Simulateur de la réforme des retraites : connaître son âge de départ à la retraite avec le nouveau système de calcul

simulation départ retraiteAge de départ à la retraite repoussé à 64 ans d’ici 2030, augmentation du nombre de trimestres nécessaires pour obtenir une pension à taux plein, suppression des régimes spéciaux, meilleure prise en compte de la pénibilité, amélioration du dispositif carrière longueLa réforme des retraites prévoit de nombreuses mesures qui modifient le fonctionnement actuel du système.

Face à tous ces changements, dont les modalités restent encore nébuleuses, il peut être délicat de comprendre à quel âge il sera possible de partir à la retraite. C’est pour cette raison que le gouvernement a mis en ligne un simulateur de la réforme des retraites. Gratuit et intégrant le nouveau système de calcul, il permet aux internautes d’avoir une réponse adaptée à leur situation personnelle en quelques clics.

Pour savoir si vous êtes concerné par la réforme des retraites, pour connaître le nombre de trimestres à cotiser pour percevoir votre pension à taux plein et pour utiliser le simulateur de la réforme des retraites, poursuivez simplement votre lecture. Pour savoir combien vous allez percevoir, utilisez le simulateur montant retraite.

Départ à la retraite : ce que change la réforme

Annoncée par la Première ministre Élisabeth Borne le mardi 10 janvier 2023, la réforme des retraites fait couler beaucoup d’encre.

Au programme : un âge légal de départ à la retraite repoussé progressivement à 64 ans d’ici 2030 et une augmentation du nombre de trimestres requis pour le taux plein. En ce qui concerne ce dernier point, il faudra avoir cotisé 43 ans dès 2027, soit 1 trimestre supplémentaire par an, pour espérer recevoir une pension de retraite complète.

Parmi les autres axes de la réforme des retraites, notons également :

  • L’amélioration du dispositif de carrière longue avec la création d’un niveau intermédiaire pour les travailleurs entrés dans la vie professionnelle à 18 ans.
  • Une meilleure prise en compte de la pénibilité, supérieure à ce qui est déjà fait à l’heure actuelle via le C2P (Compte professionnel de prévention), avec notamment le port de charge lourde ou la posture pénible au travail.
  • La prise en compte du congé parental des femmes dans le calcul de la retraite (au moment où nous écrivons ces lignes, les conditions et la méthode de calcul restent inabordées par l’exécutif).
  • La prise en compte des années passées à s’occuper d’un proche pour les aidants familiaux (aucun détail n’a été donné par Élisabeth Borne à ce sujet).
  • La possibilité pour les salariés qui ont subi un accident du travail ou une maladie professionnelle de partir 2 ans avant l’âge légal (au moment où cet article est publié, les critères d’éligibilité à cette mesure ne sont pas précisés).
  • La suppression des régimes spéciaux comme ceux de la SNCF, d’EDF, de la Banque de France ou encore des clercs et employés de notaire (à partir du 1erseptembre 2023 et uniquement pour les nouveaux entrants).

En revanche, certaines mesures actuellement mises en œuvre restent inchangées. C’est le cas notamment :

Vous voulez savoir à quel âge vous pourrez partir à la retraite et combien de trimestres vous seront nécessaires pour obtenir une pension à taux complet ?

Voici un tableau récapitulatif :

Date de naissance Âge légal de départ à la retraite après la réforme 

Nombre de trimestres requis pour une pension à taux plein

Janvier 1961 — Août 1961 62 ans 168
Septembre 1961 — Décembre 1961 62 ans +3 mois 169 (42 ans et 3 mois)
1962 62 ans +6 mois 169 (42 ans et 3 mois)
1963 62 ans +9 mois 170 (42 ans et 6 mois)
1964 63 ans 171 (42 ans et 9 mois)
1965 63 ans +3 mois 172 (43 ans)
1966 63 ans +6 mois 172 (43 ans)
1967 63 ans +9 mois 172 (43 ans)
1968 64 ans 172 (43 ans)
1969 64 ans 172 (43 ans)
1970 64 ans 172 (43 ans)
1971 64 ans 172 (43 ans)
1972 64 ans 172 (43 ans)
1973 et après 64 ans 172 (43 ans)

 

Simulateur réforme retraites : calculer l’âge de départ à la retraite

Cette réforme va impacter un très grand nombre de citoyens. Or, les annonces faites par le gouvernement peuvent sembler difficiles à comprendre, voire complètement floues, surtout lorsqu’il s’agit de situation particulière. C’est pour répondre à leurs inquiétudes que l’exécutif a mis en ligne un simulateur de la réforme des retraites.

 

Totalement gratuit, cet outil intègre toutes les nouvelles règles prévues dans ladite réforme et vous permet en quelques clics de savoir si vous êtes concerné par tous ces changements et, le cas échéant, à quel âge vous pourrez partir à la retraite.

Tout d’abord, vous devez indiquer si vous êtes déjà à la retraite en cliquant sur le bouton « Oui ». Dans le cas contraire, cliquez sur « Non ».

Bon à savoir : la réforme des retraites impacte uniquement certains actifs. Pour les personnes déjà retraitées, rien ne change.

À présent, vous devez indiquer votre activité professionnelle, ainsi que vos mois et année de naissance. Si vous faites partie des catégories qui ne sont pas concernées par la réforme des retraites, le simulateur vous l’indiquera à ce moment-là (par exemple pour les militaires).

Comme nous l’avons vu dans la première partie de cet article, le dispositif carrière longue évolue. Lors de cette nouvelle étape, le simulateur va se focaliser sur les éventuels trimestres cotisés avant 20 ans. Vous devez donc indiquer si vous êtes dans une des situations suivantes. Si vous avez un doute ou si vous ne savez pas si vous avez cotisé durant ces tranches d’âge, n’hésitez pas à vous rendre sur votre espace Compte Retraite.

C’est terminé ! Le simulateur vous indique l’âge légal de départ à la retraite ainsi que le nombre de trimestres que vous devrez cotiser pour toucher votre retraite à taux plein.

Cet article peut vous intéresser : comment fonctionne la retraite progressive ?

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © herreneck / Adobe

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question