Le guide des aides financières et des allocations

L’AAH ou Allocation Adultes Handicapés : Montant AAH en 2017 et conditions d’attribution

aahL’allocation aux adultes handicapés ou AAH est une aide versée par la CAF aux personnes atteintes d’un handicap les empêchant de travailler. Une commission (la CDAPH) détermine le taux de cet handicap.

Le montant de l’AAH a été augmenté le 01/04/2017. Il s’élève à l’heure actuelle à 810,89 euros par mois au maximum mais peut être abaissé selon les ressources du bénéficiaire. L’article a été mis à jour.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les conditions d’attribution de l’AAH, le montant auquel vous pouvez prétendre, les revenus cumulables et comment faire une demande, consultez la suite de cet article.





L’allocation aux adultes handicapés ou AAH, qu’est ce que c’est?

L’allocation adultes handicapés (appelée aussi AAH ou allocation COTOREP) est une aide sociale versée par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) aux personnes atteintes d’un handicap, de tout type, ou d’une maladie chronique invalidante, et qui, du fait de cet handicap, ne peuvent travailler normalement et ainsi assurer convenablement leur subsistance. Cette prestation, créée en 1975 par la loi n° 75-534 du 30 juin 1975, a pour objectif de sortir les personnes handicapées de leur situation d’exclusion en leur assurant un revenu minimal.

Revalorisée depuis 2005 par la loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, toujours en vigueur à ce jour, le versement de l’AAH se fait sous certaines conditions qu’il est important de connaître avant d’entamer les démarches.

 

Les conditions d’attribution de l’allocation aux adultes handicapés

Le droit à l’AAH est ouvert aux personnes reconnues comme handicapées par la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) anciennement appelée COTOREP. Elles peuvent prétendre à l’allocation adulte handicapée dès lors qu’elles ne bénéficient pas d’un autre avantage, comme par exemple une pension d’invalidité ou une rente d’accident du travail d’un montant au moins égal à celui de l’AAH.

La personne doit remplir un certain nombre de conditions, du point de vue de son handicap, son âge… dont en particulier les suivantes :

  • Être reconnu comme handicapé : Le demandeur de l’AAH doit avoir un taux d’incapacité permanent d’au moins 80%. Ce taux est déterminé par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH, autrefois appelée COTOREP). La personne handicapée dont le taux d’incapacité est compris entre 50% et 79%, peut faire une demande d’AAH, dans la mesure où son handicap représente une restriction substantielle et durable d’accès à un emploi, et ne peut être compensé par des aménagements spécifiques, comme un poste de travail adapté. La restriction est considérée comme durable dès lors que cette dernière est prévisible pour une durée d’au moins un an à compter du dépôt de la demande, même si la situation médicale de la personne est susceptible d’évoluer.
  • Être âgé au minimum de 20 ans : Ou de plus de 16 ans si l’allocataire n’est plus considéré comme à charge. L’AAH ne peut plus être versée à partir de l’âge minimum légal de départ à la retraite : la personne bascule alors dans le régime de retraite pour inaptitude, sauf dans le cas d’une incapacité d’au moins 80%. Une allocation réduite peut alors être versée en complément de la retraite.
  • Être résidant en France : Pour bénéficier de l’AAH, le demandeur doit résider de façon permanente sur le territoire français (les étrangers hors UE doivent être en possession d’un titre de séjour régulier).
  • Être dépourvu de revenus « suffisants » : Enfin, les ressources de la personne handicapée sont prises en compte et ne doivent pas dépasser un certain plafond annuel de 9 730,68€ pour une personne seule et de 19 461,36€ pour une personne vivant en couple. Ces plafonds sont majorés de 4 850,76€ par enfant à charge. Les revenus pris en compte sont tout ceux figurants sur votre déclaration d’impôts. Si le bénéficiaire de l’AAH travaille (en dehors d’un ESAT), il devra transmettre tous les 3 mois à la CAF le formulaire cerfa n°14208*01 ou déclarer ses revenus en ligne sur le site de la CAF ( Si vous ne renvoyez pas le formulaire dans un délai de 3 mois, l’allocation sera suspendue).

