Paiement internet et accès haut débit : comment obtenir l’aide financière de l’État du dispositif Cohésion Numérique

Aide pour pour payer internetAfin de permettre aux personnes résidant dans des communes ou des zones qui n’ont pas accès à un réseau internet de qualité d’obtenir malgré tout une bonne connexion internet, le gouvernement a mis en place une aide financière prévue par le dispositif « Cohésion Numérique des Territoires ».

Destinée aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises se trouvant dans les zones  non couvertes par le réseau filaire, cette aide est versée aux personnes souscrivant une offre labellisée « cohésion numérique » auprès d’un des neuf opérateurs reconnus par l’État (voir à qui s’adresse la subvention). En s’équipant d’une des trois technologies sans fil proposées, ces foyers pourront disposer d’un débit d’au moins 8 mégabits par seconde (voir en quoi consiste concrètement l’aide).

Pouvant s’élever jusqu’à 150 euros par an et renouvelable en 2020, l’aide « Cohésion Numérique » est directement déduite des factures internet mensuelles et peut aussi être utilisée pour supporter le coût d’équipement et payer la mise en service de l’appareil (en savoir plus sur le montant et le versement de l’aide).

Pour bénéficier de l’aide du gouvernement, vous devez simplement contacter un des neuf opérateurs proposant une des trois offres sans fil labellisées et choisir la solution qui vous convient le mieux (connaître la démarche).

Pour en savoir plus sur l’aide Cohésion Numérique mise en place par l’État et la marche à suivre pour en bénéficier, consultez la suite de cet article.





A qui s’adresse l’aide Cohésion Numérique ?

En 2013, le gouvernement a lancé un plan appelé « France très haut débit » afin de renforcer l’accès à l’internet haut débit. L’objectif : permettre à tous les Français d’accéder à un « bon haut débit » d’ici 2020.

L’aide « Cohésion Numérique » découle de ce plan. En effet, si une majorité des Français peut atteindre l’objectif fixé via le réseau filaire (réseau téléphonique, câblé ou encore fibre optique),  6% d’entre eux résident dans des zones qui ne peuvent être raccordées.

C’est à ces foyers que s’adresse l’aide du gouvernement. Sont donc éligibles :

  • Les particuliers résidant dans des communes isolées et non couvertes par le réseau filaire
  • Les entreprises dans la même situation

 

Aide de l’État pour payer internet : en quoi consiste cette subvention ?

Pour aider les foyers situés dans les zones reculées à disposer d’une bonne connexion internet, le gouvernement a annoncé le 22 mars 2019 le lancement du dispositif « Cohésion Numérique des Territoires ».

L’idée du gouvernement : permettre aux personnes et aux entreprises éligibles de s’équiper de technologies sans fil et d’atteindre ainsi une connexion d’au moins 8 mégabits par seconde en leur apportant une aide financière pouvant atteindre 150 €/an.

Bon à savoir : l’accès à un débit de 8 mégabits par seconde permet de naviguer sur internet de manière fluide, de passer des appels via le web, ou encore de télécharger un film dans une qualité optimale en moins d’une heure.

Pour cela, les foyers et entreprises éligibles devront choisir une des trois technologies sans fil disponibles, à savoir :

  • La boucle radio : technologies qui permettent d’accéder à internet par un réseau d’antennes installées par un opérateur spécialisé (requiers la pose d’une antenne sur votre maison ou votre immeuble)
  • Le satellite : connexion internet via un satellite de télécommunication (avec une parabole)
  • La 4G fixe : connexion internet via une box qui diffuse des données cellulaires 4G grâce au réseau d’antennes mobiles

Enfin, les personnes souhaitant accéder à ces offres et obtenir l’aide financière de l’État devront obligatoirement passer par l’un des 9 opérateurs suivants :

  • Orange
  • Bouygues Telecom
  • SFR
  • Alsatis
  • Nordnet
  • Ozone
  • Weaccess
  • Xilan
  • Europasat (spécialisé dans la connexion internet par satellite)

Aujourd’hui, ces neufs opérateurs sont les seuls à proposer des offres labellisées “Cohésion numérique” et donnant droit au versement de l’aide de l’État. Mais cette liste est susceptible d’évoluer.


Subvention internet : quelle est la démarche à suivre pour en bénéficier ?

Le dispositif Cohésion Numérique prévoit que chaque foyer français puisse bénéficier d’un accès internet de bonne qualité (au moins 8 Mb/s) d’ici 2020. Cependant 6% des foyers ne pourront en bénéficier par le réseau filaire (ADSL, Fibre…) en raison de leur situation géographique.

L’aide “Cohésion Numérique” s’adresse à ces foyers qui ne pourront bénéficier d’un internet de qualité par les réseaux filaires. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette aide, il vous faudra contacter un fournisseur d’accès à internet éligible.

Voici les différentes étapes à suivre pour accéder à une connexion internet sans fil d’au moins 8 mégabits et bénéficier de l’aide « Cohésion numérique » :

  • Sélectionnez votre opérateur : vous devez d’abord contacter un des neuf opérateurs cités ci-dessus. Pour connaitre la liste des opérateurs disponibles dans votre département et obtenir leurs numéros de téléphone, accédez à la carte interactive mise à disposition par le gouvernement. Pour cela, cliquez ici puis sélectionnez le département de votre choix directement sur la carte de France.
  • Prenez contact avec l’opérateur de votre choix : choisissez, sur la liste proposée, celui qui vous intéresse ou contactez-en plusieurs pour comparer leurs offres et vérifier avec eux si vous êtes éligible à l’aide « Cohésion Numérique ».
  • Sélectionnez l’offre qui vous convient le mieux : optez pour la solution la plus adaptée à votre budget et votre situation.

Vous n’aurez alors aucune autre démarche à effectuer : en passant par l’un de ces opérateurs et si vous êtes bien éligible au dispositif, vous bénéficierez automatiquement de l’aide financière de l’État.

 

Montant et versement de l’aide « Cohésion Numérique »

L’aide « Cohésion Numérique » peut atteindre jusqu’à 150 euros par an, soit 12,50 euros par mois directement déduits de vos factures internet mensuelles.

Le montant qui vous sera attribué peut aussi être utilisé pour payer l’équipement (kit radio, parabole, etc.) et la mise en service de l’appareil.

Si cette aide est proposée pour l’année 2019, elle peut aussi vous être attribuée en 2020. Pour cela, vous devrez conserver le même opérateur durant ces deux années consécutives. Ainsi, en cas d’éligibilité, vous pourrez touchez jusqu’à 150 euros en 2019 et à nouveau 150 euros en 2020.

Bon à savoir : le coût minimal des offres labellisées débute à environ 30 euros. Ainsi, l’aide de l’État vous permettra de financer près de la moitié du coût mensuel de votre facture internet.





Crédit photo : © Alexander / Adobe

Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question