La prime d’activité est versée sous conditions par la Caf ou la MSA (pour le secteur agricole), pour subvenir aux besoins des travailleurs aux revenus modestes. Toutefois, sous certaines conditions, les étudiants salariés âgés d’au moins 18 ans peuvent en bénéficier. Qu’ils soient français ou étrangers, ils peuvent faire une demande de prime d’activité, s’ils résident en France.

En outre, le montant de la prime d’activité dépend des revenus professionnels et de la composition du foyer (tous les détails ici). Un simulateur permet de calculer vos droits à la prime d’activité, et d’évaluer le montant que vous pourrez toucher.

Enfin, sachez que le montant de la prime d’activité dépend également des ressources, des aides et des éventuels avantages en nature que vous percevez. Quelle est la démarche pour obtenir la prime d’activité lorsque l’on est étudiant français ou étranger ? À quel moment le droit à la prime peut-il être réévalué ?

Pour en savoir plus sur la prime d’activité pour un étudiant, poursuivez simplement la lecture de cet article.



La prime d’activité pour un étudiant français ou étranger

La prime d’activité (PA) existe depuis janvier 2016, date à laquelle la prime pour l’emploi et le RSA activité ont fusionné. Cette aide sociale a pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle des travailleurs percevant de faibles revenus. Elle apporte également un soutien au pouvoir d’achat de ces actifs, qu’ils soient salariés ou non-salariés. De la même façon, certains étudiants salariés, mais également les apprentis et stagiaires de 18 ans révolus, peuvent prétendre à la prime d’activité.

 

Les conditions pour percevoir cette aide en tant qu’étudiant

Un étudiant français ou étranger peut avoir droit à la prime d’activité, à condition de remplir les critères nécessaires :

    • Être âgé de 18 ans et plus
    • Résider de façon permanente en France
    • Séjourner régulièrement en France (pour les étudiants étrangers)
    • Exercer une activité professionnelle (salariée ou non)
    • Percevoir un revenu net supérieur à 1 070,78 € par mois (ou assumer seul la charge d’un ou de plusieurs enfants)

Bon à savoir : on ne considère pas les éventuelles gratifications des stagiaires comme un revenu d’activité.

icone info

En outre, pour les étudiants étrangers, des conditions de séjour s’imposent. Les étudiants européens doivent bénéficier d’un séjour de longue durée, et résider en France depuis au moins 3 mois lors de la demande de PA.

Les étudiants en provenance d’autres pays doivent nécessairement respecter les modalités suivantes :

 

La démarche à effectuer pour un étudiant souhaitant toucher la prime d’activité

Pour bénéficier de la prime d’activité, les étudiants doivent effectuer une démarche en ligne.

Si vous dépendez du régime général, la demande s’effectue via le site de la Caf (Caisse d’allocations familiales). Lorsque vous êtes travailleur du secteur agricole, il faudra effectuer la demande en ligne sur le site de la MSA (Mutualité sociale agricole)

En admettant que vous soyez déjà allocataire de la Caf ou de la MSA, vous pouvez tout simplement vous connecter avec vos identifiants. En revanche, si vous ne possédez pas de compte, il vous faudra en créer un, pendant la demande de prestation. La démarche est simple, mais indispensable. Vous serez ensuite guidé tout au long de la procédure. N’hésitez pas à consulter notre article détaillant la demande de prime d’activité.

Une fois votre demande acceptée, vous recevrez une notification vous informant de l’attribution de la PA, et du montant que vous percevrez. Une fois que vous êtes bénéficiaire de la prime d’activité, votre situation est réévaluée tous les trimestres. Ce montant est donc valable 3 mois, sans tenir compte de l’évolution des ressources au sein du foyer.

