Résidences Jeune Travailleur : qu’est-ce qu’un FJT, quels sont vos droits et les aides disponibles ?

FJT : un logement pour les jeunes travailleursLes jeunes avec peu de ressources ont de grandes difficultés pour se loger. Heureusement des aides pour trouver un logement existent, comme les FJT ou Foyers de Jeunes Travailleurs qui sont, comme leur nom l’indique, des hébergements réservés aux jeunes travailleurs ou apprentis en situation de précarité.

Dotés de chambres meublées individuelles et d’espaces communs, ces logements sont généralement tenus par des associations et sont très demandés. Pour y entrer, il convient donc de se renseigner au plus vite auprès de la mairie, du CCAS ou de la résidence jeunes travailleurs directement.

Parce qu’ils doivent être accessibles, les FJT demandent à leurs occupants une redevance mensuelle peu onéreuse, en plus d’un dépôt de garantie. Mais il est également possible de bénéficier d’aides comme l’APL, l’ALS ou même le FSL. Ainsi, le coût d’un foyer de jeunes travailleurs reste abordable.

Enfin, bien que la durée maximale d’occupation en FJT soit de 2 ans, il est possible de quitter la résidence à n’importe quel moment. Il suffit pour cela d’envoyer une lettre de résiliation et de respecter un préavis de 8 jours. Le gestionnaire du foyer peut, lui aussi, rompre le contrat sous certaines conditions.

Pour tout savoir sur les résidences jeunes travailleurs, leurs conditions d’admission, leur prix et surtout les aides disponibles, poursuivez la lecture de cet article.





Qu’est-ce qu’un Foyer de Jeunes Travailleurs ?

Un Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT), également appelé Habitat Jeunes, est un hébergement à prix réduit comportant à la fois des chambres meublées, mais aussi des espaces communs (cafétéria, cuisine, laverie, bibliothèque, salle avec TV et ordinateurs, etc.). Les FJT sont généralement gérés par des associations et offrent en plus un accompagnement individuel et des ateliers collectifs pour aider les jeunes à entrer dans la vie active.

 

Qui peut habiter en FJT ?

Pour être admis dans un FJT, il faut respecter certaines conditions :

  • Être âgé de 16 à 25 ans, voire 30 ans pour certains foyers
  • Être salarié, apprenti ou en formation professionnelle
  • Avoir des ressources modestes
  • Disposer de papiers d’identité ou d’un titre de séjour en cours de validité pour les personnes d’origine étrangère

Bon à savoir : Certaines résidences ont leurs propres spécificités et peuvent notamment accueillir :

  • Les demandeurs d’emploi
  • Les couples
  • Les familles monoparentales
  • Les personnes à mobilité réduite
  • etc.

 

Pour combien de temps peut-on résider en Foyer Jeune Travailleur ?

À l’instar de tout locataire, le futur résident en FJT signe un contrat d’occupation avec le gestionnaire du foyer.

Ce dernier comprend un certain nombre d’éléments comme :

  • Les conditions d’admission
  • La date de début et de fin de contrat
  • Les conditions de résiliation
  • Le montant de la redevance mensuelle (l’équivalent du loyer)
  • Le montant des frais de dossier
  • Le montant du dépôt de garantie
  • La description de la chambre, des locaux et des équipements mis à disposition du résident

Sa durée varie entre quelques mois et 2 ans maximum.

 

Comment avoir une place en FJT ?

Pour s’inscrire dans un Foyer de Jeunes Travailleurs, c’est très simple : il suffit de contacter la résidence qui vous intéresse. 

Vous trouverez les coordonnées des différents FJT :

Bon à savoir : n’attendez pas le dernier moment pour vous lancer dans les démarches, car les places en FJT sont très demandées. C’est encore plus flagrant à certaines périodes de l’année, comme au printemps pour la rentrée universitaire de septembre par exemple ! Mieux vaut donc s’y prendre à l’avance.

 

Combien coûte un hébergement en FJT et quelles sont les aides disponibles ?

L’objectif principal d’un FJT est de proposer un logement meublé à petit prix pour les jeunes précaires et souvent sans garants. Mais en plus d’une redevance mensuelle accessible au plus grand nombre, les résidents peuvent également bénéficier de certaines aides au logement.

