Qui va bénéficier de l’aide Action Logement de 150 euros pour payer le loyer ou l’emprunt ? Comment l’obtenir ?

aide loyer action logement coronavirusL’organisme Action Logement a annoncé le 11 juin 2020 la création d’une aide financière de 150 euros pour les salariés et les demandeurs d’emploi ayant des difficultés à payer leur loyer face à la crise sanitaire du Covid-19.

Renouvelable une fois (soit 300 euros au total), elle peut être cumulée avec d’autres aides et sera opérationnelle dès le 30 juin 2020 avec effet rétroactif (voir les modalités de l’aide Action Logement).

Pour en bénéficier, vous devrez remplir certaines conditions, notamment en ce qui concerne vos ressources (voir qui va toucher l’aide de 150 euros).

Contrairement à certaines aides de la CAF, ce soutien financier n’est pas attribué automatiquement aux personnes éligibles. La démarche pour percevoir les 150 euros est toutefois assez simple : vous pouvez faire votre demande en ligne ou vous adresser au service social de votre entreprise (en savoir plus sur la demande et les documents justificatifs).

Pour en savoir plus sur l’aide de 150 euros proposée par Action Logement afin de vous aider à payer votre loyer ou votre prêt immobilier, poursuivez la lecture de cet article.





Aide de 150 euros pour le loyer d’Action Logement : les modalités

La crise sanitaire liée au Covid-19 a de nombreux impacts économiques et sociaux. Parmi ceux-là, les difficultés de nombreux ménages à payer leur loyer ou leurs mensualités d’emprunt immobilier.

C’est pour faire face à cette situation que l’organisme Action Logement a annoncé le 11 juin 2020 la mise en place d’un nouveau dispositif pour venir en aide à certains publics. 

Son objectif : donner un coup de pouce aux personnes qui ont eu des baisses de revenus en raison du confinement et/ou à ceux qui risquent de s’exposer à des impayés de loyer.

Voici ce qu’il faut savoir sur l’aide de 150€ d’Action logement :

  • Son montant : l’aide est forfaitaire et s’élève à 150 euros par mois. Elle peut être renouvelée une fois (vous pouvez donc la percevoir deux mois d’affilée maximum si vous êtes éligible pour un montant de 300 euros au total)
  • Ses modalités de versement : l’aide est versée mensuellement et peut être cumulée avec d’autres dispositifs tels que le FSL ou les aides pour éviter les impayés de loyer
  • Son entrée en vigueur : l’aide sera opérationnelle dès le 30 juin 2020, date à laquelle vous pourrez déposer votre demande. Par ailleurs, l’aide est rétroactive à partir du 1er avril 2020.

Bon à savoir : Action Logement est un organisme qui propose plusieurs aides en faveur des locataires et propriétaires. Vous pouvez notamment bénéficier :

 

Aide au loyer d’Action Logement Covid-19 : qui est concerné ?

L’aide exceptionnelle d’Action Logement liée à la crise du Covid-19 concerne aussi bien les locataires que les propriétaires devant rembourser des mensualités d’emprunt.

Si vous êtes locataire, vous pouvez être éligible à cette aide si vous résidez :

  • Dans un parc privé, social et intermédiaire
  • Dans une résidence collective d’hébergement (excepté le Crous)

Par ailleurs, vous pouvez être éligible à ce dispositif d’Action Logement que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi.

À noter : pour étudier votre éligibilité à l’aide au loyer ou au remboursement d’un prêt immobilier d’Action Logement, vous devez être ou avoir été dans l’une des situations ci-dessous durant la crise sanitaire (entre le 1er avril et la fin de la crise sanitaire dont la date officielle n’a pas encore été communiquée).

