Quel est le tarif d’une séance de kinésithérapie ? Comment êtes-vous remboursé par la Sécurité sociale et les mutuelles ?

Si vous souhaitez comparer les offres de mutuelle, utilisez le comparateur disponible ici.

prix séance kinéLes séances de kinésithérapie sont essentielles notamment en situation de rééducation post-opératoire et post-traumatique.

L’assurance maladie prend en charge 60% du montant des honoraires des masseurs-kinésithérapeutes conventionnés, à l’exception des séances de « confort ». Pour bénéficier de ce remboursement, il convient de bien respecter le parcours de soins coordonnés. Les éventuels dépassements d’honoraires ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie (en savoir plus).

Votre mutuelle ou complémentaire santé complète la prise en charge et peut selon votre contrat rembourser partiellement ou intégralement les dépassements d’honoraires (plus d’infos ici).

DOSSIER SUR LE REMBOURSEMENT DES MÉDECINES DOUCES :

Les masseurs-kinésithérapeutes sont tenus d’afficher les tarifs de consultation. Ces tarifs sont réglementés par l’Assurance maladie pour les professionnels conventionnés. Les masseurs-kinésithérapeutes peuvent appliquer des dépassements d’honoraires sous conditions (plus de détails dans cette partie).

Il est également nécessaire de disposer de l’accord de l’Assurance maladie pour poursuivre des séances au-delà du seuil des séances de rééducation défini selon le type de rééducation (en savoir plus).

Si vous souhaitez savoir comment la Sécurité sociale rembourse les séances de kinésithérapie, connaître les modalités de remboursement par les mutuelles et en savoir plus sur la tarification des séances et la procédure à suivre pour étendre le nombre de vos séances de rééducation , lisez la suite de cet article.





Quel est le remboursement kiné par la Sécurité sociale ?

Les kinésithérapeutes sont des auxiliaires médicaux. Ils interviennent dans différents domaines. Les soins de kinésithérapie sont pris en charge par l’Assurance malade si vous disposez d’une ordonnance.

 

Que soignent les masseurs-kinésithérapeutes ?

  • La rééducation post-traumatique et post-opératoire
  • Les troubles respiratoires
  • Les troubles circulatoires
  • Les troubles de l’équilibre
  • L’ergonomie et les troubles de la posture
  • La réadaptation cardiaque

 

Remboursement kinésithérapie et Assurance maladie  : Qu’en est-il ?

Si vous vous rendez chez un kiné sans ordonnance pour une séance de confort (massage de détente, traitement contre la cellulite..), vous ne serez pas remboursé(e) par l’Assurance maladie.

L’ordonnance est indispensable pour bénéficier d’une prise en charge de votre Caisse d’Assurance maladie. La prise en charge classique d’une séance chez un masseur-kinésithérapeute est de 60% par l’Assurance maladie.

Pour pouvoir bénéficier de ce remboursement optimal :

  • Vous devez respecter le parcours de soins coordonnés
  • Votre médecin traitant doit vous prescrire des séances de kinésithérapie. Votre médecin définit le nombre de séances que vous devez suivre
  • Vous devez consulter un professionnel de la santé conventionné

Si vous ne respectez pas le parcours de soins coordonnés (prescription de votre médecin traitant), votre séance de kiné sera remboursée à hauteur de 30% par l’Assurance maladie.

Une franchise médicale de 0,50 euro est appliquée pour chaque séance. Cette franchise n’est ni remboursée par l’Assurance maladie ni par votre mutuelle ou complémentaire de santé.

Si vous consultez un kiné non conventionné, l’Assurance maladie rembourse sur la base de tarifs extrêmement faibles et non sur la base des honoraires payés.

Afin de mieux comprendre votre prise en charge éventuelle, retrouvez ci-dessous des exemples de remboursements de vos séances de kinésithérapie par la Sécurité sociale selon votre situation :

Cas n°1 : Séance chez un masseur-kinésithérapeute conventionné en suivant le parcours de soins : Tarif de la séance de rééducation de l’épaule de 16,13 € (plus d’infos sur les tarifs pratiqués par les kinés)

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 60% x 16,13 € – 0,50 € (franchise médicale) 9,18 €
Reste à votre charge 40% x 16,13 € + 0,50 € (franchise médicale) 6,95 €

Cas n°2 : Séance chez un masseur-kinésithérapeute conventionné sans suivi du parcours de soins : Tarif de la séance de rééducation de l’épaule de 16,13 €