 

Combien coûte une place en Foyer jeune Travailleurs ?

Lors de votre inscription en FJT, vous devrez vous acquitter :

  • Des frais de dossier (environ 50 €)
  • Des frais pour la création de votre carte magnétique (environ 15 €)
  • Un dépôt de garantie correspondant à un mois de redevance (cette somme vous sera restituée à la fin de votre séjour)

Chaque mois, vous aurez ensuite à verser une redevance mensuelle. Cette dernière comprend généralement :

  • Le loyer
  • L’eau
  • L’électricité
  • Le chauffage
  • La maintenance
  • L’assurance responsabilité civile
  • Les prestations hôtelières incluses (petits-déjeuners, draps et blanchisserie, accès à Internet, etc.)

Son montant varie entre 250 € et 500 € par mois, suivant les foyers de jeunes travailleurs. Mais si vous bénéficiez d’une aide au logement comme l’APL ou l’ALS, ces dernières seront déduites de votre redevance et reversées directement auprès de votre gestionnaire de foyer.


Quelles aides pour payer votre redevance FJT ?

Selon le montant de vos ressources et la durée de votre séjour, vous pouvez être éligible à différents dispositifs pour payer votre redevance mensuelle :

  • L’Aide Personnalisée au Logement (APL) : c’est une aide attribuée par la CAF, la Caisse d’Allocations Familiales, suivant votre situation familiale et vos revenus
  • L’Allocation de Logement à Caractère Social (ALS): vous pouvez en bénéficier si vous n’êtes pas éligible à d’autres aides au logement comme l’APL
  • L’aide Mobili-Jeune : ce coup de pouce financier est spécialement dédié aux jeunes apprentis (dans le secteur privé non agricole)
  • L’aide du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL: réservée aux personnes aux ressources les plus modestes, l’aide du FSL peut aussi bien être utilisée pour régler le dépôt de garantie que la redevance mensuelle
  • L’avance Loca-Pass : cette avance vous permettra de payer votre dépôt de garantie à votre arrivée dans le FJT. C’est un prêt sans intérêt qui devra ensuite être remboursé sur 25 mois maximum

Bon à savoir : Pour réaliser toutes ces démarches, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un des membres de l’équipe pluridisciplinaire du FJT. Ils sont aussi là pour ça !

 

Comment quitter un Foyer de Jeunes Travailleurs ?

Les résidences jeunes travailleurs ont été créées pour soutenir temporairement les jeunes adultes en situation précaire. C’est pourquoi le contrat d’occupation est limité à 2 ans maximum. Toutefois, il est bien évidemment possible de partir avant son terme.

 

Résiliation du contrat d’hébergement par le résident

En tant que résident, vous pouvez quitter le FJT quand vous le souhaitez. Seul impératif : envoyer une lettre de résiliation par courrier recommandé avec avis de réception. Vous serez ensuite tenu de respecter un préavis de 8 jours. Durant ce laps de temps, vous devrez continuer à payer la redevance.

Bon à savoir : Le début du préavis commence le jour où le gestionnaire du foyer signe l’accusé de réception.

 

Résiliation du contrat d’hébergement par le gestionnaire du FJT

Le gestionnaire du foyer peut également rompre le contrat d’occupation, mais sous certaines conditions :

  • Si le résident ne respecte plus ses obligations (non-respect du règlement intérieur, absence de paiement de la redevance, etc.) : dans cette situation, vous aurez un préavis de 1 mois
  • Si les critères d’admission ne sont plus remplis (âge, ressources, etc.) : dans cette situation, vous aurez un préavis de 3 mois
  • Si la résidence ferme : dans cette situation, vous aurez un préavis de 3 mois

Mais dans tous les cas, vous recevrez une lettre recommandée avec accusé de réception. C’est à compter de cette date que débute ensuite votre préavis.

 

Pour aller plus loin sur les aides pour trouver un logement

Il existe d’autres solutions que les Foyers de jeunes travailleurs pour trouver un logement avec un loyer accessible pour le plus grand nombre. Retrouvez nos articles consacrés à chacun d’eux :




Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

Posez votre question