Maintien à domicile des personnes âgées : quels sont les dispositifs existants et à qui s’adresser ?

aide financiere maintien domicile personnes agéesDe nombreuses personnes âgées souhaitent rester habiter chez elles le plus longtemps possible. Pour faire face à leur perte d’autonomie tout en leur permettant le maintien à domicile, plusieurs solutions existent.

Les aides au maintien à domicile des seniors sont de deux ordres : d’une part les dispositifs permettant l’aménagement et l’adaptation du logement (sécurisation du logement, prévention des chutes, installation d’équipements spécifiques, etc.), d’autre part les aides à domicile pour accompagner les personnes dans leur quotidien (portage de repas, aide ménagère, etc.).

Que vous ayez besoin d’un soutien logistique ou financier, de nombreux interlocuteurs sont à votre écoute dans ce domaine (voir à qui s’adresser pour le maintien à domicile des personnes âgées).

Pour en savoir plus sur les aides pour le maintien à domicile des personnes âgées, poursuivez la lecture de cet article. Nous listons les différents dispositifs existants.





Maintien à domicile : les aides pour aménager le logement

L’âge avançant, il est bien souvent nécessaire d’adapter son logement afin de pouvoir se maintenir à domicile dans de bonnes conditions. Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pouvez être aidé dans cette démarche et recevoir une assistance technique et des aides financières pour aménager votre logement.

 

L’aide « Bien vieillir chez soi » de l’ANAH

L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) propose diverses aides financières liées au logement, et notamment le dispositif « Bien vieillir chez vous avec habiter facile ».

Il s’adresse aux propriétaires occupants âgés de plus de 60 ans et subissant une perte d’autonomie. Prenant la forme d’une subvention, cette aide couvre de nombreux travaux d’adaptation du logement (pose d’un sol non glissant, installation d’un WC rehaussé avec barre d’appui, installation d’un visiophone, etc.).

Pour en bénéficier, vous devez respecter certains plafonds de ressources.

En savoir plus

L’aide à l’adaptation du logement d’Action logement

Cette aide d’Action Logement s’adresse aussi bien aux personnes âgées propriétaires qu’à celles étant locataires. Mise en place en septembre 2019, elle se matérialise par un soutien financier pouvant s’élever jusqu’à 5.000 euros pour effectuer des travaux d’aménagement de la salle de bain et/ou des sanitaires (douche à l’italienne, lavabo adapté, aménagement sanitaires, etc.).

Elle concerne les seniors âgés d’au moins 70 ans, retraités du secteur privé, subissant une perte d’autonomie et ayant des revenus modestes.

En savoir plus

L’aide de la caisse de retraite pour l’amélioration de l’habitat

Cette aide financière de la caisse d’assurance retraite s’adresse aux retraités de la fonction publique ou du régime général ayant au moins 55 ans. Elle est attribuée sans condition de ressources et peut atteindre 3.500 euros.

Intitulé “Aide pour Bien Vieillir chez Soi”, ce dispositif permet de prendre en charge divers types de travaux pour pallier à la perte d’autonomie des seniors (aménagement des sanitaires, rehausseur de chaise, de fauteuil ou des toilettes, etc.). Selon que vous soyez retraité de la fonction publique ou du régime général, la démarche pour obtenir cette aide varie.

En savoir plus

L’assistance technique de la CICAT pour le maintien à domicile

Aménager son logement pour faire face à une perte d’autonomie requiert parfois des connaissances techniques précises. Il est en effet indispensable de bien évaluer les besoins de la personne âgée et de prévoir les aménagements adaptés à sa situation.

C’est dans ce contexte que les centres d’information et de conseil en aides techniques (CICAT) apportent leur expertise et orientent les personnes âgées et leurs proches à la recherche d’aides techniques (environ 4.000 aides référencées). Ces centres informent, conseillent, et proposent aussi de tester différents équipements. Il existe 21 CICAT en France, répartis sur une vingtaine de départements.

En savoir plus

Autres aides pour aménager le logement des seniors

En plus des dispositifs mentionnés ci-dessus, il existe parfois des aides proposées au niveau local. En effet, certaines collectivités territoriales proposent un soutien financier pour aménager son logement, sous la forme de subventions ou de prêts. Pour connaître les aides disponibles dans votre département ou votre commune, vous pouvez contacter le réseau FAIRE ou l’ADIL.

