Quel est le remboursement d’une séance d’hypnose par la Sécurité sociale et les mutuelles ?

hyonothérapie remboursement sécurité socialeL’hypnose médicale est en développement en France. Cette médecine douce est pratiquée pour soulager des maux. Le tarif d’une consultation chez un hypnothérapeute varie entre 40 euros et 80 euros selon votre zone géographique.

L’Assurance Maladie rembourse l’hypnose si vous consultez un médecin conventionné de secteur 1 ou de secteur 2 et si vous respectez le parcours de soins coordonnées. Mais, même avec ces conditions, le remboursement de la Sécurité sociale représentera seulement un partie de vos frais étant donné le tarif des séances d’hypnose (plus d’infos ici).

Les mutuelles peuvent proposer différentes prises en charge pour le remboursement de vos consultations d’hypnose : prise en charge du ticket modérateur, prise en charge supplémentaire avec une base de remboursement plus importante que le tarif conventionnel de l’Assurance Maladie, remboursement partiel ou total de vos frais avec un forfait annuel (en savoir plus sur les modalités de remboursement par les mutuelles).

DOSSIER SUR LE REMBOURSEMENT DES MÉDECINES DOUCES :

En France, l’hypnose est définie comme une médecine douce. Dans un rapport, l’Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale (INSERM) a mis en évidence l’efficacité ou la probable efficacité de l’hypnose dans certaines indications médicales (plus de détails).

Si vous souhaitez savoir si l’Assurance maladie rembourse l’hypnose, connaître les modalités de remboursement par les mutuelles et en savoir plus sur l’hypnothérapie, lisez la suite de cet article.





Hypnose et remboursement sécurité sociale : qu’en est-il ?

Le tarif d’une séance d’hypnose varie généralement entre 40 euros et 80 euros selon votre zone géographique. Le prix d’une consultation reste plus élevé dans les métropoles.

L’hypnose médicale est remboursée par la Sécurité sociale à deux conditions :

  • Vous consultez un médecin conventionné : médecin conventionnés de secteur 1 (pas de dépassement autorisé) ou de secteur 2 (honoraires libres)
  • Vous respectez le parcours de soins coordonnés : Votre médecin traitant vous prescrit des séances d’hypnose

Afin de mieux comprendre votre prise en charge éventuelle, retrouvez ci-dessous des exemples de remboursements de l’hypnose par la Sécurité sociale selon votre situation.

Cas n°1 : Vous consultez un médecin généraliste conventionné de secteur 1 pratiquant l’hypnose

  • Le tarif d’un médecin conventionné de secteur 1 est fixé à 25 euros
  • La Caisse d’assurance maladie rembourse à hauteur de 70%
  • Soit un remboursement de  : 70% x 25 euros – 1 euros (participation forfaitaire obligatoire) = 16,50 euros

Votre mutuelle couvrira le reste à charge (30 %)

Important : Il est à noter qu’il est rare qu’un médecin conventionné de secteur 1 (généraliste ou psychiatre) pratique l’hypnose. Et pour bénéficier d’un remboursement optimal par la Caisse d’Assurance maladie (70%), vous devez soit consulter votre médecin traitant soit respecter le parcours de soins coordonnées en ayant consulté dans un premier temps votre médecin traitant.

Cas n° 2 : Vous consultez un médecin spécialiste conventionné de secteur 2

Le tarif d’un médecin conventionné de secteur 2 est libre. Un médecin peut donc pratiquer des dépassements d’honoraires mais ces dépassements doivent être définis “avec tact et mesure”.

Exemple pour le tarif d’une consultation à 60 euros :

La Caisse d’Assurance maladie rembourse à hauteur de 70% du tarif conventionnel (23 euros) si vous respectez le parcours de soins coordonnés.

1/ Pour bénéficier d’un remboursement optimal de l’Assurance Maladie, vous devez avoir une ordonnance de votre médecin traitant pour consulter un médecin spécialiste pratiquant l’hypnose.

  • Remboursement d’une séance d’hypnose par la Sécurité sociale : 70% x 23 euros – 1 euros (participation forfaitaire obligatoire) = 15,10 euros

2/ La Caisse d’Assurance maladie rembourse à hauteur de 30% du tarif conventionnel (23 euros) si vous ne respectez pas le parcours de soins coordonnés.

  • Remboursement hypnose par la Sécurité sociale : 30% x 23 euros – 1 euros (participation forfaitaire obligatoire) = 5,90 euros

Cas n° 3 : Vous consultez un médecin spécialiste non conventionné de secteur 3

Le médecin fixe librement le tarif de sa consultation. Le remboursement de la sécurité sociale est nulle ou minime (inférieur à 3 euros).

 

Remboursement hypnose par la mutuelle : quelle prise en charge ?

Les mutuelles peuvent compléter la prise en charge de l’Assurance Maladie ou prendre en charge partiellement ou totalement une consultation non remboursée par l’Assurance Maladie.

 

La prise en charge du ticket modérateur hypnose par votre mutuelle

Si votre consultation a été remboursée par la Caisse d’Assurance maladie à hauteur de 70%, votre mutuelle prend en charge le ticket modérateur (reste à payer) à hauteur de 30%.

Cas n°1 : consultation chez un médecin conventionné de secteur 1 pratiquant l’hypnose (tarif de la consultation fixé à 25 euros) :

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 70% x 25 euros – 1 euro (participation forfaire obligatoire) 16,50 €
Remboursement mutuelle 30% x 25 euros 7,50 €
Reste à votre charge La participation forfaitaire obligatoire (1 €) 1 €

La participation forfaitaire obligatoire (1 €) n’est pas pris en charge par votre mutuelle.

