Le guide des aides financières et des allocations

Comment signaler une arnaque téléphonique ? Comment réagir et quels sont les recours si vous en êtes victime ?

arnaque telephone que faireLes arnaques téléphoniques se développent et touchent de plus en plus de monde avec une prédominance pour les personnes les plus vulnérables (mineurs, personnes âgées).

Les arnaques téléphoniques prennent différentes formes : spam vocal, spam sms, faux appel d’une hotline ou harcèlement. Retrouvez les explications de ces techniques ici.

Pour éviter le piège des arnaques téléphoniques, il convient d’être vigilant. Des conseils simples peuvent être suivis pour ne pas être une proie facile dont notamment savoir reconnaître les numéros surtaxés (en savoir plus). Mais attention, les escrocs adaptent leur technique pour déjouer votre vigilance.

Si vous avez été victime ou vous avez détecté une arnaque par téléphone, vous pouvez le signaler auprès des autorités. Vous avez également la possibilité de porte plainte pour escroquerie (plus d’infos ici).

Afin de connaître les différents types d’arnaque au téléphone ainsi que des conseils pour éviter ce piège et les recours possibles pour lutter contre ces arnaques, consultez la suite de cet article.





Qu’est-ce qu’une arnaque au téléphone : Les techniques utilisées

Avec le temps, les techniques utilisées par les escrocs pour vous appâter au téléphone se multiplient. Cela ne se résume plus à de la publicité abusive.

Il existe différentes formes d’arnaques téléphoniques :

  • Le ping-Call ou le spam vocal : Cette arnaque pourrait se nommer « technique de l’appel en absence ». Cela consiste à appeler un numéro de téléphone en ne laissant sonner qu’une fois. Vous n’avez pas le temps de décrocher et vous avez le réflexe de rappeler le numéro du correspondant affiché. Vous tombez alors sur un numéro surtaxé. Plus vous restez en ligne, plus vous paierez cher votre appel téléphonique. L’objectif de l’escroc est donc de vous maintenir en ligne pour augmenter ses profits.
  • SMS « gagnant » ou le spam SMSUne autre arnaque téléphonique est l’envoi d’un SMS à un numéro de téléphone. Ce message annonce le gain d’un lot et indique un numéro qu’il faut appeler ou adresser un SMS pour remporter son gain. Ce numéro est surtaxé. Le message envoyé peut également vous inciter à contacter un numéro surtaxé pour divers motifs. Voici quelques exemples :
    « Gagnez un magnifique voyage en appelant le 089xxxxx »
    « Vous avez une démarche administrative en cours : Merci de contacter le 089xxxxx, le numéro de votre dossier est le 4429.
    « Pour retirer votre colis, appelez le 089xxxxx »
  • Le « faux appel » d’une hotline (vishing)L’escroc se fait passer pour le service client d’une grande enseigne et vous demande des éléments confidentiels (numéro de carte ou coordonnées bancaires…). Attention, ne transmettez jamais de données confidentielles par téléphone. En effet, les « vrais » enseignes ou organismes utilisent des procédures sécurisées et ne demandent pas les informations par téléphone. À titre d’exemple, découvrez les fausses annonces Pôle Emploi.
  • Le harcèlement téléphoniqueCela correspond à une pratique commerciale agressive pour vous forcer à acheter un bien ou un service.De plus, les horaires d’appel peuvent gêner fortement le quotidien (tôt le matin ou la nuit).

 

Méfiance au prix d’un numéro d’arnaque téléphonique

Si par mégarde vous êtes amené à contacter un numéro taxé, le prix varie, mais votre facture peut vite devenir salée. Par exemple, un opérateur vous annonce un gain (voyage ou autre) et vous demande de contacter le « supposé » service client pour valider le gain. Le numéro du service client est un numéro surtaxé permettant de générer des profits aux escrocs.

Trois types de tarifications sont possibles :

  • Un prix fixe par appel (par exemple 3 euros par appel)
  • Un tarif par minute d’appel (par exemple 0,80 euro par minute)
  • Un prix d’appel + un tarif par minute (par exemple, 3 euros l’appel + 2,99 euros par minute d’appel)

Soyez vigilant, lorsque vous appelez un numéro surtaxé, l’appel doit toujours commencer par un message d’information tarifaire. Vous pouvez suivre quelques conseils listés ci-dessous.

⚠️ Il convient également d’être vigilant aux nouvelles techniques des escrocs :  par exemple, les escrocs à « l’appel en absence » adaptent leur technique pour continuer à déjouer la vigilance des personnes. Pour cela, ils n’utilisent pas un numéro surtaxé pour leur premier appel, mais un numéro classique commençant par un préfixe 01, 02, 03, 04 ou 05. Vous êtes plus en confiance qu’avec un numéro surtaxé type 08 et vous rappelez plus facilement.



Conseils pour éviter et se protéger de l’arnaque par téléphone

Avant de subir des appels intempestifs, 2 dispositifs permettent de se prémunir (dans la mesure du possible) de l’arnaque au téléphone. De plus, quelques conseils d’usage sont de mise si vous y êtes confronté.

