Calcul chômage 2021 : quelles sont les nouvelles règles suite à la réforme ? Quels sont les éléments pris en compte ?

Suite à la réforme de l’assurance chômage, un nouveau mode de calcul de l’allocation chômage s’applique depuis le 1er octobre 2021. Pour comprendre ce qui a changé et savoir si vous êtes concerné, consultez cette partie.

Par ailleurs, vous trouverez dans cet article les informations mises à jour concernant :

Notez bien que ce nouveau mode de calcul ne concerne que les personnes s’inscrivant à Pôle emploi ou rechargeant leurs droits à partir du 1er octobre 2021.

Enfin, sachez que vous pouvez faire une simulation gratuite pour estimer le montant de vos allocations chômage (voir les détails).

Les dispositions relatives au chômage pourront encore évoluer au 1er décembre 2021. L’article sera mis à jour selon les annonces officielles.

Réforme du calcul du chômage : ce qui change et qui est concerné

Reportée plusieurs fois en raison du contexte sanitaire, la réforme de l’assurance chômage est désormais en vigueur.

Depuis le 1er octobre 2021, un nouveau mode de calcul est utilisé pour les allocations chômage :

  • La période de travail prise en compte est passée de 12 à 24 mois
  • Les jours non travaillés sont intégrés au calcul des Allocations de Retour à l’Emploi (ARE)

Retrouvez tous les détails de ce nouveau calcul dans cette partie.

Par ailleurs, 2 autres volets de la réforme pourraient entrer en vigueur en décembre 2021. Il s’agit :

  • De nouvelles règles relatives aux conditions d’éligibilité à l’assurance chômage : elles pourraient passer de 4 à 6 mois.
  • Changement de la dégressivité de l’allocation chômage pour les personnes ayant les plus hauts revenus : la dégressivité de 30 % pour les demandeurs d’emploi âgés de moins de 57 ans et ayant eu un salaire supérieur à 4.500 euros bruts mensuels pourrait s’appliquer au terme du 6ème mois d’indemnisation et non plus au terme du 9ème mois.

Qui est concerné par le nouveau calcul des ARE ?

Seuls les demandeurs d’emploi qui s’inscrivent à Pôle emploi OU qui rechargent leurs droits à partir du 1er octobre 2021 sont concernés par le nouveau mode de calcul. Ainsi, si vous perceviez déjà des ARE avant cette date, le montant de vos allocations reste inchangé jusqu’à l’épuisement de vos droits en cours.

Par ailleurs, le nouveau mode de calcul des ARE ne change rien pour les demandeurs d’emploi ayant travaillé de façon continue avant la fin de leur contrat de travail (CDI ou CDD de longue durée). Seuls ceux qui ont des périodes d’inactivité entre 2 contrats sont impactés.

Selon l’Unédic, la réforme de l’assurance chômage touche directement 850.000 personnes (soit environ 4 chômeurs indemnisés sur 10). Leurs allocations chômage baisseront en moyenne de 22%.

 

Calcul indemnités chômage : les nouvelles règles

Pour fixer le montant de vos allocations chômage, Pôle emploi effectue un calcul en 3 étapes.

 

Calcul du salaire journalier de référence (SJR)

Il est déterminé en fonction :

  • Des rémunérations brutes que vous avez perçues sur les 24 derniers mois (voir plus bas les rémunérations prises en compte)
  • Du nombre de jours compris entre le 1er jour du 1er contrat de travail et le dernier jour du dernier contrat de travail (durant les 24 derniers mois ou 36 mois si vous avez plus de 53 ans)

Pour les demandeurs d’emploi inscrits à partir du 1er octobre 2021, le SJR est désormais calculé à partir de la moyenne des salaires perçus sur une période de 24 mois précédant le chômage (36 mois pour les personnes âgées de 53 ans et plus), y compris les jours non travaillésLa formule de calcul avant le 1er octobre 2021 est disponible en cliquant ici.

Le calcul effectué est le suivant :

SJR = rémunérations perçues sur les 24 derniers mois / nombre de jours calendaires compris entre le début du 1er contrat et la fin du  dernier contrat de travail

Pour déterminer ce nombre de jours, soit vous travailliez au début de la période de référence (24 mois précédant votre inscription à Pôle emploi) :

Par exemple, pour une personne s’inscrivant à Pôle emploi le 1er octobre 2021 immédiatement après l’arrêt d’un contrat, les rémunérations prises en compte seront celles perçues depuis le 1er octobre 2019. Et si au 01/10/2019, cette personne travaillait, alors les rémunérations doivent être divisées par 730 (correspondant à 24 mois).

