Le guide des aides financières et des allocations

Comment obtenir une aide alimentaire avec le CCAS, la Banque Alimentaire ou une association (Croix-Rouge, …)

Comment bénéficier d'une aide alimentaireLes fins de mois sont de plus en plus dur pour de nombreux français et leur première urgence reste de se nourrir correctement ainsi que leurs enfants. C’est pourquoi les banques alimentaires connaissent une influence croissante.

L’aide alimentaire permet d’obtenir des produits gratuitement ou à coût réduit. De nombreuses familles peuvent ainsi répondre au besoin vital de se nourrir qui est d’ailleurs reconnu dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme :  » Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires » (article 25).

Pour obtenir une aide alimentaire, vous pouvez vous rendre au CCAS ou CIAS (Centre (Inter) Communal d’Action Sociale) de votre commune qui pourra vous diriger vers un assistant social. Cet entretien permettra de faire un point sur votre situation générale afin de définir les aides sociales auxquelles vous avez le droit (on peut citer par exemple la CMU-C ou bien encore le RSA). De plus, une aide alimentaire d’urgence pourra être débloquée en cas de besoin.

En parallèle, de nombreuses associations (La Banque Alimentaire, Croix-Rouge, Restos du Coeur, …) récoltent tout au long de l’année de la nourriture pour la redistribuer aux personnes dans le besoin. Vous pourrez ainsi obtenir un repas chaud ou bien encore des paniers repas pour répondre immédiatement à un besoin mais aussi des bons alimentaires afin de faire des courses dans des épiceries sociales.

Nous vous proposons dans cet article de retrouver les démarches à effectuer pour bénéficier d’une aide alimentaire, les explications sur les formes qu’elle peut prendre ainsi que comment et où faire valoir vos droits.





Bon alimentaire : Sous quelle formes se présente l’aide ?

Depuis le mois de juillet 2010, l’aide alimentaire est définie légalement par la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche dans  l’Art.L. 230-6 : « L’aide alimentaire a pour objet la fourniture de denrées alimentaires aux personnes les plus démunies. Cette aide est apportée tant par l’Union européenne que par l’État ou toute autre personne morale« . Comprenez par « toute autre personne morale » les associations qui œuvrent au quotidien pour aider les personnes en difficultés.

Il faut discerner les différentes aides alimentaires qui vous seront proposées (d’urgence et plus long terme) :

  • Un repas chaud servi dans un centre d’accueil accessible à toute personne se présentant pour répondre à l’urgence d’une situation
  • Des centres de distribution alimentaire (épiceries sociales) vous permettant de faire des courses, généralement contre une faible contribution symbolique. Pour en bénéficier, vous devrez en faire la demande (auprès du CCAS ou de l’association concernée) qui sera acceptée selon des critères de revenus, sociaux et familiaux.

L’aide alimentaire permet à de nombreuses personnes et familles avec de très faibles revenus d’obtenir un repas d’urgence, des tickets ou des chèques alimentaires afin de se nourrir mais également d’acheter des ressources de premières nécessité (hygiène, couches pour bébé…).

L’avantage de ces tickets alimentaires est la discrétion qu’ils procurent à leurs utilisateurs. En effet, socialement parlant, il n’est pas toujours évident d’assumer son besoin d’aide. Ces bons ressemblent fortement à des tickets restaurants et vous permettent de régler vos achats sans attirer l’attention des autres clients dans les épiceries et commerces partenaires de l’initiative (le CCAS ou les associations peuvent vous indiquer les commerçants qui acceptent le bon alimentaire).

Point important : Pour obtenir une aide alimentaire qui prend la forme de tickets ou chèques alimentaires, vous devez faire examiner votre situation auprès du CCAS ou d’une association. Chaque dossier sera étudié pour connaître vos droits au bon alimentaire.

 

Aide Alimentaire CCAS : Comment obtenir des bons alimentaires ?

Les CCAS et CIAS (Centre communal ou Intercommunal d’Action Sociale) sont des établissements publics rattachés à la collectivité territoriale dont la mission principale est d’intervenir dans le domaine de l’aide sociale.

