Aides pour jeune sans revenu : quels sont les dispositifs pour les jeunes de moins de 30 ans à la recherche d’un emploi ?

De nombreux dispositifs s’adressent aux jeunes et aux étudiants. Mais être jeune et sans emploi peut conduire à des situations de grande précarité, particulièrement quand les parents n’assurent plus l’aide financière indispensable aux besoins de première nécessité.

Pour parer aux situations urgentes de détresse de ces jeunes et pour leur permettre de trouver le plus vite possible le chemin vers l’emploi, il existe un certain nombre de dispositifs. Si la plupart d’entre eux émanent de l’État, des initiatives locales peuvent aussi renforcer l’aide aux jeunes précaires.

Si vous êtes un jeune adulte sans emploi et en situation difficile, vous pouvez vous tourner vers les aides suivantes :

Afin de découvrir chacun de ces dispositifs pour les jeunes sans emploi, lisez cet article. Nous vous expliquons les objectifs de chacun d’eux, à qui ils s’adressent, leur montant et la démarche pour les obtenir.

Le Contrat engagement jeune pour accompagner vers l’emploi

Quoi : le Contrat engagement jeune (CEJ) est un accompagnement individuel vers l’emploi mis en place par l’État depuis le 1er mars 2022. Il remplace la Garantie Jeune.

Associé à une aide financière, le CEJ peut durer de 6 à 12 mois. Lors d’un programme allant de 15 à 20 heures par semaine, un conseiller est spécifiquement dédié pour définir un projet professionnel et trouver un emploi.

Qui : ce contrat est destiné à des jeunes de 16 à 25 ans qui ne suivent pas d’études ni de formation et qui sont sans emploi depuis plusieurs mois. La limite d’âge pour postuler à un Contrat engagement jeune est repoussée à 29 ans pour les jeunes en situation de handicap.

Comment : pour intégrer le CEJ, le jeune intéressé doit en faire la demande auprès d’une Mission locale ou de Pôle emploi. Sa situation est alors évaluée lors d’un entretien pour vérifier s’il peut bénéficier de cet accompagnement vers l’emploi. Si l’évaluation est positive, le jeune peut alors signer son contrat.

Combien : une allocation mensuelle allant jusqu’à 500 euros peut être accordée sous conditions pour un jeune majeur. Pour un jeune mineur, cette aide est ramenée à 200 euros.

Le Contrat Engagement Jeune

 

Le Fonds d’aide aux jeunes en faveur des plus démunis

Quoi : le Fonds d’aide aux jeunes, FAJ, est un dispositif d’aide financière de dernier recours pour les jeunes en situation de précarité sociale ou professionnelle. Il dépend des départements et peut être mobilisé plusieurs fois sur une année, il tient également compte des situations d’urgence.

Le FAJ peut permettre de :

  • Financer des produits de première nécessité, alimentaires ou d’hygiène
  • Soutenir l’accès au logement
  • Participer aux frais de déplacement quand aucune autre aide n’est accessible
  • Payer tout ou partie des frais de formation
  • Faciliter l’accès aux soins médicaux

Qui : les critères peuvent varier d’un département à l’autre, mais le plus souvent il faut être âgé de 18 à 25 ans pour pouvoir bénéficier du FAJ.

Il faut de plus :

  • N’être bénéficiaire ni du RSA, ni du RSA jeune, ni de l’AAH
  • N’avoir que de faibles ressources à sa disposition, voire même être en situation d’endettement

Comment : l’assistance d’un travailleur social est obligatoire pour faire une demande de FAJ. Pour obtenir cet accompagnement, il faut vous adresser à la Mission locale la plus proche de chez vous, au CCAS ou à votre foyer de jeunes travailleurs.

Combien : c’est le Conseil Général qui décide du montant du Fonds d’aide aux jeunes accordé par chaque département. Celui-ci varie de 45 à 455 euros. Plusieurs soutiens étant possibles, l’aide ne peut toutefois pas dépasser 1000 euros par an. Le FAJ peut se cumuler avec le CEJ.

Le Fonds d'aide aux jeunes

 

Aide jeune sans emploi de moins de 25 ans : le RSA jeune actif

Quoi : le RSA jeune est une prestation sociale qui a pour objectif de garantir un revenu minimum à des jeunes adultes n’ayant pas atteint l’âge de 25 ans.

Qui : cette allocation s’adresse aux jeunes de 18 à 24 ans sans emploi qui remplissent tout d’abord les conditions requises, hormis celle de l’âge, pour bénéficier du RSA socle (consulter les conditions RSA).