Soit la période de référence débute par une période d’inactivité :

Par exemple, une personne s’inscrit à Pôle emploi le 1er octobre 2021 mais elle ne travaillait pas au 1er octobre 2019. Elle a commencé un contrat de travail le 1er décembre 2019, ces rémunérations (sur les 24 derniers mois) sont alors divisées par 669 (correspondant au nombre de jours compris entre le 01/12/2019 et le 01/10/2021).

Il s’agit ainsi d’un durcissement dans le mode de calcul du chômage. En effet, concrètement, cela signifie que si un allocataire n’a pas travaillé de manière continue, le total de ses rémunérations sera divisé par un nombre de jours plus important. Notez tout de même que si les périodes non travaillées entre chaque contrat sont trop importantes, un plafonnement est mis en place. Ainsi les périodes chômées sont prises en compte dans la limite de 75% des périodes travaillées.

De plus il est important de noter que les périodes de confinement et de couvre-feu connues durant la crise du Covid-19 ne sont pas prises en compte pour le calcul du droit à l’allocation chômage si vous ne travailliez pas durant celles-ci. Voici les dates concernées :

  • Du 1er mars au 31 mai 2020
  • Du 30 octobre 2020 au 30 juin 2021

À titre d’information : Avant le 1er octobre 2021, le SJR était calculé à partir des jours travaillés uniquement, pendant une période de 12 mois.

Le calcul effectué était alors le suivant :

Ancien calcul du SJR = rémunérations perçues sur les 12 derniers mois / (nbre de jours travaillés sur les 12 derniers mois × 1,4)

 

Calcul de l’allocation journalière

Une fois le SJR obtenu, Pôle emploi calcule à partir de ce montant l’allocation journalière qui sera versée au demandeur d’emploi. Deux calculs sont effectués et le plus intéressant pour le demandeur d’emploi est retenu :

  • 57% du SRJ
  • 40,4% du SRJ + 12,12€ (partie fixe)

Il est à noter que le montant de l’allocation journalière ne peut être inférieur à 29,56€ et ne peut être supérieur à 75% du SRJ.

Il convient de bien vérifier les rémunérations prises en compte et les dates des contrats concernés pour le calcul de l’allocation journalière car si vous percevez une allocation trop élevée (même si cela provient d’une erreur de Pôle Emploi), vous devrez rembourser les sommes supplémentaires obtenues. Cependant il existe une voie de recours en cas de remboursement de trop-perçu à Pôle Emploi.

Découvrez ci-dessous un exemple concret pour mieux comprendre l’impact de la réforme sur le calcul des allocations chômage.

Exemple 1 :

Marc a moins de 53 ans. Il s’inscrit à Pôle emploi le 10 octobre 2021. Au cours des 24 derniers mois, il a perçu 44 000 euros de rémunération brute de manière continue.

Avec l’entrée en vigueur de la réforme de l’assurance chômage, le SJR est calculé en tenant compte des jours travaillés et non travaillés au cours des 24 derniers mois (soit 730 jours). Le montant de son SJR est donc calculé de la sorte : 44 000€ / 730 = 60,82 euros.

À partir de ce SJR, Pôle emploi calcule l’allocation journalière (AJ) de Marc en effectuant les calculs suivants :

  • 60,82 euros × 40,4% + 12,12 euros  = 36,69 euros
  • Ou 60,82 euros x 57% = 34,67 euros

Le premier calcul étant plus intéressant pour Marc, son allocation journalière sera de 36,69 euros.

Exemple 2 :

Paul a moins de 53 ans. Il s’inscrit à Pôle emploi le 10 octobre 2021. Au cours des 24 derniers mois, il a eu 2 contrats de travail. Le premier a débuté  le 1er novembre 2019 et fini le 31 août 2020 pour une rémunération brute de 20 000 euros bruts. Le second contrat a commencé le 1er janvier 2021 et s’est achevé le 9 octobre 2021 pour 13 000 euros bruts perçus.

Entre la date du premier contrat et son inscription à Pôle Emploi il s’est donc passé 709 jours.

