Comment trouver un appartement étudiant : quelles sont les solutions ? Quelles démarches ? Qui contacter ?

comment trouver un logement étudiantLogement Crous, résidences étudiantes, logement intergénérationnel, maison d’étudiants, foyer de jeunes travailleurs… Il existe une multitude d’hébergements disponibles pour les jeunes qui poursuivent leurs études après le baccalauréat.

Pourtant, trouver un logement étudiant n’est pas si simple. Les places partent très vite. Les meilleurs hébergements proches de l’université et des commodités sont pris d’assaut. Alors, que vous souhaitiez vivre en colocation ou seul, mieux vaut vous y prendre le plus tôt possible pour décrocher le studio ou la chambre parfaite !

Dans ce dossier, nous répertorions 8 solutions pour trouver un appartement étudiant. Des avantages aux inconvénients, en passant par les démarches et les contacts à privilégier, nous vous dévoilons tout ce que vous avez besoin de savoir pour faire votre choix.




8 solutions pour trouver un logement étudiant

Il existe de nombreuses aides pour jeunes et étudiants. Vous êtes à la recherche d’un appartement étudiant ? Explorez 8 pistes pour dénicher l’hébergement idéal pour votre prochaine année universitaire.

 

Les résidences universitaires avec le Crous

Les logements Crous sont sans conteste les hébergements les plus populaires pour les étudiants. Ils sont généralement implantés à proximité des transports en commun et des campus et sont spécialement destinés aux jeunes bénéficiaires de la bourse universitaire.

Ici, vous pourrez louer une chambre meublée, voire un studio. Des espaces communs (sanitaires, cuisine…) sont bien sûr à disposition.

Les avantages

  • Les loyers les plus bas du marché avec la possibilité de bénéficier d’une aide au logement
  • La proximité avec votre lieu d’étude
  • La sûreté

Les inconvénients

  • Des démarches administratives assez complexes et longues
  • Le manque de places disponibles
  • La vétusté de certaines cités U
  • La petitesse de certaines chambres (9 m²)
  • Les règles de communauté qui peuvent être lourdes au quotidien (extinction des feux, horaires pour la cuisine, etc.)

Les démarches à effectuer

Pour trouver un logement Crous, il est impératif de commencer les démarches le plus tôt possible, à partir du mois de mars pour la rentrée de septembre.

Pour cela, vous devrez constituer votre Dossier Social Etudiant (DSE) et établir une liste de 6 vœux sur le site MesServicesÉtudiant.

Demande de logement Crous

 

Logement étudiant chez un particulier avec Lokaviz (créé par le Crous)

Parce qu’il n’y a pas assez de place pour tout le monde dans les cités universitaires, le Crous a créé Lokaviz. Ce site, sous forme de petites annonces, permet aux jeunes de trouver un logement étudiant chez un particulier.

Colocation, appartement, studio ou chambre meublée… Tout est possible ! En plus, Lokaviz est également un label qui garantit la qualité des biens à louer.

Les avantages

  • Pas de frais d’agence
  • La possibilité d’avoir droit aux aides au logement
  • La garantie d’avoir une habitation décente, près des transports en commun

Les inconvénients

  • Un loyer plus élevé qu’en résidence Crous, car fixé par le bailleur

Les démarches à effectuer

L’inscription sur Lokaviz se fait uniquement via le Portail MesServicesÉtudiant. En effet, dès le moment où vous pouvez renseigner un numéro INE (Identification Nationale Étudiant), vous avez automatiquement accès au site Lokaviz, ainsi qu’aux coordonnées des différents bailleurs.

Il ne vous reste plus qu’à sélectionner les petites annonces qui vous plaisent le plus et à contacter les propriétaires.

Accès au site Lokaviz pour étudiant

 

Les résidences universitaires dans le secteur privé

Sur le même principe que les résidences étudiantes du Crous, il existe les résidences universitaires privées. Toutefois, contrairement à ces dernières, les locataires peuvent profiter de nombreux services (salle de sport, salle de jeu, pièce de détente, etc.) et d’un meilleur confort.

