Comment économiser l’eau : 22 conseils pratiques pour vous aider au quotidien

Faire des économies d’énergie est devenu une priorité. Économiser l’eau n’échappe pas à la règle.  149 litres d’eau par jour, c’est ce que consomme un Français.

Avec un prix variant entre 2€ et 5€ du m3 selon les localités, l’eau pèse sur le budget des ménages. Mais au-delà de notre porte-monnaie, il ne faut pas oublier l’aspect écologique qui se cache derrière cette dépense. L’eau est une ressource de plus en plus rare qu’il convient de préserver au maximum.

Comment économiser l’eau ? Dans cet article, nous vous livrons 22 conseils pratiques :

Nous évoquerons également l’arrêté du 22 septembre 2022 concernant les coupures de ballons d’eau chaude durant l’hiver.

Comment économiser l’eau : le B.A.b-a

En 2020, l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement sort un chiffre choc : chaque Français consomme 149 litres d’eau potable par jour ! (source)

 

1. Comprendre la répartition de sa consommation d’eau

Et ce n’est pas tout ! Le centre d’information sur l’eau a établi récemment la répartition de la consommation d’eau. Sur ces 149 litres d’eau, 93% servent à l’hygiène et au nettoyage (soit 139 litres). Les 10 litres restants sont utilisés pour l’alimentation et pour boire.

Voici les pôles de dépense par ordre décroissant :

  • les bains et les douches ;
  • les toilettes (chasse d’eau) ;
  • le nettoyage du linge ;
  • la vaisselle ;
  • l’entretien de la voiture et du jardin.

2. Vérifier la pression de l’eau de son habitation

Avant de mettre en place les astuces ci-dessous, assurez-vous que la pression de l’eau de votre habitation n’est pas trop puissante. Il est inutile de dépasser les 3 bars. Au-delà, vous gaspillez de l’eau et faites flamber votre facture !

Pour faire contrôler cette pression, vous pouvez vous adresser à un plombier ou à votre réseau de distribution d’eau. Si besoin, ces derniers pourront la faire diminuer ou vous installer un réducteur de pression.

3. Chasser les fuites d’eau

Quelques chiffres parlants :

  • goutte à goutte : 4 litres/heure soit 35 m3 par an (environ 110 €) ;
  • mince filet d’eau : 16 litres/heure soit 140 m3 par an (environ 430 €) ;
  • filet d’eau : 65 litres/heure soit 550 m3 par an (environ 1.700 €) ;
  • fuite de chasse d’eau : 25 litres/heure soit 220 m3/an (environ 690 €).

Vous vous en doutez, il faut donc traquer la moindre fuite d’eau. Pour cela, relevez les chiffres inscrits sur votre compteur d’eau avant d’aller dormir. À votre réveil, faites un nouveau relevé. Si personne n’a utilisé d’eau pendant la nuit et que les chiffres ont augmenté, il y a une fuite !

Si vous voulez savoir les conséquences de cette surconsommation d’eau sur votre facture et vos recours possibles, n’hésitez pas à lire notre article dédié au sujet.

4. Acheter des équipements classés A

Tous les objets d’électroménager sont désormais dotés d’une étiquette énergétique. Ceux qui ont décroché le A sont les plus performants, à l’inverse de ceux qui ont été catalogués G.

Alors, si vous devez investir dans un nouveau lave-vaisselle ou un nouveau lave-linge, il est plus intéressant à long terme d’opter pour un équipement classé A même s’il est plus cher à l’achat.

5. Sélectionner toujours le mode « éco »

La grande majorité des lave-vaisselles et des lave-linges possède un mode « économique » ou « éco ». N’hésitez pas à vous en servir, car il permet de réduire considérablement les quantités d’eau et d’électricité utilisées sans pour autant perdre en efficacité. Et bien entendu, ne lancez pas un programme avec une machine à moitié vide !

6. Installer des mousseurs à tous les robinets

Les mousseurs coûtent une dizaine d’euros et s’installent en un claquement de doigts. Grâce à leur système, le débit est réduit de 30 à 50%.

Ainsi, au lieu de déverser 12 litres d’eau par minute, votre robinet ne déversera que 8 ou 6 litres. En effet, les mousseurs insufflent de minuscules bulles d’air dans l’eau : cela diminue mécaniquement le débit, sans perdre en confort.

7. Isoler son chauffe-eau

Moins onéreuse qu’il y paraît, l’isolation de votre chauffe-eau peut également vous aider à réduire votre facture d’eau. Et pour cause, ce dernier atteindra plus rapidement la température désirée et vous aurez donc moins besoin d’eau pour y parvenir. Vous trouverez des kits isolants spécial ballon d’eau chaude matelassé pour une petite cinquantaine d’euros.

 

Réduire sa consommation d’eau dans la salle de bain et les WC

Après avoir passé en revue quelques principes généraux pour faire des économies d’eau, nous vous proposons ci-dessous des conseils pour économiser de l’eau dans la salle de bains et les WC.

