En quoi consiste le PPRE à l’école : un accompagnement personnalisé au cœur des apprentissages

L’une des missions essentielles de l’École est d’assurer à tous les élèves l’égalité des chances et de réussite. Cependant, face à l’hétérogénéité d’un groupe, il est parfois nécessaire d’avoir recours à des dispositifs d’aide personnalisée pour l’accompagnement scolaire. Pour garantir l’acquisition des connaissances et des compétences attendues à la fin de chaque cycle d’apprentissage, plusieurs aménagements spécifiques sont possibles et le PPRE en fait largement partie.

En effet, parmi tous les outils dont disposent les enseignants, le Programme Personnalisé de Réussite Éducative est l’une des stratégies de remédiation les plus souvent mises en œuvre au sein des classes.

Parce qu’en tant que parents, vous avez, vous aussi, un rôle à jouer dans l’accompagnement éducatif de votre enfant, on vous explique en quoi consiste réellement un PPRE, quelles sont ses modalités et à qui il s’adresse. Coup d’œil sur un dispositif clef de l’Éducation nationale.

Le PPRE de l’éducation nationale : késako ?

Lorsqu’un enfant rencontre des difficultés d’apprentissage au cours de sa scolarité, l’équipe enseignante peut décider de mettre en place un programme personnalisé de réussite éducative autrement appelé PPRE.

Il s’agit d’un plan d’action visant à accompagner individuellement l’élève dans l’acquisition des connaissances et des compétences attendues à la fin de chaque cycle et mentionnées dans le socle commun.

Il prend la forme d’un document écrit, rédigé par l’enseignant, et fixe les objectifs, les modalités pédagogiques, les échéances ainsi que les modes d’évaluation des actions menées au sein de la classe.

Le PPRE est un programme de réussite centré sur l’élève et pour lequel l’implication des familles est primordiale. Les parents ont donc un rôle majeur dans le suivi et la progression de leur enfant.

 

Quels sont les objectifs du PPRE ?

Le PPRE vise avant tout à répondre à la diversité des élèves accueillis dans les classes

Au sein d’un groupe, tous n’ont pas le même parcours ni le même degré de compétences et de connaissances. L’enseignant se doit alors d’accompagner la progression des enfants les plus fragiles.

Outre la mise en place d’une différenciation pédagogique quotidienne, il peut également proposer un accompagnement individualisé aux élèves éprouvant des difficultés persistantes dans certains domaines d’apprentissage.

Cet accompagnement peut prendre la forme d’un PPRE et intervenir à n’importe quel moment de la scolarité dès lors que l’enseignant estime qu’un réel besoin se fait sentir.

Il permet alors d’aider l’enfant à :

  • surmonter ses difficultés ;
  • être impliqué dans ses apprentissages ;
  • redonner du sens à sa présence à l’école ;
  • reprendre confiance en lui ;
  • ne pas décrocher.

Le Programme Personnalisé de Réussite Éducative est d’autant plus efficace qu’il cible des actions intensives sur une durée relativement courte.

 

À qui s’adresse le Programme Personnalisé de Réussite Éducative ?

Le PPRE est un dispositif purement pédagogique et éducatif. À ce titre, il s’adresse aux élèves dont les compétences et les connaissances nécessaires à la fin de chaque cycle d’apprentissage ne sont pas ou risquent de ne pas être maîtrisées.

Il ne s’agit pas forcément d’enfants en situation de handicap, mais plutôt d’élèves ayant besoin d’un soutien particulier ou d’aménagements spécifiques sur une période donnée. En effet, les difficultés ciblées sont prioritairement d’ordre scolaire, en français, en mathématiques ou encore en langue vivante.

Il peut aussi être mis en place pour accompagner des élèves intellectuellement précoces dans leur quotidien de classe. Enfin, il est obligatoire dans le cas d’un redoublement.

Vous l’aurez donc compris, le PPRE est un dispositif qui permet à l’enseignant de travailler au cas par cas et de personnaliser sa démarche pédagogique au regard de la situation de chaque élève.

 

Comment est mis en place un PPRE à l’école ?

Afin que l’accompagnement soit réellement efficace, plusieurs phases sont nécessaires à la mise en place d’un programme personnalisé de réussite éducative.