Bon à savoir : en cas de refus d’attribution, il est possible de demander un recours.

icone info

Pour continuer à recevoir le versement de la prime d’activité, vous devez informer votre caisse d’éventuels changements de situation, chaque trimestre :

    • Déménagement
    • Modification de votre situation familiale
    • Évolution de votre patrimoine
    • Changement d’activité ou évolution des ressources de votre foyer

La prime d’activité est versée dès le premier jour du mois au cours duquel vous effectuez votre demande. Le versement se fera ensuite mensuellement, à terme échu, c’est-à-dire en avril pour le paiement du mois de mars. En cas de changement de situation, la révision interviendra dès le premier jour du mois au cours duquel il est survenu.

Bon à savoir : la prime d’activité n’est pas imposable.

icone info

 

Bénéficier de la prime d’activité quand on réside chez ses parents

Qu’en est-il pour les étudiants qui vivent au domicile familial ? Il est tout à fait possible d’être étudiant salarié et d’être hébergé chez ses parents. Dans ce cas, est-ce compatible avec le droit à la prime d’activité ? La réponse est oui, à condition de remplir les critères d’éligibilité cités précédemment.

Attention, vous devrez concerter ce projet avec vos parents avant d’entamer la démarche, et prendre en compte quelques éléments :

    • Le calcul de la PA ne tient pas compte des ressources de vos parents. De ce fait, il ne faut pas les inclure au moment de la demande de prime d’activité.
    • Vous devenez allocataire lorsque vous faites la demande de PA. Gardez en tête que si vos parents sont également bénéficiaires d’une aide, cela peut impacter leurs droits. Il faudra l’envisager lors de vos démarches.

 

Le calcul du montant de la prime d’activité d’un étudiant

Avant de débuter votre demande de prime d’activité, sachez qu’un simulateur permet d’estimer vos droits à la prime d’activité. Vous pourrez ainsi avoir une idée du montant que vous pouvez percevoir, au moins les trois premiers mois.

 

Le calcul du montant

Le montant de la prime d’activité est évalué en tenant compte de plusieurs éléments :

    • Le montant forfaitaire (montant de base), qui dépend de la composition du foyer, du nombre d’enfants à charge et d’une éventuelle situation d’isolement. Il est égal à 595,25 €.
    • Une majoration, qui peut être appliquée, en fonction de la situation familiale (en couple, parent isolé).
    • Les revenus professionnels du foyer, qui s’ajoutent en partie (61 %) au montant forfaitaire.
    • Une bonification individuelle pour chaque membre du foyer exerçant une activité professionnelle.
    • Les ressources prises en compte du foyer.

Le montant de la prime d’activité est calculé de la façon suivante :

Montant de la prime d’activité = (montant forfaitaire possiblement majoré + 61 % des revenus professionnels + éventuelles bonifications individuelles) ressources prises en compte du foyer

icone info

 

La majoration de la prime d’activité dans certains cas

Si vous vivez en couple, ou que vous êtes un parent isolé, une majoration s’exerce sur le montant de base du calcul de la PA.

Une majoration relative à la composition du foyer s’applique :

    • 50 % pour la première personne supplémentaire du foyer.
    • 30 % pour chaque personne supplémentaire.
    • 40 % par personne supplémentaire au-delà de 3 personnes, à l’exception de votre conjoint.e si vous vivez en couple (mariage, concubinage ou Pacs). Cela implique que le foyer comporte plus de 2 enfants ou personnes de moins de 25 ans à charge.

Pour les parents isolés – célibataires, divorcés, séparés ou veufs avec des enfants à charge ou femmes enceintes – le montant forfaitaire est majoré. Cette majoration pour isolement est accordée dès le mois au cours duquel surviennent ces événements :

    • Déclaration de grossesse
    • Arrivée d’un enfant (naissance ou prise en charge d’un enfant)
    • Séparation, divorce, veuvage

Cette majoration pour isolement de la prime d’activité peut être accordée de façon continue ou discontinue, pendant 12 mois, sur les 18 mois qui suivent l’événement. Elle peut également s’appliquer sur une période plus longue, jusqu’aux trois ans du plus jeune enfant. Le montant forfaitaire majoré varie en fonction du nombre d’enfants à charge au sein du foyer.

