Comment obtenir un crédit pour une personne fichée Banque de France ? Quelles sont les solutions « solidaires » ?

credit pour personne fiché banque de franceVous souhaitez emprunter de l’argent pour rétablir votre situation financière ou financer des projets (travaux, achat véhicule/équipements…) en étant interdit bancaire ? L’accès à un prêt auprès d’un établissement de crédit s’annonce très compliqué en raison de votre fichage à la Banque de France.

Néanmoins, il existe des solutions alternatives pour obtenir un prêt lors d’un interdit bancaire. Vous pouvez accéder à un micro-crédit social après étude de votre projet et de votre situation. Ce crédit est contracté par l’intermédiaire d’un organisme spécialisé (en savoir plus).

Si vous possédez des biens qui ont de la valeur, vous pouvez effectuer un prêt sur gage auprès d’un crédit municipal. Cette solution permet de bénéficier des fonds très rapidement (plus de détails). Si vous êtes propriétaire d’un logement, vous pouvez également mettre votre bien immobilier en caution pour obtenir un prêt. Vous devez bien étudier les conséquences de cette caution car vous risquez de perdre votre logement si vous ne pouvez pas rembourser le prêt (plus d’infos).

Afin de découvrir les solutions alternatives pour obtenir un prêt en étant interdit bancaire, les modalités pour le prêt sur gage et le présentation du crédit hypothécaire, consultez la suite de cet article.





Les différentes solutions de crédit pour les interdits bancaires

Être interdit bancaire signifie être fiché(e) à la banque de France. Vous êtes alors inscrit sur le fichier qui recense les incidents de paiement. Cela complique l’ouverture d’un compte (voir les banques qui acceptent les interdits bancaires) mais aussi l’obtention d’un prêt. En effet, les établissements de crédits consultent les fichiers de la Banque de France lors des demandes de prêts.

Il existe différents fichiers Banque de France selon votre situation :

  • Le Fichier Central des Chèques (FCC) : En cas d’émission de chèque(s) sans provision ou d’utilisation d’une carte bancaire de façon abusive (sans disposer des fonds nécessaires)
  • Le Fichier des Incidents de remboursement de Crédits des Particuliers (FICP) : En cas de non remboursement d’un prêt (consommation, immobilier…)

Être fiché(e) à la Banque de France est rédhibitoire pour obtenir un prêt « classique ». L’obtention d’un crédit s’avère également très difficile pour les personnes sans emploi mais cela est encore plus compliqué si vous êtes interdit bancaire.

Néanmoins, il existe des solutions alternatives pour bénéficier d’un prêt en étant interdit bancaire :

  • Le micro-crédit auprès d’organismes ou d’association spécialisés
  • Le prêt sur gage auprès des crédits municipaux
  • Le prêt hypothécaire si vous êtes propriétaire d’un logement
  • Les prêts de la CAF (d’urgence, amélioration de l’habitat…) : Attention, ces prêts ne sont pas toujours accessibles aux interdits bancaires. Vous pouvez consulter votre CAF pour connaître les modalités de ces prêts.

Une autre solution serait de solliciter un prêt auprès d’un établissement de crédit étranger. En effet, ceux-ci n’ont pas accès à vos données bancaires. Nous vous déconseillons d’emprunter à l’étranger car il est préférable que l’organisme dispose de vos antécédents financiers pour établir votre capacité de remboursement.

Vous risquez de vous mettre en plus grande difficulté en détériorant votre situation financière. Les modalités de prêt différent selon les pays et il convient donc d’être très prudent.

De même, nous avons choisi d’évoquer uniquement les solutions « solidaires » et de ne pas parler des banques qui acceptent les dossiers de façon « large ». En effet, les taux d’intérêts sont souvent très importants et ne font qu’aggraver la situation.

 

Le micro-crédit social pour les interdits bancaires

Un prêt social pour les personnes en grande difficulté

Le micro crédit social (ou personnel) est un prêt qui s’adresse aux personnes qui ne peuvent pas accéder au système bancaire « classique ».

Le montant peut varier entre 300 euros et peut atteindre 5.000 euros. Le délai de remboursement est de 5 ans maximum.

Vous pouvez trouver le fonctionnement et les démarches à effectuer sur notre article consacré au micro-crédit personnel. Si vous êtes interdit bancaire, vous pouvez prétendre à ce micro-crédit avec accord de la Banque de France.

C’est un prêt adapté à votre situation financière. Vous devez être accompagné(e) dans votre démarche par une association ou un organisme social afin de monter votre dossier de demande auprès d’un organisme financier.

Retrouver les associations/organismes de votre département pouvant vous accompagner sur cette page.

En exemple, vous trouverez ci-dessous des associations accompagnant les personnes interdites bancaires à obtenir un crédit :

  • L’association Croix rouge française : Elle propose des actions pour aider les personnes exclues
  • Les associations Crésus : Ces associations aident les personnes surendettés ainsi que les personnes en difficultés financières

Si vous êtes interdit bancaire et avez un projet professionnel, vous pouvez contacter des associations/organismes spécialisées pour étudier la possibilité d’obtenir un micro-crédit professionnel.


Prêt sur gage : Une solution immédiate pour interdits bancaires

Un crédit immédiat sans justificatif de ressources

Si vous détenez un ou des objets de valeur, vous avez la possibilité d’obtenir un prêt sur gage. Ce prêt est garanti par le dépôt de l’objet en question et vous est accessible si vous êtes interdit bancaire.