L’allocation adulte handicapée vous sera attribuée pour une durée d’un an minimum qui pourra ensuite être renouvelée en fonction de la persistance de votre handicap.

A noter : Depuis le 1er janvier 2017, il n’est plus possible de cumuler AAH et ASS. Les bénéficiaires de l’AAH ne peuvent plus faire une demande d’ASS. A l’inverse, les bénéficiaires de l’ASS qui font une demande AAH percevront l’Allocation de Solidarité Spécifique jusqu’à attribution de l’AAH. Le versement de l’ASS sera ensuite suspendu.


Comment faire une demande d’allocation adulte handicapé?

La demande d’AAH doit se faire auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). Votre demande d’allocation adulte handicapée doit être accompagnée du :

Dès le dépôt de la demande, une procédure de reconnaissance de la qualité de « travailleur handicapé » est automatiquement engagée. Il en est d’ailleurs de même lors d’un renouvellement de la demande d’allocation.

Le demandeur est examiné par un médecin qui déterminera son taux d’incapacité et transmettra ses conclusions à la CDAPH. La Commission statuera ensuite sur la validité du dossier. Le droit à l’AAH est ouvert à partir du mois qui suit le dépôt du dossier, mais si la CDAPH ne s’est pas prononcée dans les 4 mois, son silence équivaut à un rejet de la demande d’AAH.

 

Le montant de l’AAH (allocation adulte handicapé) en 2017

Le montant de l’AAH à partir du 1er avril 2017 est au maximum de 810,89 euros (au lieu de 808,46€ avant). Cette montant varie en fonction des ressources déclarées chaque trimestre. Si le bénéficiaire est sans ressources, il peut prétendre au montant AAH maximum, sinon la somme varie selon plusieurs cas :

  • Si le demandeur de l’AAH perçoit une pension (invalidité, rente d’accident du travail, retraite) : le montant de l’allocation adulte handicapée correspond à la différence entre la moyenne mensuelle de ses autres ressources et les 810,89€ de l’AAH. Ainsi, le montant de l’AAH complétera vos pensions jusqu’à un maximum de 810.89 euros en 2017.

  • Si le bénéficiaire de l’AAH reprend une activité rémunérée : L’AAH peut être cumulée à 100% pendant 6 mois avec vos salaires. La CAF devra être avertie dans les plus bref délais de cette reprise d’activité.
  • Si le bénéficiaire travail au moment de sa demande : Le montant sera calculé en fonction des revenus perçus par cette activité, et, le cas échéant, des revenus du conjoint, concubin ou pacsé.

L’AAH peut également être cumulée avec d’autres prestations sociales, comme le complément de ressources ou la majoration pour la vie autonome, sous certaines conditions, notamment pour les personnes dont le taux d’incapacité est d’au moins 80%. Comme pour l’allocation adulte handicapé, la demande est à adresser à la MDPH.

Si le bénéficiaire de l’AAH est, durant plus de 2 mois, dans un établissement de santé ou pénitentiaire, le montant de l’AAH est ramené à 243.27 euros jusqu’à sa sortie. Seuls les bénéficiaires ayant une personne à charge, un conjoint sans travail et reconnu par la CDAPH ou astreint au forfait journalier ne se verront pas appliquer cette diminution.

 

En savoir plus sur l’AAH

Vous pouvez vous rendre directement à la MDPH la plus proche de chez vous pour vous renseigner sur la pension adulte handicapé (liste des MDPH en France) ou auprès de votre CAF. Si vous avez des questions précises, vous pouvez aussi les poser sur le forum des aides sociales, disponible ici.

