Durée allocation chômage : combien de temps est-on indemnisé ? Comment est calculée la durée d’indemnisation Pôle emploi ?

Tous les demandeurs d’emploi qui sont au chômage ne sont pas indemnisés selon la même durée. En effet, pour calculer la durée d’indemnisation, Pôle emploi prend en compte différents critères, dont les périodes d’emploi et l’âge de la personne concernée.

La réforme de l’assurance chômage du 1er octobre 2021 a modifié les règles de ce calcul.

Ainsi, si la date de fin de votre dernier contrat de travail est antérieure au 1er octobre 2021, ce sont les anciennes règles de calcul qui s’appliquent (voir les détails).

Si, à l’inverse, vous vous êtes inscrit à Pôle emploi après le 1er octobre 2021, votre durée d’indemnisation chômage sera calculée selon les nouvelles règles (en savoir plus).

Les durées minimales et maximales d’indemnisation, quant à elles, restent inchangées (toutes les infos).

Poursuivez la lecture de cet article pour en savoir plus sur le calcul de la durée d’indemnisation chômage.

Durée indemnisation chômage avant le 1er octobre 2021

Pour les personnes dont le contrat de travail avait pris fin avant le 1er octobre 2021, le calcul de la durée d’indemnisation chômage était effectué selon les anciennes règles, c’est-à-dire celles qui étaient appliquées avant la réforme de l’assurance chômage.

Pôle emploi s’intéressait alors à 2 critères pour effectuer son calcul :

  • La période de référence affiliation (PRA)
  • Le nombre de jours travaillés

En ce qui concerne la recherche de la période de référence affiliation (PRA), Pôle emploi tenait compte de l’âge du demandeur d’emploi à la date de fin du dernier contrat de travail :

  • Pour ceux qui avaient moins de 53 ans : elle était de 24 mois
  • Pour ceux qui avaient 53 ans et plus : elle était de 36 mois

Étaient ensuite intégrés au calcul uniquement les « jours travaillés » par semaine civile (du lundi au dimanche), tous contrats de travail confondus, sachant que dans tous les cas le nombre de jours pris en compte ne pouvait excéder 5 jours travaillés par semaine civile.

Ainsi, avant la réforme, la durée d’indemnisation du chômage correspondait, de manière générale, au temps travaillé.

Ainsi, une personne qui avait travaillé 8 mois en tout au cours des 24 derniers mois percevait ses indemnités chômage durant 8 mois.

Il existait par ailleurs des durées minimales et maximales d’indemnisation chômage, qui demeurent inchangées (voir les détails dans cette partie).

 

Calcul de la durée du chômage depuis le 1er octobre 2021

La réforme de l’assurance chômage a modifié le calcul qui consiste à fixer la durée pendant laquelle un demandeur d’emploi peut percevoir l’Allocation de Retour à l’Emploi (ARE).

Le grand changement par rapport aux anciennes règles est le suivant : désormais, les jours non travaillés sont aussi intégrés au calcul.

Découvrez ci-dessous les étapes du nouveau calcul de la durée d’indemnisation chômage.

 

Durée ARE : recherche de la période de référence

Comme avant la réforme, pour déterminer le nombre de jours durant lesquels vous percevrez des allocations chômage, Pôle emploi s’intéresse tout d’abord à une période de référence appelée période de référence affiliation (PRA).

Cette dernière correspond au nombre de mois durant lesquels vous avez acquis des droits à l’allocation chômage. Pôle emploi se basera sur cette période pour décompter les jours qui détermineront votre durée d’indemnisation.

Aujourd’hui encore, la PRA varie en fonction de l’âge :

  • Si vous avez moins de 53 ans : Pôle emploi s’intéresse aux 24 mois qui précèdent la fin de votre dernier contrat de travail
  • Si vous avez plus de 53 ans : Pôle emploi s’intéresse aux 36 mois qui précèdent la fin de votre dernier contrat de travail

Bon à savoir : tous les types de contrats de travail sont pris en compte (temps pleins et temps partiels, CDD, CDI, intérim, etc.), quelle que soit leur durée. Par ailleurs, si vous faites l’objet d’un licenciement, Pôle emploi retient comme date de fin de contrat la date d’engagement de la procédure de licenciement.

Période de référence affiliation : des exceptions liées à la crise sanitaire

La période de référence prise en compte par Pôle emploi peut être allongée des périodes de confinement et de couvre-feu intervenues durant la crise sanitaire (du 1er mars au 31 mai 2020 et du 30 octobre 2020 au 30 juin 2021), à savoir 336 jours maximum.