 

Activez l’option de blocage des appels vers des numéros surtaxés

Dorénavant, l’article L224-54 du Code de la consommation oblige les opérateurs à proposer une option gratuite pour bloquer les appels sortants vers certains numéros spéciaux sur fixe et mobile. Ils sont listés par l’arrêté du 26 décembre 2017.

Elle est vivement conseillée notamment pour les personnes plus vulnérables (mineurs, personnes âgées…). Il convient de vous renseigner auprès de votre opérateur ou depuis votre compte client (voir pour exemple Activation Orange mobile). Cependant, cela ne permet pas aux escrocs de vous contacter.

 

Inscrivez-vous au service de protection des démarches téléphoniques

Si vous souhaitez être protégé(e) de manière efficace contre les démarches téléphoniques abusives, vous pouvez vous également vous inscrire au service Bloctel. Il s’agit d’un dispositif gouvernemental gratuit pour protéger les consommateurs des démarches téléphoniques.

Les étapes pour s’inscrire gratuitement à ce service sont les suivantes :

  • Rendez-vous sur le site du service Bloctel
  • Indiquez vos numéros de téléphone (fixe et/ou portable)
  • Vous recevez un courriel dans les 2 jours et vous confirmez votre demande
  • Votre inscription est effective dans les 30 jours maximum
  • Vous êtes alors inscrit(e) sur la liste d’opposition et ainsi protégé(e) contre les démarches téléphoniques abusives

À noter tout de même que si vous êtes inscrit(e) sur la liste d’opposition, vous pouvez être démarché(e) téléphoniquement dans 3 situations :

  • Si vous avez une relation contractuelle existante avec le démarcheur. Par exemple, votre banque peut vous contacter pour vous contacter pour un nouveau contrat.
  • Le démarchage pour la fourniture de journaux ou périodiques ou magazines est autorisé.
  • Les appels des instituts de sondage et des associations à but non lucratif sont également autorisés.

 

Arnaque téléphone que faire : Quelques conseils pour éviter les pièges

  • Reconnaissez les numéros surtaxés : les numéros à 10 chiffres débutant par 081, 082 ou 089, les numéros à 6 chiffres commençant par 118, les numéros à 4 chiffres débutant par 1 ou 3.
  • Méfiez-vous des appels trop vite raccrochés si vous ne connaissez pas le numéro d’appel (avec pour objectif de vous faire rappeler).
  • Faites attention aux messages vocaux ou SMS vous indiquant avoir remporté un gain.
  • Si vous avez un doute sur un numéro, vous pouvez consulter le service de l’annuaire inversé pour connaître l’entreprise concernée et la tarification de l’appel : www.infova.org.
  • Ne transmettez pas d’informations confidentielles à un opérateur sans être certain de son identité. Ainsi, si vous êtes client d’une entreprise, contactez-la vous-même à son numéro de téléphone.

Si vous êtes ou avez été victime d’arnaque au téléphone, de démarches agressives ou autres, n’hésitez pas à partager vos conseils et votre expérience sur notre forum aide-sociale. Cela sera sans doute utile à de nombreux utilisateurs.

 

Comment signaler une arnaque téléphonique ? À qui s’adresser ?

Vous pouvez agir de différentes manières pour dénoncer une arnaque téléphonique et vous protéger ainsi contre ces démarchages abusifs :

 

Signaler au 33700 les arnaques au Spam sms ou Spam vocal

Si vous avez été victime d’une arnaque au téléphone avec ces techniques ou si vous en avez détecté, vous pouvez effectuer un signalement auprès du 33700, la plateforme officielle de lutte contre les spams vocaux et sms.

  • Pour un spam sms : Vous pouvez le signaler en transférant directement le sms au 33700. Suite à ce message, vous recevrez un sms du 3700 vous invitant à communiquer par message le numéro de téléphone émetteur du message abusif. Vous pouvez trouver des infos complémentaires sur le signalement de spam sms sur cette page .
  • Pour un spam vocal : Vous pouvez le signaler de deux façons au 33700. Soit vous transférez par sms au 33700 le numéro surtaxé que le message vocal vous incité à appeler, précédé de « spamvocal » puis vous transférez le numéro de l’appelant. Vous recevrez un message du 33700 vous confirmant la prise en compte de votre signalement. Soit vous effectuez votre signalement sur le site internet du 33700.

 

Déposer une plainte pour escroquerie à l’arnaque téléphonique

Si vous avez été victime d’une arnaque téléphonique, vous pouvez déposer plainte auprès des autorités pour escroquerie.

Cette plainte peut être déposée auprès de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), de la gendarmerie, au commissariat de police ou auprès du procureur de la République.

L’escroquerie, c’est à dire obtenir de l’argent ou un bien par une manœuvre frauduleuse (comme lors d’une fraude à la carte bancaire), est passible de 5 ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende.




Crédit photo : © aleutie / Fotolia

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
Laisser une réponse

Posez votre question