Prime Air Bois : qu’est-ce que c’est ? Pour quels travaux ? Comment en bénéficier ? Quelles collectivités la proposent ?

Remplacer son vieil appareil de chauffage au bois par un modèle plus récent et moins polluant a un coût. C’est pourquoi des aides pour changer de chauffage existent et certaines collectivités soutenues par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) ont instauré une aide : la Prime Air Bois. Attention, il s’agit d’une aide locale. À ce titre, elle n’est pas disponible partout en France.

Pour bénéficier du Fonds Air Bois, il y a certains critères d’éligibilité à respecter : l’ancien appareil doit dater d’avant 2002 (hors cheminée ouverte), le nouvel appareil doit être labélisé Flamme Verte 7 étoiles et bien sûr, il faut résider au sein d’une commune dont la collectivité a mis en place ce dispositif. Les démarches varient suivant les acteurs locaux, mais restent plus ou moins similaires.

Pour y voir plus clair, nous avons établi une liste des collectivités proposant l’aide du Fonds Air. Vous y trouverez le montant de la prime ainsi que le lien officiel pour déposer votre demande en ligne ou pour obtenir des informations.

Enfin, sachez qu’il est possible de cumuler ce dispositif avec d’autres aides comme MaPrimeRénov ou les CEE (prime énergie).

Pour tout connaître de la Prime Air Bois, de son fonctionnement et des démarches à réaliser, poursuivez simplement la lecture de cet article.

Prime Air bois : qu’est-ce que c’est ?

Depuis le 1er janvier 2022, se servir de sa cheminée ouverte est interdit par la loi. Et pour cause, ce type de mode de chauffage est très polluant à l’instar de tous les appareils utilisant le bois pour carburant. À l’heure où la préservation de la planète s’inscrit comme une des problématiques les plus urgentes, les pouvoirs publics ont décidé de donner un coup de pouce à la transition écologique avec l’aide au Fonds d’Air.

 

Une aide pour remplacer des appareils de chauffage au bois obsolètes

La Prime Air Bois, également appelée Aide au Fonds d’Air ou encore Fonds Air Bois, est un dispositif mis en place par certaines collectivités en collaboration avec l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Ainsi, tout particulier qui souhaite remplacer sa cheminée ouverte ou son vieil appareil de chauffage au bois par un nouvel appareil performant et plus respectueux de l’environnement se verra offrir une aide financière. Bien évidemment, cette prime vient en complément d’autres aides publiques telles que MaPrimeRénov’ ou les CCE.

L’objectif est de freiner la pollution sur les territoires français qui dépassent régulièrement les valeurs limites de particules fines (et dont une part importante de cette pollution provient du chauffage au bois).

 

Les appareils concernés par le Fonds Air Bois

Pour bénéficier de l’Aide du Fonds Air, vous devez vous séparer d’un appareil de chauffage au bois obsolète datant d’avant 2002, comme :

  • Un foyer fermé
  • Un insert de cheminée
  • Un poêle à bûches
  • Une cuisinière avec ou sans bouilleur
  • Une chaudière
  • Une cheminée ouverte (quelle que soit l’année de construction)

Ceux-ci seront remplacés par un appareil performant et plus respectueux de l’environnement. Mais pas n’importe lequel ! Il doit être labélisé Flamme Verte 7 étoiles ou être considérés comme un appareil équivalent dans le registre ADEME.

Pour vous assurer de choisir le bon modèle, voici deux liens à regarder impérativement :

 

Fonds air bois : comment en bénéficier ?

Pour recevoir la Prime Air Bois, les démarches sont simples, mais débutent avant le lancement des travaux ! Explications.

 

Les conditions d’éligibilité pour la Prime Air Bois

Les critères d’obtention du Fonds air bois sont minimalistes :

  • Vous devez être un particulier.
  • L’appareil que vous souhaitez remplacer est un appareil de chauffage au bois datant d’avant 2002 ou une cheminée ouverte.
  • Cet appareil est installé dans votre résidence principale ou dans une habitation dont vous êtes le propriétaire légal et que vous louez comme résidence principale.
  • Vous vous engagez à détruire cet appareil en le déposant à la déchetterie.
  • Vous remplacez cet appareil par un modèle labélisé Flamme Verte 7 étoiles ou équivalent.
  • L’installation de ce nouvel appareil sera réalisée par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), signataire de la charte d’engagement du dispositif.
  • Vous habitez dans une des communes qui a mis en place la Prime Air Bois.

Bon à savoir : si vous avez un doute, une question, n’hésitez pas à contacter un conseiller France Rénov. Vous pouvez même aller plus loin en vous faisant accompagner dans toutes vos démarches liées au remplacement de votre appareil de chauffage au bois par Mon Accompagnateur Rénov ».

