Il existe divers dispositifs d’aides pour les jeunes en recherche d’emploi, parmi lesquels l’allocation ponctuelle versée par France Travail ou la Mission locale.

Comme son nom l’indique, cette allocation vise à surmonter les obstacles financiers temporaires qui peuvent freiner certains jeunes dans leurs démarches de retour à l’emploi ou de formation. L’aide financière offre une solution flexible et adaptée aux besoins spécifiques de chaque bénéficiaire, permettant de couvrir des dépenses variées telles que les frais de transport ou de formation.

Poursuivez la lecture de cet article pour connaître les conditions d’éligibilité, les montants, les modalités de versement et les démarches nécessaires pour bénéficier de cette allocation ponctuelle.


Qu’est-ce que l’allocation ponctuelle ?

L’allocation ponctuelle de France Travail (ex-Pôle emploi) et la Mission locale est une aide financière destinée aux jeunes en recherche d’emploi. Elle concerne tout particulièrement les jeunes inscrits dans un parcours d’accompagnement contractualisé vers l’emploi et l’autonomie (PACEA).

Elle a pour objectif de soutenir les jeunes dans leurs démarches de retour à l’emploi ou de formation.

Cette allocation a remplacé en 2022 l’ancienne allocation PACEA mais aussi l’aide exceptionnelle aux jeunes en accompagnement intensif à France Travail. Elle vise à fournir un soutien plus flexible et mieux adapté aux besoins des jeunes en difficulté financière temporaire.

Ce qu’il faut retenir sur l’allocation ponctuelle :

    • Elle est versée par France Travail ou par la Mission locale selon l’accompagnement dont bénéficie le jeune
    • Elle n’est pas attribuée systématiquement à tous les jeunes remplissant les conditions pour en bénéficier : c’est le conseiller Mission locale ou France Travail qui évalue l’éligibilité en fonction de la situation du jeune concerné
    • Elle est nécessairement liée à une recherche d’emploi et une volonté d’insertion professionnelle
    • Sa durée de versement et son montant sont modulables en fonction de la situation du bénéficiaire

icone info

 

Qui peut la percevoir ?

Pour bénéficier de l’allocation ponctuelle de la Mission locale ou de France Travail, plusieurs conditions doivent être remplies :

    • Âge : le jeune doit avoir entre 16 et 25 ans révolus (ou jusqu’à 30 ans pour les jeunes reconnus handicapés)
    • Inscription : il faut être inscrit comme demandeur d’emploi auprès de France Travail OU être engagé dans un parcours d’accompagnement intensif (PACEA), impliquant un suivi régulier avec un conseiller de la Mission locale
    • Ressources : il faut des ressources insuffisantes pour couvrir les frais liés à la recherche d’emploi ou à une formation, et plus précisément ne pas toucher plus de 300 euros nets par mois de salaire, indemnité de stage ou toute autre allocation.

De plus, le conseiller France Travail ou Mission locale qui évalue la demande d’allocation ponctuelle tient compte de la motivation et des actions menées par le jeune pour favoriser son insertion professionnelle, mais aussi de la pertinence de ce financement par rapport à son projet de recherche d’emploi ou de formation.

Tous ces critères visent à s’assurer que l’allocation est attribuée aux jeunes ayant le plus besoin d’un soutien financier ponctuel pour avancer dans leur parcours professionnel.

 

Montants et versement de l’allocation ponctuelle

Le montant de l’allocation ponctuelle varie en fonction des besoins individuels et des frais justifiés.

La somme attribuée au titre de cette aide est déterminée après évaluation de la situation du demandeur par le conseiller France Travail ou Mission locale.​

Ce qu’il faut retenir :

    • Le montant maximum de l’allocation ponctuelle France Travail ou Mission locale s’élève à 552,29 euros par mois (314,80 euros à Mayotte)
    • Il est plafonné à 3 313,74 euros sur 12 mois et 1 888,80 euros à Mayotte (montants en vigueur au 1er avril 2024)
    • L’allocation ponctuelle n’est soumise ni aux cotisations ou contributions sociales ni à l’impôt sur le revenu

icone info

Enfin, sachez que l’allocation ponctuelle peut être utilisée pour couvrir des dépenses liées au projet d’insertion professionnelle, telles que : 

    • Des frais de transport (abonnement transports en commun, location d’un véhicule, aide au permis de conduire…)
    • Des coûts liés à une formation (coût d’inscription,, frais de dossier…)
    • Des frais liés au logement (location d’un appartement pendant une période d’essai…)
    • Achat de matériels ou de vêtements en vue d’un entretien professionnel

Bon à savoir : le montant de l’allocation ponctuelle est revalorisé le 1er avril de chaque année.

icone info

 

Comment percevoir l’allocation ponctuelle France Travail ?

Que vous soyez suivi par la Mission locale ou inscrit comme demandeur d’emploi à France Travail, vous ne percevrez pas automatiquement l’allocation ponctuelle, même si vous remplissez tous les critères d’attribution.

Pour bénéficier de cette aide financière pour les jeunes en recherche d’emploi, voici les étapes à suivre :

    • Inscription/suivi : assurez-vous d’être inscrit comme demandeur d’emploi auprès de France Travail ou d’être suivi par une Mission locale
    • Entretien : prenez rendez-vous avec votre conseiller France Travail ou votre Mission locale pour discuter de votre situation et de vos besoins financiers spécifiques
    • Justificatifs : préparez et fournissez tous les documents nécessaires pour justifier vos dépenses et ressources (factures, devis, etc.).
    • Demande officielle : remplissez le formulaire de demande d’allocation ponctuelle fourni par votre conseiller
    • Évaluation : attendez l’évaluation de votre demande par votre conseiller (ce dernier analysera vos justificatifs et déterminera le montant de l’aide à vous accorder)
    • Versement : si votre demande est acceptée, le montant alloué sera versé directement sur votre compte bancaire

A noter : si vous êtes inscrit à France Travail, veillez à continuer à vous actualiser pendant toute la durée de versement de l’allocation ponctuelle pour rester inscrit comme demandeur d’emploi et continuer à percevoir cette aide.

icone info

D’autres articles sont susceptibles de vous intéresser :


Crédit photo : ©


Vous voulez partager votre expérience ?

Notre forum est là pour ça !
Autres articles intéressants
Simulateur prime de noël
newsletter Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour vous tenir informé de toutes les nouvelles aides