Aide au logement pour étudiants et jeunes adultes : des allocations et prestations permettant de se loger à moindres frais

Quelles sont les aides au logement pour les jeunesEn France, bon nombre d’étudiants n’ont pas le choix : pour poursuivre leur cursus scolaire après le lycée, ils doivent changer de ville, voire parfois, de région. La question si épineuse du logement se pose alors et obtenir une allocation logement peut être indispensable pour régler l’ensemble des frais engendrés.

Comment payer son loyer quand on n’est pas boursier ou quand on ne peut pas travailler ? Comment régler ses factures quand on est apprenti ou à temps plein à l’école ? Qui peut se porter caution quand la famille ou les proches ne peuvent pas se le permettre ? Comment avancer le dépôt de garantie quand on n’a pas de ressources ?

De la classique APL (Aide Personnalisée au Logement) au FSL (Fonds de Solidarité Logement), en passant par la garantie Visale et le fameux logement étudiant CROUS… Il existe de nombreuses allocations et dispositifs pour venir en aide aux jeunes adultes.

Si vous rencontrez des difficultés financières à accéder au logement ou à payer votre loyer alors que vous êtes étudiant ou que vous avez moins de 30 ans, nous recensons dans cet article les prestations que vous pouvez recevoir.





Les aides au logement étudiant pour payer son loyer

Parce que le loyer mensuel représente une charge importante dans le budget d’un étudiant ou d’un jeune apprenti, il existe des aides au logement proposées par la CAF.

 

L’Aide Personnalisée au Logement étudiant

L’APL est une allocation versée mensuellement à de nombreux Français (salariés, demandeurs d’emploi, l’aide au logement pour retraité…). Et les étudiants peuvent en faire partie, sous réserve de respecter les conditions d’attribution ! Son montant varie suivant le logement, le prix du loyer, ainsi que les revenus du jeune.

Pour qui ?

  • Les étudiants dont les ressources ne dépassent pas les plafonds fixés par la CAF
  • Les étudiants qui louent un logement conventionné avec l’État et qui payent un loyer

Bon à savoir : Si vous êtes logé par un de vos ascendants (parents, grands-parents), vous ne pouvez pas bénéficier de l’APL.

Comment en bénéficier ?

La demande d’Allocation Logement Étudiant doit obligatoirement être effectuée sur le site de la CAF. Vous devrez remplir un dossier et joindre un certain nombre de pièces justificatives (contrat de location, justificatif de revenus). En attendant la réponse de votre CAF, sachez que vous pouvez utiliser notre simulateur APL pour connaître le montant de votre allocation. Il est à noter que l’APL étudiant fonctionne de la même manière que l’APL “classique”.

En savoir plus

 

L’Aide Personnalisée au Logement colocation

Afin de réduire au maximum la charge locative, bon nombre d’étudiants se tournent vers la colocation. Il est alors possible de toucher l’APL si les conditions d’attribution sont toujours respectées.

Pour qui ?

  • Les jeunes qui vivent en colocation et dont le nom figure sur le bail
  • Les jeunes dont les ressources restent inférieures aux montants fixés par la CAF
  • Les jeunes qui louent en colocation un logement conventionné APL

Bon à savoir : Si vous louez à plusieurs l’habitation d’un de vos ascendants (parents ou grands-parents par exemple), vous n’êtes pas éligible à l’APL.

Comment en bénéficier ?

La demande d’APL pour les colocataires se fait de la même manière que pour tous les autres bénéficiaires : via le site de la CAF. Afin que l’organisme puisse vous verser votre allocation, vous devrez joindre des pièces complémentaires comme votre contrat de location ou encore un justificatif de revenus.

Attention : même si vous êtes plusieurs colocataires à être éligibles à l’APL, vous devez chacun monter votre propre dossier.

En savoir plus

 

L’Allocation de Logement Sociale (ALS)

L’Allocation de Logement Sociale est une autre aide au logement proposée par la CAF, d’un montant de 200€ maximum. Elle se substitue à l’APL pour celles et ceux qui n’ont pas pu trouver un logement conventionné. Cette somme pourra soit être perçue par le bénéficiaire, soit être reversée directement au propriétaire.

Pour qui ?

  • Les jeunes dont les ressources ne dépassent pas les plafonds établis par la CAF
  • Les locataires vivant en France dans un logement de 9 m² minimum (pour une personne) ou de 16 m² (pour deux personnes)

Comment en bénéficier ?

À l’instar des autres aides au logement, la demande d’ALS se fait en ligne sur le site de la CAF. Plusieurs pièces supplémentaires seront nécessaires comme une attestation de loyer complétée par le propriétaire ou encore un justificatif de vos ressources.

