L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) est versée par la CAF ou la MSA. Elle permet d’aider les familles à faire face aux frais engendrés par le handicap d’un enfant à charge de moins de 20 ans. Elle s’inscrit dans les aides et dispositifs destinés aux personnes en situation de handicap.

En 2024, le montant de l’AEEH de base est fixé à 142,70 euros par mois. Un complément AEEH peut s’ajouter en fonction de la gravité et de la nature du handicap ou en cas de parent isolé.

Si vous souhaitez découvrir les conditions d’attribution de l’AEEH, le montant accordé (base + complément), la durée de versement ainsi que la marche à suivre pour faire votre demande, consultez la suite de cet article.


Qu’est-ce que l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ?

L’AEEH, à ne pas confondre avec l’AAH (pour les adultes), est une prestation financière versée par les caisses d’allocation familiale (CAF) ou les MSA (pour les personnes relevant du régime agricole).

Elle a pour but d’aider les familles à prendre en charge les frais liés à l’éducation et les soins qu’engendre le handicap d’un enfant de moins de 20 ans encore à charge. Elle est composée d’un montant de base auquel s’ajoute un complément AEEH en fonction des coûts supplémentaires liés à la nature et à la gravité du handicap.

Bon à savoir : si votre enfant rencontre des difficultés scolaires liées à son handicap, vous avez la possibilité de faire appel à un accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH).

Retrouvez notre dossier complet sur la scolarisation d’un enfant handicapé.

icone info

 

Quelles sont les conditions d’attribution de l’AEEH de base et du complément AEEH ?

Les conditions d’attribution de l’AEEH et de son complément dépendent de l’âge de l’enfant et du taux d’incapacité déterminé par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Il n’y a pas de condition de ressource à respecter pour bénéficier de l’allocation AEEH.

 

Comment bénéficier de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé de base ?

    • Avoir un enfant à charge de moins de 20 ans présentant un taux d’incapacité d’au moins 80 %.
    • Ou avoir un enfant à charge de moins de 20 ans présentant un taux d’incapacité compris entre 50 % et 80 % et fréquentant un établissement spécialisé ou nécessitant des soins à domicile ou le recours à un service d’éducation spécialisé.
    • Que l’enfant de moins de 20 ans présentant le handicap ne soit pas en internat avec une prise en charge intégrale des frais de séjour par l’assurance maladie, l’état ou l’aide sociale (sauf pour les périodes où l’enfant est présent : weekend, vacances).
    • L’enfant doit percevoir des revenus professionnels inferieurs ou égaux à 971,80 euros (55% du smic mensuel brut).
    • Résider en France de façon permanente.

 

Comment bénéficier du complément AEEH ?

Si vous bénéficiez de l’AEEH de base, vous pouvez aussi demander un complément AEEH, en sus. L’attribution de ce complément se fait en fonction de la catégorie (de 1 à 6) dans laquelle le jeune handicapé a été positionné par la CDAPH.

La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) détermine cette catégorie en fonction des dépenses engendrées par la nature et la gravité du handicap, l’obligation d’avoir recours à une aide fréquente ou l’obligation, pour l’un des deux parents, de réduire ou de cesser de travailler.

N’hésitez pas à consulter les critères qui déterminent la catégorie (se référer ensuite aux montants 2024 du complément AEEH ci-dessous).

 

Quels sont les montants AEEH de base et des compléments en 2024 ?

Le montant de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé de base a été fixé à 142,70 euros par mois en 2024.

Les droits sont ouverts dans le mois qui suit le dépôt du dossier AEEH auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Pour le montant du complément AEEH 2024, il varie en fonction de la catégorie (déterminée par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) dont dépend le jeune handicapé :

    • 1re catégorie : 107,02 euros ;
    • 2e catégorie : 289,85 euros ;
    • 3e catégorie : 410,25 euros ;
    • 4e catégorie : 635,76 euros ;
    • 5e catégorie : 812,53 euros ;
    • 6e catégorie : 1 210,90 euros.


Ces montants du complément AEEH sont en vigueur en 2024.

Une demande de majoration « parent isolé » peut être faite en plus du complément AEEH, auprès de la CDPAPH. Il faut pour cela assumer seul la charge effective et permanente de l’enfant handicapé. Le montant de la majoration dépend de la catégorie dont dépend l’enfant handicapé, à noter qu’il n’y a pas de majoration pour la 1re catégorie :

    • 1re catégorie : pas de majoration ;
    • 2e catégorie : 57,97 euros ;
    • 3e catégorie : 80,27 euros ;
    • 4e catégorie : 254,18 euros ;
    • 5e catégorie : 325,53 euros ;
    • 6e catégorie : 477,15 euros.


Ces montants viennent s’ajouter au montant de l’AEEH de base et au montant du complément AEEH.

 

Quelle est la durée de versement de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ?

À noter : depuis le 1er janvier 2019, la durée de versement de l’AEEH a été prolongée. Ceci est valable pour les demandes faites à compter de cette date. Si votre enfant est déjà bénéficiaire de l’AEEH, ces droits seront versés jusqu’à la date d’échéance. Le renouvellement quant à lui sera concerné par le rallongement des droits. 

    • Pour un taux d’incapacité d’au moins 80 % sans perspective d’évolution favorable : l’AEEH de base et les compléments sont versés jusqu’à ce que l’enfant puisse percevoir l’AAH ou jusqu’à l’âge limite pour percevoir les prestations familiales.
    • Pour un taux d’incapacité d’au moins 80 % avec des perspectives d’évolution favorable : les droits sont ouverts pour une période comprise entre 3 et 5 ans.
    • Pour un taux d’incapacité compris entre 50 % et 80 % : les droits sont accordés pour une période comprise entre 2 et 5 ans.

La durée de versement de l’AEEH est d’au minimum 2 ans. La CDAPH évalue en fonction de l’état de santé de l’enfant la durée et pourra la modifier si une amélioration ou une aggravation de l’état de l’enfant venait à intervenir.

Pour un renouvellement AEEH, il vous faudra remettre un nouveau formulaire AEEH à la MDPH (voir ci-dessous).

En ce que concerne le versement, il intervient le 5 du mois par la CAF ou la MSA. Consultez le calendrier de paiement de l’AEEH.

 

Comment élaborer un dossier AEEH ?

La demande d’allocation AEEH de base est à faire auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) dont vous dépendez. Il faut pour cela remplir le formulaire AEEH de demande (formulaire CERFA n° 13788) et fournir un certificat médical récent. La CDAPH déterminera ainsi le taux d’incapacité de l’enfant handicapé et avertira la CAF ou la MSA de sa décision.

Pour la demande de complément AEEH, la procédure est la même et dans ce cas la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées déterminera la catégorie dont dépend l’enfant handicapé.

En savoir plus sur l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé

Si vous souhaitez plus d’informations, contactez directement le MDPH de votre département : voir la liste des MDPH en France.

Vous pouvez aussi poser vos questions sur le forum des aides sociales.

icone info


Crédit photo : © MP Studio / Adobe 


Vous voulez partager votre expérience ?

Notre forum est là pour ça !
Autres articles intéressants
Simulateur prime de noël
newsletter Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour vous tenir informé de toutes les nouvelles aides

À quelles aides
avez-vous droit ?

Un problème ? Besoin d'une réponse personnalisée ?