aide aux logementLe fait de chercher un premier emploi ou de retourner sur le marché du travail peut être long et parfois difficile sur le plan financier.

En effet, la mobilité géographique et le fait d’avoir le permis sont devenus presque indispensables pour la réinsertion professionnelle. Que vous deviez déménager, vous déplacer pour un entretien ou passer votre permis pour le travail, il est possible d’obtenir des aides financières de la part de Pôle Emploi ou d’autres organismes.

En tant que demandeur d’emploi, un accompagnement personnalisé, une création d’activité ou une formation afin d’approfondir vos compétences peuvent également s’avérer utile.

Si vous souhaitez découvrir tous les dispositifs en faveur de l’insertion professionnelle, nous avons listé plus de 10 aides (financières ou non) qui peuvent être accordées afin de faciliter votre retour sur le marché du travail.




Aide à la mobilité

aide aux déplacements pole emploi

L’aide à la mobilité de Pôle Emploi comprend 3 financements possibles afin de favoriser le retour ou l’insertion sur le marché du travail. Elle comprend la prise en charge des frais de transport (0,20 euros par kilomètre ou sous forme de bons), les repas à hauteur de 6 euros par jour ou les frais d’hébergement pour 30 euros maximum par nuit.

Il est possible de bénéficier des 3 dispositifs dans la limite de 5.000 euros par an au total. Pour être éligible, l’entretien, la formation ou le concours doit se situer à plus de 60 kms aller-retour du domicile. La demande se fait auprès de Pôle Emploi dans les jours suivants sur présentation des justificatifs.

En savoir plus

Aides au financement du permis B pour faciliter l’insertion professionnelle

insertion professionnelle permis de conduire

Pour les personnes à la recherche d’un emploi, l’absence de permis peut représenter un frein à l’insertion professionnelle. Dans certains cas, Pôle Emploi peut attribuer une aide jusqu’à 1.200 euros pour financer le permis.

À cela s’ajoutent plusieurs possibilités pour financer le permis. On peut citer le Compte Personnel de Formation, les auto-écoles sociales, le permis à 1 euro par jour pour les jeunes ou 500 euros d’aide pour les apprentis, les bourses au permis locales…

Selon votre situation (demandeur d’emploi, salarié, jeune, étudiant ou en situation de handicap), il existe des solutions pour financer ou réduire le coût de votre permis de conduire.

En savoir plus

Aide déménagement Mobili Pass

aide insertion professionnelle

Si dans le cadre d’une embauche, d’une mutation professionnelle ou d’un plan de sauvegarde de l’emploi vous êtes amené à prendre un autre logement, il est possible d’obtenir une aide au déménagement avec le Mobili Pass. 

En effet, si la distance entre votre domicile principal et votre nouveau logement loué pour des raisons professionnelles est supérieure à 70 kilomètres (ou plus d’une heure de trajet), il est possible de bénéficier d’une aide non remboursable ou d’un prêt afin de prendre les frais en charge.

L’aide Mobili Pass peut atteindre 3.200 euros selon la zone géographique où se situe le nouveau logement.

En savoir plus

Aide fin de droit Pôle Emploi

Les aides si vous êtes en fin de droit au chômage

Les allocations chômage sont accordées pour une période définie qu’on appelle durée d’indemnisation.

Si vous avez épuisé vos droits, vous pouvez peut-être prétendre à une autre aide financière comme l’Allocation de Solidarité Spécifique ou le RSA ou bien encore la prime de fin de droit (aide de 319,68 euros versée en une seule fois).

Par ailleurs, il est également possible d’opter pour une formation et de percevoir durant cette période une allocation d’un montant de 652,02 euros. Vous pouvez également obtenir un accompagnement personnalisé afin d’approfondir vos compétences permettant ainsi de retourner sur le marché du travail plus facilement.

En savoir plus

Remise à niveau de vos compétences avec  l’AFPR et la POE de Pôle Emploi

pole emploi remise à niveau des compétencesLes employeurs qui postent une offre de travail sur le site de Pôle Emploi peuvent indiquer 2 mentions que sont « Action de Formation Préalable au Recrutement » (AFPR) ou bien encore « Préparation Optionnelle à l’Emploi » (POE). Attention toutefois aux offres d’emploi frauduleuses qui se répandent.

Concrètement si vous voyez l’une des 2 mentions apparaître sur l’offre que vous avez repérée, cela signifie que vous serez formé au sein de l’entreprise pour correspondre aux critères du poste.

Vous percevrez durant cette période une indemnisation de la part de Pôle Emploi par l’AREF si vous êtes indemnisé ou la Rémunération de Formation Pôle Emploi pour les personnes non indemnisées.

En créant votre espace Pôle Emploi, vous pourrez communiquer avec votre conseiller afin d’obtenir des précisions en cas de besoin.

En savoir plus




Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise (ARCE)

demandeur d'emploi création entreprise

Pour les demandeurs d’emploi qui optent pour la création ou la reprise d’une entreprise, il est possible de percevoir une partie des droits au chômage sous forme de capital. Cela permet de faciliter le lancement de la nouvelle activité.