 

Repérer les besoins de l’élève

Le repérage des besoins est la première étape du programme personnalisé de réussite. Il est indispensable et peut se faire de différentes manières.

En effet, pour cibler les difficultés de chaque élève, l’enseignant dispose de plusieurs outils tels que les évaluations de fin de période ou les évaluations nationales (CP, CE1 et sixième). Il peut également échanger et demander l’avis de l’équipe enseignante lors des conseils des maîtres, des conseils d’école ou dans le cadre de la liaison école-collège. Fort de ses observations, il prend alors la décision d’élaborer un programme de réussite.

Il établit ensuite un premier diagnostic visant à :

  • identifier explicitement les obstacles rencontrés par l’élève ;
  • comprendre l’origine de ces obstacles ;
  • mesurer le degré d’acquisition des connaissances et des compétences de l’élève ;
  • identifier les points forts sur lesquels l’élève pourra s’appuyer lors de sa progression.

Il n’est pas question de stigmatiser l’enfant, mais de prendre le temps de définir clairement la situation. C’est une étape clef qui va permettre de construire un programme véritablement adapté.

 

Définir les modalités du PPRE

À la suite de ce diagnostic, l’enseignant définit les modalités selon lesquelles le PPRE sera mis en place. À partir d’un document écrit qui vise à mobiliser aussi bien l’équipe éducative, les représentants légaux que l’enfant lui-même, sont précisés :

  • le niveau de classe de l’élève ;
  • les objectifs (en nombre réduit) à atteindre ;
  • les compétences à travailler ;
  • les actions spécifiques menées au sein de la classe pour permettre la réussite de ces objectifs ;
  • la durée (relativement courte) du plan d’action ;
  • le rôle de l’élève ;
  • les membres de l’équipe éducative impliqués ;
  • et éventuellement, les interventions extérieures à l’école (suivi médical, type orthophoniste, psychologue,etc.).

 

Informer l’élève et la famille

Lorsque la mise en œuvre d’un PPRE est décidée par l’équipe enseignante, les parents ou les représentants légaux de l’enfant concerné sont conviés à un rendez-vous. Il s’agit, pour l’enseignant, de les tenir informés du dispositif et de leur en exposer son organisation.

Le PPRE ne revêt pas un caractère contractuel à proprement parler, mais il permet d’établir un lien entre ce qui se joue à l’école et le comportement de l’enfant à la maison. Il rassemble ainsi tous les intervenants autour d’un seul et même objectif : le bien-être et la réussite scolaire de l’enfant.

De plus, si l’essentiel des actions est mené au sein de la classe, il se peut que le recours à des professionnels qualifiés (orthophoniste, psychologue, etc.) ou à des dispositifs extérieurs à l’école (soutien scolaire, Réussite Éducative) soit nécessaire.

Enfin, lors de cette entrevue, le PPRE est aussi, et surtout, présenté à l’élève afin qu’il comprenne les objectifs visés et les moyens mis en place pour l’accompagner dans sa progression. L’important est qu’il se sente en confiance et acteur de ses apprentissages.

L’adhésion et l’implication de tous sont déterminantes pour la bonne réussite d’un tel programme.

 

Le Programme personnalisé de réussite : et après ?

Avant même la fin de la période d’action, des évaluations intermédiaires peuvent être réalisées afin de prendre la mesure de l’avancée de l’élève. Ces évaluations personnalisées permettent ainsi à l’enseignant de réajuster sa démarche et de décider de la poursuivre ou de l’interrompre.

Lorsque le PPRE arrive à échéance, un bilan plus approfondi est mené par l’enseignant. Les progrès effectués sont mis en avant ainsi que la pertinence du programme. L’équipe enseignante fait alors état des obstacles dépassés et des difficultés persistantes s’il y en a.

Si l’élève atteint les objectifs fixés par le PPRE, les protagonistes détermineront ensemble les actions à entreprendre pour consolider les résultats observés.

Dans le cas où les objectifs ne seraient pas complètement atteints, il conviendra de définir un projet de remédiation, la poursuite du programme sur une durée plus longue ou, éventuellement, le recours à d’autres dispositifs.

📚 D’autres articles sur l’accompagnement des élèves peuvent vous intéresser :

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © Jacob Lund / Adobe

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question