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 30% x 16,13 € – 0,50 € (franchise médicale) 4,34 €
Reste à votre charge 70% x 16,13 € + 0,50 € (franchise médicale) 11,79 €

Cas n°3 : Séance chez un masseur-kinésithérapeute conventionné en suivant le parcours de soins : Tarif de la séance de rééducation de l’épaule de 30€ car dépassement honoraire  (plus d’infos ici)

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 60% x 16,13 € – 0,50 €(franchise médicale) 9,18 €
Reste à votre charge 40% x 16,13 € + 0,50 € (franchise médicale) + 13,87€ (dépassement honoraire soit 30€ – 16,13€) 20,82 €

Il vous est  prescrit un certain nombre de séances de rééducation. En cas de dépassement d’honoraires, le reste à votre charge peut rapidement s’avérer élevé.

Il existe des exceptions à ce principe de remboursement des séances de kiné :

 

Mutuelle et kiné : quelle est la prise en charge ?

Les mutuelles peuvent compléter la prise en charge de l’Assurance Maladie ou prendre en charge partiellement ou totalement une consultation de kinésithérapie non remboursée par l’Assurance Maladie. Cela dépend de votre complémentaire santé. N’hésitez pas à comparer les offres sur ce lien.

 

La prise en charge du ticket modérateur kiné par votre mutuelle

Si votre consultation de kinésithérapie a été remboursée par l’Assurance maladie à hauteur de 60%, votre mutuelle prend en charge le ticket modérateur (reste à payer) à hauteur de 40%.

Cas n°1 : consultation chez un  masseur-kinésithérapeute conventionné : Tarif de la séance de rééducation de l’épaule de 16,13 €

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 60% x 16,13 € – 0,50 € (franchise médicale) 9,18 €
Remboursement mutuelle 40% x 16,13 € 6,45 €
Reste à votre charge La franchise médicale 0,50 €

La franchise médicale (0,50 €) n’est pas prise en charge par votre mutuelle.

Cas n°2 : consultation chez un masseur-kinésithérapeute conventionné pratiquant des dépassements d’honoraires : Tarif de la séance de rééducation de l’épaule de 30 €

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 60% x 16,13 € – 0,50 € (franchise médicale) 9,18 €
Remboursement mutuelle 40% x 16,13 € 6,45 €
Reste à votre charge 30 € – 9,18 € – 6,45 € 14,37 €

Dans cet exemple de consultation kiné au prix de 30 euros (avec dépassement d’honoraires), il vous restera à charge 14,37 euros.

 

Remboursement mutuelle kiné plus élevé pour les dépassements honoraires

Dans vos garanties, votre mutuelle peut prévoir un remboursement plus important prenant en compte tout ou une partie des dépassements d’honoraires. Cette prise en charge supplémentaire est calculée en pourcentage du tarif conventionnel de l’Assurance maladie : 125%, 150%, 200%, 300%…

Le tarif conventionnel est le tarif sur la base duquel est effectué le calcul du remboursement d’une consultation médicale par l’Assurance maladie.

Cas n°3 : consultation chez un masseur-kinésithérapeute conventionné avec prise en charge supplémentaire de votre mutuelle : Tarif de la séance de rééducation de l’épaule de 30 €

Niveau de garantie de votre mutuelle : 150% du TC (tarif conventionnel) de l’Assurance Maladie

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 60% x 16,13 € – 0,5 €  (franchise médicale) 9,18 €
Remboursement mutuelle : 150% TC 150% x 16,13 € – 9,68 € (60% x 16,13 €) 14,52 €
Reste à votre charge 30 € – 9,18 € – 14,52 € 6,30 €

Il vous restera à charge 6,30 euros.

Niveau de garantie de votre mutuelle : 200% du TC (tarif conventionnel) de l’Assurance Maladie

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 60% x 16,13 € – 0,5 €  (franchise médicale) 9,18 €
Remboursement mutuelle : 200% TC 200% x 16,13 € – 9,68 € (60%x 16,13 €) 20,32 € car le remboursement total ne peut dépasser votre dépense réelle
Reste à votre charge 30 € – 9,18 € – 20,32 € 0,5 €

Il vous restera à charge 0,50 euro soit le montant de la franchise médicale.

 

Des forfaits pour une meilleure prise en charge mutuelle des séances de kiné

Des mutuelles proposent des garanties spéciales pouvant prendre en charge le remboursement de vos consultations de kinésithérapie non remboursées partiellement ou intégralement par l’Assurance maladie. Les séances de confort (massage bien être…) ne sont pas remboursées par votre CPAM tout comme les éventuels dépassements d’honoraires.