En savoir plus

 

L’Allocation de Logement Familiale (ALF)

C’est la dernière des aides au logement pour étudiants et jeunes. L’Allocation de Logement Familiale, elle aussi versée par la CAF, remplace l’APL ou l’ALS et permet au bénéficiaire de recevoir un soutien financier s’il habite dans un logement non conventionné. Comme son nom l’indique, l’ALF est cependant réservée aux personnes qui vivent à plusieurs (hors colocation) et ayant un tiers à charge.

Pour qui ?

  • Les jeunes qui respectent les conditions de ressources fixées par la CAF
  • Les jeunes qui bénéficient d’allocations familiales ou de l’AEEH (Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé)
  • Les jeunes ayant un enfant de moins de 21 ans ou un ascendant de plus de 65 ans à charge
  • Les jeunes femmes enceintes de plus de 4 mois (vivant seules ou en couple)

Comment en bénéficier ?

Tout comme les autres aides au logement, la demande d’ALF est réalisable en ligne sur le site de la CAF. Divers justificatifs devront être joints à votre dossier, comme une attestation de loyer remplie par votre propriétaire ou encore un avis d’imposition.

En savoir plus

 

L’aide Mobili-Jeune

En plus des différentes aides au logement de la CAF (APL, ALS ou ALF), il est également possible d’obtenir une aide Mobili-Jeune. D’un montant variant entre 10€ et 100€ par mois, ce coup de pouce financier peut être versé aux jeunes en alternance de moins de 30 ans. Il s’agit d’une aide au logement jeune de l’organisme Action Logement.

Pour qui ?

  • Les jeunes âgés de moins de 30 ans
  • Les jeunes en formation (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation) dans une entreprise privée non agricole
  • Les jeunes dont le revenu perçu dans le cadre de leur formation ne dépasse pas le SMIC

Comment en bénéficier ?

Votre demande d’aide Mobili-Jeune doit être faite dans des délais bien précis : à partir de 3 mois avant votre rentrée en formation et jusqu’à 6 mois après le début de ladite formation. Rendez-vous sur le site dédié par Action Logement pour demander cette aide au logement, des justificatifs vous seront demandés comme votre contrat d’alternance et votre contrat de location.

En savoir plus


Les aides aux logements jeunes pour faciliter l’installation

Nombreux sont les jeunes qui continuent leurs études loin de chez leurs parents. Si c’est aussi votre cas, vous devez être à la recherche d’un logement pas cher et à proximité de votre établissement scolaire. Lorsque vient le moment tant attendu de signer un bail de location, certains étudiants et jeunes se heurtent à une demande de caution impossible à obtenir de la part de leurs proches ou à un dépôt de garantie au montant trop élevé. Des solutions existent.

 

Le logement étudiant CROUS

Les logements CROUS (Centres Régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires) sont des logements spécialement conçus pour accueillir des étudiants. Proches des universités et autres lieux d’études, ils sont également bien desservis par les transports en commun et leur loyer reste accessible. Deux types de résidences sont disponibles :

  • Les résidences traditionnelles avec chambres meublées ou studios meublés
  • Les résidences conventionnées avec studios et petits appartements meublés dans des logements HLM

Pour qui ?

  • Tous les étudiants (avec priorité aux étudiants boursiers et étudiants d’outre-mer)
  • Les étudiants qui suivent leur cursus scolaire à temps plein dans un établissement d’enseignement supérieur public ou privé
  • Les jeunes de moins de 28 ans (au 1erseptembre de l’année universitaire) ou de plus de 28 ans (uniquement dans le cas de poursuite d’études)

Comment en bénéficier ?

Pour faire votre demande de logement étudiant au CROUS, il est impératif de s’en occuper le plus tôt possible (à partir de mars), car les places sont limitées. Pour ce faire, vous devrez constituer votre Dossier Social Étudiant (DSE) sur le site Mes Services Étudiant.Gouv et établir une liste de vœux avant la mi-juin. L’attribution des chambres et autres meublés se fait généralement à la fin du mois de juin, ainsi que début juillet pour les logements restants.

À noter : Les étudiants boursiers étant prioritaires sur les autres, il est fortement recommandé de vérifier si vous pouvez bénéficier d’une bourse CROUS avant de monter votre DSE.

En savoir plus

 

Le Fonds de Solidarité Logement (FSL)

Le Fonds de Solidarité Logement est exclusivement dédié aux personnes en grande difficulté financière au point d’avoir du mal à accéder au logement. Le FSL peut ainsi leur venir en aide grâce au règlement du dépôt de garantie ou du paiement de certaines factures par exemple. C’est un dispositif national, mais chaque département français est doté de son propre FSL.

Pour qui ?

  • Les jeunes en grande difficulté financière qu’ils soient locataires, sous-locataires ou hébergés à titre gratuit

Bon à savoir : Les conditions d’éligibilité précises dépendent de chaque FSL. En revanche, les plafonds de ressources sont établis au niveau national.

Comment en bénéficier ?

Les demandes d’aide au Fonds de Solidarité Logement peuvent s’effectuer auprès de :

  • Votre Conseil Général
  • Votre CAF
  • Votre ADIL (Agence Départementale d’Information sur le Logement)

Chaque FSL a ensuite ses propres procédures.

