AAH et RSA : peut-on cumuler ces deux aides et comment ? Quels sont les montants en fonction des situations ?

Cumul AAH et RSAIl est possible de cumuler le Revenu de Solidarité Active (RSA) et l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), mais dans certaines situations seulement, et en ne touchant pas l’intégralité de ces prestations.

En effet, si vous remplissez les conditions pour être bénéficiaire de ces deux aides versées par la Caf ou la MSA, des calculs sont alors effectués pour voir à quels montants vous pouvez avoir droit en fonction de votre situation, le RSA étant versé dans son intégralité que lorsque vous n’avez aucune autre ressource. Ainsi, il n’est possible de cumuler RSA et AAH que lorsque vous percevez un montant de RSA supérieur à 900 euros par mois (comprendre la règle de cumul AAH et RSA).

Ainsi, si vous cumulez les deux aides, le montant de votre AAH sera déduit de celui de votre RSA. Il est donc important de faire des simulations pour voir si le cumul est possible et s’il vaut mieux choisir une aide plutôt qu’une autre (voir le calcul à effectuer).

Pour vous aider à comprendre et opter pour la solution la plus avantageuse en fonction de votre situation, découvrez nos exemples concrets et consultez notre FAQ sur le sujet.

Pour comprendre les règles de cumul RSA et AAH et savoir si vous pouvez en bénéficiez, consultez la suite de cet article.





RSA et AAH : les règles du cumul

Vous avez le droit de toucher à la fois le RSA et l’AAH, mais cela est possible et avantageux dans certains cas seulement. Par ailleurs, en cas de cumul, vous ne pourrez pas percevoir l’intégralité de ces deux aides en même temps.

 

Quelles sont les conditions pour percevoir AAH et RSA en même temps ?

Pour rappel, le RSA est une aide financière qui est versée par la Caf ou la MSA. Ayant pour but de vous assurer un minimum de ressources, il s’agit d’une prestation sociale soumise à plusieurs conditions. Vous ne devez, par exemple, disposer d’aucune autre ressource pour être bénéficiaire du RSA socle dans son intégralité, à savoir 559,74 euros pour une personne seule, sans enfant et sans ressources (voir tous les montants).

L’Allocation Adulte Handicapé (AAH), quant à elle, est versée par les mêmes organismes et a aussi pour but d’assurer un minimum de ressources, mais s’adresse exclusivement aux personnes en situation de handicap et elle est soumise à des conditions de ressources (voir toutes les conditions ici). Son montant est égal à 900 euros depuis le 1er novembre 2019, celui-ci ayant été augmenté de 40 euros par mois à cette date.

Ainsi, pour toucher à la fois le RSA et l’AAH, vous devrez remplir l’ensemble des conditions d’âge, de ressources, de nationalité, de résidence et d’incapacité requises pour ces deux aides.

Impossible, donc, de percevoir l’AAH en plus de votre RSA si vous n’êtes pas en situation de handicap. De même, vous ne pourrez compléter votre AAH par le RSA si vos ressources dépassent les plafonds en vigueur.

Il existe par ailleurs des règles de subsidiarité pour ces aides, ce qui signifie que si vous touchez une prestation en plus, celle-ci viendra se soustraire à celle que touchez déjà (voir le détail ci-dessous).

 

Cumul AAH et RSA : comment ça marche ?

Vous touchez déjà le RSA et vous remplissez aussi les conditions percevoir l’AAH ?

Le RSA est soumis à des conditions de ressources et constitue une allocation subsidiaire aux autres aides sociales. Cela veut dire concrètement que si vous touchez l’AAH, seule une partie du RSA peut vous être versée. Le montant de votre RSA est en effet réduit du montant de l’AAH que vous touchez.

Vous touchez déjà l’AAH et vous remplissez aussi les conditions pour percevoir le RSA ?

Le montant de votre AAH dépend du montant total de vos ressources. C’est la raison pour laquelle, si vous êtes bénéficiaire de cette aide, vous adressez chaque trimestre un formulaire de déclaration de ressources à votre Caf : le montant auquel vous avez droit dépend de l’évolution de votre niveau de ressources (en savoir plus). Elle peut toutefois être cumulée avec certaines prestations sociales telles que le RSA, mais cela n’est pas toujours intéressant. Dans certains cas, en effet, le montant de l’AAH est supérieur à celui du RSA, le cumul est donc impossible et il vaut mieux percevoir uniquement l’AAH plutôt que le RSA seul.

Pour mieux comprendre, découvrez ci-dessous comment faire vos calculs et voir si le cumul, dans votre cas personnel, est possible.


Cumul RSA et AAH : quel calcul effectuer ?

Comme évoqué ci-dessus, pour percevoir le montant maximum du RSA socle, vous ne devez avoir aucune autre ressource considérée par la Caf. Or il se trouve que l’AAH fait partie de ces ressources prises en compte dans le calcul du montant de votre RSA. Ainsi, si vous faites une demande pour toucher les deux aides simultanément, le montant total de ces aides sera calculé ainsi :

Montant forfaitaire du RSA auquel vous avez droit

Montant de l’AAH soit 900€
=
Montant de votre RSA différentiel
   

Il est donc impossible de cumuler le montant maximum de l’AAH et celui du RSA, même si l’AAH constitue votre seule ressource. L’un vient obligatoirement se soustraire à l’autre.

Par exemple, pour une personne seule et sans enfant ayant droit aux deux aides, vous ne pourrez cumuler puisque le calcul donnera le résultat suivant :

559,74€ (montant maximum RSA) – 900€ (montant AAH) = – 340,26 euros

Vous aurez donc à choisir entre les deux aides, et l’AAH sera nettement plus avantageuse (900€ au lieu de 559,74€).

On comprend ainsi que le cumul RSA et AAH n’est possible que lorsque votre situation vous donne droit à un montant de RSA supérieur à 900 euros par mois.

En effet, si on prend l’exemple d’une personne seule ayant 3 enfants et remplissant les conditions pour percevoir l’AAH et le RSA, le calcul de son RSA différentiel sera le suivant :

1.231,44€ (montant RSA pour une personne seule avec 3 enfants) – 900€ = 331,44 euros

Cette personne pourra donc percevoir 331,44 euros de RSA en plus de ses 900 euros d’AAH, soit 1231,44 euros par mois.

Dans certaines situations, le cumul RSA et AAH est donc possible et avantageux.

 

FAQ : peut-on cumuler RSA et AAH ?

Voici une liste de questions que vous pouvez être amené à vous poser concernant le cumul des deux aides, et les réponses correspondantes.

Peut-on toujours cumuler les RSA et AAH si on a droit aux deux aides ? 

Non, il n’est pas toujours possible de cumuler le RSA et l’AAH, même si vous remplissez les conditions pour être bénéficiaire de chacune des aides.

Le montant de l’AAH auquel vous avez droit sera soustrait du montant de votre RSA. Si l’AAH est supérieur au RSA, il n’y pas de cumul possible. N’hésitez pas à faire des simulations de votre RSA, la procédure pour estimer votre RSA est détaillée dans cet article.

 

Dans quelle situation puis-je cumuler RSA et AAH ?

Vous pouvez cumuler les deux aides lorsque vous remplissez les conditions requises pour toucher chacune de ces prestations, et si le montant de votre RSA est supérieur à celui de l’AAH, à savoir 900 euros depuis le 1er novembre 2019.

Ainsi, le cumul n’est par exemple pas possible si vous n’avez pas d’enfant (que vous soyez en couple ou non), le RSA étant, dans ce cas, toujours inférieur à 900 euros.

Seul, il faut avoir au moins deux enfants pour que le cumul soit envisageable (le RSA est alors supérieur à 900 euros). Pour le RSA couple, RSA et AAH sont cumulables à partir d’un enfant à charge.

En résumé, comparez les montants du RSA socle et du RSA couple avec ceux de l’AAH : lorsque le montant du RSA auquel vous avez droit est supérieur à celui de votre AAH, le cumul est possible.

 

J’ai droit aux deux aides : dois-je choisir entre les deux ?

Vous aurez à choisir dans le cas où le cumul n’est pas possible.

En effet, si vous avez le droit aux deux aides mais que les montants que vous pouvez toucher ne permettent pas le cumul, il est alors préférable de choisir l’aide la plus avantageuse financièrement pour vous.

Par exemple, si vous êtes seul sans enfant et sans ressource, mieux vaut percevoir l’AAH seulement : vous percevrez 900 euros au lieu de 559,74 euros si vous ne touchez que le RSA.

 

Mon conjoint a droit à l’AAH : puis-je toucher l’intégralité du RSA ?

Il est possible d’en percevoir une partie, mais pas l’intégralité.

Si vous êtes en couple, vous percevez alors le RSA couple. Pour calculer le montant de ce RSA, l’ensemble de vos ressources et de celles de votre conjoint sont prises en compte. Les règles de cumul avec l’AAH sont donc les mêmes que lorsque vous êtes seul, sauf que l’on prend cette fois le montant du RSA couple : si le montant de votre RSA couple est supérieur à celui de l’AAH de votre conjoint, vous pouvez donc bénéficier du RSA, mais pas dans son intégralité. Le montant de l’AAH de votre conjoint sera déduit du montant de votre RSA couple.





Crédit photo : © vegefox.com / Adobe Stock

AAH et RSA : peut-on cumuler ces deux aides et comment ? Quels sont les montants en fonction des situations ?
4 (80%) 4 vote[s]
5 commentaires
  1. Je touche aah depuis 3 ans et je suis marier avec 4 enfant avant sa je toucher le rsa
    J ai l aah et je n est plus droit o rsa depuis mon mari a droit a rien vu que je touche aah donc les cumul des deux c est pa vrai avec ou sans enfant il ne peut pa travailler vu qu il s occupe de moi du a mon handicapé et je n est pa droit prime de Noël les handicaper on droit a rien comme aide on les a oublier alor que nous on a des soins médicaux coûteux plein de rdv médical etc alor que une personne non handicaper n’a pa besoin de frai médicaux comme nous nous on survi avec la misère une foi tout payer il reste rien soi on paye soi mange parce que ya PA asser pour finir la fain du mois ouvrer vos yeux

  2. Bonnes explications

  3. Bonjour je touche le rsa, j ai un enfant à charge et je ne travaille plus à cause de problèmes de santé. Que dois-je faire ? merci

  4. Vraiment intéressant pas besoin de se déplacer pour avoir les renseignements .
    Merci

  5. Moi j ai la Aspa je touche 883 euros et je touche 104 mva=987 euros nous sommes couple avec un enfant et j ai pas droit au rsa et le rsa couple avec un enfant touche 991 euros et je n est pas droit a la prime de noel

Laisser une réponse

Posez votre question