Quelles sont les aides financières pour les enfants scolarisés au lycée, collège ou primaire ?



aide pour les lycéensAvoir un ou plusieurs enfants scolarisés peut engendrer des frais qui sont parfois difficiles à supporter, surtout lorsque les ressources de la famille sont limitées.

Sachez ainsi qu’il existe de nombreuses aides financières pour les parents d’enfants scolarisés du CP à la terminale. Versées sous conditions de revenus, elles peuvent représenter un soutien non négligeable pour des dépenses telles que les fournitures scolaires, la cantine ou encore l’internat.

Nous vous proposons de passer en revue ci-dessous la liste des dispositifs disponibles pour les enfants en primaire, au collège et au lycée afin de découvrir toute aide financière scolaire qui pourrait vous correspondre et vous être utile.





Aide à la scolarité pour les enfants en primaire : La liste des prestations

aide college

En France, les aides financières relatives à la scolarité d’un enfant sont accordées à partir de l’école élémentaire.

Si vous avez un plusieurs enfants scolarisés du CP au CM2, vous pouvez donc peut-être prétendre au versement d’une des aides présentées ci-dessous.

Voici la liste des aides financières pour un enfant scolarisé en primaire :

L’allocation de rentrée scolaire : Cette aide est versée, sous conditions de ressources, par la CAF ou la MSA en fonction du régime auquel vous êtes affilié. Réservée aux enfants ayant entre 6 et 18 ans, elle est destinée à financer tout ou partie des dépenses liées à la rentrée de votre enfant, notamment l’achat des fournitures scolaires. Pour la rentrée scolaire 2019, son montant s’élève à 368,84 euros pour les enfants âgés de 6 à 10 ans.

Aide pour la cantine : Si votre enfant est en primaire, il est possible d’avoir une aide de votre commune pour couvrir une partie de ses frais de cantine. Pour l’école élémentaire, c’est en effet la municipalité qui s’occupe de la gestion de la restauration scolaire : elle fixe le prix des repas et met en place une politique d’aide aux familles. Ainsi, en fonction de la politique appliquée au sein de votre commune, de vos revenus et de la composition de votre foyer, un tarif dégressif peut vous être appliqué sur le montant d’un repas. Chaque famille possède un tarif spécifique en fonction de ses ressources. En cas de question, rapprochez-vous de votre mairie.

Bourse de fréquentation scolaire : Contrairement au collège et au lycée, il n’existe pas, en France, une bourse nationale pour les enfants scolarisés en primaire. Toutefois, certains départements accordent une « bourse de fréquentation scolaire » aux familles dont les ressources sont limitées et dont les enfants, pensionnaires ou demi-pensionnaires, doivent se rendre dans une école située à au moins 3 kilomètres de leur domicile. La demande se fait à la rentrée et à renouveler chaque année.

Les conditions d’attribution de cette aide varient d’un département à l’autre. Ainsi, pour savoir si vous pouvez en bénéficier, rapprochez-vous de votre conseil départemental (obtenir les coordonnées).

Aide financière collège : Quels sont les dispositifs pour collégiens ?

aide à la scolarité caf

Si vous avez un ou plusieurs enfants au collège, vous pouvez encore prétendre au versement de l’allocation de rentrée scolaire.

Par ailleurs, en tant que parent d’un élève au collège, vous pouvez bénéficier d’autres dispositifs en fonction de votre situation et de vos besoins comme une prime à l’internat.

Voici la liste des aides financières concernant les collégiens :

L’allocation de rentrée scolaire : Son montant dépend de l’âge de l’enfant au 31 décembre de l’année de versement. Il s’élève à 389,19 euros pour les enfants âgés de 11 à 14 ans. Vérifiez si vous êtes éligible en utilisant le simulateur ARS.

Le fonds social collégien : Cette aide exceptionnelle est accordée par le Chef d’établissement de votre enfant pour vous aider à couvrir les diverses dépenses liées à sa scolarité au collège : frais de transport, dépenses liées aux sorties scolaires, achat des fournitures et des manuels scolaire, frais de cantine ou d’internat, dépenses médicales, etc. Si cette aide est versée sous conditions de ressources, elle n’est, en revanche, pas réservée aux élèves boursiers. Une commission spéciale examine votre dossier après entretien avec le Chef d’établissement, et si l’avis est favorable, vous recevez une somme d’argent ou une prestation en nature. Cette aide peut aussi être complétée par le fonds social pour la cantine.

Le fonds social pour la cantine : Cette aide est versée, sous certaines conditions, pour vous aider à payer une partie ou la totalité des frais de cantine de votre enfant collégien. Tout comme pour le fonds social collégien, c’est un dispositif accordé par le Chef d’établissement. Pour en bénéficier, vous devrez vous rapprocher de l’assistante sociale ou du secrétariat du collège.

La bourse des collèges : Versée sous conditions de ressources, elle a pour but de financer une partie des frais liés à la scolarité de votre enfant collégien (cantine, transports, internat, etc.). Les montants versés dépendront de vos revenus et de la composition de votre famille, allant de 35 euros à 151 euros par trimestre et par enfant. Cette aide peut par ailleurs être cumulée avec l’aide à la cantine scolaire. Vous devez faire votre demande entre début septembre et mi-octobre, sachant que pour les élèves scolarisés dans le public, il est possible d’effectuer votre démarche en ligne via le portail « Scolarité-Services ».

