Quel est le tarif d’un ostéopathe ? Quelle est la prise en charge mutuelle de l’ostéopathie ? Qu’en est-il de la CPAM ?




Besoin d’une mutuelle qui rembourse l’ostéopathie ? Comparez le prix des mutuelles, en cliquant ici.

ostéopathie remboursement secuL’ostéopathie est une médecine alternative qui fait son apparition en France en 1960 et dont le cadre législatif a été finalisé en 2014. La prise en charge de la médecine douce n’est pas très importante, voire inexistante.

Si pour des difficultés de santé aussi diverses que des douleurs articulaires, de l’asthme, des problèmes digestifs ou toute autre affection, vous souhaitez avoir recours à cette médecine, vous vous posez certainement la question de la prise en charge de l’ostéopathie (Sécu et mutuelle). En effet, la consultation chez un ostéopathe est relativement chère, elle n’est pas à la portée de toutes les bourses.

Or, bien que régie par un cadre légal, l’ostéopathie n’est pas une médecine conventionnée et à ce titre la sécurité sociale ne la prend pas du tout en charge (en savoir plus).

Cependant, il existe de nombreuses mutuelles qui remboursent tout ou partie des frais que vous occasionnent le recours à l’ostéopathie (remboursement mutuelle).

Afin de savoir comment être pris en charge si vous vous tournez vers l’ostéopathie pour vous soigner et connaître la démarche pour vous faire rembourser, lisez cet article. Afin aussi de bien choisir votre mutuelle, n’hésitez pas à comparer les offres.



Remboursement ostéopathie sécurité sociale : ce qu’il faut savoir

La sécu ne prend pas en charge les séances d’ostéopathie sauf exception

Dans ces conditions, votre carte vitale ne vous est d’aucune utilité chez un ostéopathe. Il ne pourra rien en faire.

Il n’existe qu’une seule situation où la prise en charge de l’ostéopathie par l’Assurance maladie est possible : c’est quand elle est exercée par un professionnel de la santé, médecin conventionné secteur 1, kinésithérapeute, infirmier ou sage-femme, formé aux techniques de l’ostéopathie. En effet depuis 2007, des dispositions gouvernementales accordent à ces praticiens qui ont suivi la formation adéquate le titre d’ostéopathe.

Dans cette situation, la sécurité sociale prend en charge la consultation d’ostéopathie sur la base habituelle du praticien : consultation chez un médecin, séance de kinésithérapie, soins par l’infirmier…

Voici un exemple : Chez un médecin généraliste par exemple, le remboursement se fera sur la base de 70% de 25 euros, soit 17,50 euros. Le reste sera à votre charge, soit 7,50 euros. Si la consultation d’ostéopathie coûte 60 euros, elle sera prise en charge à hauteur de 17,50 euros et il vous restera 42,50 euros à payer.

Ensuite, votre complémentaire santé se chargera de couvrir le reste à charge lié aux 30% restants et au dépassement d’honoraire dans la limite du contrat que vous avez choisi auprès de votre mutuelle de santé. Si vous souhaitez savoir comment fonctionne le remboursement chez un psychologue, suivez ce lien.

 

Remboursement ostéopathe par les mutuelles : Qu’en est-il ?

De plus en plus de mutuelles prennent en charge les soins ostéopathiques (partiellement ou totalement). Selon les compagnies d’assurance maladie et les contrats souscrits, les situations sont extrêmement variées. Il peut s’agir de forfait à l’acte ou annuel et dans ce cas, les remboursements sont accordés dans la limite de ces forfaits. Cela est également valable pour le remboursement d’une séance d’hypnose.

Si certaines mutuelles ne remboursent pas du tout les consultations d’ostéopathie, d’autres proposent des niveaux différents de remboursement en fonction du contrat choisi.

Le Registre des ostéopathes de France donne une liste non exhaustive des mutuelles qui proposent le remboursement des soins d’ostéopathie ainsi que les différents niveaux de prise en charge en fonction des contrats souscrits. Vous pouvez consulter sur ce lien les mutuelles qui remboursent l’ostéopathie.

Par exemple quand un contrat d’une mutuelle propose un forfait annuel de 400 euros pour les soins ostéopathiques, une autre mutuelle peut proposer un forfait de 150 euros par an avec un maximum de 5 séances au cours de cette année.

Pour savoir quelle mutuelle choisir si vous souhaitez avoir recours à l’ostéopathie, il n’y a qu’une méthode possible : comparer les mutuelles. Nous vous proposons également de lire notre dossier complet sur comment choisir sa mutuelle.


Mutuelle et remboursement ostéopathie : comment faire ?

En tout premier lieu, vous devez vous assurer auprès de votre complémentaire santé que celle-ci prend en charge les consultations chez l’ostéopathe et que vous avez bien souscrit le contrat nécessaire.

Si vous avez régulièrement recours à un ostéopathe, il peut être intéressant pour vous de choisir un contrat plus cher pour assurer une meilleure prise en charge tout au long de l’année, vous y gagnerez (accès au comparateur).

L’ostéopathe n’étant pas un professionnel de santé agréé par la Sécurité sociale, vous n’avez pas besoin d’une ordonnance pour vos consultations. Votre mutuelle santé peut tout de même exiger que l’ostéopathe qui vous soigne soit diplômé en ostéopathie (DO) ou encore qu’il soit inscrit sur le Registre des ostéopathes de France (ROF).

Ensuite, et parce que l’ostéopathie ne fait pas partie du parcours de soins coordonné, vous devez vous-même faire la demande de remboursement auprès de votre mutuelle. Vous devez lui transmettre par courrier ou par mail la facture de l’ostéopathe tamponnée et signée.

En résumé, pour vous faire rembourser vos soins ostéopathes par votre mutuelle vous devez :

  • Vous assurer auprès de votre complémentaire santé que vous vous pouvez être pris en charge pour vos soins en ostéopathie
  • Vérifier que vous avez souscrit le bon contrat au regard de vos besoins
  • Vérifier, si votre complémentaire santé le réclame, que votre ostéopathe est diplômé en ostéopathie (DO) et/ou inscrit sur le Registre des ostéopathes de France (ROF)
  • Demander à votre ostéopathe une facture tamponnée et signée
  • Transmettre cette facture par courrier ou par mail à votre mutuelle

Attention : il peut arriver qu’un kinésithérapeute ostéopathe vous propose de transformer 2 séances de kiné prescrite par votre médecin en 1 séance d’ostéopathie en vue d’être prises en charge par l’Assurance maladie. Vous devez savoir que cette pratique est totalement illégale et qu’elle est passible d’une amende.

Important : les bénéficiaires de la Complémentaire Santé Solidaire ne peuvent pas solliciter l’organisme de gestion de leur mutuelle de santé pour obtenir une prise en charge de leurs séances d’ostéopathie. En effet, les organismes agréés pour gérer la CSS ne proposent pas cette prise en charge dans les contrats associés à la Complémentaire santé solidaire.

Vous pouvez utiliser ci-dessous un comparateur de mutuelle santé afin de choisir l’organisme qui corresponde à vos besoins. Pour cela, remplissez simplement les champs demandés. Notez bien que le simulateur ci-dessous est un service externe à Aide-Sociale.fr.






Crédit photo : © glisic_albina / Abode Stock

Laisser une réponse

Posez votre question