Le guide des aides financières et des allocations

Majoration pour la vie autonome : un complément AAH pour les personnes handicapées occupant leur propre logement

Complément AAHLa majoration pour la vie autonome (MVA) est une aide qui vient en complément de l’AAH pour les personnes handicapées qui occupent un logement indépendant.

La majoration pour la vie autonome remplace le complément AAH depuis 2005. Son montant pour 2017 est de 104,77 euros par mois. Elle est versée par la CAF ou la MSA de façon automatique pour les personnes handicapées qui respectent les conditions d’attribution. Aucune demande spécifique n’est à faire.

A noter que la majoration pour la vie autonome se cumule avec l’aide au logement.

Découvrez dans cet article les conditions pour en bénéficier, le montant accordé et les modalités de versement ainsi que la marche à suivre pour l’obtenir.

Les conditions pour prétendre à la majoration vie autonome

Pour bénéficier de la MVA de la part de la CAF ou de la MSA (pour les personnes relevant du régime agricole), des conditions doivent être respectées.

  • Bénéficier de l’AAH à taux plein ou sous forme d’un complément à la pension invalidité, accident du travail ou vieillesse
  • Souffrir d’un taux d’incapacité permanent au moins égal à 80%
  • Résider en France
  • Ne pas percevoir des revenus d’activité professionnelle
  • Bénéficier d’une aide au logement pour une résidence principale (locataire ou propriétaire) que vous occupez de façon indépendante (les résidences et les foyers ne permettent pas de bénéficier du complément MVA) soit seul ou avec un conjoint, concubin ou partenaire de Pacs

L’objectif de la majoration vie autonome est d’aider les personnes handicapées qui ne travaillent pas et qui vivent de façon indépendante dans leur propre logement.

Depuis 2005, il n’est plus possible de prétendre au complément AAH. Cependant, les personnes qui ont bénéficié de l’aide avant cette date continuent de la percevoir.

Montant de la majoration pour vie autonome et versement de l’aide

Le complément MVA vient en plus de l’allocation adulte handicapé. En 2017, il est de 104,77 euros par mois. L’aide est versée mensuellement soit par la CAF ou par la MSA.

Si le bénéficiaire est hospitalisé, se trouve en hébergement médico-social ou bien encore en détention, les droits sont versés jusqu’au 1er jour du mois suivant une période 2 mois. Par la suite, les droits sont suspendus. Dès le 1er jour du mois suivant de nouveau les conditions d’éligibilité, la MVA est reprise sans aucune démarche, cela se fait de façon automatique.

L’aide sera suspendue dès lors que vous ne respectez plus les conditions d’attribution (reprise d’activité, déménagement en résidence, …).

 

Comment faire une demande de MVA auprès de la CAF ou la MSA ?

Dès lors que la personne handicapée perçoit l’AAH, les droits à la MVA sont ouverts automatiquement s’il respecte les conditions d’attribution. Aucune demande spécifique n’est à faire.

Si le bénéficiaire peut prétendre au complément de ressources AAH accessible aux personnes qui se trouvent dans l’incapacité de travailler (179,31 euros) et de la majoration pour la vie autonome (104,77 euros), il devra choisir entre les 2 aides. Elles ne sont pas cumulables.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
2 commentaires
  1. bonjour, je demande aide à la majoration de personne autonome car je n’ai pas fini mon pret et que mon épouse s’occupe de moi donc ne travaille pas .Je suis suis invalide à 100% avec canne blanche merçi. GHIOTTI Jacques

  2. je perçois une pension d’un montant de 724e, puis-je demander l aide mva? Merci

Laisser une réponse

-