Le  montant du prêt dépend de la valeur de l’objet déposé. Le montant du prêt sur gage est généralement compris entre 50% et 80% de la valeur estimé du bien déposé. En France, les caisses de crédit municipal ont le monopole du prêt sur gage. Vous pouvez retrouvez le crédit municipal le plus proche de votre domicile sur ce lien.

Les objets de valeurs peuvent être les suivants :

  • Bijoux : bijoux de marque, bagues, colliers, bracelets, pierres précieuses
  • Montres de marque
  • Instruments de musique
  • Tableaux, sculptures, objets d’art
  • Horlogerie
  • Armes anciennes
  • Bandes dessinées
  • Fourrure
  • Jouets de collection

La liste des objets de valeur acceptés peut évoluer entre Crédits municipaux. Vous pouvez obtenir ces listes en contactant le crédit municipal le plus proche de chez vous.

Vous devez apporter les éléments suivants au crédit municipal :

Pour certains objets dont les montres et la maroquinerie de luxe, vous devez également fournir un justificatif de propriété de l’objet comme par exemple une facture d’achat.

La démarche de demande de prêt sur gage est simple :

  • Votre objet est expertisé par le crédit municipal pour déterminer sa valeur
  • Suite à cette expertise, le crédit municipal décide ou non de vous proposer un prêt
  • Si vous acceptez la proposition, un contrat écrit est établi entre le crédit municipal et vous. Il n’existe pas de droit de rétractation dans un contrat de prêt sur gage. Vous ne pouvez plus changer d’avis
  • Le crédit municipal vous remet directement la somme emprunté par espèce (maximum 3.000 euros), par virement ou par chèque

La durée du contrat de prêt sur gage est de 6 mois à 1 an. Vous pouvez le renouveler mais la durée cumulée maximale du contrat est de 2 ans.

Vous remboursez la somme empruntée ainsi que les intérêts. Les taux d’intérêt du prêt fluctue selon la valeur de l’objet.  Par exemple, en 2019, le crédit municipal de Paris propose des prêts entre 300 euros et 1.000 euros avec un taux annuel effectif global (taux d’intérêt annuel + droit de garde annuel) de 7,80%.

Vous pouvez renouveler votre contrat si vous avez payé les intérêts du contrat initial.

Vous avez deux options lors d’un contrat de prêt sur gage :

  • Vous remboursez la somme empruntée dans le délai imparti : vous récupérez votre objet
  • Vous ne remboursez pas la somme empruntée et les intérêts : votre objet est mis en vente. Si la vente est supérieure à la somme empruntée et les intérêts, le crédit municipal vous verse la différence. Si la vente est inférieure, le crédit municipal supporte la perte.

 

Le crédit fiché Banque de France si propriétaire d’un logement

Si vous êtes interdit bancaire et propriétaire d’un logement, vous avez la possibilité de mettre votre bien en garantie pour bénéficier plus facilement d’un prêt auprès d’un établissement de crédit.

Le montant du crédit hypothécaire est déterminé en fonction de la valeur du bien en garanti. Le montant de l’emprunt peut varier entre 50 et 80% de la valeur de votre bien immobilier.

Ce crédit hypothécaire peut vous permettre :

  • De financer de nouveaux projets (immobilier, travaux…)
  • De financer de nouveaux achats (voiture…)
  • De rembourser un crédit en cours

Il est conseillé de bien étudier votre projet avant d’avoir recours à un crédit hypothécaire. En effet, si vous ne pouvez pas rembourser l’emprunt, votre logement sera saisi par l’établissement de crédit. Cet organisme pourra vendre le logement pour rembourser le crédit que vous n’avez pas payé.

En tant que propriétaire d’un logement, vous pouvez également avoir recours à la vente à réméré pour redresser votre situation financière. Ce dispositif reste peu utilisé.

La vente à réméré consiste à vendre son bien immobilier avec une option de rachat. L’objectif de ce dispositif est de rééquilibrer votre situation financière avant de pouvoir emprunter pour racheter le logement. Suite à la vente, vous continuez à occuper votre logement. L’acheteur ne peut pas vous expulser du logement. Un contrat d’occupation est établi entre l’acheteur et vous. Vous lui versez des indemnités d’occupation. Le montant de la vente est fixé généralement à 50-70% de la valeur expertisée du bien.

La procédure de rachat du bien est valable sur une durée comprise entre 6 mois et 5 ans. Si vous n’avez pas assaini votre situation avant 5 ans et que vous ne pouvez pas emprunter pour racheter le logement, l’acheteur dispose du logement et peut vous mettre dehors du logement.

La vente à réméré comporte un risque non négligeable. En effet, le montant de la vente est minoré par rapport à une vente classique sur le marché immobilier. Donc si vous n’êtes pas en capacité de racheter le bien dans le délai imparti, l’opération s’avère très mauvaise. De même, vous perdez le dépôt de garantie qui devait être utilisé pour le rachat du bien.





Crédit photo : © zest-marina et elnariz/ Adobe stock

Noter cet article
2 commentaires
  1. Bonjour courtier depuis des années et ayant des mandats avec le crédit municipal il n y a pas de crédit hypothécaire possible pour un interdit bancaire. Quant à la vente à Remère les clients gardent la « main » sur la sortie du Remère c était à dire qu ils peuvent le vendre sur le marché immobilier classique cordialement

  2. Bonjour, l’aide du département pour le remplacement d’un vieille chaudière a bois, cette somme de 2720,00 qui nous avait été assurée vient d’être supprimée. Comment et ou réclamer.

    les travaux sont terminés

Laisser une réponse

Posez votre question