Prime à l’internat : Si votre enfant est boursier ET interne, vous êtes automatiquement éligible au dispositif de la prime à l’internat (sans avoir à remplir un dossier de demande). Pour l’année scolaire 2019-2020, cette prime correspond à un montant forfaitaire annuel de 258 euros attribué en trois fois. Attention, la prime à l’internat n’est pas versée aux parents mais vient en déduction de vos frais de pension.

 




Aide financière lycée : A quoi peuvent prétendre les lycéens ?

aide scolarité

Les élèves lycéens peuvent cumuler plusieurs aides financière attribuées sous conditions de ressources tout au long de leur scolarité.

Cela varie de la bourse classique à une aide supplémentaire pour les élèves obtenant de bons résultats scolaires, en passant par une aide pour régler les factures de cantine.

Voici la liste des aides financières pour les élèves lycéens :

L’allocation de rentrée scolaire : Pour la rentrée scolaire 2019, l’allocation de rentrée scolaire concerne donc les enfants nés entre le 16 septembre 2001 et le 31 décembre 2013 inclus. Son montant s’élève à 402,67 euros pour les enfants âgés de 15 à 18 ans.

Prime à l’internat : Elle fonctionne de la même façon que pour les collégiens. Vous êtes automatiquement éligible au dispositif (si boursier et en internat). Son montant forfaitaire est de 258 euros par an attribué en trois fois.

Le fonds social lycéen : Là encore, le principe est identique au collège ou lycée. Elle est accordée par le Chef d’établissement afin de prendre en charge les frais de transport, liées aux sorties scolaires, achat de manuels… Votre demande est étudiée par une commission spéciale. Renseignez-vous auprès du lycée.

Le fonds social pour la cantine : Cette aide est versée, sous certaines conditions, pour vous aider à payer une partie ou la totalité des frais de cantine de votre enfant lycéen. Tout comme pour le fonds social lycéen, c’est un dispositif accordé par le Chef d’établissement.

La bourse de lycée : Cette aide, cumulable avec l’allocation de rentrée scolaire ou la bourse au mérite (voir plus bas) est réservée aux élèves qui entrent au lycée ou qui sont déjà en cours de scolarité. Versée sous conditions de ressources, son montant varie selon les revenus et la composition de la famille, allant de 438 euros à 930 euros par an et par lycéen. La demande de bourse de lycée doit être réalisée en ligne via le portail « Scolarité-Services » avant le jeudi 4 juillet 2019 (date officielle). Pour l’année suivante, sauf exception signalée par le Secrétariat du lycée, les élèves bénéficiant d’une bourse de lycée pour l’année 2019-2020 depuis 2018 n’ont pas de demande à déposer, celle-ci se renouvelant automatiquement.

La bourse au mérite : Il s’agit d’une aide versée aux élèves boursiers en complément de leur bourse du lycée s’ils ont obtenu des mentions à l’examen du brevet, sous certaines conditions. Ainsi, si votre enfant, en tant que collégien, a obtenu une mention bien ou très bien au Brevet des Collèges et qu’il a droit à la bourse du lycée, il peut prétendre au versement d’une bourse au mérite dont le montant est calculé selon l’échelon boursier (de 1 à 6) dont il dépend, allant de 402 à 1.002 euros pour l’année. La bourse du mérite est versée en même temps que la bourse de lycée, c’est-à-dire chaque trimestre pendant les trois années de lycée si l’élève lycéen respecte tous les critères d’assiduité.

La prime d’équipement : Réservée aux élèves inscrits en voie professionnelle (première année de CAP, bac professionnel, technologique ou brevet de technicien) et bénéficiant de la bourse du lycée, elle est attribuée automatiquement. Son montant s’élève à 341,71 euros et est versé en une seule et unique fois, en même temps que le premier trimestre de la bourse du lycée. La prime d’équipement est cumulable avec les autres aides destinées au lycéen.

La prime à l’élève boursier reprenant sa formation : Cette aide s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 18 ans qui ont abandonné leur formation depuis au moins 5 mois et souhaitent reprendre des études à finalité professionnelle sous statut scolaire (hors apprentissage). Cumulable avec la bourse du lycée, cette prime est versée sous conditions. Il faut en effet être boursier et inscrit dans un lycée pour en bénéficier. Son montant s’élève à 600 euros et est versé au moment de la première année de reprise d’étude en trois fois, en même temps que la bourse de lycée. Pour en bénéficier, vous devrez vous rapprocher du secrétariat de l’établissement dans lequel vous ou votre enfant est inscrit.

Pour les jeunes poursuivant des études supérieures, il est possible de prétendre à certaines aides pour étudiants. Utilisez notre simulateur pour savoir à quelles prestations vous avez droit en fonction de votre situation.





Crédit photo : © Chaay_tee, Africa Studio, AntonioDiaz, vegefox.com / Adobe

Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question