 

Temps de chômage : calcul des jours pris en compte

L’étape 2 du calcul de la durée d’indemnisation chômage consiste à déterminer le nombre de jours qui se sont écoulés entre ces deux dates :

  • La date de début de votre premier contrat de travail
  • La date de fin de votre dernier contrat de travail avant votre inscription à Pôle emploi

Attention : contrairement à l’ancienne méthode, Pôle emploi comptabilise les jours calendaires.

Cela signifie que sont désormais intégrés au calcul :

  • Les jours travaillés (5 jours maximum sont retenus par semaine civile)
  • Les jours non travaillés (c’est-à-dire les jours d’inter-contrats), sachant que le nombre de jours non travaillés est plafonné (il ne peut dépasser 75 % du nombre de jours travaillés)
  • Tous les jours de l’année, y compris les samedis, dimanches et jours fériés

En revanche, les périodes suivantes font exception et ne sont pas comptées pour calculer la durée d’indemnisation :

  • Les arrêts maladie qui durent plus de 15 jours consécutifs
  • Les périodes de congé maternité, paternité, et d’adoption
  • Les jours d’accident du travail ou de maladie professionnelle
  • Les périodes de formation inscrites dans le PPAE ou non inscrites dans le PPAE mais financées par le Compte Personnel Formation (sauf exception)
  • Les périodes d’activités qui n’ont pas été déclarées

 

Calcul de la durée de l’allocation chômage

Une fois que Pôle emploi a déterminé la période de référence et le nombre de jours travaillés et non travaillés à prendre en compte, deux calculs sont alors effectués :

  • 1ère formule : nbre de jours calendaires décomptés entre le 1er et le dernier jour d’emploi identifié sur la période de référence
  • 2ème formule : nbre de jours travaillés x 1,4 x 1,75(arrondi à l’entier supérieur)

*Ce chiffre correspond au plafonnement de 75% du nombre de jours travaillés.

Pour fixer la durée d’indemnisation, Pôle emploi retient le résultat le plus petit entre ces 2 formules qui correspond aux nombres de jours pour lesquels vous serez indemnisé au titre de l’allocation chômage. Notez bien que pour la percevoir chaque mois, vous devez actualiser votre situation. N’hésitez pas à consulter le calendrier d’actualisation fixé par Pôle emploi.

Exemple :

Marie s’inscrit à Pôle emploi le 10 octobre 2021 : le calcul de sa durée d’indemnisation est donc soumis aux nouvelles règles post-réforme.

Elle est âgée de 35 ans : Pôle emploi s’intéresse alors à une période de référence de 24 mois.

Au cours de ces 24 mois, Marie a eu 2 missions d’intérim et 1 CDD, pour une durée totale de travail de 10 mois, soit 225 jours. Son premier contrat de travail a débuté 730 jours avant la date de fin de son dernier contrat de travail.

Pour calculer sa durée d’indemnisation, Pôle emploi effectue alors les deux formules suivantes :

  • Nombre de jours calendaires compris entre la date de début du premier contrat de travail et la date de fin de son dernier contrat de travail : pour Marie, comme évoqué ci-dessus, on obtient 730 jours
  • Nombre de jours travaillés durant la période de référence x 1,4 x 1,75 : pour Marie, cela fait 217 x 1,4 x 1,75 = 552 jours

Pôle emploi retient le résultat le plus petit : Marie percevra donc des allocations chômage durant 552 jours.

Bon à savoir : Si vous trouvez un emploi avant d’avoir épuisé vos droits à l’allocation chômage, il est possible de bénéficier de la durée d’indemnisation restante à l’issue de cette période d’activité. Il s’agit du rechargement des droits Pôle emploi.

Si vous épuisez totalement vos droits à l’allocation chômage, il est possible de prétendre à une aide de fin droit Pôle emploi. Cela peut être l’ASS ou encore la prime de fin de droit.

 

Durée indemnisation Pôle emploi : durées minimales et maximales

Dans tous les cas et quel que soit votre âge, si vous remplissez les conditions pour percevoir les allocations chômage, votre durée d’indemnisation ne pourra être inférieure à 4 mois, soit 122 jours calendaires.