En outre, les revenus ne sont pas un critère de sélection, ce qui permet aux jeunes plus aisés d’avoir leur chance.

Les avantages

  • Une disponibilité forte à travers toute la France
  • Un confort supérieur aux cités universités du Crous
  • La proximité avec le lieu d’études et les transports en commun
  • La possibilité de bénéficier d’une aide au logement

Les inconvénients

  • Des loyers plus élevés qu’en résidence Crous
  • Des frais de dossier correspondant à un mois de loyer

Les démarches à effectuer

Pour trouver un logement étudiant dans une résidence privée, vous pouvez vous renseigner auprès de l’ADELE (Association pour le Développement Économique du Logement Étudiant) ou directement via les sites des grandes chaînes comme Les Estudines, Nexity Studea ou encore Fac-habitat.

Tous ces sites fonctionnement sur un principe de petites annonces, avec disponibilité, prix du loyer et photos à l’appui.

 

Une chambre, un studio ou une coloc’ avec la plateforme LocService

Autre solution, faire appel à la plateforme LocService et son système innovant de mise en relation inversée pour trouver la chambre, l’appartement ou la colocation parfaite pour vous sans frais d’agence !

Contrairement aux traditionnels sites de location entre particuliers, ici, ce sont les propriétaires qui vous contactent après avoir vu votre candidature. C’est plus simple, plus rapide et plus avantageux financièrement. En effet, l’inscription sur LocService ne coûte que 24 euros pour les étudiants, une somme bien moindre par rapport à d’éventuels frais d’agence.

Les avantages

  • Un logement « à vous » selon vos goûts et vos besoins (la distance entre votre futur lieu de résidence et votre université par exemple)
  • Pas de frais d’agence
  • Un confort inégalé en colocation (une habitation plus grande que si vous viviez seul)
  • Des économies sur les charges et les frais quotidiens en colocation

Les inconvénients

  • Un loyer plus élevé que dans d’autres types de logements étudiants si vous vivez seul
  • La clause de solidarité pour les colocations (en cas de non-paiement d’un des colocataires, le bailleur peut vous imposer de régler à sa place)
  • Les éventuelles garanties exigées (garants, caution, etc.) qui peuvent être trop restrictives pour un étudiant.

Les démarches à effectuer

Le site LocService est d’une simplicité enfantine. En quelques clics, vous créez votre demande de location en indiquant votre budget, la localisation idéale, le type de logement désiré (chambre, studio, colocation…) et les garanties apportées. C’est tout ! Les algorithmes se chargent ensuite de transmettre votre candidature aux propriétaires ou aux colocataires adéquats.

Rappelons tout de même qu’il est tout à fait possible de trouver d’autres petites annonces de particuliers via les réseaux sociaux ou LeBonCoin.

Accèdez à LocService en tant qu'étudiant


Les Foyers de Jeunes Travailleurs pour les étudiants et apprentis

Contrairement à ce que son nom laisse supposer, les Foyers de Jeunes Travailleurs (FJT) peuvent aussi accueillir des étudiants sous certaines conditions : si vous êtes étudiant, en apprentissage, en stage ou salarié — même à mi-temps.

Le FJT est bien plus qu’un simple hébergement à petit prix avec des chambres meublées et des espaces communs. Tenu par des associations, il offre également un véritable accompagnement personnalisé pour aider les jeunes dans leur entrée dans la vie active.

Les avantages

  • Un loyer abordable
  • Une vie en communauté parfaite pour tisser des liens
  • La possibilité de profiter d’une aide au logement

Les inconvénients

  • Peu de places disponibles
  • Des règles de vie qui diffèrent suivant les structures et qui peuvent être très strictes (pas le droit d’inviter des personnes de l’extérieur par exemple)

Les démarches à effectuer

Pour s’inscrire dans un FJT, il vous suffit de contacter la résidence désirée. Leurs coordonnées sont disponibles dans les CCAS, mais également sur le site de l’Union Nationale de l’Habitat des Jeunes.