C’est pourquoi si vous rencontrez des difficultés financières et ce même si elles ne sont que passagères (fin de mois difficile par exemple) nous vous conseillons de contacter le CCAS le plus proche de chez vous (vous pouvez retrouver l’ensemble de ces centres sur le site UNCCASS).

Vous pourrez alors rencontrer une assistante sociale qui fera un point sur votre situation et vous indiquera les aides auxquelles vous pouvez prétendre dont l’aide alimentaire ou encore vous diriger vers des associations locales pouvant vous apporter un soutien.

Pour répondre à l’urgence de certaines situations, l’attribution de tickets alimentaires pourra être très rapide et vous permettra de subvenir à vos besoins alimentaires dans :

  • Les banques alimentaires
  • Les épiceries sociales
  • De nombreux commerces partenaires (nous ne pouvons vous donner la liste des enseignes partenaires car cela dépend de l’endroit où vous vivez)

Mais ce n’est pas tout puisque pour les familles avec des enfants scolarisés, une aide pour financer la cantine est également possible.

Les épiceries sociales mises en place par les nombreuses associations œuvrent, souvent avec le soutien des mairies, pour venir en aide aux personnes ayant reçu les tickets alimentaires de la part du CCAS. En effet au niveau local, de nombreuses actions sont menées. C’est le cas dans l’agglomération de Tours par exemple où les associations caritatives ont réussi à mettre en place la collecte des invendus des petites et moyennes surfaces souvent réticentes à cause de problèmes logistiques.

La municipalité d’Angers avec plusieurs associations a également mis en place la collecte de fruits et de légumes provenant essentiellement de surplus. Ils sont conditionnés en « filets solidaires » de 5 kg vendus à prix très réduits afin d’éviter l’assistanat.

Point important : Les épiceries sociales sont gérées au niveau local. Nous ne pouvons donc pas vous donner la liste de celles qui sont accessibles à tous et celles pour lesquelles il vous faudra une autorisation. Renseignez-vous directement auprès du CCAS.


Bons alimentaires, repas chaud : Des associations peuvent vous aider

Le nombre d’associations locales proposant de l’aide alimentaire est important, nous ne pouvons en faire une liste exhaustive. C’est pourquoi nous nous penchons sur celles ayant une action à l’échelle nationale.

 

Banque Alimentaire : comment en bénéficier et pour combien de temps ?

La Banque Alimentaire coordonne un réseau de plus de 700 épiceries sociales réparties sur le territoire français et dans les DOM-TOM.

Chaque année plus de 800.000 personnes obtiennent cette aide alimentaire. Pour en bénéficier, vous devez entrer en contact avec un travailleur social du réseau afin qu’il vous assiste dans la constitution du dossier de demande d’aide alimentaire.

Les critères prit en compte par la Banque Alimentaire sont les suivants :

  • Votre situation familiale
  • Vos revenus
  • Votre situation sociale

Une fois par mois, une commission se réunit afin de décider de l’attribution ou non d’une aide alimentaire dont la durée est déterminée (3 à 6 mois) mais renouvelable.

Si vous êtes éligible à cette aide alimentaire, vous recevrez une carte d’accès à l’épicerie sociale la plus proche de chez vous avec un montant attribué par la commission. Une participation à hauteur de 10% de vos courses vous sera demandée lors du passage en caisse de l’épicerie sociale.

Retrouvez la liste de ces épiceries en suivant ce lien ainsi que les coordonnées pour contacter un travailleur du réseau.

La Banque Alimentaire gère un réseau de 700 épiceries sociales en France. Pour pouvoir y accéder, il vous faudra constituer un dossier de demande d’aide alimentaire qui sera étudié par une commission.

 

Les Restos du Cœur aident des centaines de milliers de personnes par an

Coluche a créé les « Restos du Cœur » en 1985 et grâce au soutien de nombreux artistes, l’association a pris rapidement une grande importance en récoltant des fonds. Depuis plus de 30 ans, les Restos fournissent des repas chauds à toutes personnes se présentant dans les centres d’accueil.

