Comment être rémunéré pendant une formation ? Qui est concerné ? Vers quels organismes se tourner ?

Trouver ou retrouver un emploi est le plus souvent assujetti au suivi d’une formation. En vue de consolider ou mettre à jour ses connaissances, ou encore d’acquérir de nouvelles compétences, s’inscrire à une formation adéquate est la meilleure solution pour s’adapter au marché du travail. Seulement voilà, cette préparation à l’emploi représente un budget conséquent. Consultez les aides à la formation.

La part la plus importante de ce budget est celle de la rémunération durant la formation. À cet égard,  Pôle Emploi propose des solutions de rémunération aux demandeurs d’emploi qui souhaitent suivre une formation.

Par ailleurs, les régions de France métropolitaines réduites au nombre de 13 ont désormais des compétences exclusives au nombre desquelles se trouve la formation professionnelle. C’est la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) du 7 août 2015 qui définit les contours de ces responsabilités. Quelques régions se sont penchées sur cette question et prévoient de rétribuer les stagiaires qui répondent à certains critères.

Afin de connaître les différentes possibilités d’entreprendre une formation tout en étant payé, lisez cet article. Nous vous y détaillons les différentes aides de Pôle Emploi qui permettent de suivre une formation rémunérée ainsi que celles déployées par des régions de France dans la même optique. Vous découvrirez aussi comment supporter les autres frais engendrés par une inscription à une formation professionnelle.

Formations rémunérées de Pôle emploi : les différents dispositifs

Les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi ont l’opportunité de s’engager dans une formation dans le but d’augmenter leurs chances de retrouver du travail en ajoutant des compétences à leur bagage professionnel et/ou de valider leur expérience du travail (consultez les détails sur la VAE).

Selon la situation du demandeur d’emploi, il lui est possible d’accéder à un des dispositifs de Pôle Emploi pour être rémunéré pendant la durée de sa formation.

 

Obtenir une formation rémunérée par Pôle emploi en bénéficiant de l’AREF

L’allocation de retour à l’emploi formation (AREF) est une indemnité versée par Pôle emploi dans le cadre d’une formation visant à retrouver un emploi.

Qui est concerné ?

Les demandeurs d’emploi toujours indemnisés par Pôle emploi au titre de l’Allocation de retour à l’emploi (l’ARE) à la date de l’inscription en formation. 

Pour prétendre à l’allocation de retour à l’emploi formation, vous devez :

  • Percevoir l’ARE
  • Être engagé dans une formation d’une durée supérieure à 40 heures
  • Suivre une formation en adéquation avec votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE)

Pour quel montant ?

Le montant de cette aide versée par Pôle emploi équivaut au montant brut de l’ARE, sans être inférieur à 21,17 euros net.

L’aide est versée pendant la durée de la formation, dans des limites variant de 730 jours pour les moins de 53 ans à 1.095 jours pour les chômeurs qui ont atteint 55 ans. Ces durées d’indemnisation s’entendent dimanche et jours fériés inclus.

L’indemnisation AREF prend fin quand la formation arrive à son terme. Si, à l’issue de votre formation, vous êtes toujours en recherche d’emploi, l’AREF est alors relayée par l’ARE dans la limite de vos droits.

À noter : l’AREF est exonérée des cotisations sociales, CSG et CRDS.

ARE Formation

 

RFPE : formation rémunérée pour les chômeurs non indemnisés

La rémunération de formation Pôle emploi, RFPE, permet qu’une rétribution soit versée au stagiaire pendant une formation agréée.

Qui est concerné ?

Ce dispositif s’adresse à des demandeurs d’emploi :

  • Qui ne perçoivent pas l’allocation de retour à l’emploi à la date de l’inscription à la formation
  • Et qui s’engagent dans une formation agréée par Pôle emploi

Pour quel montant ?

Le montant de la rémunération varie en fonction de la durée de la formation, soit inférieure à une année ou alors comprise entre 1 et 3 ans. Un autre facteur influe sur la hauteur de la rétribution, c’est votre situation personnelle.