En savoir plus

 

Le dispositif de garantie Visale

La garantie Visale est un dispositif de cautionnement gratuit afin de rassurer le futur propriétaire. Il permet de couvrir les loyers impayés jusqu’à 36 mois, ainsi que les éventuelles charges impayées. Indispensable lorsque la famille ne peut pas (ou ne veut pas) se porter garante. Le locataire devra ensuite rembourser son dû grâce à un échelonnement adapté à ses revenus.

Pour qui ?

  • Les jeunes de 18 à 30 ans, quelle que soit leur situation (étudiant, apprenti, etc.)
  • Les étudiants signataires d’un bail mobilité
  • Les jeunes qui possèdent des ressources inférieures aux plafonds établis par l’organisme

Bon à savoir : La garantie Visale ne peut cautionner que les loyers dont le montant ne dépasse pas 50 % des ressources du demandeur (dans la limite de 1.500€ par mois en Île-de-France et 1.300€ par mois dans le reste de la France).

Comment en bénéficier ?

Pour obtenir une garantie Visale, rien de plus facile : tout se fait en ligne sur le site Visale. Après avoir vérifié votre éligibilité, vous pouvez faire votre demande de visa sur le web.

Ce dernier vous sera envoyé sous 48 heures et indiquera précisément la hauteur du loyer mensuel garanti. Vous n’aurez plus qu’à le présenter à votre futur propriétaire ou à votre agence immobilière pour en bénéficier.

En savoir plus

 

L’avance Loca-Pass

L’avance Loca-Pass permet de financer le dépôt de garantie d’un logement. Mais attention, cela ne signifie pas que l’étudiant ou le jeune n’a rien à débourser ! Il s’agit en réalité d’un prêt à taux 0 qu’il faudra ensuite rembourser.

Pour qui ?

  • Les étudiants ou jeunes de moins de 30 ans
  • Les jeunes qui n’ont pas d’aide Loca-Pass en cours de remboursement
  • Les jeunes qui n’ont pas fait appel au FSL
  • Les jeunes qui n’ont pas de dossier de surendettement à la Banque de France

Bon à savoir : L’avance Loca-Pass est cumulable avec la garantie Visale.

Comment en bénéficier ?

Pour recevoir l’avance Loca-Pass, rendez-vous sur le site Loca-Pass. Vous n’aurez qu’à ouvrir un compte et faire votre demande en ligne dans les 2 mois qui suivent l’entrée dans votre nouveau logement.

En savoir plus

 

Les aides aux logements pour les jeunes de la Région

Enfin, certaines régions et villes aident leurs étudiants et jeunes à accéder plus facilement au logement. C’est le cas notamment de Paris et de la région Occitanie. Rapprochez-vous de votre mairie pour savoir si une initiative similaire est prévue près de chez vous.

 

L’Aide à l’Installation dans un Logement pour les Étudiants (AILE) de Paris

L’AILE a été créée par la ville de Paris afin de venir en aide à ses étudiants boursiers. Ce soutien financier permet aussi bien d’acheter du mobilier ou des équipements électroménagers, que d’amortir les frais de déménagement ou d’avancer le dépôt de garantie. D’un montant forfaitaire de 900€, il n’est attribué qu’une seule et unique fois.

Pour qui ?

  • Les étudiants boursiers qui résident à Paris
  • Les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur de l’Académie de Paris, Créteil ou Versailles

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de l’AILE, vous devrez télécharger le formulaire de demande et le renvoyer dûment complété par mail à [email protected]. Des pièces justificatives devront être scannées et jointes à votre dossier (copie du bail, notification de bourse, justificatif de domicile, etc.).

En savoir plus

 

L’aide à l’hébergement de la Carte Jeune de la Région Occitanie

La région Occitanie a mis en place une aide à l’hébergement spécialement dédiée aux apprentis qui ont dû quitter le domicile parental pour poursuivre leurs études. Cette dernière, d’un montant variant entre 300€ et 480€, est utilisable de différentes manières : frais de transport, logement, restauration.

Pour qui ?

  • Les jeunes apprentis en situation de double résidence
  • Les jeunes apprentis ne percevant pas d’aides de la CAF (APL ou ALS)
  • Les jeunes apprentis inscrits dans un CFA (Centre de Formation d’Apprentis) ou une SA (Section d’Apprentissage) dans la Région Occitanie

Comment en bénéficier ?

Pour recevoir cette aide à l’hébergement régionale, vous devez être titulaire de la Carte Jeune Région et faire votre demande directement depuis votre Espace Jeune. Vous devrez simplement justifier votre situation (copie du contrat de travail, avis d’imposition des parents, etc.).

Si vous n’avez pas encore le fameux sésame, toutes les démarches se font en ligne.

En savoir plus

 





Crédit photo : © StockUnlimited

Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question