N’oubliez pas qu’en tant que bénéficiaire de l’AAH, vous pouvez prétendre à de nombreuses aides supplémentaires, telles que le tarif social d’EDF ou bien encore à la CMU complémentaire. (mais seulement dans des cas particuliers comme à la suite d’une longue hospitalisation : http://www.sante.gouv.fr/fichiers/bo/2001/01-34/a0342260.htm).

En revanche, la prime de noël (en savoir plus) n’est pas accessible aux personnes percevant l’AAH à l’heure actuelle. En effet, le gouvernement a mis en place depuis quelques années un programme de revalorisation du montant de l’allocation adulte handicapé de plus de 25% et n’a pas élargi les conditions d’attribution de la prime de fin d’année.

Crédit photo : © Tyler Olson et VadimGuzhva / Fotolia

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.0/10 (62 votes cast)
L'AAH ou Allocation Adultes Handicapés : Montant AAH en 2017 et conditions d'attribution, 7.0 out of 10 based on 62 ratings
55 commentaires
  1. Moi je suis handicapé de naissance, je vis avec ma copine et son fils. Elle ne travaille pas et on touche l’aah. Est ce qu’on a une prime de noël ?

  2. Nous les handicapés, on aimerait travailler. Mais voila, la vie nous a donné ça avec un gros handicap. Vous voulez faire quoi, j’aimerai être normal et travailler mais bon. Le bénéficiaire du rsa, il y en a qui trouve pas de travail, il y en a qui on pas envie de travailler. Il faut que macron est plus de contrôles surtout dans les cités.

  3. je lis bcp de,commentaire au désarroi et je le comprend lorsque je,vois mes,voisins migrants avec des tels haut,de gamme je perçois un malaise en france marche ou crève voilà la politique française nous sommes bon a crèver

  4. Bonjour !

    Le tribunal de l’handicap à paris a reconnu mon handicap à 80/pour cent, mais la MAH à Versailles ne veut pas me reconnaître suite à deux AVC que faire ? j’ai du mal à marcher merci de m’aider.

  5. bonjour,

    Je suis reconnue handicapée, je suis veuve avec 2 enfants à ma charge. Je reçois une allocation aah de 577€ car je reçois de la carsat une pension de réversion de 232€. Ils m’ont dit à la caf que je dépasse les plafonds et avec deux enfants à charge une de 20 ans et un de 16 ans voila avec quoi je vis.

    J’ai une allocation logement de 407€ et en plus ils m’ont baissé de 1€, mon loyer est de 700€, je paye une mutuelle (pas droit à la cmu). La prime de noël je n’ai pas le droit non plus, y’en a qui font pas noël et ils ont droit. Où va la France, désolé je suis dégoûtée de voir ça en France .

  6. Bonjour Madame, Monsieur.

    Mon AAH vient d’être arrêté sans aucun motif. Ma question est quels sont mes recours pour avoir le versement de celle-ci tout en sachant que je suis reconnu entre 50% et 79%.

    Cordialement.

  7. Suite à une fracture du fémur maman est en ehpad. Elle est complètement dépendante avec en plus maladie d’Alzheimer. Elle touche une petite somme de l’apa.

    Peut elle prétendre à l’allocation adulte handicapée. Maman va avoir 89 ans.

    Merci de votre reponse.
    Anne Varenne

  8. Bonjour Elodie,

    Moi je suis reconnue depuis décembre 2014. Mon taux est compris entre 50% et 79% et mes droits à l’AAH m’ont été refusé. Il faut au moins 80% pour pouvoir obtenir cette compensation.

    Voilà si jamais tu as besoin de plus amples informations je m’en ferais un plaisir d’y répondre et de t’aider.

    LAETITIAB.