Par exemple :

  • Un jeune de 17 ans en recherche d’un premier emploi pourra se voir attribuer une somme mensuelle de 200€
  • Une personne présentant un handicap pourra percevoir un revenu mensuel compris entre 685€ et 1.932,52€ en fonction de son activité professionnelle au cours des deux années précédentes

À savoir : la rémunération de formation Pôle emploi est imposable.

La rémunération de Formation Pôle emploi

 

La rémunération de fin de formation”RFF” ou “R2F”

Ce dispositif permet une rémunération qui prend le relais quand la formation se prolonge au-delà de la date de fin de droits à l’allocation chômage.

Qui est concerné ?

Cette allocation de fin de formation de Pôle emploi s’adresse à un public spécifique. Pour en bénéficier, il faut cumuler les conditions suivantes :

  • Être demandeur d’emploi, inscrit sur la liste de Pôle emploi
  • Suivre une formation éligible à ce dispositif : la formation suivie doit vous permettre d’obtenir un diplôme ou un titre à caractère professionnel ou de trouver un emploi dans un métier dit “sous tension” où les difficultés de recrutement sont identifiées dans la région où se déroule la formation
  • Se trouver en fin de droits AREF

Pour quel montant ?

La rémunération journalière équivaut au montant journalier AREF perçu avant l’expiration de vos droits à l’allocation chômage.

La rémunération de fin de formation est plafonnée à 685€ mensuels. À Mayotte, le plafond est de 609€ par mois. Cette limite est indépendante de l’intensité de la formation suivie.

Le bénéfice de la RFF court jusqu’à la fin de la formation sans toutefois dépasser 3 ans. Cette période de 3 années inclut la durée de perception de l’AREF.

Rémunération de fin de formation

 

Être payé pendant une formation avec l’ASS formation

L’Allocation de Solidarité Spécifique Formation (ASS-F) est une rémunération versée pendant une formation non-financée par Pôle emploi.

Qui est concerné ?

Cette allocation s’adresse aux bénéficiaires de l’Allocation spécifique de solidarité.

Pour quel montant ?

Il s’agit en fait du maintien de l’ASS pendant la durée de votre formation. Vous continuez à percevoir la somme précédemment attribuée au titre de l’ASS.

ASS et Formation

 

AFPR ou POE : 2 dispositifs avec indemnisation de formation

Parmi les annonces proposées par Pôle emploi, il est possible de lire la mention “Action de formation préalable à l’embauche”, AFPR, ou encore “Préparation opérationnelle à l’emploi”, POE.

Ces deux dispositifs qui assurent une mise à niveau pour un poste à pourvoir permettent une indemnisation du demandeur d’emploi tout au long de la formation. Celle-ci peut se faire dans l’entreprise qui recrute ou être délivrée par un organisme de formation en externe.

Qui est concerné ?

L’indemnisation dans le cadre d’une action de formation préalable à l’embauche ou d’une préparation opérationnelle à l’emploi s’adresse au demandeur d’emploi bénéficiaire ou non du chômage.

Pour quel montant ?

Le demandeur d’emploi retenu pour une offre d’emploi AFPR ou POE bénéficie d’une indemnisation différente suivant sa situation au regard de Pôle emploi :

  • Un demandeur d’emploi percevant l’ARE entrera dans le dispositif de l’AREF
  • Un chômeur non indemnisé au titre du chômage sera pris en charge par l’action RFPE de Pôle emploi
Mise à niveau rémunérée AFPR/POE

 

Les offres des régions pour une formation rémunérée

Actuellement la formation professionnelle est une compétence exclusive des Régions. La loi du 5 mars 2014 qui a finalisé le transfert de cette compétence de l’État vers les Régions françaises permet entre autres choses la création d’un service public régional de la formation professionnelle, SPRF, ainsi que la formation de publics spécifiques tels que les détenus, les handicapés, les illettrés.

Important : à dater du 1er mai 2021, les stagiaires qui participent à une formation professionnelle agréée par l’État ou la Région perçoivent une rémunération revalorisée. En effet cette rémunération qui n’avait pas été augmentée depuis 2002 situait le niveau de vie des stagiaires de la formation professionnelle au-dessous du seuil de pauvreté. Pour connaître les montants revalorisés de la formation professionnelle, rendez-vous ici.