Les mutuelles développent notamment des forfaits “médecine douce”. La kinésithérapie est souvent intégrée dans ces forfaits. Ces forfaits sont un montant annuel de remboursement à ne pas dépasser.

Les mutuelles peuvent proposer différentes formules pour rembourser la kinésithérapie :

  • Un forfait annuel : par exemple 150 euros de remboursement par an
  • Un forfait de remboursement par séance : par exemple 20 euros de remboursé par séance
  • Un % de remboursement par séance : par exemple un remboursement de 40% du montant de la séance

Les mutuelles limitent généralement annuellement le nombre de séances pouvant bénéficier de remboursement.

Il est conseillé de bien étudier les modalités de remboursement de la kinésithérapie par les mutuelles. Il existe de grandes différences dans la prise en charge de ces séances. Retrouvez comment choisir votre mutuelle santé et un comparateur d’offres sur cette page.

Quel est le prix d’une séance de kinésithérapie ?

Les tarifs des kinésithérapeutes conventionnés sont réglementés par l’assurance maladie. Retrouvez ci-dessous le tableau présentant les tarifs conventionnels applicables* par les masseurs-kinésithérapeutes libéraux :

Actes professionnels Départements métropole
Départements d’outre-mer
AMK 2,15 € 2,36 €
AMC 2,15 € 2,36 €
AMS 2,15 € 2,36 €

*AMS : Actes de rééducation des affections  rhumatologiques et orthopédiques effectués par votre masseur-kinésithérapeute.
*AMK : Actes pratiqués par votre masseur-kinésithérapeute à son cabinet ou à votre domicile, à l’exception des actes effectués dans un cabinet installé au sein d’un établissement d’hospitalisation privé si vous êtes hospitalisé(e).
*AMC : Actes effectués par votre masseur-kinésithérapeute dans une structure de soins, y compris lorsque vous y avez élu domicile, autre que ceux qui donnent lieu à application de la lettre clé AMK.

Retrouvez les tarifs conventionnels des différentes indemnités/forfaits sur cette page. Les différents actes professionnels disposent d’un coefficient à appliquer aux lettres clés (AMS, AMK, AMS).

Ci-dessous des exemples de tarifs de séances pour des actes courants fréquents en Métropole :

Actes fréquents coefficient Calcul Montant des honoraires par séance
Rééducation d’un membre(épaule, coude, cheville…) 7,5 7,5 x 2,15 € 16,13 €
Kinésithérapie respiratoire 8 8 x 2,15 € 17,20 €
Rééducation de plusieurs membres 9,5 9,5 x 2,15 € 20,43 €

Les dépassements d’honoraires sont autorisés sous conditions pour les kinésithérapeutes conventionnés :

  • Votre prenez un rendez-vous en dehors des horaires d’ouverture du cabinet.
  • Le rendez-vous a lieu à votre domicile  ou sur un autre lieu que le cabinet sans que l’intervention extérieure soit justifiée.

Dans les grandes villes dont notamment Paris, certains masseurs-kinésithérapeutes pratiquent des dépassements d’honoraires malgré l’absence des conditions ci-dessous. Il est primordial de se renseigner sur la tarification des actes avant de débuter vos séances.

Depuis le 13 février 2009, le Code de la santé publique impose à tous les professionnels de santé recevant des patients d’afficher les tarifs de leurs honoraires.

Votre kinésithérapeute est ainsi tenu d’afficher, de manière visible et lisible dans sa salle d’attente ou, à défaut, dans son lieu d’exercice :

  • Les tarifs ou fourchettes de tarifs des honoraires pratiqués
  • Les tarifs de remboursement par l’Assurance maladie

Depuis le 1er février 2009, en cas de dépassement d’honoraires, votre kiné doit vous remettre une information écrite préalable dès lors que le montant des honoraires facturés est égal ou supérieur à 70 € (dépassement d’honoraires inclus).

 

Combien a-t-on droit de séance de rééducation chez une kiné ?

L’accord de l’Assurance maladie est nécessaire pour poursuivre ses séances kiné

Dans le cas de 14 situations de rééducation, des référentiels sont validés par la Haute Autorité de santé (HAS) et déterminent un seuil de séances de rééducation prises en charge par l’Assurance Maladie.

Au delà du seuil de chaque situation de rééducation, une demande d’accord préalable auprès de l’Assurance maladie est nécessaire pour poursuivre votre traitement. Il est donc possible d’étendre le nombre de séances de rééducation si votre état de santé le nécessite.

