Le guide des aides financières et des allocations

À quoi sert la mission locale ? Quelles sont les aides proposées ? Comment trouver les coordonnées ?

mission locale définitionLes missions locales ont été créées pour favoriser l’insertion professionnelle et sociale des jeunes âgés de 16 à 25 ans. Leurs domaines d’intervention sont variés : emploi, formation, logement, santé, mobilité, et loisirs entre autres (voir les actions menées par les missions locales).

Même si une mission locale s’adresse en priorité aux jeunes qui sont sortis du système scolaire ou qui n’ont pas d’emploi, elle propose aussi un accompagnement à ceux qui poursuivent des études ou sont actifs. Organisées en réseau, elles sont réparties sur tout le territoire et proposent de nombreux points d’accueil. Pour trouver l’agence la plus proche de chez vous, consultez l’annuaire des missions locales dans cette partie.

Les missions locales font partie du service public de l’emploi (SPE) et disposent, à ce titre, de partenariats avec Pôle emploi et d’autres acteurs de la sphère sociale. Pour accompagner les jeunes, favoriser leur accès à l’emploi et aux droits sociaux, elles s’appuient sur les dispositifs mis à disposition par l’État et les collectivités territoriales.

Les jeunes accueillis et suivis par les missions locales peuvent se voir proposer des aides financières adaptées à leur situation (en savoir plus sur les aides proposées).

Pour en savoir plus sur les domaines d’intervention des missions locales, les aides proposées ainsi que comment les contacter, consultez la suite de cet article.





À quoi sert la mission locale ? Quel est son rôle ?

Les missions locales ont pour but d’accompagner tous les jeunes de 16 à 25 ans dans leurs démarches d’insertion professionnelle et sociale.

Vous souhaitez des conseils pour faire une formation ? Vous recherchez une aide pour acheter des titres transport ou financer votre permis de conduire ?  Vous avez des difficultés pour vous loger ? Vous avez besoin de mettre un pied dans le monde de l’entreprise et avez des questions sur votre orientation ?

En résumé, les missions locales accueillent, orientent, conseillent et accompagnent les jeunes pour favoriser leur retour à l’emploi et les aider à être autonomes. Leur mode d’intervention est global et ne se concentre pas sur une thématique particulière.

Les grands domaines d’intervention des missions locales sont les suivants :

  • La formation : Quelle que soit votre situation, la mission locale est en mesure de vous aider à réaliser votre projet professionnel. Après une étude de votre situation et de vos besoins, le conseiller pourra vous proposer un retour en formation initiale, des possibilités de formations en alternance ou encore de formation continue. Apprendre un métier, renforcer des compétences ou obtenir des qualifications, quel que soit votre objectif, la mission locale vous informe sur les formations existantes (aide au Bafa…), les moyens d’y accéder et les contacts à établir grâce à ses relations privilégiées avec les organismes de formation au niveau local.
  • L’emploi :  Le retour ou l’accès à l’emploi est au cœur de toutes les actions menées par les missions locales. Ainsi, grâce à leur accompagnement, vous pourrez bénéficier de l’attention particulière d’un réseau d’employeurs s’engageant à recruter des jeunes inscrits en mission locale, d’informations en temps réel sur les métiers et les débouchés du moment, d’aides et de conseils pour la rédaction de votre CV et de vos lettres de motivation, d’aide à l’actualisation en ligne sur le site Pôle emploi (voir les dates à respectées), de mises en situation en entreprise…
  • La création d’activité : Les jeunes souhaitant créer leur entreprise recherchent souvent des financements et des soutiens. Les missions locales disposent, ici aussi, de contacts privilégiés avec de nombreux acteurs locaux pour vous aider à financer votre projet ou encore renforcer vos compétences entrepreneuriales.
  • L’autonomie : L’accompagnement des missions locales se veut global afin de favoriser l’insertion professionnelle, mais aussi sociale, les deux étant étroitement liées. Ainsi, des aides à la mobilité, à la dépendance, à l’isolement, à la gratuité des soins ou encore au logement sont proposées afin de renforcer votre autonomie. Le contrat PACEA (Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie) peut, par exemple, vous être proposé afin de bénéficier d’un accompagnement sur la durée et d’une aide financière éventuelle. Retrouvez sur ce lien les aides financières proposées par les missions locales.

À noter : En parallèle de l’aide apportée par la mission locale, il peut être utile d’obtenir les conseils d’une assistante sociale. Elle pourra vous apporter un soutien supplémentaire en cas de besoin.



Aide financière de la mission locale : Quels sont les dispositifs ?

Plusieurs aides financières peuvent être proposées par les missions locales. Ces dernières ne sont pas systématiques et dépendent de votre situation.