 

Les démarches à faire pour bénéficier de l’aide au Fonds Air

Bien que l’aide du Fonds Air soit un dispositif dont les modalités sont fixées de manière locale, les démarches restent globalement les mêmes dans les grandes lignes. Voici donc à quoi vous attendre :

Avant les travaux

  1. Faites des demandes de devis auprès des professionnels partenaires du Fonds Air Bois (professionnels RGE certifiés et signataires de la charte). Pour les contacter, vous pouvez utiliser l’annuaire des pros RGE. Comparez les propositions et faites votre choix.
  2. Remplissez votre dossier de demande de Prime Air Bois et transmettez-le à l’organisme local chargé de la mise en place de ce dispositif.
  3. Attendez d’avoir reçu le courrier d’avis favorable avant d’entamer les travaux.

Pendant les travaux

  1. Déposez votre ancien appareil de chauffage au bois à la déchetterie. Pensez à faire tamponner le certificat de dépôt : c’est un justificatif qui vous sera demandé à l’issue des travaux. Vous recevrez ce document avec le courrier d’avis favorable.

Après les travaux

  1. Payez la facture éditée par votre artisan.
  2. Transmettez votre dossier de demande de versement de la prime, ainsi que toutes les pièces justificatives exigées à l’adresse indiquée. Vous recevrez ce formulaire avec le courrier d’avis favorable.

Bon à savoir : la plupart des collectivités qui proposent le Fonds Air Bois ont misé sur le numérique. Ainsi, les dossiers de demande d’aide sont souvent téléchargeables, il est même possible de réaliser toutes les démarches en ligne pour certaines.

 

Aide fonds air : quelles collectivités la proposent ?

Nous avons regroupé ici les collectivités qui proposent une aide du Fonds Air. Attention, cette liste est évolutive : en effet, ce dispositif est limité dans le temps (généralement entre 4 et 5 ans). C’est pourquoi certains territoires vont disparaître et d’autres apparaître.

 

Collectivité Nom et montant du dispositif Lien officiel
Métropole de Grenoble (Isère) Prime Air Bois de 1 600 € ou 2 000 € (sous conditions de ressources) Pour en savoir plus
Communauté de communes Le Grésivaudan (Isère) Prime Air Bois de 1 600 € ou 2 000 € (sous conditions de ressources) Pour en savoir plus
Pays voironnais (Isère) Prime Air Bois de 600 € à 1 000 € (sous conditions de ressources) Pour en savoir plus
Métropole européenne de Lille (Nord) Prime Air Bois de 1 600 € Pour en savoir plus
Communauté d’Agglomérations Creil Sud Oise (Oise) Prime Air Bois de 1 500 € Pour en savoir plus
Clermont Métropole (Puy-de-Dôme) Prime Air Bois de 1 000 à 1 500 € (sous conditions de ressources) Pour en savoir plus
Eurométropole de Strasbourg (Bas-Rhin) Prime Air Bois de 600 à 1 600 € (sous conditions de ressources) Pour en savoir plus
Métropole de Lyon (Rhône) Prime Air Bois de 1 000 € à 3 000 € (sous conditions de ressources) — possibilité de limiter les avances de frais avec le versement de la prime directement au professionnel Pour en savoir plus
Grand Chambéry (Savoie) #Balance ton poêle avec 1 000 € d’aide pour un poêle à bois-bûches labélisé et 2 000 € d’aide pour un poêle à bois-granulés Pour en savoir plus
Vallée de l’Arve (Haute-Savoie) Fonds Air Bois de 2 000 € Pour en savoir plus
Grand Annecy (Haute-Savoie) Fonds Air Bois de 1 400 € ou 2 400 € (sous conditions de ressources) Pour en savoir plus

 

Prime Air Bois : est-il possible de cumuler les aides ?

Remplacer un vieil appareil de chauffage au bois a un coût. Si la Prime Air Bois permet de l’amortir, il est aussi possible de percevoir d’autres aides :

  • MaPrimeRénov’ : elle peut atteindre 3 000 € pour l’achat d’un poêle à bois ou à granulés. Toutefois, attention, elle est soumise à condition de revenus.
  • Les Certificats d’Économies d’Energie : également appelés prime énergie, les CEE sont distribués par les fournisseurs d’énergie eux-mêmes, sans aucune condition de ressources.

Bon à savoir : les services publics recommandent de faire en premier la demande de prime Air Bois, puis l’aide au titre des CEE avant de terminer par MaPrimeRénov. De plus si vous envisagez des travaux de rénovation énergétiques pour votre logement, il est possible de bénéficier d’aides pour installer des panneaux solaires et d’aides pour changer de chaudière.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : ©  StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question