Ci-dessous les situations de rééducation couvertes par un référentiel de l’HAS :

Rééducation du rachis

Situation

Nombre de séances sans  accord préalable de l’Assurance maladie

Nombre de séances avec  accord préalable de l’Assurance maladie
Cervicalgie commune de  1 à 15 séances à partir de la 16ème séance*
Lombalgie commune de 1 à 15 séances à partir de la 16ème séance*
Traumatisme récent du rachis cervical sans lésion neurologique (coup du lapin) de 1 à 10 séances à partir de la 11ème séance

*À partir de la 31ème séance, si 30 séances pour ce même type de rééducation ont été prises en charge dans les 12 mois précédents.

Rééducation de l’épaule

Situation Nombre de séances sans  accord préalable de l’Assurance maladie Nombre de séances avec  accord préalable de l’Assurance maladie
Chirurgie de la rupture de la coiffe des rotateurs de 1 à 50 séances A partir de la 51ème séance
Tendinopathie de la coiffe des rotateurs non opérée de 1 à 25 séances A partir de la 26ème séance
Fracture non opérée de l’extrémité proximale de l’humérus de 1 à 30 séances A partir de la 31ème séance

Rééducation du genou

Situation Nombre de séances sans accord préalable de l’Assurance maladie Nombre de séances avec accord préalable de l’Assurance maladie
Arthroplastie par prothèse partielle ou totale de 1 à 25 séances A partir de la 26ème séance
Méniscectomie isolée par arthroscopie de 1 à 15 séances A partir de la 16ème séance
Reconstruction du ligament croisé de 1 à 40 séances A partir de la 41ème séance

Rééducation du poignet

Situation Nombre de séances sans accord préalable de l’Assurance maladie Nombre de séances avec accord préalable de l’Assurance maladie
Fracture de l’extrémité distale des deux os de l’avant-bras de 1 à 25 séances A partir de la 26ème séance
Libération du nerf médian au canal carpien dès la 1ère séance

Rééducation de la cheville

Situation Nombre de séances sans accord préalable de l’Assurance maladie Nombre de séances avec accord préalable de l’Assurance maladie
Entorse externe récente de 1 à 10 séances A partir de la 11ème séance

Rééducation du coude

Situation Nombre de séances sans accord préalable de l’Assurance maladie Nombre de séances avec accord préalable de l’Assurance maladie
Après fracture avec ou sans luxation, opérée ou non, du coude chez un adulte de 1 à 30 séances A partir de la 31ème séance

Rééducation de la hanche

Situation Nombre de séances sans accord préalable de l’Assurance maladie Nombre de séances avec accord préalable de l’Assurance maladie
Arthroplastie par prothèse totale de 1 à 15 séances A partir de la 16ème séance

Pour bénéficier de séances supplémentaires, les étapes sont les suivantes :

  • Votre masseur-kinésithérapeute effectue un bilan quelques séances avant d’atteindre le seuil de séances défini à l’origine.
  • Si une prolongation de la rééducation est jugée nécessaire suite à ce bilan, votre masseur-kinésithérapeute échange avec votre médecin.
  • Après concertation avec votre médecin, votre kiné effectue une demande d’accord préalable auprès du service médical de l’Assurance maladie en y joignant la prescription médicale (ou sa copie) et un argumentaire médical. Cette demande est adressée auprès du Médecin conseil de l’Assurance maladie.

Suite à cette demande, il existe deux possibilités :

  • Accord pour la poursuite du traitement : l’accord porte sur le nombre de séances supplémentaires demandé et permet la prise en charge par l’Assurance maladie. Une non réponse dans un délai de 15 jours vaut un accord pour poursuite du traitement.
  • Refus de la poursuite du traitement : Vous êtes informé(e) par courrier de ce refus avec indication des voies de recours dont vous disposez. Votre kinésithérapeute est également informé. La poursuite du traitement n’est plus pris en charge par l’Assurance maladie.

Utilisez un comparateur de complémentaire santé afin de choisir la mutuelle qui correspond à vos besoins. Saisissez simplement les champs demandés. Notez bien que le simulateur ci-dessous est un service externe à Aide-Sociale.fr.

Si vous utilisez le comparateur depuis un mobile ou une tablette, il se peut qu’il ne s’affiche pas correctement. Si c’est le cas, suivez ce lien.



Crédit photo : © New Africa et WavebreakMediaMicro/ Adobe Stock

Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question