vous permet de savoir si vous vous êtes éligible ou non au dispositif.

Selon la CAF, le temps estimé pour faire une simulation RSA est de 5 minutes. Cependant, nous vous conseillons de prévoir environ 10 minutes pour réaliser la simulation, voire 15 minutes si vous n’êtes pas allocataire.

Pour une utilisation optimale du simulateur, il vous sera demandé de renseigner de nombreuses rubriques. Dans cet article nous allons vous guider pas à pas afin d’utiliser au mieux le simulateur RSA CAF.



Comment réaliser et préparer votre simulation ?

Le simulateur RSA de la CAF est accessible à toute personne allocataire ou non. Si vous possédez un compte CAF, la démarche sera allégée, car les informations déjà contenues dans votre dossier seront pré-remplies. Comptez environ 5 minutes pour estimer votre RSA.

Si vous n’êtes pas allocataire, comptez environ 10 minutes pour répondre à l’intégralité des questions (même si la CAF l’estime à 5 minutes).

En tout premier lieu, rendez-vous sur la page internet de la CAF qui propose le simulateur de RSA pour allocataire et non allocataire :

Afin de connaître les différentes étapes de la simulation RSA de la CAF, découvrez une vidéo explicative faite par la Caisse d’Allocations Familiales du Guard :

Pour accéder au simulateur de RSA qui vous correspond, vous devez commencer par indiquer si vous êtes allocataire ou non. Si vous indiquez que cela est le cas, il vous sera demandé de vous connecter à votre compte afin d’importer les éléments de votre dossier.

Nous allons ici, pour mener avec vous la démarche étape par étape, choisir l’option qui indique que vous n’êtes pas allocataire de la CAF. Nous avons donc sélectionné “Le RSA” dans la partie non allocataire.

En cliquant sur “Commencer”, vous arrivez au simulateur. S’ouvre alors une fenêtre qui vous indique comment faire la simulation RSA, cliquez également sur “Commencer”.

Afin de réaliser au mieux votre estimation du RSA en ligne, pensez à préparer les informations concernant :

  • Les personnes qui composent votre foyer
  • Le montant des ressources de votre foyer au cours des 3 derniers mois

Maintenant, vous êtes prêt à réaliser une simulation de votre RSA. Nous vous détaillons ci-dessous les différentes étapes que vous allez rencontrer.

evaluez vos droits
Vous avez des droits ne les laissez pas passer. Évaluez vos droits à + de 300 aides sociales

1ère étape : Les informations pour accéder au simulateur

Pour commencer, il faut indiquer votre lieu de résidence, la composition de votre foyer et si vous êtes travailleur indépendant car dans ce cas, le simulateur RSA ne peut pas fonctionner. Votre dossier doit être étudié et la CAF vous invite à faire directement votre demande de RSA sans passer par la simulation.

En revanche si vous êtes auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur, cochez la case “Non” pour la dernière question.

Notre conseil : Cliquez sur les points d’interrogation et lisez attentivement les indications qui s’affichent avant de choisir une option.

 

2ème étape : Indiquez votre situation personnelle

Cette partie du simulateur RSA vous concerne personnellement. Il vous est demandé d’indiquer votre état civil (à savoir votre âge et votre nationalité) ainsi que votre situation familiale et enfin, c’est votre situation professionnelle que vous devez renseigner.

Les informations utiles pour répondre aux questions :

  • Si vous êtes employeur ou travailleur indépendant, ou bien si vous être auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur, il vous sera demandé si vous exercez votre profession en tant qu’artisan, commerçant ou en profession libérale.
  • Si vous vous déclarez sans activité, il vous sera demandé si vous avez démissionné de votre dernier emploi et si tel est le cas, la date de votre démission.

Dans les autres cas, cochez la case qui vous concerne et vous pouvez continuer. Si vous vivez en couple, vous devez renseigner la nationalité et la situation professionnelle de la personne avec qui vous vivez. En effet, la CAF étudie alors vos droits au RSA couple.