La durée maximale d’indemnisation, en revanche, varie selon l’âge du demandeur d’emploi au moment de la fin de son dernier contrat de travail. Elle est de :

  • 730 jours (24 mois) pour les personnes ayant moins de 53 ans
  • 913 jours (30 mois) pour les personnes ayant 53 ou 54 ans, sachant qu’il est possible d’allonger cette durée de 182 jours maximum en cas de formation
  • 1095 jours (36 mois) pour les personnes ayant 55 ans ou plus

Prolongements exceptionnels de la durée d’indemnisation chômage

Deux catégories de demandeurs d’emploi peuvent, sous conditions, prolonger leur durée d’indemnisation :

  • Les personnes âgées de moins 62 ans qui perçoivent les allocations chômage depuis au moins un an et qui ne peuvent prétendre à une retraite à taux plein (prolongement possible jusqu’à 67 ans au plus tard)
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 53 ou 54 ans qui ont suivi des formations indemnisées au titre de l’ARE formation, dans le cadre de leur PPAE ou financée par leur Compte Personnel Formation (prolongement possible de 182 jours maximum)

Si vous pensez pouvoir prétendre à ce prolongement, rapprochez-vous de votre conseiller Pôle emploi pour obtenir une réponse personnalisée.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute …

Crédit photo : © StockUnlimited

  1. Bjr , en septembre 2017 j’ai eu un accident à mon travail. En 2019 je suis passé en maladie professionnelle. La médecine du travail ma mis inapte à mon poste . Et je touche une rente tous les 3 mois ( 800€ ) . Le 23 avril 2021 j’étais convoqué et je serais licencié. Je travaille pendant 21ans dans la même entreprise. J’aimerais savoir combien de jours je droit et combien de temps j’aurais droit à la location aux chômage . Merci

  2. Bonjour,
    je suis en contrat d’interim et à la fin de mon contrat, j’aurai travaillé 125 jours, il me manquera donc 5 jours pour pouvoir ouvrir mes droits au chômage. Par contre, j’aurais 7,5 jours de congés payés restants, ma question est donc la suivante : est-ce que ces jours de congés payés peuvent être inclus dans le nombre de jours total, ce qui donnerait 132,5 jours ?
    En vous remerciant pour vos réponses.
    Guillaume

  3. Bonjour je suis au chomage je avait droit de chomage jus’qua 2022 et je reçu la accre 3000 euros et je ferme mon entreprise je voulez savoir combien de temps j’ai encore droit au chomage merci

  4. Bonjour
    Pôle emploi me dit que mon ARE est calculée sur base des jours qui me restaient à écouler de ma période de chômage précédente et non sur base du salaire de l’emploi qui vient de se terminer (bien mieux payé)
    Est ce exact?
    Est il possible de renoncer à ses droits restants pour faire redémarrer les nouveaux droits sur la base de la dernière période travaillée

  5. Bonjour,

    Je suis salarié pour un CDD de 6 mois qui se termine en mai prochain.
    J’ai besoin de savoir si les RTT et les CP pris pendant ma période de travail entrent en compte dans le calcul de la période d’affiliation de référence pour avoir le droit aux allocations chômage. Autrement dit, est-ce que les RTT posés entrent en compte dans les 130 jours de travail nécessaires pour avoir droit aux allocations chômage ?
    Merci par avance de votre retour.

  6. Bonjour, j’ai travaillé en CDI de 1988 à 2020 donc plus de trente années, j’étais en arrêt maladie de février 2017 à novembre 2019, comme mon entreprise n’avez plus aucun poste de travail adapté à mon handicap j’ai étais licencier en janvier 2020 avec prime de licenciement de 15200euros, j’ai étais reconnue travailleur handicapé 1ère catégorie en 2006 avec pension d’invalidité 411euros / mois et depuis mai 2018 je suis en 2ème catégorie 764euros / mois en travaillent à mi-temps depuis 2006 à 2019, je me suis donc inscrit en janvier à pole emploi, et voila le mail que j’ai reçu ce matin.

    Après étude de votre dossier, vous allez percevoir l’allocation d’aide au retour à l’emploi.

    Vos droits
    Le montant net de l’allocation qui vous sera versée est de 0,40 euro par jour, avant application éventuelle du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.
    Votre indemnisation débutera au plus tôt le 10 décembre 2021. Votre actualisation mensuelle permettra votre paiement.
    Le montant de votre 1 er versement avant application éventuelle du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera de 8,80 euros pour le mois de décembre et vous sera payé en janvier après votre actualisation mensuelle, si aucun événement (formation, reprise d’emploi, maladie, retenues diverses …) ne vient modifier ce calcul.
    Votre versement mensuel correspond au nombre de jours dans le mois (28, 29, 30 ou 31) multiplié par le montant net de votre allocation journalière. Pour un mois de 30 jours, le montant mensuel de l’allocation avant application éventuelle du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera au maximum de 12,00 euros, si aucun événement (formation, reprise d’emploi, maladie, retenues diverses …) ne vient modifier ce calcul.
    Le paiement de vos allocations interviendra au plus tôt sous un délai de 3 jours ouvrés après votre actualisation mensuelle.
    La durée de votre indemnisation sera au maximum de 1095 jours.

