Devenir AESH : quelles conditions pour le recrutement ? Quel diplôme et quelle formation ?

Formation aeshLes accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), ex-AVS, sont des personnels chargés d’accompagner la scolarisation des élèves en situation de handicap sur le temps scolaire et périscolaire (cantine, garderie, sorties et activités) et de favoriser leur autonomie. Leur activité peut s’exercer dans des établissements scolaires ordinaires, mais aussi dans des structures spécialisées telles que les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS-école, ULIS-collège, ou ULIS-lycée).

Pour devenir AESH, des conditions de diplôme OU d’expérience sont exigées. Il faut en effet être détenteur du baccalauréat ou du DEAES, OU avoir une expérience d’accompagnement de personnes handicapées (voir les détails).

Contrairement aux Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) qui étaient autrefois recrutés par l’intermédiaire de Pôle emploi, les AESH sont désormais recrutés par le rectorat, qui délègue bien souvent cette mission à l’Inspecteur d’académie (DASEN). Ainsi, pour postuler à une mission d’AESH, il est nécessaire de candidater auprès du DASEN (en savoir plus sur la procédure de recrutement des AESH).

Une fois le recrutement effectué, les AESH bénéficient d’une formation d’adaptation à l’emploi s’ils n’ont pas encore d’expérience dans le domaine. Ensuite, des actions de formation continue s’effectuent au cours de la mission (en savoir plus).

Enfin, en ce qui concerne le contrat de travail et le statut, sachez que les AESH n’ont pas le statut de fonctionnaires. Ils bénéficient d’un contrat de droit public passé avec l’Education nationale et sont recrutés en CDD pour une durée de 3 ans. Ce contrat peut ensuite évoluer vers un CDI (voir toutes les informations relatives au contrat et à la rémunération d’un AESH).

Poursuivez la lecture de cet article pour savoir comment devenir AESH et connaître les modalités du contrat de travail.

Comment devenir AESH : les conditions

Pour exercer le métier d’AESH, vous devez remplir l’une des conditions suivantes (cf décret n°2014-724 du 27 juin 2014, modifié par le décret du 27 juillet 2018) :

  • Vous avez un baccalauréat ou une qualification équivalente (diplôme équivalent de niveau IV)
  • Vous avez le Diplôme d’État d’Accompagnement Éducatif et Social (DEAES), option « inclusion » ou un autre diplôme professionnel dans le domaine de l’aide à la personne
  • Vous avez travaillé au moins 9 mois dans les domaines de l’accompagnement des personnes en situation de handicap

Bon à savoir : selon votre parcours, sachez que vous pouvez obtenir le DEAES par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Si vous remplissez une de ces conditions, vous pouvez alors postuler à une mission d’AESH (voir la procédure ci-dessous).

 

AESH recrutement : la procédure

Avant la création du statut d’AESH en 2014, les accompagnants des élèves handicapés étaient embauchés en tant qu’AVS par le biais d’un CDD de droit privé. Il fallait alors passer par Pôle emploi ou un autre service public de l’emploi, et le recrutement se faisait au moyen de contrats aidés.

Depuis juillet 2019, plus aucun AVS en contrat aidé n’est possible et seuls des AESH sont recrutés. La procédure pour postuler a changé.

Ainsi, pour être recruté en tant qu’AESH, vous devez :

  • Enregistrer votre candidature auprès du DASEN (Inspecteur d’Académie) : celui-ci se charge de dispatcher les candidatures auprès des Chefs d’établissement
  • Passer un entretien d’embauche avec le Chef d’établissement : pour cela, 2 possibilités. Soit vous postulez directement auprès du Chef d’établissement, sachant que pour cela il est indispensable d’être déjà enregistré auprès du DASEN ; soit vous êtes convoqué par le Chef d’établissement car votre candidature a été retenue via le dispatching effectué par le DASEN

Comment enregistrer ma candidature auprès du DASEN ?

En fonction des académies, vous devrez adresser votre candidature (CV et lettre de motivation) soit à la DSDEN de votre département (il s’agit de la Direction où travaillent les DASEN), soit au rectorat.

Pour savoir comment procéder en fonction du département où vous souhaitez exercer, sélectionnez une académie sur la page dédiée du ministère de l’Education nationale (cliquez sur l’académie de votre choix dans le menu déroulant, rubrique « Comment candidater pour devenir accompagnant ? »).

Bon à savoir : pour multiplier vos chances d’embauche en tant qu’AESH, il est fortement recommandé de vous rendre directement sur place, en vous rapprochant des services de l’académie qui vous intéresse avec toutes les pièces nécessaires (photocopies de votre diplôme, CV, lettre de motivation, pièces d’état civil, etc.). Sachez aussi que plusieurs sites internet d’Inspections académiques permettent le dépôt direct de candidature pour des missions d’AESH.

Si votre candidature est retenue, vous serez embauché :

  • Par l’État représenté par le recteur d’académie ou le DASEN agissant par délégation du recteur d’académie (ministère de l’Education nationale)

OU

  • Par un établissement public d’enseignement local (EPEL)

 

Contrat AESH : salaire, statut et durée de travail

Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) ne sont pas des fonctionnaires mais des contractuels de droit public de l’Etat.

Lorsque vous êtes embauché en tant qu’AESH pour la première fois, vous signez un CDD d’une durée de 3 ans. Ce contrat peut être renouvelé une fois. Ensuite, au bout de 6 ans d’activité, il se transforme en CDI. Vous resterez toutefois sous le statut de contractuel.

En ce qui concerne le temps de travail, vos activités s’inscrivent dans le cadre de la durée annuelle de travail fixée en référence à la durée légale, à savoir 1.607 heures pour un temps complet. Vous pouvez aussi être engagé à temps partiel (plus de 60% des AESH travaillent à mi-temps).

Enfin, votre rémunération d’AESH dépendra de votre quotité horaire travaillée. Lors de votre premier contrat AESH, vous serez rémunéré sur la base du SMIC (voir le montant actuel du SMIC). Vous bénéficierez aussi de certaines primes et indemnités versées aux agents contractuels de la fonction publique, telle que l’Indemnité pour Frais de Transport des Personnes (IFTP) pour rembourser vos frais de transport domicile/lieu de travail (à distinguer de la prise en charge des frais de transport dans le secteur privé).

 

AESH formation initiale et continue

Les AESH d’accompagnement bénéficient d’une formation initiale obligatoire d’adaptation à l’emploi d’une durée de 60 heures (incluse dans votre temps de service effectif).

Ensuite, tout au long de votre mission, vous pourrez bénéficier de diverses actions de formation continue, telles que :

  • Des formations d’initiatives locales organisées dans l’école ou l’établissement scolaire
  • Des formations avec les enseignants
  • Des formations nationales dédiées à la scolarisation des élèves en situation de handicap

Les AESH sont aussi éligibles au congé de formation professionnelle et le compte personnel de formation leur est ouvert.

YouTube video player

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © ake / Adobe

  1. Vous parlez de primes
    Mais quelles primes ?? Pas de remboursement de frais de transport si notre domicile perso et où administratif est limitrophe ou dans notre ville d’affectation..
    Primes rep? Nous devrions l’avoir ce mois-ci pour la première fois, alors qu’elle existe depuis 2015 et que les PE et profs en rep rep+ l’ont depuis cette date.
    C’est vrai que c’est un beau métier, mais on survit

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question