Bourse Solidarité Vacances : à quoi correspond cette aide de l’ANCV et comment en bénéficier ?

bourse solidarité vacancesLa Bourse Solidarité Vacances (BSV) a été mise en place en 1999 afin de permettre aux personnes aux revenus très modestes ou en situation de précarité de partir en vacances malgré leur situation (voir qui est concerné par la BSV).

Le principe de ce dispositif social est de proposer aux publics concernés des offres de séjours et de loisirs à des tarifs très inférieurs à ceux en vigueur habituellement (voir les détails du dispositif).

Soumise à des conditions de ressources, cette aide ne peut être demandée en direct. En effet, les bénéficiaires doivent obligatoirement passer par l’intermédiaire d’un référent social partenaire de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) qui les accompagnera dans la construction de leur projet de vacances (voir la démarche pour bénéficier de la BSV).

Pour connaître les modalités et les conditions d’attribution de la Bourse Solidarité Vacances, consultez la suite de cet article. Il existe 9 aides pour partir en vacance, l’article consacré aux aides aux vacances les détaillent.






Qu’est-ce que la Bourse Solidarité Vacances ?

La Bourse Solidarité Vacances est un dispositif social mis en place pour aider les personnes les plus modestes à partir en vacances.

Il ne s’agit pas d’une aide financière versée aux bénéficiaires, ou encore d’une solution permettant de partir gratuitement en vacances. La BSV se définit par un programme d’aide permettant d’accéder à des tarifs solidaires tout au long de l’année et partout en France métropolitaine sur :

  • Des séjours de vacances d’une semaine maximum (8 jours / 7 nuits) dans des résidences de tourismes, hôtels, campings, mobil-homes, des villages de vacances, ou encore des gîtes
  • Des loisirs divers : colonies, stages sportifs, etc.
  • Des transports en train

De manière générale, la Bourse Solidarité Vacances permet de bénéficier de réductions de 50% à 70% par rapport au prix proposé au grand public.

Ainsi, en 2019, les tarifs pratiqués dans le cadre de la BSV sont en moyenne les suivants :

  • De 75 euros à 400 euros pour une location
  • Environ 220 euros par personne pour un séjour en pension complète (taxe de séjour incluse)
  • 30 euros l’aller-retour en train quelque soit la destination (prix proposé par la SNCF en offre limitée pour les BSV)

Pour bénéficier de ces tarifs solidaires, les demandeurs doivent remplir certaines conditions (voir ci-dessous). Vous consultez les offres de séjours de vacances directement sur le site https://bsv.ancv.com/.

 

ANCV BSV : qui peut bénéficier du dispositif ?

La Bourse Solidarité Vacances n’est pas un dispositif ouvert à tous. Ce programme est en effet exclusivement réservé aux publics suivants :

  • Familles aux ressources limitées
  • Demandeurs d’emploi remplissant les conditions de ressources ou bénéficiaires du RSA
  • Jeunes en situation de précarité
  • Personnes handicapées remplissant les conditions de ressources
  • Personnes âgées remplissant les conditions de ressources

Si vous souhaitez bénéficier de la BSV, vous devrez, ainsi, remplir les conditions de ressources suivantes :

Nombre de parts fiscales Plafonds du revenu fiscal de référence
1 21.600 €
1,5 27.000 €
2 32.400 €
2,5 37.800 €
3 43.200 €
3,5 48.600 €
4 54.000 €
4,5 59.400 €
5 64.800 €

Bon à savoir : l’ANCV effectue des contrôles jusqu’à 3 ans après le bénéfice du dispositif. Ainsi, veillez à conserver vos documents justificatifs durant tout ce temps (attestation CAF de l’année N-1, avis d’imposition ou de non-imposition, attestation CMU de l’année en cours, etc.).

Enfin, pour bénéficier de la Bourse Solidarité Vacances, l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) exige que vous ayez un niveau minimum d’autonomie pour être en mesure de :

  • Construire votre projet de vacances avec un soutien organisationnel léger
  • Vous engager jusqu’au bout dans la réalisation de votre séjour
  • Vous intégrer harmonieusement sur un site de vacances

Quelle que soit votre situation, celle-ci sera avant tout étudiée par un référent social, la BSV ne pouvant être obtenue « en direct » (voir ci-dessous).



Bourses solidarité vacances : comment faire la demande ?

Si vous pensez être éligible et pouvoir bénéficier de ce dispositif, sachez que vous ne pouvez effectuer une demande directement auprès de l’ANCV.

En effet, le programme exige que vous passiez obligatoirement par un référent social pour monter votre dossier. Ainsi, dans un premier temps, vous devrez contacter l’une des structures partenaires de l’ANCV la plus proche de chez vous. Pour cela, vous pouvez consulter la liste des porteurs de projet BSV mise à disposition par l’ANCV en cliquant ici.

Une fois que vous aurez pris contact avec un référent social partenaire de l’ANCV, cette personne vous accompagnera durant toute l’organisation de votre projet de vacances en vous aidant à :

  • Remplir votre dossier d’inscription
  • Trouver une destination parmi les 400 proposées par l’ANCV
  • Définir un budget adéquat
  • Effectuer la réservation du voyage en train
  • Faire le lien avec la structure d’accueil durant votre séjour

C’est aussi votre référent qui vous donnera la réponse pour savoir si vous pouvez ou non bénéficier de la bourse vacances. Si votre demande est acceptée, votre référent recevra la facture à régler pour le séjour et s’assurera que vous la payez.

À noter :

Vous ne pourrez faire qu’une seule demande d’inscription au programme BSV par an, avec trois séjours maximum chaque année, comprenant :

  • Un séjour à la mer en vacances scolaires d’été
  • Deux séjours maximum en pension complète

 

Peut-on cumuler la BSV vacances avec d’autres dispositifs de l’ANCV ?

Il est possible de profiter de différents dispositifs pour financer des vacances, retrouvez-les dans cet article. Pour un même séjour, il n’est pas possible de cumuler les aides venant de l’ANCV. Par exemple, vous ne pouvez pas financer un séjour obtenu via la Bourse Solidarité Vacances avec des chèques vacances perçus dans le cadre de l’APV (Aide au Projet de Vacances). Par contre vous pouvez effectuer deux séjours distincts, l’un financé par l’APV et l’autre via la BSV par exemple.

Si vous avez profité du dispositif « Senior en vacances », vous ne pourrez pas demander une Bourse Solidarité Vacances la même année et inversement.

Sachez enfin que vous pouvez obtenir des chèques vacances de la part de votre employeur ou de la CAF, ils pourront être utilisés pour financer votre séjour éligible à la Bourse Vacances Solidaires. Retrouvez toutes les informations sur ces chèques vacances en cliquant ici.




Crédit photo : © Tof Locoste / Adobe

Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question