    0,40 euro par jour & pas avant décembre 2021, la ! Je ne comprends pas.

  7. Bonjour j’ai travaillé en CDI d’avril 2010 à août 2019 avec une période de longue maladie allant de janvier 2013 à avril 2017 puis congé maternité de avril 2017 à avril 2019. J’ai repris mon poste d’avril 2019 à août et 2019. J’ai démissionné et commencé un nouveau travail ce même mois. Je vais perdre mon travail le mois prochain soit après 5 mois de CDI aurais-je droit à l’allocation chômage ?

  8. Bonjour
    En CDI depuis 2014, avec un congé parental de 18mois de janvier 2017 à août 2018
    Comment est calculé la durée, aurais je le droit à 730 jour ou moins ?

  9. Mon dossier stipule une indemnisation interrompue de 193 jours car j’avais repris un travail à temps plein et signé en CDI en 2014… En mars 2020 je risque de perdre de contrat pour licenciement economique est ce que l’indemnisation interrompue reviendra se greffer avec mon nouveau calcul ou c perdu ???

  10. J ai travailler dans la même boîte presque 2 ans en cdd j ai arrêter en avril 2019 j ai 56 ans je suis au chômage et indemnisé j ai le droit à 2 ans j ai entendu dire que à partir de 55 ans j avais le droit à 3 ans de chômage mais je voudrais savoir sous quel condition

    Merci

  11. Bonjour
    Je serai en fin de droit en 2021 j aurai 61 ans
    Si j ai mes trimestres pourrais je prendre ma retraite
    J ai travaillé depuis l age de 16 ans et est ete licencié en 2017 pour inaptitude suite a une longue maladie(cancer 18 mois)
    Sinon aurais le droit d obtenir une prolongation au assedic
    Merci

  12. Bonjour

    J’ai travaillé 11mois sans arrêter et durant mois de septembre j’ai pas travaillé et pôle emploi m’a envoyé un courrier disant que j’ai droit a l’allocation chômage que 135jours. Est-ce normal ?

  13. Bonjour,
    je suis agé de 59 ans et j’ai travaillé pendant 18 mois suite à un licenciement j’ai droit à 10 mois de chomage est ce normal?

  14. J ai travaillé en tant que saisonnier pour un cdd de 6 mois moins 7 jours. Avec la nouvelle loi 2019 ai je le droit au chômage ?

  15. Bonjour j’aimerais avoir un renseignement est ce normal qu’ayant terminé un CDD de 6 mois que le nombre de journée de travail retenue est de 92 jours ?

  16. Bonjour j’ai un cas un peut particulier le groupe dans lequel je travaillais c’est divisé et mes anciens patron ont créé leur société il a donc valu que je démissionne pour aller avec eux car dans tous les cas l’ancienne entreprise dans mon secteur fermé. J’ai donc démissionné d’un cdi pour un autre cdi mais au bout de 4 mois notre agence ferme ils me propose un licenciement à l’amiable, mais vu que j’ai démissionné avant ai-je droit au chômage ? Merci

  17. Bonjour,
    J’ai eu 61 ans le 20 juillet 2020 il me reste 178 jours indemnisés par Pole Emploi.
    Je n’ai à ce jour pas retrouvé de travail. J’ai travaillé jusqu’à mes 59 ans en intérim et en CDD de plus de 6 mois. Je vais donc avoir 156 jours indemnisés par l’ASS puisque je rempli toutes les conditions. Mais j’ai lu sur internet que les revenus Fonciers pouvaient me pénaliser pour cette aide en fin de droit. Je vais donner congés à mes locataires en Avril 2020 pour récupérer ma maison louée. Je n’aurai donc plus de revenus à ce moment si les revenus 2018 rentre dans le calcul de L’ASS. J’ai tous mes trimestres cotisés pour avoir un taux plein j’ai travaillé à l’âge de 20 ans mais il me manque 1 trimestre pour pouvoir prendre ma retraite à 60 ans c est ballot ! Merci de me dire si il faut que je ne compte sur aucune aide a partir de Janvier 2020.
    Cordialement,
    Corinne FERRANDOU

  18. Bonjour,
    Pour le cas particulier de prolongation des allocations,
    sur un autre site la condition est d’avoir 62ans (je suis né en 1965), et non pas 61ans, est ce que vous confirmez ceci?
    Merci d’avance,
    Cordialment,

    • Bonjour,
      Oui en effet la conditions est bien d’avoir 62 ans.
      Cordialement.

  19. Merci

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question