Avec l’entrée en vigueur de la réforme de l’assurance chômage, le SJR est calculé en tenant compte des jours travaillés et non travaillés à partir de la date de son premier contrat de travail. Le montant de son SJR est donc calculé de la sorte : (20 000€ + 13 000€) / 709 = 46,54 euros.

À partir de ce SJR, Pôle emploi calcule l’allocation journalière (AJ) de Marc en effectuant les calculs suivants :

  • 46,54 euros × 40,4% + 12,12 euros  = 30,92 euros
  • Ou 46,54 euros x 57% = 26,53 euros

Le premier calcul étant plus intéressant pour Marc, son allocation journalière sera de 30,92 euros.

 

Retenues pouvant être prélevées sur l’allocation chômage

Selon le montant de votre allocation journalière (voir le calcul ci-dessus), Pôle Emploi en prélève un montant :

  • Allocation journalière de 29,56€ (montant minimum) : aucune retenue
  • Allocation journalière supérieure à 29,56€ : 3% prélevés pour financer la retraite complémentaire
  • Allocation journalière supérieure ou égal à 52€ : 6,2% prélevés au titre de la CSG et 0,5% au titre de la CRDS

Calcul du chômage, les infos clés :

  • Le montant des allocations chômage est calculé à partir du Salaire Journalier de Référence (SJR)
  • Depuis le 1er octobre 2021, le montant du SJR dépend des rémunérations perçues sur les 24 derniers mois si vous avez moins de 53 ans, ou 36 derniers mois si vous avez plus de 53 ans : c’est le nombre de jours calendaires entre le début du 1er contrat et la fin du dernier contrat qui est pris en compte
  • L’allocation journalière versée par Pôle emploi s’élève à 29,56€ bruts minimum et ne peut être supérieure à 75% du SRJ après un emploi à temps plein
  • Pour chaque mois, les rémunérations prises en compte dans le calcul du chômage ne peuvent pas excéder 13.712 euros
  • Le montant de l’allocation chômage versée mensuellement par Pôle emploi varie en fonction du nombre de jours compris dans le mois (28, 29, 30 ou 31 jours)
  • Si vous rencontrez des difficultés financières, il est possible de demander un acompte de l’ARE à Pôle Emploi, pour cela, prenez rendez-vous avec votre conseiller ou adressez votre demande par courrier.

 

Calcul allocation chômage : les rémunérations prises en compte

Si vous avez droit au chômage, vous percevrez une allocation chômage appelée Allocation de Retour à l’Emploi (ARE). Pour fixer le montant de cette ARE, toutes les rémunérations que vous avez perçues durant votre contrat de travail ne sont pas prises en compte.

 

Rémunérations prises en compte dans le calcul de l’indemnité chômage

  • Le salaire fixe mensuel
  • Le salaire variable (commissions sur ventes…)
  • Les heures supplémentaires dans la limite de 208 heures par mois
  • Les différentes primes et gratifications (prime de bilan par exemple), sachant qu’elles sont uniquement prises en compte pour la partie portant sur le 12ème mois
  • Indemnités de 13ème mois, sachant qu’elles sont uniquement prises en compte pour la partie portant sur le 12ème mois

Certaines situations peuvent vous amener à percevoir des rémunérations réduites, c’est notamment le cas lors d’un arrêt de travail ou d’un congé parental. Pour ces périodes, Pôle Emploi majore les rémunérations perçues en fonction de la rémunération de votre contrat. Cette majoration concerne :

  • Un arrêt maladie, une maladie professionnelle et un accident du travail
  • Un congé maternité, un congé paternité et un congé d’adoption
  • Une période de préavis effectuée, mais non payée

Dans tous les cas, pour qu’une rémunération soit prise en compte dans le calcul de votre chômage, elle doit avoir fait l’objet de cotisations auprès de l’assurance chômage.

 

Rémunérations non prises en compte dans le calcul des ARE

  • Indemnités de licenciement ou de rupture conventionnelle
  • Indemnités de congés payés
  • Prime de précarité
  • Indemnités de préavis ou de non-concurrence
  • La prime de participation
  • Les notes de frais

Notez bien que toutes les rémunérations qui n’ont pas de rapport direct avec l’exécution de votre travail ne seront pas prises en compte.

 

Simulation chômage gratuite : comment calculer son chômage ?