Fonctionnement des Foyers de Jeunes travailleurs

 

Les maisons d’étudiants tenues par des associations

À l’instar des Foyers pour Jeunes Travailleurs, les maisons d’étudiants sont gérées par des associations et proposent à la fois des hébergements en chambre meublée et des lieux de vie pour se retrouver.

En revanche, contrairement aux FJT, ces dernières ont généralement des conditions d’admission beaucoup plus strictes. En effet, certaines n’accueillent que des femmes, d’autres que des hommes, mais vous avez la certitude de vivre entre étudiants.

Les avantages

  • Un loyer accessible
  • Un environnement calme et sécurisé, propice à la réussite de vos études
  • Des espaces communs confortables parfaits pour rencontrer de nouvelles personnes

Les inconvénients

  • Une petite centaine de maisons d’étudiants en France… donc peu de disponibilités
  • De nombreuses structures exclusivement réservées aux jeunes femmes
  • Des règlements intérieurs parfois très stricts (tâches ménagères, horaires de sortie, etc.)

 Les démarches à effectuer

Chaque maison d’étudiants a ses propres modalités d’inscription et ses propres règles. L’Union Nationale des Maisons d’Étudiants met à votre disposition toutes leurs coordonnées. N’hésitez donc pas à contacter rapidement celle qui vous intéresse pour en savoir plus.

 

Le logement intergénérationnel : partagez une habitation avec un senior

Vivre avec un senior et l’aider dans sa vie quotidienne (présence durant la nuit, courses, activités…) en échange d’une chambre dans son habitation, voici ce qu’est le logement intergénérationnel !

Cette cohabitation solidaire est une aventure humaine avant tout et permet aux étudiants qui le souhaitent de tisser des liens très forts avec la personne âgée.

Les avantages

  • La gratuité du logement (attention : suivant les associations, un petit loyer peut être demandé)
  • L’opportunité d’échanger avec des seniors et de créer une belle relation

Les inconvénients

  • Le système d’échange qui impose de réaliser certains services à la personne âgée
  • Une cohabitation au rythme plutôt lent et calme

Les démarches à effectuer

Si vous souhaitez trouver un logement intergénérationnel, vous pouvez vous servir de l’annuaire Cohabilis. Toutes les associations fonctionnent sur le même principe. Un premier entretien individuel est organisé avec l’étudiant, puis l’association forme des binômes seniors/jeunes aux caractères compatibles.

Une visite au domicile de la personne âgée sera ensuite programmée afin que les deux parties se rencontrent et puissent discuter de leurs attentes. Enfin, une convention d’hébergement sera signée.

La colocation intergénérationnelle

 

Chez l’habitant en tant qu’étudiant au pair

Bien qu’il soit possible d’être étudiant au pair dans son propre pays, la plupart des jeunes qui choisissent ce mode d’hébergement sont des étrangers qui souhaitent approfondir leurs connaissances linguistiques.

Et pour cause, vivre sous le même toit que des Français et s’occuper de leurs enfants, en parallèle de ses études, quoi de mieux pour apprendre rapidement la langue ?

Les avantages

  • Aucun loyer à payer
  • Aucuns frais de blanchisserie et de nourriture
  • Un cadre de vie agréable et confortable
  • Une expérience très valorisante sur un CV

Les inconvénients

  • Les éventuelles difficultés pour équilibrer études et travail avec les enfants
  • Un système qui est davantage ouvert aux jeunes femmes plutôt qu’aux garçons
  • Un logement qui n’est pas vraiment le vôtre (difficile d’inviter des amis par exemple)

Les démarches à effectuer

Pour éviter tout souci, il est impératif de passer par une association spécialisée comme l’Union Française des Agences au Pair. Cette dernière se chargera de vous mettre en relation avec une famille et vous fera signer un contrat au pair.

 

Recherche d’un logement étudiant : d’autres aides pour les jeunes

Le logement est souvent le poste de dépense le plus important pour les étudiants. Sachez tout de même que d’autres dispositifs peuvent vous aider :




Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

Posez votre question