    REPONSE AU MESSAGE DE ELODIE EN DATE DU 17/06/2017 à 6:08

  9. Bonjour,
    Je vais avoir l’AAH, j’ai un taux entre 50 et 79%, je souhaiterai savoir si mon époux percevra t-il encore son ASS ?
    Est ce que les aides sociales APL, RSA, CMU seront elles encore effectives ou seront-elles supprimées ?
    Cordialement

  10. Bonjour,

    J’ai fais une demande d’AAH en avril 2016, notification de décision reçue avec accord AAH au 1er décembre 2016.
    J’ai travaillé 3 mois (décembre 2016 à mars 2017).
    Vu que c’est rétroactif, vont ils me la verser en intégralité où vont ils prendre en compte mes revenus.
    Merci pour votre réponse

    • bonjour
      oui l’aah est rétroactive (heureusement) la caf se basera sur les revenus que vous avez fourni, donc, ce que vous avez en ce moment la caf n’en tient pas compte.

  11. Honte à vous de calculer l’aah sur les revenus du foyer..que le pire malheur arrive à celui qui a sorti cette loi…nous ne pouvons lui souhaiter que ça..faut être inhumain de pénaliser les malades qui ne peuvent pas travailler …n’est ce pas les gros pontes ? Qui vous même piquez dans les caisses de l’état pour vivre au grand standing pendant que les pauvres malades ne peuvent profiter de rien car ils touchent une misère..allez au diable

    • je suis d’accord, si le conjoint gagne à peine 20.000€ par an les droits sont refusés pour la personne handicapée.

      C’est une honte, allez vivre avec un seul salaire quand vous avez un loyer à payer et tout le reste. honte à la france qui dilapide les aides sociales pour les donner à des gens qui n’ont jamais cotisé et pour certains qui viennent de l’étranger et / ou qui continuent à percevoir les aides à l’étranger.Je suis dégoutée du système français. de plus à la longue de donner à n’importe qui ,n’importe comment ,il n’y aura plus d’argent pour payer les futures retraites ou pour notre système de santé .

    • je suis écoeurée …je viens de me voir attribuer un trop perçu car j’ai voulu être honnête et j’ai fourni le contrat en apprentissage de mon fils qui malheureusement perçoit 60% du smic.

      Moi j’ai une pension alimentaire de 240€ et mon conjoint est en ARE à 900€/ mois.

      Donc la caf m’a réduit mon AAH à 250€ et je dois les rembourser en plus…ça me dégoutte…
      Où va t-on ?

      Comment vivre avec 1000€/mois ?

  12. Ma requête.Concerne les laissés pour compte les minimas sociaux titulaire de la pension
    d’adulte handicapé transfert obliger de l’ASI par la caisse d’allocation familiale remboursable que l’AAH n’est pas remboursable après la mort.

    la caisse d’allocation familiale à suspendu mes droits de pension adulte handicapé depuis le mois de septembre 2016 je suis dans une situation plus grave qu’elle ne devrait être je vie seul avec 450euros par mois de pension du RSI , je précise que je suis certainement pas la seule handicapé dans cette situation de ne plus pouvoir me nourrir et ’aller au resto du cœur.
    Au demeurant actuellement Aucune réforme et aucun texte de loi précise la substitution de l’AAH par l’ASI
    le ministre en charge des affaires sociale en réalité à rien fait pour cette réforme pour nous aider les handicapés qui subissons des ravages dans notre vie des dévastations et de vouloir leur faire payer aussi après notre mort cela devient tous simplement scandaleux

    La santé en bâti en ce qui me concerne cela entrave plus gravement mon quotidien car je vie avec 450euros par mois de pension que me verse ma caisse d’assurance maladie , je ne peut me soigner et me nourrir correctement .

