Qu’est-ce qu’un Plan d’accompagnement personnalisé ? Quels élèves sont concernés ? Comment le mettre en place ?

L’école inclusive, une école qui prend en compte les besoins spécifiques de tous les élèves… Voici l’objectif pédagogique affiché par la loi du 8 juillet 2013 sur la refondation de l’école de la République ! Et cela passe par la mise en œuvre d’adaptations formulées dans divers projets et plans d’accompagnement comme le PAI (Projet d’accueil individualisé), le PPS (Projet personnalisé de scolarisation) ou encore le PAP (Plan d’accompagnement personnalisé).

Le Plan d’accompagnement personnalisé est un dispositif d’accompagnement pour les enfants et adolescents souffrant d’un ou de plusieurs troubles de l’apprentissage (dyslexie, dysphasie, déficits de l’attention, etc.). Des aménagements sont donc établis afin que les élèves puissent poursuivre leur scolarité sereinement.

Ces adaptations font l’objet d’une procédure précise. Ainsi, c’est souvent le conseil de classe ou l’instituteur qui alerte les parents d’un éventuel trouble de l’apprentissage. S’ensuit un examen auprès du médecin de l’éducation nationale qui avisera si le PAP est pertinent pour l’élève ou non. Le corps enseignant, les professionnels de santé concernés et les parents établissent alors le document officiel répertoriant les aménagements à mettre en place. Ce dernier sera révisé et enrichi chaque année afin d’être toujours aussi adapté à l’enfant.

Pour tout savoir sur le Plan d’accompagnement personnalisé, sur les élèves concernés et sur sa mise en œuvre, poursuivez simplement la lecture de cet article.

Plan d’accompagnement personnalisé : qu’est-ce que c’est et pour quels élèves ?

Le plan d’accompagnement personnalisé s’adresse à des élèves souffrant de troubles à l’apprentissage et pour lesquels des adaptations de l’enseignement sont nécessaires afin qu’ils puissent poursuivre sereinement leur scolarité.

Le Plan d’accompagnement personnalisé concerne les enfants et adolescents souffrant de troubles des apprentissages. Ces derniers sont plus connus sous la détermination « troubles dys » et entraînent des difficultés à lire, à écrire, à calculer, à parler ou encore à se concentrer.

 

L’objectif du PAP

Comme dit précédemment, le PAP éducation nationale est un dispositif d’accompagnement pédagogique pour les élèves faisant face à des difficultés scolaires dues à un ou des troubles des apprentissages. Ceux-ci sont souvent appelés les « dys ». Il s’agit de :

  • La dyslexie (trouble spécifique des apprentissages avec déficit en lecture)
  • La dysorthographie (trouble spécifique des apprentissages avec déficit de l’expression écrite)
  • La dyscalculie (trouble spécifique des apprentissages avec déficit du calcul)
  • La dysphasie (trouble du langage oral)
  • La dyspraxie (trouble de la coordination)
  • La dysgraphie (trouble de l’écriture)
  • Les déficits de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH ou TDA)

Bon à savoir : seuls les enfants qui ne présentent aucun handicap, que ce soit sensoriel (vue, audition, etc.), psychiatrique ou neurologique sont concernés par le PAP.

Le Plan d’accompagnement personnalisé organise les aménagements et adaptations nécessaires afin que l’enfant ou l’adolescent puisse poursuivre son parcours scolaire dans les meilleures conditions possibles. Le PAP peut être établi de la maternelle jusqu’au lycée.

Bon à savoir : le PAP se substitue à l’ancien PAI dys qui n’existe plus.

 

Ce que n’est PAS le Plan d’accompagnement personnalisé

Le PAP n’est pas adapté à plusieurs types d’enfants :

  • Les élèves dont les troubles de l’apprentissage sont dus à un handicap relevant de la MDPH.
  • Les élèves qui ont besoin d’un matériel pédagogique spécifique, une dispense de certaines activités ou un accompagnement humain.
  • Les élèves ayant des droits ouverts au titre du handicap, que ce soit dans le domaine scolaire ou non.

Pour tous ces enfants et adolescents, il faut s’orienter vers un PPS (Projet personnalisé de scolarisation).

En outre, le PAP n’est pas un « passage obligé » avant la saisine de la MDPH. Il n’est donc pas nécessaire de mettre en place un plan d’accompagnement personnalisé avec l’équipe enseignante si l’enfant a besoin d’un PPS.

 

PAP scolaire : qui le met en place et comment ?

La mise en place du plan d’accompagnement personnalisé se fait en plusieurs étapes allant de l’examen de l’élève par un médecin à la mise en place du document détaillant les adaptations nécessaires à l’élève.