Si vous souhaitez effectuer une simulation gratuite de votre chômage et ainsi évaluer le montant de vos Allocations de Retour à l’Emploi (ARE), rendez-vous sur le simulateur de chômage gratuit proposé par Pôle Emploi.

Attention : il ne faut pas confondre allocation chômage et chômage partiel (en savoir plus). Ce dernier suspend le contrat de travail, mais ne le supprime pas. Les personnes concernées ne sont pas considérées comme demandeur d’emploi. Le calcul de l’indemnité mensuelle se fait différemment. Vous pouvez estimer votre chômage partiel. Les informations ci-dessous concernent les personnes inscrites au chômage.

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute …

Crédit photo : © 

  1. bonjour après un licenciement comment sera calculé mon indemnité de chômage a leur que j aurai eu 2 mois de chomage partiel au cours des 12 derniers mois travaillé et 2 mois de chomage partiel du au covid19.
    cordialement

  2. Bonjour,
    Dans le calcul de l’allocation chomage est-ce que les indemnités pour petits déplacements que je touche tous les mois sont pris en compte dans le SJR?
    Merci pour ces informations utiles.

    • bonjour,

      Je voudrais savoir que j’ai travailler 22/12/2020 jusqu’à 28/04/2021 fin de contrat cdd et temps complet combien de jour je droit chômage?

      Merci J’attendre de votre réponse

      mong marma

  3. Bonjour,

    Je suis actuellement bénéficiaire de l’ASS et je vais travailler 2 mois en juillet et août, quels droits puis je obtenir après cette courte reprise d’activité ? Aurais-je encore des droits pour l’ASS ?

    Merci de votre réponse.

  4. Bonjour
    Bientôt licencier pour inaptitude j ai été plusieurs mois en arrêt maladie professionnelle va t on me décompter ces périodes d arrêt pour le calcul de mes indemnités pool emploi je précise que j ai 58 ans
    Merci pour votre réponse

  5. Bonjour je voudrais savoir pour les actualisations mensuelles du pôle emploi doit on déclaré les primes de déplacement et de panier pour les personnes travaillant dans le bâtiment je dois déclarer le net payer ou le net imposable merci

  6. Bonsoir, j’aurai une question : j’ai été 2 mois en chômage partiel dû au covid 19 mon contrat se terminant le 15 novembre, je voulais savoir est ce que les 2 mois de chômage partiel pole emploi va t’il les compter pour mon calcul de chômage ou pas ?

  7. Mon fils était aide déménageur journalier depuis 3 ans. En raison du covid19 il est au chômage depuis le 17 mars, il est inscrit à pôle emploi. Peut il prétendre à une allocation chomage

  8. Bonjour j’ai travailler pendant 1 an et 1 mois dans une pizzeria et je voulais savoir si j’aurais une prime d’ancienneté ou pas ? Enfin je veux dire au bout de combien de temps dois-ton rester dans une entreprise pour pouvoir en bénéficier ? Et j’ai eu un contrat mensuel, j’ai été embaucher le 05/02/2019 Et je voulais savoir combien je toucherais de chômage et surtout que j’étais payer à l’heure, comment calculer s’il vous plaît ?

  9. Bonjour
    En cas de chômage partiel (technique)dans l année qui précède mon licenciement dans mon cas 3 mois.
    Ces périodes sont moins bien rémunérés rentre elle ds le calcul de l are ou pôle emploi prends en compte le salaire que j aurai perçu normalement
    Merci

    • Bonjour,

      Vous avez touché votre 13eme mois de salaire en décembre malgré que vous ne fassiez plus partie de l’entreprise et c’est normal la comptabilité-entreprise paie qu’en décembre de l’année travaillée et établit un bulletin de salaire mais il ne s’agit en aucun cas d’un travail fait pendant votre temps d’inscription à Pôle-emploi et donc n’est pas a déclarer comme tel lors de votre actualisation. Au contraire; vous devez refaire un examen de vos droits via l’attestation de fin de contrat de travail donnée par votre employeur lors de votre solde de tout compte car cette prime de 13ème mois est soumise aux contributions d’assurance chômage et doit être rajoutée dans votre Attestation destinée à Pôle-emploi pour recalculer vos droits avec ce montant intégré en cumul. Ce bulletin de salaire arrive après votre solde de tout compte salarial mais doit être notifier dans l’attestation par votre employeur qui doit la refaire pour y intégrer ce salaire cotisé et comptant pour avant décembre. Votre allocation chômage n’en sera que revalorisé et surtout non déduite de votre allocation mensuelle pour ce mois concernée. Cordialement,