  13. Bjr ma mère va bénéficier de l aah mais elle vit à mon domicile car impossible de faire les tâches quotidiennes. Est ce qu’elle peut encore en bénéficier ? Et est ce que j ai le droit à une aide pour héberger ma mère invalide a 80% ?
    Merci

  14. Bonjour, ma jeune soeur (60 ans) atteinte d’un Alzheimer qui évolue rapidement a été reconnue handicapée à 80% en 2016. Elle a touché l’allocation normale (soit 808 euros par mois) depuis. Nous avons découvert, sans avertissement, qu’en Janvier 2017, cette allocation était passée à 400 euros, idem pour son allocation logement qui a été diminuée de moitié. Ma soeur depuis des années a eu un parcours professionnel chaotique en raison d’un problème psychiatrique qui ne date pas d’hier et depuis 2 ans n’avait plus aucune ressource, étant en fin de droit au niveau des ASSEDIC.
    Elle est actuellement hébergée dans un centre spécialisé au tarif de 1880 euros par mois, pour le moment la famille « pioche » dans les réserves financières de l’intéressée mais cela risque de ne pas pouvoir durer des décennies. Quels sont les recours ? Merci.

  15. reconnu adulte handicapé entre 50 et 79% depuis 1990, je vis sous le seuil de pauvreté avec mes pauvres 800 euros par mois je ne peut prendre de logement car l’AAH n’est pas systematiquement renouvellée tous les deux ans ,si le renouvellementr etait refusé je ne ^pourrai plus payer mon loyer, je suis donc hebergé chez mes vieux parents malades

    ma maladie evolue et je ne suis toujours pas reconnu AAH à 80% pire on me supprime la place assise dans les TP et me considere apte au travail, je ne sais qui sont les gens des comissions pluridisciplainires qui font la pluie et le beau temps chez les personnes handicapés

    parait il qu’en 2017 l’AAH sera supprimée pour certains beneficiaires dans le but de faire faire des economies à l’etat et de radier les faux malades handicapés, une chose est certaines ce sont les personnes reconnues adlutes handicapés entre 50 et 79% qui vont etre les premiers visés, en plus de ma maladie je dois gerer le fait qu’il soit possible je vais me retrouver sans AAH en 2018,dans ce cas je mettrai fin à mes jours

  16. bon soir
    j’ai élevé 4 enfants par amour et non à cause des allocation familial, la preuve j’ai deux enfant avec une femme et deux autre avec une autre. Actuellement je suis seul est j’étais seul a travailler pour l’une est l’autre qui ne travaillaient pas. Actuellement à la retraite, petite retraite car j’ai été souvent au chômage a cause de la conmande numérique parce que j’étais tourneur sur métaux tout en étant invalide que je ne voulais pas montrer pour avoir du travail. Je suis né le 21 08 1950 par la suite mon état de santé a commencé à se dégrader, tubecul pulmonaire cigarette plusieurs fratures depuis l’age de 8 ans écraser par un camion de la sas de l’armée française pas de chance. Il fallait que je me montre capable d’étudier et travailler pour fonder ne famille digne dont je suis fier je me suis battu contre la vie pour être toujours debout.
    Je suis reconnu handicapé a 60% sans rien de plus que 650 euros de retraite après avoir travaillé 30 ans. Maintenant j’ai été mis a la rue par ma dernière femme parce que je ne rapportais pas assez d’argent. Je suis mal dans ma chair et comme j’aime mon pays qui est la France, qui m’a donné la vie, je vis d’une façon rudimentaire je demande au gens de m »aider à remonter mon moral je suis actif sur le destin de mon pays et je vis mal, je veux aider et être aidé.
    cordialement.

  17. bonjour
    je prcois une pension invalidité rattachée à l’ASI est ce que cela compte dans le calcul de l’AAH
    Merci de votre réponse

  18. bonjour
    je suis en invalidité depuis 2005, AAH depuis 2013 cause défenestration, rente AT depuis 1976. je déclare trimestriellement chaque revenus à la caf du var. depuis le début de l’année ils me suspendent mon droit aah. invalidité rattachée à ASI au total 550 euros. pour cause ils ne savaient pas que j’avais une rente AT ,,, est ce bien normal ???