Le demandeur d’emploi perçoit ainsi 45% de ses droits restants (la moitié lors de la création et l’autre moitié dans les 6 mois suivants). Cela est possible uniquement si le dossier d’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créant ou Reprenant une Entreprise) est accepté.

Il est également possible de choisir un versement mensuel du chômage (voir les explications).

En savoir plus

Formation dans le domaine du digital gratuite avec « OpenClassrooms »

demandeur d'emploi formation gratuiteGrâce au partenariat signé entre Pôle Emploi et le site de cours en ligne OpenClassrooms, tous les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’un accès gratuit durant 3 mois afin de se former dans le domaine du digital (normalement au prix de 20 euros par mois).

Pour en bénéficier, une procédure d’inscription spécifique aux demandeurs d’emploi sur le site OpenClassrooms doit être respectée. Cela est possible que vous soyez indemnisé ou non.

En savoir plus

Rémunération Fin de Formation (RFF)

allocation pole emploi formation

Les demandeurs d’emploi qui suivent une formation (afin d’obtenir une qualification à la demande du conseiller) et dont les droits prennent fin au cours de la formation peuvent prétendre à la RFF. Elle prend ainsi la suite du chômage.

Le montant mensuel de la RFF est de 652,02 euros. Elle peut être versée dans la limite de 3 ans entre le cumul de l’allocation chômage et la Rémunération de Fin de Formation.

En savoir plus

Aide à la recherche du 1er emploi (ARPE)

chomage allocation jeune 1er emploi

L’Aide à la Recherche du Premier Emploi (ARPE) à vu le jour en 2016. Il s’agit d’une allocation chômage accordée durant 4 mois pour les jeunes qui viennent d’obtenir leur diplôme. Cela permet de percevoir une aide le temps de trouver un 1er travail.

Son montant varie entre 200 euros et 550 euros par mois selon la situation du jeune lors de sa dernière année d’études. La demande doit être déposée dans les 4 mois suivant la publication des résultats.

En savoir plus

L’allocation Garantie jeune pour les – de 26 ans en grandes difficultés

insertion professionnelle garantie jeuneLa Garantie Jeune a d’abord fait l’objet d’une expérimentation. Elle s’est généralisée à tous les moins de 26 ans en 2017.

Il s’agit d’une aide financière versée mensuellement et d’un accompagnement personnalisé effectué par la mission locale pour les jeunes qui rencontrent de grandes difficultés à s’insérer professionnellement.

Le montant de l’allocation est de 484,82 euros par mois. Le jeune doit en contrepartie effectués dans démarches dans le but de s’insérer sur la marché de l’emploi.

En savoir plus

Réductions SNCF pour faciliter la mobilité des demandeurs d’emploi

réductions train mobilité demandeur d'emploiAfin de facilité la mobilité géographique des personnes à la recherche d’un emploi et par conséquent l’insertion professionnelle, chaque région propose des offres de tarifs réduits (voir la gratuité) sur les billets de train ou de car.

S’agissant d’une politique propre à chaque conseil général, les offres varient selon votre zone d’habitation.

Nous avons listé les réductions accordées par chaque région aux demandeurs d’emploi. Si vous avez moins de 26 ans, des réductions SNCF sont également proposées (les découvrir).

En savoir plus

La période de chômage peut s’avérer particulièrement difficile. En plus des différents dispositifs listés ci-dessus visant à favoriser l’insertion professionnelle, il peut être utile de suivre quelques conseils :

  • Pensez à faire votre actualisation dès que possible : En général, il est possible de mettre à jour sa situation de demandeur d’emploi vers le 28 du mois. Si vous le faites dès le 1er jour d’ouverture, le paiement intervient dans les jours suivants. Plus l’actualisation intervient tard et par conséquent plus tard vous serez payé. Vous pouvez consulter le calendrier Pôle Emploi 2018. Si vous avez travaillé au cours du mois, Pôle Emploi peut vous verser un complément de salaire (en savoir plus).
  • Vérifiez vos droits à une aide à la santé : Pour les personnes possédant de faibles revenus, il est possible de bénéficier de la CMU Complémentaire ou de l‘ACS. Cela permet d’être couvert par une mutuelle santé le temps de la recherche d’emploi.
  • Conservez votre mutuelle entreprise : Si vous étiez couvert par un complémentaire santé et que la rupture du contrat vous permet de bénéficier de droits au chômage, vous avez la possibilité de conserver votre couverture gratuitement durant 12 mois maximum. C’est ce que l’on nomme la portabilité mutuelle.
  • Obtenez un soutien en cas de difficultés financières : Si votre voiture est en panne ou si vous avez des difficultés à vous loger, certaines CAF départementales peuvent accorder des prêts afin de faciliter l’insertion professionnelle. Vous trouvez tous les détails dans cet article. De plus, si vous reprenez une activité, pensez à faire une demande de prime activité.





Crédit photo : © Julien Eichinger, kamasigns, Rudie, Leika production, michaelheim, Frédéric Massard,  pict rider, Viacheslav Iakobchuk, Julien Eichinger, Frédéric Massard, Photographee.eu, oldok / Fotolia

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.2/10 (13 votes cast)
Aides aux chômeurs - Les aides à la réinsertion professionelle, 7.2 out of 10 based on 13 ratings
Posez votre question