  10. Bonjour,

    j’ai 36 ans je suis coahabitant j’ai été employé de salaire 1600€ pendant 1an et 6mois.j’aimerais savoir combien je touche au chomâge?
    merci

  11. Bonjour.
    Est ce que le 13 ème mois est considéré comme un salaire. Car j’ai toucher mon 13 ème mois et l’ allocation chômages au mois de décembre mais pôle emploi me demande de rembourser l’allocation de décembre Je comprends pas car le 13 ème mois est une prime et non un salaire. Merci

  12. Bonjour mon mari était en cdi il a démissionné puis en cdd fin de contrat début février. Pour le premier emploi son salaire était de 1500€ et pour le 2eme 1700€ environ. Son chômage sera de combien svp ?

  13. Bonsoir, je suis à 32000€ brut par an si je démissionne pour rapprochement de conjoint, combien vais-je avoir d’indemnités svp ?

  14. Bonjour

    J’ai été au pôle emploi ce matin pour comprendre le calcul de rechargement , car je suis passer de 37€ a 20€
    Elle ma dit que sa été pris en compte 365jours depuis le dernier jour travailler qui date de 21 juillet 2017 hors de juin 2016 à juillet 2017 j ai été :
    Juin 2016 à septembre 2016 = conger maternité (1200€)
    Octobre 2016 au 28 février 2017 = conger parental (390€)
    Période travailler 14 mars 2017 au 21 juillet 2017
    J ai travailler que 585heures et elle me dit qu’elle est obliger de calculer sur une base de 365jours donc elle m expliqué que la somme du conger parental n est pas prise en compte mais que la durée, est pris en compte donc 5 mois à 0€

    Est ce normal de perde autant car pôle emploi me dise de faire le calcule sur 365 jours alors que je n ai travailler que 4mois edemi en tous?

    Merci de votre réponse
    Je pense que je ne suis pas la seul dans ce cas là.

    Cordialement

  15. je voudrais savoir ce qu’il faut déclarer à pôle emploi, j’ai touché mes honoraires, et les ai déclaré à l’urssaf.
    Pôle emploi me demande le brut réel, est-ce qu’il s’agit de la somme avant déduction de l’urssaf ou la somme après urssaf ?
    merci

  16. Comment sont calculé les indemnités après un licecment pour inaptitude et mise en invalidité catégorie 1?
    Ils me donne 4€65 à partir de juillet 2020??

  17. Bonjour,
    J’ai reçu une notification d’admission de pôle emploi en vu de mes ARE 2019 .
    J’ai effectué des missions d’intérim de décembre 2018 à Août 2019 .
    Après calcul brut journalier de 38.63€, il émet 92 jours retenues puis vos droits sont de 129 jours pour 28.97€ journalier . Il me dise que mon allocation représente 75% de mon salaire brut.
    Est ce normal ?

    • Oui j’ai travaillé 2 ans avec un salaire à 1500€ net et après juste après 6 moi en cdd avec un salaire net de 1700/1800€ par moi …. mon cdd se fini j’arrive au chômage et il me dise c’est 75% donc j’ai toucher 1000€ de chômage mdr je trouve sa abuser de passer de 1700€ par moi à 1000€ heureusement je suis un bosseur j’y suis pas rester longtemps mais je ne comprendrais jamais leur principe

  18. je n’ai que des petits contrats soit de 50 à 100 heures par mois, ai-je droit à un complément de salaire par l’assedic et combien de fois?

  19. Je travaille et Pôle Emploi me complète, lorsque je fais ma déclaration faut-il que j’annonce mon salaire brut au net ?

  20. Bonjour madame Monsieur, mon salaire est de 800 euros, combien pourrais-je toucher de chomage par jour ?

  21. bonjour je gagne 2800euros brut part mois je fais une rupture conventionnelle
    apres 23 ans d,entreprise combien je toucherai au chomage par moi merci.

  22. Bonjour

    Si je quitte mon entreprise le 30 novembre pour rupture conventionnelle, est ce que le salaire de novembre est pris en compte pour le calcul des indemnités?
    Les 12 derniers mois seront de décembre 2018 à novembre 2019 ?
    Merci d’avance

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question