Quelques exemples de Régions qui peuvent rémunérer la formation professionnelle

Commençons par la Région Nouvelle-Aquitaine qui assure, sous conditions, une rétribution ainsi qu’une protection sociale aux jeunes ou aux adultes en reconversion ou en recherche d’emploi.

Pour bénéficier de cette aide il faut :

  • Être demandeur d’emploi non indemnisé
  • Être travailleur handicapé
  • Être un apprenti en rupture de contrat
  • Suivre une formation en centre pénitentiaire
  • Être salarié d’une SIAE (Structure d’insertion par l’activité économique)

La rémunération  des stagiaires varie en fonction de leur statut et de leur situation familiale.

Par ailleurs pour être éligible à cette aide, la formation doit comporter un minimum de 150 heures. Pour plus de détails, suivez ce lien.

La région Île-de-France, quant à elle, a créé en mars 2021 le dispositif “Revenu jeune actif“. Ce dispositif consiste à proposer à des jeunes entre 18 et 25 ans des formations gratuites et payées jusqu’à 4.000 euros pour 6 mois de stage.

Cette aide, qui intervient dans un contexte difficile pour l’emploi des jeunes, est orientée vers les jeunes franciliens sans emploi ou qui sont inscrits en apprentissage et qui n’ont pas trouvé d’employeur.

Cette prime accordée par la région Île-de-France est possible à condition de s’inscrire dans l’un de ces secteurs considérés en tension :

  • L’industrie
  • La sécurité
  • Le numérique
  • L’agriculture
  • Les filières sanitaires et sociales
  • Le bâtiment et les travaux publics
  • L’environnement

La candidature à une formation qui entre dans le dispositif Revenu jeune actif se fait en ligne.

Revenu jeune actif en Île-de-France

 

D’autres aides pour la prise en charge des frais de formation

Quand on parle de financement d’une formation, il existe d’autres aides que la rémunération du stagiaire. En effet, de nombreuses dépenses sont à supporter par la personne qui s’inscrit en formation professionnelle.

Ces frais peuvent concerner :

  • Le coût pédagogique de la formation elle-même ainsi que les frais de dossier
  • Les frais de déplacement ou d’hébergement
  • Les frais de restauration
  • Les frais de garde de jeunes enfants

Pour vous soutenir financièrement dans une démarche de formation professionnelle, vous pouvez vous rapprocher de nombreux organismes :

  • Pôle Emploi propose aux stagiaires l’aide individuelle à la formation qui prend en charge les frais pédagogiques qu’il vous appartient de payer, une prime de 1.000€ pour la formation des demandeurs d’emploi ou encore l’aide à la mobilité professionnelle qui concerne les formations qui se déroulent à plus de 30 kilomètres aller du domicile. Une formation gratuite Openclassrooms est également proposée ainsi que le financement du permis poids lourds
  • C’est auprès des Missions locales que les jeunes âgés de 18 à 25 ans peuvent solliciter le Fonds d’aide aux jeunes afin de s’inscrire à une formation et de la mener à bien
  • Les personnes handicapées, en se rapprochant de l’AGEFIPH, peuvent obtenir une aide financière lorsqu’elles s’inscrivent à une formation, qu’elle soit qualifiante ou de remise à niveau
  • La CAF : les jeunes peuvent obtenir une aide au Bafa sans condition de ressources
  • Les régions interviennent également dans le financement de la formation professionnelle. Il existe des aides individuelles telles que le Forfait restauration et le Forfait mobilité en région Bretagne par exemple pour les stagiaires qui entrent en formation et poursuivent celle-ci. La région Nouvelle-Aquitaine, quant à elle, a mis en place le Fonds social de formation, une aide comprise entre 100 € et 1.000 € ainsi qu’un Fonds d’aide à la mobilité vers l’emploi qui peut aller jusqu’à 2.000 € (1.000 € pour le logement et 1.000 € pour les déplacements). N’hésitez pas à vous rapprocher de votre Conseil régional pour connaître les aides à la formation dont vous pourriez bénéficier
  • Si vous souhaitez reprendre des études, plusieurs dispositifs peuvent vous venir en aide
  • Le Greta
  • Les tests de compétences

Crédit photo : ©StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question