  19. Madame, Monsieur, bonjour.
    Je suis reconnu travailleur handicapé de 2de catégorie.
    J’ai suivi une formation professionnelle et j’ai perçu le R.F.P.E. (Revenu de Formation du Pôle Emploi.
    Je voulais savoir si déjà, il était normal que la C.A.F. m’attribue mes Allocation d’Adulte Handicapé à taux plein durant toute ma formation et surtout si elle avait le droit de prendre en compte ce revenu de formation perçu pour recalculer mes droits au montant à mes A.A.H pour l’année suivante.

    Je vous remercie par avance de votre réponse.
    Cordialement

  20. Si je suis propriétaire ai je droit à l’AAH avec un handicap à 80 pour cent?

  21. Bonsoir,

    Je suis très inquiète, En effet ce matin 16-11 2016 je viens de recevoir un refus de l’ACS. Je bénéficie de la AAH qui est de 808,46€ / mois. Plus l’APL de 272€/mois. De plus, c’est un dossier de renouvellement. Pourquoi pour l’année 2017 ACS a refusé. Je parle bien de l’ACS et non de la CMU (Je dépasserai le plafond au yeux de la Sécurité Sociale. Je n’ai pas d’autre revenu si ce n’est « la vie Autonome  » de 104/mois car invalidité à plus de 80%. est-elle elle aussi pris en considération?

    Comment faire pour récupérer mes droits?

    Merci

    • Bonsoir,

      Je suis dans la même situation. J’ai reçu aujourd’hui même une notification de refus de mon dossier de renouvellement de l’ACS. Je bénéficie également de l’AAH à 808,46€ et de la MVA de 104€ ainsi que de 256€ d’APL.

      • Exactement la même situation…. Acs refusée pour 27€ de dépassement de plafond. Pourtant, tout devait être calculé pour que les titulaires de l’aah + majoration puissent bénéficier de cette aide qui n’est vraiment pas un luxe….

  22. Bonjour,

    J’ai reçu l’accord de la mdph pour l’AAH. Mon dossier a été déposé le 05 juillet 2015 et la commission s’est réunie le 28 septembre 2016.
    Je constate que la date retenue pour le versement de l’allocation est celui du jour où la commission s’est réunie soit le 28 septembre 2016. Or, il est dit dans les textes que : l’allocation est attribuée à compter du 1er jour du mois suivant celui le dépôt de la demande.
    Que dois-je faire puisque je ne vais pas recevoir les 14 mois d’arriérés ?
    Peut-être qu’il y a des modification à ce niveau.
    Merci de votre réponse.

    • Bonjour, vous devez écrire à la caf avec la photocopie du document en expliquant votre demande vous pouvez mème le faire par internet et la modification vous apportera le paiement de votre aah non perçue
      Cordialement,

    • je répond à cette question, le paiement dans votre cas est à partir du dépôt du dossier mdph, ils doivent vous payer le retard. Il existe des textes sur le sujet.

  23. bonjour je suis actuellement au rsa j ai un enfant de 12ans je viens de subir un triple pontage je voudrais savoir si j ai droit a une allocation handicap je ne peux plus travailler, plus d effort pas de poids merci de me renseigner bonne journée

  24. Bonjour je voudrais savoir si je toucherai toujours l’aah car mon fils de 16ans et demi quitte mon logement, il prend son appartement, donc plus à ma charge car il est apprenti et prend son indépendance voilà merci de vos réponses

    • Si c’est vous qui êtes bénéficiaire de l’AAH , oui vous la toucherez toujours car votre fils n’est pas concerné par les conditions d’attribution.

