Guide Vie Pratiques : Les aides et conseils pour la vie de tous les jours

aides vie pratiqueAborder le thème de la vie pratique, c’est s’occuper de ce qui concerne les activités d’une personne dans sa vie de tous les jours.

Ainsi, pour qu’une famille puisse fonctionner correctement, il est essentiel que des solutions soient trouvées pour gérer au mieux la vie au quotidien.

Les points importants pour une bonne gestion du quotidien :

Découvrez ci-dessous les aides dont vous pouvez bénéficier et les démarches à effectuer dans le but de vous simplifier la vie au quotidien.




Les aides aux transports pour financer ses déplacements

Se déplacer représente une part non négligeable du budget des français, mais connaissez-vous les différents dispositifs qui permettent d’alléger ces dépenses ?

Voici les aides financières qui facilitent les déplacements :

  • Pour vous déplacer en train, la SNCF a prévu différentes formules d’abonnement qui permettent d’obtenir des réductions significatives comme le billet de congé annuel, la carte 12/27 ans, les réductions SNCF pour demandeurs d’emploi, etc.
  • Pour répondre à une offre d’emploi, passer un concours ou vous rendre à un entretien d’embauche, Pôle emploi a prévu une aide à la mobilité. Pour pouvoir en bénéficier, il faut effectuer un trajet de plus de 60 kilomètres aller/retour
  • Concernant le permis de conduire, il est possible d’obtenir une aide financière partielle ou totale. Cette aide peut provenir de Pôle emploi ou encore du département ou de la région de votre lieu de résidence : Toutes les aides pour financer le permis de conduire.
  • Pour acheter ou réparer une voiture, la prime à la conversion peut vous apporter une aide financière importante. La CAF ou le micro-crédit social peuvent aussi intervenir pour répondre aux besoins des foyers dont les revenus sont modestes
  • Pour faire l’acquisition d’un vélo électrique, il est aussi possible d’obtenir un coup de pouce, par la municipalité d’abord puis par l’État dans la limite totale de 200 euros
Les aides financières pour se déplacer

 

Comment bénéficier d’une aide pour financer ses loisirs

Accéder aux loisirs représente une dépense souvent importante. Par loisirs on entend le plus souvent l’accès à la pratique sportive ou à la culture ainsi que la possibilité de partir en vacances.

Voici quelques exemples de dispositifs d’aide pour financer les loisirs :

  • Pour les vacances, la CAF propose des chèques vacances pour faciliter les séjours en famille des foyers dont les revenus sont modestes. Il en va de même pour l’agence nationale pour les chèques-vacances, ANCV, qui permet une prise en charge importante du prix des séjours des jeunes de 18 à 25 ans ainsi qu’une possibilité de voyage à prix réduit pour les plus de 60 ans. La SNCF, quant à elle, s’adresse au plus grand nombre, y compris aux retraités, en proposant le billet de congé annuel pour les vacances
  • La pratique d’un sport en club nécessite une licence, du matériel ou des cours. Les coupons sport par exemple, octroyés par la CAF, ont pour but le financement en totalité ou partiellement de l’adhésion à une association sportive
  • Pour que la culture ne soit pas réservée aux foyers les plus aisés, de nombreux dispositifs existent. Le Pass Culture pour les jeunes de 18 à 19 ans ou la gratuité de certains musées proposée aux jeunes de moins de 26 ans en sont des exemples
Les aides pour accéder aux loisirs

 

Organiser son budget pour mieux gérer son quotidien

La gestion du budget dans le foyer familial consiste à équilibrer les entrées d’argent et les dépenses pour éviter de se retrouver “en rouge” à la banque. Il est important d’éviter le report de paiement de factures et de pouvoir faire face à un évènement exceptionnel tel qu’une panne de voiture.

Garder un œil sur certains points est un bon moyen d’alléger son quotidien :

  • Le poste budgétaire des assurances est primordial : il s’agit alors de trouver le bon compromis pour garantir la protection nécessaire et suffisante des personnes et des biens du foyer. Certaines assurances sont obligatoires comme la couverture de santé, d’autres facultatives comme le contrat obsèques. De nombreux comparateurs en ligne existent, comme le comparateur d’assurance auto, peuvent vous aider à trouver le contrat le mieux adapté à vos besoins
  • Suivre les mouvements financiers sur ses comptes bancaires est indispensable à la bonne utilisation de son argent. Dans le même temps, comprendre le mécanisme du découvert bancaire et des frais qu’il engendre est nécessaire pour éviter de se retrouver interdit bancaire
  • Envoyer de l’argent à l’étranger, pour aider un proche par exemple, n’est pas gratuit. Selon le mode de transfert que vous utilisez, virement bancaire ou mandat postal par exemple, les frais et la sécurité de la transaction peuvent varier. N’hésitez pas à comparer les services proposés en utilisant un comparateur spécifique
Gérer le budget du foyer


Être en règle avec les différentes administrations

Connaître et utiliser au mieux les services de l’administration en France est nécessaire pour s’assurer d’être en règle au regard de la loi.