Maintenant, il faut saisir les informations qui concernent votre ou vos enfants. Selon la composition que vous avez renseignée lors de l’étape 1 (le nombre d’enfants dans le foyer), remplissez l’état civil pour chacun d’entre eux.

En cas de besoin, cliquez sur “Déclarer un enfant en plus”. En cliquant sur “Continuer” en bas de cet écran, vous atteignez l’étape suivante.



3ème étape : Les informations sur votre logement

Ici, une seule question vous sera posée. Vous devez répondre par “Oui” si vous êtes propriétaire libéré de tout remboursement de prêt ou bien si vous êtes hébergé gratuitement.

Le point d’interrogation vous explique que dans toute autre situation vous devez répondre non à cette question. Puis cliquez sur “Continuer”.

Bon à savoir : Cette question permet de déterminer le forfait logement qui vous sera appliqué. Il dépend de votre situation familiale et de votre logement (locataire, propriétaire ou logé gratuitement). Concrètement, cela signifie que les aides au logement que vous percevez ne sont pas prises en compte dans leur intégralité. Une fois vos droits RSA déterminés, le forfait logement qui vous correspond sera déduit du montant de votre RSA.

 

4ème étape : Indiquez vos ressources

Cette 1ère étape des ressources concerne vos revenus propres. Il s’agit de vos ressources des 3 derniers mois. Si vous n’êtes pas concerné par une partie de ce questionnaire, vous pouvez passer à la partie suivante en cliquant sur . La partie qui ne vous concerne pas disparaîtra alors de l’écran.

Concernant vos salaires et revenus de stage : Ils doivent être indiqués en net. Les montants à prendre en compte sont ceux avant prélèvement à la source, saisie ou retenue. Par ailleurs, le mois du salaire est celui pendant lequel vous le percevez. Si le salaire d’avril est versé le 3 mai, il doit être déclaré pour le mois de mai.

Si vous êtes concerné par des allocations chômage ou des indemnités de la Sécurité sociale (les indemnités maternité, paternité ou adoption, les indemnités d’accident du travail, de maladie ou de longue maladie), complétez la partie dédiée comme visible ci-dessous :

Si vous percevez des pensions et/ ou des rentes, complétez la partie correspondante. Il s’agit dans un premier temps de pension alimentaire, il vous est demandé de déclarer les montants perçus lors des 3 derniers mois.

Ensuite, il vous est demandé de faire le total des autres pensions et rentes et de déclarer ce total pour chacun des 3 derniers mois. Cela concerne la pension de retraite, la pension d’invalidité, la pension de veuvage et la rente d’accident du travail.

Arrivent ensuite les déclarations qui ont trait à vos revenus de placements (les loyers que vous avez perçus). Quant aux revenus du patrimoine, ils sont indiqués sur votre avis d’imposition 2020. Le point d’interrogation vous en donne le détail. Il vous est demandé de les totaliser.

Concernant les prestations familiales, vous déclarez d’abord les allocations logement. Déclarez également vos allocations adultes handicapés si vous les percevez, si le montant du RSA auquel vous êtes éligible est supérieur au montant de l’AAH vous pouvez cumuler les deux prestations (voir les détails du cumul de l’AAH et du RSA).

Pour les “autres prestations familiales perçues”, faites-en le total à l’exception des allocations suivantes :

Enfin et pour terminer le questionnaire sur vos ressources, indiquez toute autre aide financière régulière ainsi que le total de votre argent sur les comptes d’épargne (PEL, CEL, livret A, LEP, LDD) ou en assurance vie.

Une fois que tout est complété, vous pouvez cliquer sur “Continuer” pour passer à l’étape suivante. Un récapitulatif apparaît.

Notre conseil : Lisez attentivement ce récapitulatif, en bas de cette page vous pouvez soit valider toutes les informations que vous avez fournies au simulateur RSA, soit revenir en arrière afin d’apporter les corrections qui vous semblent nécessaires.