    • Je suis dans votre cas, on m’a diminué de moitié mon aah car mon fils a eu 20 ans en Juillet et part s’installer et on me supprime pôle emploi à partir de décembre, pas de rechargement de droits puisque je n’ai pas travaillé depuis 2015 et pas droit à l’ass ! Voilà les remerciements d’avoir travaillé pendant 30 ans, d’être usée et malade ! Elle est belle notre France ! Au lieu de pénaliser les gens malades (pas fainéants mais bien malades) et les retraités, le gouvernement ferait pas mal de faire le ménage et des économies…

  25. Enfin je touche 1400€ par mois j ai oublié de préciser sur le message précédant.
    Merci pour vos réponses.

  26. Bonjour,
    n’ayant aucune réponse sur les site internet, je vous pose une question :
    Peut on cumuler l AAH et la rémunération de stage en formation à l AFPA payé par la région.
    J’ai fait ma déclaration trimestrielle avec mes ressources de 1400 € sur les trois dernier mois et la caf me réclame rien!!!
    Merci pour votre réponse.

    • Il me semble que la CAF prend en compte les revenus et les ressources à n-2 donc cumul possible.
      Mais information à vérifier surtout, auprès d’une assistante sociale ou la CAF.

  27. Oui , effectivement je confirme il y aura une augmentation prochainement de l’A.A.H de 2,2 % courant 2016 car c’est une priorité de l’État pour les minorité atteinte handicap majeur et sans ressource voilà !……

  28. Je suis en train de prendre peur !
    Je sus seule avec 4 enfants (entre 1 et 14 ans). Je bénéfice de l’AAH depuis ce mois-ci et je vois que je n’ai plus droit à la prime de Noël et qu’en plus la CMU ne me sera pas renouvelée car je vais dépasser le plafond apparemment !
    Mes 2 aînés portent des lunettes, l’un deux a un appareil dentaire… comment faire sans couverture complémentaire ? J’ai absolument pas les moyens de payer une mutuelle pour 5 ! Là je sus larguée ! Je comprends pas ! Es-ce que la bourse des collèges va aussi m’être refusée l’année prochaine ?
    On me découvre un maladie auto-immune incurable et dégénérative et la cadeau c’est ça ??
    Franchement je suis choquée !
    Si j’avais su, c’est malheureux à dire mais je serais restée au RSA ! Tout marche vraiment à l’envers dans ce système

    • Bonjour Ella pas de panique tu as surement droit à l’ACS, c’est à dire que ton organisme de sécurité sociale (CPAM ou RSI) prend en charge une partie des frais de ta mutuelle en fonction de tes ressources.
      Pour cela il te suffit de prendre RDV avec eux 🙂

  29. Bonsoir, mon fils perçois AAH le plafond le plus haut, il n’as pas de travail. Il vas s’installer avec sa copine mais n’ai pas sur le bail . Peut-il pour l’EDF de leur f2 mettre la facture à son nom? Ou bien l’aah va diminuer son taux ??

  30. Bonjour, je touche l’Aah et je vis avec ma fille qui a 23 ans et qui est étudiante. Est-ce que j’ai le droit à une part d’APL pour ma fille sachant qu’elle est étudiante et qu’elle a 23 ans ?

  31. Bonjour,

    Mon épouse est handicapée à 79 % et vient d’avoir un AVC qui diminue encore ses capacités
    Elle touche environ 400euros par mois
    Je suis maintenant au chômage
    J’ai lu que les allocations de chômage ne sont plus prises en compte pour le versement de l’allocation personne handicapée
    Est-ce vrai ?
    Si oui quelles sont les démarches que nous devons faire
    Merci de votre réponse
    Cordialement

  32. Je suis bénéficiaire de l’AAH à taux plein avec un complément de ressource. Je vis seule et mon état s’est détérioré et je voulais savoir s’il existait une aide pour bénéficier d’une aide-ménagère que je suis contraint de payer actuellement faute de ne pouvoir assumer à cause de mes béquilles en autre. J’ai bénéficié d’une aide-ménagère durant l’une de mes maladies, le cancer, par l’intermédiaire de ma mutuelle. Merci de m’aider et me conseiller.