Bon à savoir : la majoration pour isolement est de 128,412 % du montant forfaitaire. Pour chaque enfant à charge, s’ajoute 42,804 % du montant forfaitaire de base.

icone info

 

La bonification individuelle pour chaque membre du foyer

Chaque membre du foyer exerçant une activité professionnelle peut bénéficier d’une bonification. Celle-ci est variable selon les revenus professionnels mensuels (moyenne des trois derniers mois) de chacun.

Dans le cas où le salaire mensuel moyen est supérieur à 664,93 €, la bonification est accordée. Par ailleurs, elle croît avec les revenus : de quelques euros à 170,60 € pour un salaire moyen supérieur à 1.352,40 €. Au-delà de ce montant, la bonification est fixe.

Prenons un exemple : pour un revenu mensuel de 700 €, la bonification individuelle sera de 26,29 €.

 

Les ressources prises en compte dans le calcul de la prime d’activité pour un étudiant

En tant qu’étudiant, vous percevez peut-être des aides ou des avantages, ainsi que des ressources non professionnelles. Ceux-ci doivent être déduits de vos droits à la PA :

    • Ressources non professionnelles : allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), allocations familiales, pension alimentaire ou d’invalidité, etc.
    • Aides au logement : aide personnalisée au logement (APL), allocation de logement familial (ALF), allocation de logement sociale (ALS).
    • Avantages en nature : vous êtes hébergé gracieusement ou êtes propriétaire de votre logement.

À noter qu’un étudiant boursier ne doit pas déclarer le montant de sa bourse pour la prime d’activité (article R844-5 du Code de la sécurité sociale).

Concernant l’aide au logement ou le fait d’être hébergé gracieusement ou propriétaire, un forfait logement qui tient compte du nombre de personnes dans le foyer est appliqué à vos ressources :

    • 1 personne : forfait logement de 71,43 €
    • 2 personnes : forfait logement de 142,86 €
    • 3 personnes et plus : forfait logement de 176,79 €

Exemple de calcul de la PA pour une personne seule, sans enfant, avec un salaire net mensuel de 1.300 € et une aide au logement :

    • Montant forfaitaire de base (non majoré) : 595,25 €
    • 61 % des revenus professionnels : 0,61 × 1.300 = 793 €
    • bonification individuelle : 173,22 €
    • ressources prises en compte : revenu de 1.300 € + forfait logement de 71,43 €

Montant de la PA = (595,25 + 793 + 173,22) – (1 300 + 71,43) = 190,04 €

icone info

 

Le remboursement de la prime d’activité en cas de trop-perçu

Votre situation familiale ou professionnelle a évolué et vous n’avez pas prévenu votre Caf ou la MSA. Vous vous retrouvez donc avec un trop-perçu, que votre caisse est en droit de réclamer.

Si c’est le cas, votre Caf ou votre CMSA (caisse de la MSA) peut demander un remboursement de la somme pendant 2 ans. Cela implique plusieurs choses :

    • Le trop-perçu impacte les futurs versements de votre PA (prélèvement sur les montants à venir).
    • Si vous ne touchez plus la PA, la somme à rembourser se répercute sur les autres prestations que vous percevez.

Les prestations pouvant être saisies, en cas de non-paiement du trop-perçu, sont les suivantes :

    • Prestations familiales : allocation de base et prestation partagée d’éducation de l’enfant, allocations familiales, complément familial, allocation de rentrée scolaire (ARS) et allocation de soutien familial (ASF)
    • Allocation aux adultes handicapés (AAH)
    • Aides au logement : aide personnalisée au logement (APL), allocation de logement familiale (ALF) et allocation de logement sociale (ALS)

Pour en savoir plus sur la prime d’activité et les différentes situations compatibles avec cette aide, découvrez d’autres articles :

icone info


Crédit photo : © pikselstock / Adobe


Vous voulez partager votre expérience ?

Notre forum est là pour ça !
Autres articles intéressants
Simulateur prime de noël
newsletter Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER pour vous tenir informé de toutes les nouvelles aides

À quelles aides
avez-vous droit ?

Un problème ? Besoin d'une réponse personnalisée ?