Voici les situations éligibles à l’aide Action Logement de 150 euros :

  • Vous avez été placé au chômage partiel
  • Vous avez dû vous mettre en arrêt de travail pour garder vos enfants
  • Vous avez subi une perte d’emploi (CDD non renouvelé, contrat non signé durant la période d’essai, embauche décalée…)

ET vous devez respecter les conditions suivantes ou les avoir respectées durant la crise sanitaire :

  • Vos ressources sont inférieures à 1,5 fois le SMIC (soit 1.828,50 euros net par mois). Dans le cadre du chômage partiel ou d’un arrêt pour garde d’enfants, les ressources doivent être supérieures à 1.219 euros net par mois
  • Vous avez subi une baisse de revenus d’au moins 15% en raison du confinement (vos revenus de février seront étudiés pour calculer la perte de 15%)
  • Vous avez eu des surcoûts de loyer à cause du confinement (maintien d’une double résidence pour raisons professionnelles par exemple). Les charges du logement (loyer plus factures d’énergie) ont représenté au moins 40% de votre revenu net mensuel

Attention : il n’est possible de bénéficier que d’une seule aide exceptionnelle d’Action Logement pour l’ensemble du foyer.



Action logement aide de 150€ : comment faire une demande ?

Les demandes sont ouvertes à partir du 30 juin

Pour bénéficier des 300 euros de la part d’Action Logement (150 euros sur 2 mois), vous devez en faire la demande.

Vous pouvez faire votre demande d’aide dès le 30 juin 2020. Plusieurs possibilités s’offrent à vous concernant la marche à suivre :

  • Vous pouvez faire votre demande en ligne sur le site actionlogement.fr : attention, votre demande doit être réalisée dans les trois mois qui suivent votre première baisse de revenus
  • Vous pouvez vous rapprocher du service social de votre entreprise
  • Vous pouvez contacter le service « SOS loyers impayés » de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) : il s’agit d’un numéro vert gratuit suivant 0 805 16 00 75 accessible du lundi au vendredi

Des documents justificatifs vous seront demandés pour compléter votre dossier :

  • Votre pièce d’identité
  • Votre fiche de paie de février (afin de constater la perte de revenus) + un document du mois concerné par la baisse de revenu (fiche de paie, attestation de paiement Pôle Emploi…)
  • Un Relevé d’Identité Bancaire
  • Un justificatif de loyer (quittance pour les locataires) ou un relevé stipulant le montant du remboursement mensuel pour les propriétaires datant de la période concernée par la perte de revenus

Pour aller plus loin : pour connaître toutes les aides que vous pouvez percevoir en raison de difficultés financières (suite à la crise sanitaire du Covid-19 ou non), consultez notre dossier spécial en cliquant ici.





Crédit photo : © StockUnlimited

3 (60%) 3 vote[s]
4 commentaires
  1. Bonjour,

    Je touche une pension de réversion de 532,82 € par mois en deux parties. Mes charges mensuelles sont de 700 €. Je suis aidée par ma fille aînée qui travaille et qui vit avec moi, sachant que le logement et les charges sont à mon nom.
    Je suis auto-entrepreneur mais avec un chiffre d’affaires quasi nul. Je ne peux pas cotiser pour ma retraite.
    Merci de me tenir au courant sur la possibilité de toucher ce que vous proposez.

    Cordialement.
    Brigitte Dubois

  2. Pour les factures impayés fonctionne aussi ? J’ai aucun problème de loyer pour le moment à part factures trop haute 😨

  3. bonjour
    Je suis en invalidité avec une pension de 289.90 plus ASI 415.98 soit un total de 705.88.
    Pour le loyer c’est deux dernier mois je n’ai pas put payer les 130 euros a mon propriétaire sachant qu’il perçoit les allocation logement.
    J’avais après tous les prélèvements éffèctuer une somme de 200 euros pour les denrées allimantaires il y avais des solutions qui était moins cher que chez les commmerçants qui était et sont trop chères. Mais il fallait que je me déplace pour aller faire mes courses mais vu le confinement je ne pouvait plus rien faire j’était obliger d’acheter au prix les plus haut cela était du simple au double
    Les commerçes ou j’allais était tous fermés je me suis ruiné en nourritures.
    J’espère que vous comprendrez q’avec 200 euros on ne peut pas aller carrefour c’est impossible
    Salutations

  4. Bjr je suis handicapée ai-je le droit à la prime des 150€ ? Je vis avec ma fille qui est lycéenne de 18 ans. Donc peu de revenus. Cordialement

Laisser une réponse

Posez votre question