 

La procédure de mise en place du PAP éducation nationale

Le PAP scolaire est généralement proposé par le conseil de classe ou le conseil des maîtres lorsque le corps enseignant repère un élève en difficulté. Toutefois, si vous pensez que votre enfant en a besoin, vous pouvez tout à fait en faire la demande.

Bon à savoir : le Plan d’accompagnement personnalisé peut être mis en place à tout moment de la scolarité, de la maternelle jusqu’au lycée, y compris en cours d’année.

Première étape : un examen par le médecin de l’éducation nationale. Celui-ci va constater les troubles des apprentissages de l’enfant ou de l’adolescent. Si nécessaire, il pourra également faire établir des bilans psychologique et paramédical complémentaires. C’est au vu de ces résultats qu’il rendra son avis sur la pertinence d’un PAP.

Deuxième étape : l’élaboration du Plan d’accompagnement personnalisé. Pour ce faire, l’équipe pédagogique et les professionnels de santé concernés vous accompagnent. Vous remplirez ensemble un document officiel qui présente les aménagements et adaptations pédagogiques nécessaires pour que votre enfant puisse suivre sa scolarité dans les meilleures conditions possibles.

Troisième étape : la mise en œuvre du PAP. Cette mission est assurée par les enseignants de votre enfant. Si votre fils ou votre fille est au collège ou au lycée, c’est alors le professeur principal qui jouera le rôle de coordinateur entre les différents professeurs.

Bon à savoir : le PAP scolaire est également un outil de suivi. Si votre enfant change d’établissement scolaire (et notamment lors des gros changements école-collège et collège-lycée), le corps enseignant se chargera de le transmettre.

Quatrième étape : l’évaluation annuelle des aménagements préconisés. Chaque année, suivant les progrès réalisés par votre enfant, le PAP sera révisé pour être toujours parfaitement adapté à ses besoins.

 

Zoom sur le document du plan d’accompagnement personnalisé du suivi de l’élève

Le document PAP est le document phare du Plan d’accompagnement personnel de votre enfant. Comme nous venons de le voir plus haut, il présente les aménagements et adaptations à mettre en place pour que votre fils ou votre fille puisse suivre sereinement l’enseignement scolaire. Tous les ans, il est réactualisé et enrichi afin de toujours coller à ses besoins et aux impératifs des différents cycles de la maternelle au lycée.

Afin de faciliter la continuité et le suivi des aménagements, notamment lors des changements d’établissements scolaires, le PAP est un document normalisé. Par conséquent, il doit donc être rédigé conformément au modèle de Plan d’accompagnement personnalisé officiel.

À l’intérieur de ce document, vous trouverez 4 fiches spécifiques pour tous les cycles de la scolarité de votre enfant :

  • Pour la maternelle
  • Pour l’école primaire
  • Pour le collège
  • Pour le lycée

Vous aurez également à disposition une liste (non exhaustive) des adaptations et des aménagements possibles.

Notre conseil : ne cochez pas trop d’items ! C’est le piège dans lequel tombent beaucoup de parents qui souhaitent le meilleur pour leur enfant. Au contraire, il vaut mieux se focaliser sur ceux qui seront les plus efficaces au quotidien et qui pourront être poursuivis durant toute l’année scolaire. Le corps enseignant pourra vous aiguiller et vous recommandera ce qui est le plus pertinent.

Un exemple concret de PAP scolaire avec Paula — 7 ans ½

Cet exemple est tiré du guide « Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : quel plan pour qui ? » édité par le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il permet de se rendre compte concrètement de ce qu’est un PAP.

Paula, 7 ans ½, est en CP. Elle adore l’école, mais a du mal à lire. Elle inverse les sons, oublie certains mots. L’écriture pose aussi problème : elle confond certaines lettres, en oublie d’autres. C’est la maîtresse qui a pris les devants et qui, accompagnée du médecin scolaire, a contacté les parents pour leur proposer de faire un bilan avec plusieurs professionnels de santé : un orthophoniste et un psychomotricien.

Au vu des résultats obtenus, le médecin de l’éducation nationale constate que les difficultés de Paula sont dues à des troubles des apprentissages : la petite fille souffre de dyslexie et de dysorthographie. Un Plan d’accompagnement personnalisé est donc la solution pour qu’elle puisse continuer à prendre du plaisir à aller à l’école.

Après échange avec l’orthophoniste, la maîtresse va adapter sa manière de travailler avec Paula. Elle va notamment fournir à la fillette des textes de lecture et de poésie en police Arial 18, avec un interligne de 1,5 et une ligne surlignée sur deux. Bien évidemment, avant de mettre en place toute adaptation, elle en parle aux parents de Paula et l’inscrit dans le document PAP.

À la fin de l’année scolaire, l’équipe éducative se réunit et un bilan est réalisé pour savoir s’il est utile de poursuivre le PAP à partir de la rentrée suivante et s’il est nécessaire de le modifier.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © AUFORT Jérome / Adobe

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question