Cas n°2 : consultation chez un médecin spécialiste conventionné de secteur 2 (le médecin peut pratiquer des dépassements honoraires). Exemple pour le tarif d’une consultation à 60 euros :

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 70% x 23 euros – 1 euro (participation forfaire obligatoire) 15,10 €
Remboursement mutuelle 30% x 23 euros 6,90 €
Reste à votre charge 60 euros – 15,10 euros – 6,90 euros 38 €

Dans cet exemple de consultation au prix de 60 euros, il vous restera à charge 38 euros.

Remboursement hypnotiseur plus élevé pour les dépassements honoraires

Dans vos garanties, votre mutuelle peut prévoir un remboursement plus important prenant en compte tout ou une partie des dépassements honoraires. Cette prise en charge supplémentaire est calculée en pourcentage du tarif conventionnelle de l’assurance maladie : 125%, 150%, 200%, 300%…

Le tarif conventionnel est le tarif sur la base duquel est effectué le calcul du remboursement d’une consultation médicale par l’Assurance maladie.

Cas n°3 : consultation chez un médecin spécialiste conventionné de secteur 2 avec prise en charge supplémentaire de votre mutuelle (exemple pour le tarif d’une consultation à 60 euros) :

Niveau de garantie de votre mutuelle : 150% du TC (tarif conventionnel) de l’Assurance Maladie

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 70% x 23 euros – 1 euro (participation forfaire obligatoire) 15,10 €
Remboursement mutuelle : 150% TC 150% x 23 euros – 16,10 (70%x23 euros) 18,40 €
Reste à votre charge 60 euros – 15,10 euros – 18,40 euros 26,50 €

Il vous restera à charge 26,50 euros.

Niveau de garantie de votre mutuelle : 200% du TC (tarif conventionnel) de l’Assurance Maladie

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 70% x 23 euros – 1 euro (participation forfaire obligatoire) 15,10 €
Remboursement mutuelle : 200% TC 200% x 23 euros – 16,10 (70%x23 euros) 29,90 €
Reste à votre charge 60 euros – 15,10 euros – 29,90 euros 15 €

Il vous restera à charge 15 euros.

Niveau de garantie de votre mutuelle : 300% du TC (tarif conventionnel) de l’Assurance Maladie

Remboursement Calcul Montant
Remboursement CPAM 70% x 23 euros – 1 euro (participation forfaire obligatoire) 15,10 €
Remboursement mutuelle : 300% TC 300% x 23 euros – 16,10 (70%x23 euros) 43,90 € car le montant de remboursement total ne peut dépasser votre dépense réelle
Reste à votre charge 60 euros – 15,10 euros – 43,90 euros 1 € (participation forfaitaire obligatoire)

Il ne vous restera à charge que le montant de la participation forfaitaire obligatoire (1 euro).

 

Des forfaits pour une prise en charge mutuelle des consultations d’hypnose

Des mutuelles proposent des garanties spéciales pouvant prendre en charge le remboursement de vos consultations d’hypnose. Cela est également le cas lors de séances de kiné.

Les mutuelles développent notamment des forfaits “médecine douce”. L’hypnose est généralement intégrée dans ces forfaits mais il convient d’être vigilant et de s’assurer de la bonne prise en charge de l’hypnothérapie dans ces forfaits “médecine douce”.

Ces forfaits sont un montant annuel de remboursement à ne pas dépasser. Selon les mutuelles,  le montant des forfaits annuels diffèrent, il peut aller jusqu’à 400 euros.

Les mutuelles peuvent proposer différentes formules pour rembourser l’hypnothérapie :

  • Un forfait annuel : par exemple, 150 euros de remboursement par an
  • Un forfait de remboursement par séance : par exemple, 20 euros de remboursé par séance
  • Un % de remboursement par séance : par exemple un remboursement de 40% du montant de la séance

Les mutuelles limitent généralement annuellement le nombre de séances pouvant bénéficier de remboursement.

Si vous êtes adepte de l’hypnothérapie, il est conseillé de bien vous renseigner sur les modalités de remboursement de l’hypnose par les mutuelles. Il existe de grandes différences dans la prise en charge de cette médecine douce.

Retrouvez comment choisir votre mutuelle santé et un comparateur d’offres sur cette page.

 

Qu’est-ce que l’hypnothérapie ? Que peut soigner l’hypnose ?

L’hypnothérapie est l’utilisation de l’hypnose à des fins thérapeutiques. L’hypnose est qualifiée de médecine douce en France. L’hypnose désigne un état modifié de conscience, proche du sommeil.

En 2015, des chercheurs de l’Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale (INSERM) ont évalué l’efficacité de l’hypnose, en tant que médecine complémentaire, dans différentes indications médicales. Vous pouvez consulter le rapport complet sur ce lien.

Dans leur rapport, les chercheurs de l’INSERM indique que l’hypnose est efficace ou probablement efficace pour :

  • Baisser la consommation de sédatifs ou d’analgésiques au cours de gestes brefs de chirurgie (IVG, soins dentaires, biopsie mammaire..) ou de radiologie interventionnelle
  • Diminuer les symptômes de la dyspepsie (troubles digestifs) et de l’intestin irritable
  • Réduire les bouffées de chaleur liées à la ménopause
  • Le syndrome de stress post-traumatique

Si le rapport de l’INSERM ne met pas en évidence son efficacité, l’hypnose reste également utilisé pour :

  • Soigner des problèmes de surpoids
  • Lutter contre les troubles du sommeil
  • Lutter contre certaines dépendances telles que le tabagisme, l’alcoolisme ou l’addiction aux drogues
  • Agir sur des troubles d’ordre psychologique et psychique (anxiété, troubles obsessionnels compulsifs, phobies, angoisses)
  • Soulager les douleurs chroniques





Crédit photo : © Photographee.eu et Hetizia/ Adobe Stock


Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question