Cumul ARE et autres ressources : avec quels types de revenus peut-on cumuler les allocations chômage ?

Les personnes inscrites sur la liste des demandeurs d’emploi qui perçoivent des allocations chômage (voir les détails du calcul de l’allocation chômage) peuvent, sous certaines conditions, cumuler leurs ARE avec d’autres ressources, qu’il s’agisse de revenus d’activité ou de prestations sociales.

C’est notamment le cas si vous êtes au chômage et que vous retrouvez un emploi à temps partiel avec salaire inférieur aux allocations chômage que vous touchiez.

Vous retrouverez dans cet article les conditions pour cumuler :

Cumuler chômage et salaires

Afin d’inciter les demandeurs d’emploi à reprendre un travail même si la rémunération proposée est moins élevée que celle de l’emploi précédent, il est parfois possible de cumuler ce nouveau salaire avec une partie de ses ARE.

L’objectif du cumul chômage et salaires : garantir un niveau de revenu mensuel (salaire + ARE) au moins égal à l’allocation chômage seule et éviter ainsi une baisse brutale des ressources lors d’une reprise d’emploi.

Ce cumul est possible dans le cadre d’un emploi à temps plein, partiel ou occasionnel, qu’il s’agisse d’un CDD ou d’un CDI.

Il faut par ailleurs bien sûr rester inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi.

Cumul chômage et salaires

 

Cumul ARE et micro-entreprise

Les personnes qui se mettent à leur compte sous le statut d’auto-entrepreneur ont souvent des revenus limités durant les premiers mois d’activité. Pour les aider dans cette période de lancement, un cumul avec leurs droits au chômage restants est possible sous 2 formes :

  • Soit tous les droits résiduels au chômage sont versés en 2 temps sous forme de capital  (en savoir plus sur l’ARCE)
  • Soit les allocations chômage continuent à être versées chaque mois, de manière totale ou partielle, en fonction des montants des revenus perçus dans le cadre de l’auto-entreprise, et jusqu’à épuisement des droits au chômage

Cumul chômage et micro-entreprise

 

Cumuler l’allocation chômage avec le RSA

Lorsque le montant des allocations chômage perçues est faible, il peut être possible de les cumuler avec le RSA, même si cette situation reste relativement rare.

Diverses conditions d’âge, de résidence, de nationalité et de ressources s’appliquent pour ce cumul. Il faut notamment que la moyenne des revenus perçus au cours du dernier trimestre qui précède la demande de RSA ne dépasse pas les plafonds fixés pour le versement du RSA.

Cumul chômage et RSA

 

Toucher le chômage et la prime d’activité

La prime d’activité est, comme son nom l’indique, réservée aux personnes qui perçoivent des revenus d’activité professionnelle. En tant que demandeur d’emploi, il est possible de la percevoir dans 2 cas précis :

  • Dans les trois premiers mois d’inscription à Pôle emploi, si le demandeur d’emploi bénéficiait déjà de la prime d’activité avant de se retrouver au chômage
  • Lorsqu’une personne cumule allocations chômage et emploi

Enfin, sachez que les personnes qui se retrouvent au chômage partiel peuvent continuer à percevoir la prime d’activité.

Chômage et prime d'activité

 

Cumul ARE et pension d’invalidité

Les bénéficiaires d’une pension d’invalidité de 1ère, 2ème ou 3ème catégorie peuvent cumuler ce dispositif lié au handicap avec les allocations chômage.

Pour les pensions d’invalidité de 1ère catégorie, le cumul se fait en intégralité.

Pour les 2ème et 3ème catégories, le cumul est lui aussi intégral si les bénéficiaires percevaient déjà leur pension d’invalidité en même temps que les salaires qui leur ont ouvert des droits au chômage. Dans le cas contraire, le montant des allocations chômage est réduit du montant de la pension d’invalidité.

Chômage et pension d'invalidité

 

Allocations chômage et portage salarial

Les personnes qui ont opté pour le portage salarial peuvent bénéficier des allocations chômage en cas de perte d’emploi, mais aussi durant leur période de portage. Cela peut être possible lors des premiers mois d’activité, quand une mission arrive à son terme et que le salarié porté souhaite compenser sa perte de rémunération, ou quand il est intégralement au chômage et retrouve une mission de portage.

En plus de la nécessité d’être inscrit à Pôle emploi, des conditions de temps de travail minimum au cours des 2 ou 3 dernières années s’appliquent pour pouvoir prétendre à ce cumul.

Chômage et portage salarial

 

Chômage et études

Il est très rare de pouvoir percevoir le chômage lorsqu’on poursuit ses études. Toutefois, dans certains cas isolés, il est possible de cumuler chômage et études. Pour cela, il faut d’abord pouvoir démontrer que l’emploi du temps scolaire n’empêche pas l’étudiant concerné d’être à la recherche active et effective d’un emploi.

Par ailleurs, il est nécessaire d’avoir cotisé suffisamment au cours de ses périodes d’activité professionnelle (au moins 130 jours ou 910 heures durant les 24 derniers mois).

Notez par ailleurs qu’il est impossible de cumuler les ARE avec une bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux.

Chômage et études

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © StockUnlimited 

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question