  • Le PACEA (toutes les infos) : Jusqu’en janvier 2017, les jeunes qui avaient signé un contrat CIVIS pouvaient bénéficier d’une allocation mensuelle sous certaines conditions. Ce contrat a été depuis remplacé par le Parcours Contractualisé d’Accompagnement vers l’Emploi et l’Autonomie. Il s’agit d’un contrat d’engagements passé entre le jeune et la mission locale afin de l’accompagner dans son insertion professionnelle. Un diagnostic est établi afin de juger de la pertinence du dispositif. Celui-ci doit en effet être adapté à vos projets. Il se déroule en plusieurs phases qui ne peuvent excéder 24 mois au total. Lorsqu’un jeune s’engage dans un contrat PACEA, il est susceptible de percevoir une allocation (son montant dépend de votre situation et ne peut excéder le montant du RSA). Le versement n’est pas systématique. Le jeune ne doit percevoir aucune autre rémunération ou allocation.
  • La garantie jeune (voir les détails) : Elle s’adresse aux jeunes en difficulté et vise à favoriser leur retour à l’emploi. C’est une modalité spécifique du PACEA qui fait l’objet d’un contrat à part entre le jeune et la mission locale. Elle s’accompagne d’une aide financière de 484,82 euros par mois maximum. Pour avoir droit à la garantie jeune, il faut donc impérativement intégrer un PACEA, de manière simultanée ou préalablement. En fonction des objectifs définis avec le jeune et de l’évaluation effectuée par la mission locale, la garantie jeune peut comporter des périodes de formation, d’immersion professionnelle, ou encore d’autres actions spécifiques liées à l’insertion professionnelle et sociale.
  • Les aides à la mobilité : Les missions locales proposent des aides financières visant à faciliter vos déplacements et favoriser votre mobilité. Renseignez-vous auprès de votre antenne locale. Vous pouvez peut-être bénéficier du chèque mobilité d’une valeur entre 4 et 8€, ils fonctionnent comme des bons d’échanges et permettent d’acheter des tickets de transports ou des forfaits. Ils sont acceptés aux guichets RATP et Transilien SNCF. Un autre dispositif existant est l’aide financière pour le permis de conduire pour les jeunes dont les ressources sont insuffisantes. Ces aides sont attribuées sous conditions. Les conseillers des missions locales peuvent aussi vous orienter vers d’autres aides dédiées, comme l’aide à la mobilité de Pôle emploi ou même vers les aides aux transports des conseils généraux.
  • Le Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ) :  Créé en 1989 afin d’aider financièrement les jeunes sans revenus ou avec de très faibles ressources, il s’agit d’aides ponctuelles qui répondent à un besoin précis : emploi, hébergement, mobilité, santé… Ces aides sont délivrées au niveau local et ne peuvent excéder 1.000 euros par an et par jeune.

Pour connaître l’ensemble des aides financières qui peuvent vous être proposées par votre mission locale, rendez-vous dans le point d’accueil le plus proche ou contactez votre référent (voir comment faire dans le paragraphe suivant).

 

Comment s’inscrire à la mission locale ? Où se rendre ?

Grâce à l’importance de leur réseau, les missions locales proposent un véritable accueil de proximité. Leur accompagnement est gratuit. Pour en bénéficier, il suffit de se rendre de manière volontaire dans un des points d’accueil répartis sur toute la France.

Pour connaître l’antenne la plus proche de chez vous :

  • Consultez l’annuaire des missions locales sur https://www.unml.info/les-missions-locales/annuaire/
  • Sur la gauche en bas de page, vous verrez un moteur de recherche (voir photo ci-dessous) : Renseignez la région et le département souhaité. Ensuite, dans la partie « choisir une structure », sélectionnez la plus proche de chez vous. Les coordonnées (adresse mission locale et numéro de téléphone) seront ainsi visibles.

mission locale aide financiere

Lors de votre passage à la mission locale, vous serez accueilli par un conseiller pour un premier entretien qui permettra de :

  • Faire une évaluation de vos besoins
  • Vous donner des premiers conseils sur votre orientation et les aides possibles
  • Déterminer les moyens à mobiliser et les dispositifs à mettre en oeuvre pour réaliser vos démarches

À la suite de cela et en fonction de votre demande, vous pourrez bénéficier d’un accompagnement personnalisé en entretien individuel ou en actions collectives.

Le « plus » des missions locales : Elles peuvent s’appuyer sur un réseau de partenaires locaux avec lesquels elles entretiennent des relations privilégiées : Pôle emploi, employeurs divers, organismes de formation, services de santé, de logement et d’action sociale, collectivités, associations, etc.





Crédit photo : © Daniel Ernst et djile / Fotolia

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Laisser une réponse

Posez votre question