Cela concerne :

  • Les démarches administratives : elles permettent d’apporter la preuve de son identité, de son droit à circuler en voiture ou à vendre un véhicule, de justifier du paiement effectif d’une amende. Les services administratifs vous accompagnent aussi dans la conclusion d’un PACS ou pour bénéficier des aides accordées aux expats de retour au pays
  • Les démarches auprès de la Caisse d’allocations familiales : cet organisme gère vos allocations familiales ainsi que des aides financières pour les personnes qui ont des revenus modestes. Vous y retrouverez toutes les démarches telles que comment s’inscrire à la CAF ou comment contacter votre CAF.
  • L’administration fiscale : vous découvrirez les seuils de non-imposition, le revenu fiscal de référence, RFR, à quoi correspond un crédit d’impôt et comment contacter la Direction Générale des impôts dont vous dépendez
  • Les démarches auprès de la Mutuelle sociale agricole : cette structure administrative permet aux travailleurs du secteur agricole de remplir leurs obligations et d’obtenir les aides qui leur sont destinées
  • La Caisse primaire d’assurance maladie : l’inscription y est obligatoire, parfois automatique, et donne accès à une protection de santé

Remplir ces obligations auprès des différents services de l’Administration est un moyen d’avoir l’esprit plus tranquille pour profiter au mieux de ses activités quotidiennes.

Fonctionnement de l'administration

 

Vos droits en matière de consommation, de travail et de justice

Les droits en France ont pour objectif de protéger les personnes et d’encadrer leurs activités. Ainsi ces droits se déclinent de la façon suivante :

  • Les droits au travail qui régulent la vie des salariés s’appliquent aux différents contrats de travail qui lient l’employeur et le salarié, aux divers éléments qui composent la rémunération, aux règles qui s’appliquent en cas de maladie ou d’accident, aux droits légaux qui protègent la salariée enceinte etc.
  • Pour bénéficier d’une aide juridique gratuite ou dont le prix reste modéré, plusieurs solutions existent. Vous pouvez obtenir le soutien d’avocats ou de conciliateurs de justice afin d’obtenir des conseils ou gérer des conflits. Ce soutien permet aussi d’engager une procédure judiciaire. Vous pouvez également recourir à un médiateur pour dénouer une situation bloquée. Ce service vous est proposé par la CAF et les principales administrations françaises
  • La protection du consommateur permet à tout un chacun de faire appel à une association de consommateurs ou à la DGCCRF, Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Le recours à un médiateur est une autre possibilité pour gérer un différend avec un commerçant, dénoncer une arnaque ou entamer une procédure judiciaire

Il existe de nombreuses possibilités gratuites ou peu onéreuses pour faire respecter vos droits. Ainsi, quelles que soient vos possibilités financières, vous pouvez vous faire assister par les conseils d’un professionnel.

Droits consommation, travail, justice

 

La solidarité pour aider les personnes en difficulté

Une des valeurs fondamentales de toute société est la solidarité et en France nous la voyons à l’œuvre dans de nombreuses situations, qu’il s’agisse de solidarité organisée par l’État ou à l’initiative des personnes par le biais d’associations.

Différents cas de figure peuvent se présenter :

  • En cas de difficultés financières, il est toujours possible de se tourner vers les services sociaux, ou le propriétaire si on est locataire de son logement. D’autres organismes, comme la CAF par exemple, interviennent auprès de nombreux foyers en versant des aides comme le RSA (vous pouvez simuler le RSA pour connaître vos droits) et de très nombreuses allocations qui viennent compléter les revenus des foyers dont les revenus sont modestes
  • De très nombreuses associations situent leur action dans le domaine de la solidarité : un appui financier ou toute autre aide matérielle ou alimentaire peut être apporté par les bénévoles d’associations comme la Croix rouge, Emmaüs, les restos du cœur par exemple
  • Le dispositif légal dit Loi Mathys : il consiste à céder des jours de repos à un collègue dont l’enfant est gravement malade ou qui possède le statut d’aidant familial. Ce don de jours de repos entre salariés repose sur le volontariat d’une part et d’autre part sur l’accord de l’employeur
  • Donner un objet pour aider une personne dans le besoin est un acte solidaire : des sites web et des applications mobiles existent. Ces outils permettent de mettre en relation une personne qui veut se séparer de meubles, vêtements ou appareils d’électroménager par exemple avec quelqu’un qui en aura l’usage. Ce service de don est totalement gratuit et requiert généralement une simple inscription sur le site choisi
  • Pour les immigrés, des aides spécifiques existent comme le regroupement familial ou une aide au retour volontaire. L’Aide médicale de l’état, AME, quant à elle permet un accès aux soins pour les personnes en situation irrégulière. Enfin le demandeur d’asile peut, sous conditions, bénéficier d’une aide financière, l’Allocation demandeur d’asile
La solidarité contre l'exclusion sociale




Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

Posez votre question