Ce n’est pas tout puisque vous pourrez également rentrer chez vous avec un panier repas équilibré composé de viande ou poisson, de légumes, pâtes ou riz, d’un fromage ou yaourt ainsi que du pain et un fruit. Des produits de base peuvent s’ajouter à ce panier comme de l’huile ou du sucre par exemple ainsi que des produits hygiéniques.

Pour profiter de cette aide des Restos du Cœur (panier repas), vous devrez vous inscrire. Pour cela, rendez-vous dans un centre d’accueil avec un justificatif de vos faibles revenus (voir la marche à suivre).

Si la démarche peut paraître difficile à entreprendre, les bénévoles de l’association sont là pour que tout se passe bien. Vous serez accueillis de manière chaleureuse et sans aucun jugement.

Vous pouvez retrouver le centre d’accueil des Restos du Cœur le plus proche de chez vous en vous rendant sur restosducoeur.org.

 

Comment bénéficier de l’aide alimentaire Croix-Rouge (colis alimentaire, …)

La Croix-Rouge a été fondé en 1859 lors de la bataille de Solférino afin de porter secours aux soldats des deux camps. Bien évidemment, les aides apportées par les bénévoles de la Croix-Rouge ont évolué aux cours des années pour s’adapter au mieux aux besoins des plus nécessiteux.

Si cette association est plus connue pour ces secouristes, aujourd’hui l’un des ces cheval de bataille est l’aide alimentaire.

La distribution alimentaire effectuée par la Croix-Rouge prend principalement 2 formes : La distribution de repas chaud ou de panier repas pour répondre à un besoin immédiat mais l’association possède également 80 épiceries sociales réparties en France gérées par les bénévoles et les salariés. Vous pouvez y faire vos courses (produits alimentaires et d’hygiène) contre une contribution de 10% de la valeur marchande de vos achats.

Enfin, la Croix-Rouge propose également des chèques d’accompagnement personnalisé (CAP) d’une valeur unitaire de 6€ . Ils sont à utiliser dans de nombreux commerces soutenant cette initiative. Mais notez tout de même que si ces tickets vous permettent de faire vos courses normalement, vous ne pourrez les dépenser sur l’ensemble des produits qui sont proposés. En effet, vous n’aurez accès qu’aux produits alimentaires et d’hygiène (savon, couches pour bébé, etc…). Les produits comme l’alcool ne pourront être achetés avec les CAP.

Les commerces où vous pouvez les utiliser sont partenaires des antennes locales de la Croix Rouge. C’est pourquoi nous ne pouvons vous en fournir une liste. Renseignez vous directement auprès de votre association (retrouvez l’établissement proche de chez vous ici).

 

Le Secours Populaire : Une aide alimentaire dans toutes les permanences

Le Secours Populaire est né en 1945 et son but est de lutter contre la pauvreté et l’exclusion en France. L’association propose à chaque personne poussant les portes de l’une des nombreuses permanences d’accueil de faire ses courses dans le cadre du « libre-service » (retrouvez la permanence du Secours Populaire proche de chez vous en cliquant ici).

Pas de prix définis pour les produits disponibles mais une contribution symbolique est demandée afin de contribuer aux actions du Secours Populaire. L’association essaie en permanence de lutter contre l’assistanat afin de redonner la dignité souvent perdu des personnes sollicitant cette aide.

Point important : Pour les associations ci-dessus proposant l’aide alimentaire, il n’est pas possible de faire une liste précise des critères d’attribution. Ils sont propres à chacune. Cependant, votre situation personnelle (divorcée, sans domicile fixe, avec des enfants à charge, …) et financière sera étudiée. En ce qui concerne les associations qui œuvrent au niveau local, il convient de se renseigner auprès du CCAS ou de la mairie dont vous dépendez.

Crédit photo : © benjaminnolte et gpointstudio / Fotolia 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Laisser une réponse

-
Obtenez gratuitement 3 devis d'avocat
Posez votre question