 

Le résultat estimé de la simulation RSA socle

En fonction des informations que vous avez données, un résultat apparaît sur cette dernière page d’écran. Vous savez désormais si vous pouvez bénéficier du revenu de solidarité active.

Le montant auquel vous pouvez prétendre vous est indiqué également, mais n’oubliez pas que ce n’est qu’une estimation à titre indicatif. Seule la CAF est habilitée à déterminer vos droits en matière de RSA après étude de votre dossier.

Exemple pour un couple avec 3 enfants qui ne perçoit pas de revenus :

Il vous reste maintenant, si votre simulation est positive, à effectuer votre demande de RSA. Le simulateur vous propose de le faire en ligne (voir comment faire une demande de RSA).

En cliquant sur “Terminer”, vous quittez le simulateur.

 

Que faut-il savoir sur l’estimation de vos droits RSA ?

En plus d’estimer votre éligibilité au RSA, le simulateur vous indiquera également si vous pouvez bénéficier de la prime d’activité et pour quel montant. En effet, la simulation de RSA est pour la CAF l’occasion de calculer votre prime d’activité. Si vous le souhaitez, vous pouvez également estimer votre prime activité uniquement.

De plus, quel que soit le résultat de la simulation RSA CAF, pensez à télécharger le récapitulatif. Cela peut vous être utile pour vérifier les données que vous avez fournies. Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à poser votre question sur le forum.




Crédit photo : © StockUnlimited

  1. Ce site est un vrai bazard! Plein de questions redondantes ou incompréhensibles qui vous embrouillent! Je ne vois pas l’utilité d’une telle usine à gaz et je conseille aux personnes de s’adresser directement à une assistance sociale à laquelle ils ont certainement droit plutôt que de faire confiance et se perdre dans ce machin!

    • Bonjour Mr Rollin,

      Manifestement, vous n’êtes pas satisfait des contenus publiés sur aide-sociale.fr. Votre avis nous est tout à fait précieux pour améliorer la qualité de notre organisation et de nos publications. C’est pourquoi, j’aimerais vous demander quelques précisions.

      Tout d’abord, quel est l’objet de votre critique ? Vous parlez du site en général ou plus précisément de l’article associé au simulateur de RSA ?
      Lorsque vous parlez de questions redondantes ou incompréhensibles. A quelles questions pensez-vous ?

      Ceci étant dit, vous n’avez pas tort quand vous parlez de bazard. Les aides sociales forment aujourd’hui une véritable nébuleuse, dans laquelle il nous arrive également d’être perdus. Cette complexité génère un dangereux phénomène de non recours aux droits. Nous avons publié un dossier sur le sujet, je vous invite à la lire pour comprendre la problématique (le voici : https://www.aide-sociale.fr/non-recours/)

      C’est d’ailleurs tout l’objet de notre site. Informer les internautes sur leurs droits, expliquer le fonctionnement des aides, les conditions, les montants, les démarches à effectuer… Cela représente effectivement une somme d’informations importantes qui peut être difficile à digérer. Avec les quelques 800 articles que nous avons déjà publiés, je ne doute pas que vous ayez rencontré les redondances et les incompréhensions dont vous parlez.

      Notre volonté est claire, améliorer constamment la qualité de l’information transmise à nos lecteurs. Ainsi, aidez-nous par vos critiques et vos remarques, plus elles sont précises et plus nous pourrons les utiliser !

      Je vous souhaite une excellente journée.

  2. si je me met en couple avec 1 personne gagnant 17700 euros par moi avec un enfant en garde alternée vais je perdre mon rsa?

  3. Bonjour,

    Je viens de quitter officiellement l’Armée de Terre après 11 ans. je payais 200 euros de pension alimentaire pour mon fils. J’ai commencé une formation AFPA. LE Conseil Régional va me verser une indemnité de 401 euros qui va couvrir la location de ma voiture et l’assurance.

    Ai-je le droit à une aide de la CAF pour vivre ?
    Sincères remerciements.

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question