 

 8. Préférer les douches rapides (moins de 3 minutes) aux bains

En moyenne, prendre un bain consomme entre 150 et 250 litres d’eau contre seulement 60 à 80 litres pour une douche rapide. Mieux vaut donc limiter (voire éliminer) les bains.

Si vous êtes déjà un adepte de la douche, n’hésitez pas à tester le défi du sablier ou de la chanson. Une fois l’eau à la bonne température, lancez la musique ou retournez votre sablier et c’est parti, vous avez 4 minutes pour vous laver ! Les enfants adorent généralement relever ce défi.

9. Installer une douchette économique

Basée sur le même principe que le mousseur de robinet, la douchette (ou pommeau économe) réduit le débit d’eau tout en conservant une pression de jet tout à fait correct.

Vous pourrez donc passer d’une consommation de 10-18 litres/minute à 5-7 litres/minute. Comptez entre 40 et 80 euros pour ce type d’équipement.

10. Mettre en place un mitigeur thermostatique

Autre objet indispensable pour faire des économies d’eau dans votre salle de bain : le mitigeur thermostatique à installer sur votre pommeau de douche et/ou vos robinets. Celui-ci régule immédiatement la température de l’eau.

Vous n’avez donc plus besoin de faire couler l’eau avant d’atteindre la température parfaite et pourrez économiser jusqu’à 5 litres d’eau par douche.

Attention : certaines chaudières ne sont pas compatibles avec les mitigeurs. Référez-vous à la notice de votre équipement pour en savoir plus.

11. Installer une chasse d’eau à double débit

Avec une chasse d’eau à double débit, vous pouvez choisir entre deux modes :

  • le mode normal qui nécessite 10 litres d’eau ;
  • le mode économique qui ne nécessite que 3 à 6 litres d’eau (suivant les modèles).

Cela vous permet de ne pas surconsommer pour les petites commissions, dirons-nous !

12. Moins tirer la chasse d’eau

C’est la règle dans certaines écoles : on ne tire la chasse qu’après la grosse commission ou si un autre élève a déjà uriné avant ! Vous pouvez faire de même.

Pas d’inquiétude concernant les odeurs : il faudrait plusieurs jours de stagnation pour que cela soit un problème.

 13. Mettre une bouteille d’eau dans les toilettes

Petite astuce de grand-mère pour diminuer de 1,5 litre chacune de vos chasses d’eau : mettre une bouteille pleine d’eau dans le réservoir des toilettes. Celui-ci contiendra alors moins d’eau et, par conséquent, en déversera moins.

14. Opter pour des toilettes sèches

Ce dernier conseil pour réduire sa facture d’eau demande un investissement de départ, mais il est radical puisque vos WC ne consommeront plus du tout d’eau !

Toilettes sèches à litière ou à séparation… Il en existe plusieurs modèles dans le commerce. Si certaines vous obligent à verser des copeaux de bois ou de la sciure après votre passage, d’autres ne nécessitent qu’une vidange tous les ans, voire tous les 2 ans.

 

Faire baisser sa facture d’eau dans la cuisine

Passons maintenant à la cuisine ! Là aussi, réduire la consommation d’eau est possible en suivant les quelques conseils ci-dessous.

 

15. Investir dans un lave-vaisselle

Cela semble contre-intuitif, pourtant, un lave-vaisselle consomme moins d’eau qu’une vaisselle à la main. Encore une fois, il s’agit d’un investissement puisque ce type de gros électroménager coûte plusieurs centaines d’euros, mais le retour se fera à moyen terme… sur vos factures d’eau !

16. Faire la vaisselle avec deux bacs

Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas avoir de lave-vaisselle, vous pouvez malgré tout réduire votre consommation d’eau en utilisant les deux bacs de votre évier (ou en installant une bassine à côté de votre évier).

Le premier bac doit être rempli d’eau chaude et de liquide vaisselle. Il sert à nettoyer. Le second bac, quant à lui, doit être plein d’eau propre afin de rincer la vaisselle. Cette technique permet de diminuer considérablement votre consommation, même si elle conviendra surtout aux petites vaisselles.

 

Faire des économies d’eau dans le jardin

Suivre quelques conseils pour entretenir son jardin ou laver sa voiture peut aussi être une source d’économie d’eau. Explications !

 

17. Se mettre au paillage

Technique plébiscitée en permaculture, le paillage est un système simple qui a de nombreux avantages, dont celui de retenir l’humidité de la rosée et du sol. Cela permet d’espacer les arrosages et donc de réduire votre consommation d’eau.

18. Biner son jardin

Le binage est également une astuce simple à mettre en place pour limiter le nombre d’arrosages. En effet, le fait d’aérer la terre (et de désherber dans le même temps) permet de drainer l’eau plus facilement jusqu’aux racines de vos plantes et fleurs. Attention, ne binez pas trop profondément : le binage doit rester léger (2 cm de profondeur maximum).

19. