Quelles sont les aides pour la rénovation de l’habitat : Retrouvez la liste des 14 dispositifs existants



Les aides pour rénover votre logementL’Amélioration de son logement est devenue une priorité pour de nombreux propriétaires voire locataires. Mais le financement des travaux est souvent compliqué à mettre en place.

Que ce soit pour rénover un logement vieillissant ou pour améliorer les performances énergétiques d’une maison ou d’un appartement, il est possible de bénéficier de différentes aides d’amélioration de l’habitat afin de financer les travaux de rénovation.

Au nombre de 14, ces différents dispositifs ne prennent pas tous la même forme. En effet, vous pouvez par exemple bénéficier de prêts à taux zéro qu’il vous faudra rembourser ou encore de subventions de la part de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) non remboursables. Retrouvez en suivant ce lien les différents organismes qui peuvent vous apporter des conseils sur les aides pour la rénovation de votre logement. Quelque soit les travaux que vous envisagez, vous pouvez obtenir 5 devis d’artisans près de chez vous en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Nous vous proposons dans la suite de cet article de découvrir les 14 dispositifs et aides disponibles pour améliorer votre habitat.




La prime énergie pour l’amélioration énergétique de l’habitat

Aide rénovation habitat : la prime énergie

Depuis février 2017, la prime énergie est destinée à aider les foyers à améliorer les performances énergétiques de leur habitat (chauffage et isolation). La prime peut être versée à tous les ménages, mais son montant varie selon les ressources du foyer et le type de travaux à réaliser.

Neuf types de travaux regroupés sous les appellations “Coup de pouce chauffage” et “Coup de pouce isolation” sont, depuis janvier 2019, éligibles à la prime énergie. Vous pouvez par exemple bénéficier de 10€ par m² afin d’isoler vos combles ou encore 4.000€ pour l’installation d’une chaudière à biomasse performante.

En savoir plus

Le chèque énergie pour payer les factures de rénovation énergétique

Le chèque énergie pour améliorer votre habitatDepuis le 1er janvier 2018, le Chèque Energie est attribué automatiquement aux foyers qui répondent aux conditions d’attribution (testez votre éligibilité en cliquant ici).

Il est destiné à régler les factures énergétiques (électricité, gaz…), mais peut également servir à payer les travaux de rénovation énergétique (en savoir plus).

Son attribution et son montant sont évalués en fonction des revenus et de la composition de votre foyer. Vous pouvez ainsi percevoir un chèque énergie allant de 48€ à 277€.

En savoir plus

L’éco-ptz : Une aide à la rénovation sous forme de prêt à taux 0

Prêt à taux zéro pour rénover votre logement

Si vous possédez un logement ancien (datant d’avant 1990), vous pouvez bénéficier de l’Eco-PTZ qui est un prêt sans intérêt afin de réaliser des travaux d’amélioration et de rénovation énergétique.

Son attribution n’est pas soumise à des conditions de ressource et son montant peut atteindre les 30.000 euros. Afin d’en bénéficier, vous devez trouver une entreprise éligible à cet éco-prêt (certificat “Reconnu garant de l’environnement”) et vous tourner vers une banque agréée à l’éco prêt à taux zéro.

En savoir plus

Le PAH : Une aide à la rénovation de l’habitat par la CAF

Le PAH : un prêt pour rénover votre logement

Les propriétaires ou les locataires souhaitant réaliser des travaux dans leur logement principal peuvent bénéficier du prêt pour l’amélioration de l’habitat (PAH) de la CAF.

Le montant de ce prêt permet de financer 80% des travaux prévus dans la limite de 1.067,14€. Cette somme devra être remboursée dans un délai de 3 ans. Notez que les intérêts de cette aide à la rénovation d’un logement sont plafonnés à 1% et que vous devez déjà être allocataire de la CAF pour le demander.

En savoir plus

L’installation de panneau solaire voltaïque pour l’amélioration de l’habitat

Amélioration habitat : aide financièreSi vous souhaitez faire poser des panneaux solaires, vous pouvez prétendre à la prime à l’investissement dont le montant varie selon la puissance de votre installation.

De plus, si vous ne consommez pas la totalité de l’électricité générée par vos panneaux photovoltaïques, votre fournisseur d’énergie (Enedis, ERDF…) est dans l’obligation de vous racheter l’électricité que vous produisez. Un atout indéniable afin de rentabiliser votre investissement.

En savoir plus




Mise en sécurité de votre logement

Anah : aides pour améliorer l'habitat

Si votre logement a un besoin impératif de travaux de rénovation, vous pouvez faire appel à une subvention de l’Agence nationale de l’habitat. En effet, dans le cadre des programmes “Habiter serein” et “Habiter sain”, l’Anah peut soutenir vos travaux visant à rendre habitable votre logement.

Pour profiter de l’aide à la mise en sécurité de votre logement, vous ne devez pas dépasser les plafonds de ressources fixés et votre logement doit avoir au moins 15 ans. Si vous êtes éligibles, l’Anah peut couvrir jusqu’à 50% du coût des travaux à hauteur de 10.000€ (Habiter sain) et 25.000€ (Habiter serein).

En savoir plus

“Habiter mieux” de l’Anah : Une aide rénovation (maison, appartement)

Aides financières pour améliorer votre habitatÀ travers le programme “Habiter mieux”, l’Anah propose une aide financière pour les travaux de rénovation énergétique et les travaux d’isolation de votre logement.

Cette subvention de l’Anah est soumise à des conditions de ressources pour son attribution et son montant. Selon le type de travaux réalisés, le montant de l’aide “Habiter mieux” peut atteindre les 15.000 euros.

En savoir plus

Le programme “Bien vieillir chez soi” de l’Anah

Aide pour aménager son habitat

L’Anah pense également aux personnes âgées de plus de 60 ans devant effectuer des travaux d’adaptation de leur logement afin de continuer à y vivre sereinement. En effet, le dispositif “Habiter facile” permet de prendre en charge jusqu’à 50% du coût des travaux dans la limite de 10.000€.

Cette subvention est tout de même soumise à des conditions de ressource et la personne âgée doit justifier d’une perte d’autonomie. Les travaux pris en compte doivent permettre de faciliter la vie à domicile comme la pose d’un sol non glissant ou de volets roulants automatisés par exemple.

En savoir plus

Aide pour adapter un logement à votre handicap

Financement de travaux d'amélioration de l'habitat

Si vous êtes en situation de handicap, il se peut que vous deviez effectuer des travaux dans votre logement afin de l’adapter à votre situation. Le programme “Habiter facile” de l’Anah peut vous permettre de financer jusqu’à 50% de ces travaux dans la limite de 10.000€.

Pour bénéficier de ce dispositif, vous ne devez pas dépasser les plafonds de revenus fixés par l’Anah et les travaux d’amélioration de votre logement doivent permettre de vous faciliter la vie de tous les jours comme l’élargissement de porte si vous êtes en fauteuil ou la pose d’une douche de plain-pied par exemple.

En savoir plus

Aide pour rénover les parties communes d’une copropriété

Aide pour améliorer un logement en copropriétéLes copropriétés (immeuble par exemple) peuvent également bénéficier du programme “Habiter mieux” de l’Anah afin d’obtenir une subvention pour des travaux d’amélioration des parties communes (cage d’escalier par exemple).

La demande de cette subvention peut être effectuée par le syndicat de copropriété, par un seul copropriétaire ou un rassemblement de plusieurs copropriétaires.

En savoir plus

Crédit d’impôt à la transition énergétique

Crédit d'impôt pour améliorer son habitat

Le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) est destiné aux occupants d’un logement (propriétaire, locataire ou hébergé à titre gratuit) souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique (changement de chaudière, pose de double vitrage…).