    • Oui, vous pouvez bénéficier d’une aide ménagère auprès du bureau du ccas de votre mairie. Alex

  33. J’ai effectué mon renouvellement de l’aah en février 2014 a la mdph. L.’agent m’a dit que ça se finit en novembre 2014 et me dit de m’inscrire au rsa sans envoyer de courrier pour le motif. Pouvez vous m’aider à comprendre merci jean

  34. Bonjour,
    Mon frère bénéficié de l’AAh et le versement prendra fin en Octobre 2014. Il a rempli avec l’assistante sociale et le psy du CMP une demande de renouvellement en Septembre 2013. J’ai lu qu’il fallait renouveller 6 mois avant la date d’échéance. Si on s’y prend plutôt, le dossier sera t-il quand même traiter? Et depuis le dépôt, nous n’avons aucune reçu aucune réponse. Vers qui je dois m’orienter?
    Merci d’avance de votre réponse.

    • il faut faire appel au conseil général si vous voyer que la cotorep ne bouge pas et la caf ne bouge pas car moi il a fallut que je fasse appel au conseil général pour bouger les choses

  35. Effectivement à taux plein, le montant de l’AAH dépasse les plafonds de la CMU-C et n’est donc pas accordé (contrairement à l’ACS). Mais, dans certains cas de figures (hospitalisation de longue durée en particulier), une personne bénéficiant de l’AAH se verra accorder la CMU-C (http://www.sante.gouv.fr/fichiers/bo/2001/01-34/a0342260.htm).
    L’article a été explicité afin d’éviter toute confusion.

  36. FAUX!

    Impossible d’avoir accès à la CMU complémentaire avec l’AAH à taux plein.

    • non il peux avoir la cmu car moi je suis marie avec un homme handicapé qui touche le cotorépe et il travaille pas et moi je ne touche rien et je travaille pas mais jai eu la cmu

    • je perçois l’AAH, j’ai une fille de 18 ans à ma charge et nous sommes toutes les deux assurées par la CMU

  37. Je bénéficie de l’AAH , J’ai mon fils à charge ( part contributive ) ,
    ou le Tribunal lui accorde 500 € par mois . Il a 23 ans , étudiant dans une grande école . Puis-je prétendre aux droits d’un enfant à charge ?

    Remerciements .

    • Carte prioritaire à ah 50 a 79% aïs je droit a 1 carte de bus gratuite et a 1 allocation?

      • Bonjour,
        Je suis reconnue comme TH depuis 2005 à un taux compris entre 50 % et 75 % mais je n’ai droit à rien. Ni carte prioritaire, ni place de parking, ni l’AAH.
        J’ai plusieurs maladies, auto-immune pour la plupart ainsi qu’un problème cardiaque et un problème de genoux. Je suis au chômage et j’ai une fille qui n’a que 15 ans. Je ne perçois que l’ASS soit 16,27/J. Je n’ai eu drot qu’à l’ACS. La CMU m’a été refusé, car j’avais trouvé du travail pour 2 mois.
        J’entends partout autour de moi que les gens touchent l’AAH et je connais des gens qui le perçoivent qui sont en meilleur état que moi. Je suis également suivi par CAP EMPLOI.
        Je me demande parfois à quoi sert cette reconnaissance, puisque je ne perçois rien, aucune aide…
        Je m’angoisse beaucoup quand je pense à l’avenir. Surtout pour ma fille si je meurs avant qu’elle ne soit adulte.
        Pourriez vous me dire, ce que je pourrais éventuellement prétendre dans le futur ?
        Je touche aussi une pension alimentaire de 180 euros par mon ex mari pour ma fille.
        Voilà Pourriez me conseiller, car personne ne me dit ce que je pourrais avoir.
        Et je paye aussi mes impôts.. Bref, je n’ai aucun avantage.

Laisser une réponse

-