Par ailleurs, si vous êtes bénéficiaire de l’APA ou de la PCH, sachez que vous pourrez obtenir une prise en charge de certains travaux d’aménagement de votre logement dans le cadre de ces aides.

Enfin, si vous avez besoin d’installer des équipements spécifiques pour faire face à une perte d’autonomie, des crédits d’impôt peuvent vous être accordés. Pour en savoir plus, cliquez ici.



Aide au maintien à domicile : les soutiens au quotidien

L’aménagement du logement n’est pas toujours suffisant pour permettre à une personne âgée de se maintenir à domicile. Il est en effet souvent nécessaire de mettre en place un accompagnement au quotidien. Celui-ci peut prendre plusieurs formes : portage de repas, aide ménagère, etc.

 

Aide personnalisée à l’autonomie pour les gestes de la vie quotidienne

L’allocation personnalisée à l’autonomie est un dispositif en faveur des personnes de plus de 60 ans. Il permet de prendre en charge plusieurs postes de dépenses lors d’un maintien à domicile comme :

Le montant de l’APA varie selon les ressources du demandeur. De plus, une partie des frais peuvent être laissés à la charge du bénéficiaire de l’aide.

En savoir plus

Aide personne âgée pour le maintien à domicile : le portage de repas

Cette aide s’adresse aux personnes âgées de plus de 65 ans (ou 60 ans si elles ont été déclarées inaptes au travail) ayant des ressources limitées, ne percevant pas l’APA et devant faire face à une perte d’autonomie.

Le dispositif peut prendre deux formes : soit le portage des repas directement au domicile de la personne âgée (livraison d’un plateau-repas à réchauffer), soit, si la personne est encore suffisamment mobile, une prise en charge des repas dans un foyer restaurant.

Les montants de cette aide varient selon les revenus de la personne âgée concernée, mais aussi selon les départements. Sachez également que dans certains cas, l’aide aux repas pour personnes âgées est récupérable sur la succession.

En savoir plus

Maintien à domicile des personnes âgées : obtenir une aide ménagère

Quand une personne âgée souhaite résider à domicile malgré sa perte d’autonomie, elle peut faire appel à une aide ménagère afin de l’accompagner dans ses gestes quotidiens (aide aux courses, entretien du logement, toilette quotidienne, etc.).

Cette aide ménagère est accordée par le Département aux seniors âgés d’au moins 65 ans (ou 60 si la personne a été déclarée inapte au travail) et ayant des ressources limitées (certains plafonds de revenus sont à respecter). Son montant varie selon les ressources du bénéficiaire. Si les conditions ne sont pas remplies, il est possible de s’adresser à sa caisse de retraite afin d’obtenir une aide similaire.

Enfin, vous pouvez aussi faire appel à un(e) auxiliaire de vie qui interviendra directement à votre domicile et que vous rémunérerez vous-même. De nombreuses associations proposent ces services. Pour trouver l’association correspondante la plus proche de chez vous, rapprochez-vous du CCAS de votre mairie.

En savoir plus

 

Aide au maintien à domicile des personnes âgées : vos interlocuteurs

Pour vous maintenir à domicile ou aider un parent proche âgé à rester habiter chez lui, vous pouvez vous faire accompagner par de nombreux organismes, quel que soit le type d’aide dont vous avez besoin.

Certains interlocuteurs vous donneront des conseils et des informations et pourront vous orienter dans vos démarches. D’autres interviendront directement dans le versement des aides et l’appui logistique.

Voici une liste d’interlocuteurs que vous pouvez contacter pour tout ce qui concerne le maintien à domicile des personnes âgées :

  • La CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail)
  • La  CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse)
  • La CNRACL (Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales)
  • Le CCAS de votre mairie
  • Le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination)
  • L’ADIL (Agences Départementales d’Information sur le Logement)
  • L’ANAH (Agence nationale de l’habitat)
  • La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées)
  • Action Logement
  • Le réseau FAIRE (service public pour la rénovation énergétique)
  • La CICAT (Centre d’Information et de Conseil sur les Aides Techniques)

Si vous souhaitez approfondir vos recherches sur les dispositifs en faveur des personnes âgées dépendantes ou malades, consultez les ressources suivantes :





Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

Posez votre question