Le taux de ce crédit d’impôt dépend du type de travaux réalisé (30% dans la majorité des cas) et les montants des travaux pris en compte selon votre situation familiale. Un couple sans enfant peut bénéficier du crédit d’impôt pour un montant maximum de travaux de 16.000€ (renouvelable tous les 5 ans).

En savoir plus

TVA à 5,5% pour l’amélioration énergétique

TVA réduite pour améliorer son logement

Les travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre logement sont soumis à un taux de TVA plus intéressant que des travaux de rénovation classique. En effet, vous ne paierez que 5,5% de TVA pour améliorer les performances énergétiques de votre habitat.

Pour bénéficier de ce taux de TVA, vous n’avez aucune démarche à réaliser. Le professionnel se chargeant des travaux l’applique directement sur la facture.

En savoir plus

Aide de la caisse de retraite pour améliorer votre habitat

Financer les travaux d'amélioration de l'habitatLes retraités du régime général, les retraités ouvriers de l’État et les pensionnés civils peuvent bénéficier d’une aide financière afin d’effectuer des travaux de rénovation de leur habitat.

Le montant de cette aide dépend du type de travaux et de la composition du foyer, mais ne peut excéder les 3.500€.

Les plafonds de ressources pour cette aide à la rénovation d’un logement sont fixés par la caisse de retraite dont vous dépendez.

En savoir plus

Un simulateur pour les aides régionales à la rénovation énergétique

Aides pour les travaux d'amélioration de l'habitatDes aides régionales existent afin de vous assister dans les travaux d’amélioration de votre logement. Il nous est difficile d’en lister la totalité, mais des simulateurs sont disponibles pour estimer vos droits à ces aides.

Le service public FAIRE, qui vous guide dans vos travaux de rénovation énergétique, liste ces simulateurs sur son site.

À l’heure actuelle, 4 régions vous le proposent : le Grand-Est, la Normandie, l’Occitanie et le Centre-Val de Loire.

En savoir plus

Obtenez des conseils sur les aides à l’amélioration de l’habitat

Comme vous l’avez sans doute constaté à la lecture de cet article, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) dispose de nombreux programmes afin de subventionner les travaux de rénovation de votre logement. La plupart d’entre eux sont soumis à des plafonds de ressources (toutes ces informations en cliquant ici).

L’Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL) est constituée de juristes et de conseillers. Vous pouvez ainsi obtenir, de façon gratuite, des informations sur vos droits ou bien encore des conseils sur les aides qui peuvent vous être accordées afin d’engager des travaux de rénovation de votre logement. Pour en savoir plus sur le rôle de l’Adil et comment contacter un juriste, consultez cet article.

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (l’Ademe) peut également vous venir en aide lors de la recherche de financement pour des travaux d’amélioration de votre habitat. En effet via le service public FAIRE (https://www.faire.fr/), vous pouvez bénéficier de nombreux conseils pour vos travaux de rénovation énergétique.

Votre CAF, responsable de l’attribution du Prêt d’amélioration de l’habitat (PAH), peut également vous apporter une aide financière afin d’effectuer des travaux de rénovation. Retrouvez sur cette page les différents moyens mis à votre disposition pour contacter un conseiller CAF.

Dans tout les cas, comparez les prix avant de choisir un artisan. Vous pouvez recevoir 5 devis gratuits dans votre région en cliquant ici.





Crédit photo : © Alberto Masnovo, v.poth, Onidji, EKKAPON, vchalup, astrosystem, kuchina, auremar, Talaj, machiavel007, Jérôme Rommé, Olivier Le Moal, aytuncoylum, Julien Eichinger, Tom Bayer / Fotolia

Noter cet article
1 commentaire
  1. bonjour j aimerai connaitre les aides possibles pour une sci qui voudrait acheté un immeuble sur fourmies 59 merci cordialement

Laisser une réponse

Posez votre question