De plus, il vous faut être dans une des situations suivantes :

  • Vous avez travaillé au minimum l’équivalent de 2 ans à temps complet sur la période des trois années qui précèdent votre demande de RSA jeune. Si vous avez perçu du chômage pendant cette période de trois ans, ce temps de chômage indemnisé vient prolonger la période de référence pour votre activité professionnelle passée. Ainsi, si au cours des 3 années précédentes, vous avez été indemnisé au titre du chômage pendant 4 mois, le temps de référence pour comptabiliser vos 2 années de travail à temps plein nécessaires sera alors de 3 ans et 4 mois
  • Vous êtes parent isolé et assurez seul la charge d’un enfant né ou à naître : dans ce cas, vous pouvez prétendre au RSA jeune

Comment : le versement du RSA jeune n’est pas automatique et vous devez en faire la demande. Vous devez monter un dossier comme détaillé dans l’article dédié à la demande de RSA.

Combien : l’allocation mensuelle maximale de RSA est de 575,52 euros pour une personne vivant seule et de 1035,94 pour un couple avec un enfant.

Le RSA jeune actif

 

Aide à l’embauche des jeunes : le Contrat initiative emploi jeune

Quoi : dans le cadre du plan gouvernemental “Un jeune, une solution”, le CIE Jeune est une aide à l’insertion professionnelle en direction des entreprises du secteur marchand qui recrutent des jeunes de moins de 26 ans ou de 30 ans s’ils sont en situation de handicap.

Qui : un employeur du secteur marchand peut recruter un jeune en CIE s’il s’engage à lui proposer un parcours d’insertion professionnelle.

Deux conditions pour cela :

  • Attribuer un tuteur au jeune recruté
  • Lui mettre en place une formation

Comment : pour embaucher un jeune en Contrat d’initiative emploi, il faut s’adresser à Pôle emploi, à la Mission locale ou au Cap emploi proche de l’entreprise.

Combien : l’aide financière accordée à l’entreprise pour un CIE Jeunes s’élève à 47% du Smic.

Contrat d'initiative emploi jeunes

 

Aides pour les jeunes sans revenus : des dispositifs locaux

De nombreuses aides existent pour aider les jeunes qui rencontrent de grandes difficultés d’insertion sociale ou professionnelle. Pourtant des angles morts subsistent que des collectivités territoriales tentent de combler. C’est pourquoi des dispositifs locaux se sont mis en place, leur objectif est la lutte contre l’exclusion.

Nous vous présentons quelques exemples de ces dispositifs que ce soit à l’initiative de départements ou de métropoles.

Le Finistère a initié le programme Avenir jeunes 29qui s’adresse à des jeunes de 18 à 25 ans qui se retrouvent en situation difficile, car non insérés dans la société. Des aides financières peuvent leur être accordées en fonction de leur projet.

Avenir jeune 29

La Gironde qui avait déjà mis en place le Contrat d’accompagnement personnalisé pour les jeunes, CAP’J, vient d’enrichir cette offre en réponse à la crise sanitaire.

Le nouveau programme, appelé CAP’J Crise, est en direction des jeunes de 18 à 29 ans et inclut aussi les étudiants. Il est ici question d’accompagner chaque jeune dans son projet professionnel en lui attribuant un référent et en lui allouant une aide financière.

CAP'J Crise en Gironde

Dans le département du Nord, c’est le dispositif EVA (Entrée dans la vie adulte) qui a vu le jour. Ce sont les jeunes en situation de grande vulnérabilité, particulièrement ceux qui ont connu un parcours au sein de l’ASE, Aide sociale à l’enfance, qui sont visés. Il s’agit surtout d’une démarche d’accompagnement dans la prévention d’une sortie sèche de l’ASE.

Nord dispositf EVA

La métropole de Lille a opté pour le dispositif FAJeM (Fonds d’aide aux jeunes en métropole) qui s’adresse à des jeunes précaires âgés de 16 à 25 ans, Français ou étranger en situation régulière, et qui résident dans la métropole de Lille.

Ce programme prévoit accompagnement et aides financières sur les thématiques suivantes :

  • Insertion sociale
  • Insertion professionnelle
  • Mobilité et transports
  • Logement et hébergement

Lille Fonds d'Aide aux Jeunes en Métropole

Ainsi, vous le voyez les dispositifs locaux sont nombreux, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des collectivités territoriales dont vous dépendez, municipalité, département, région.

 

Les autres aides en faveur des jeunes

Selon la situation du jeune, différents dispositifs peuvent être sollicités. Ainsi, nous vous conseillons la lecture des articles suivants :

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © StockUnlimited

  1. Je suis étudiant en Master QHSE et ça fait des années j’ai pas emploie

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question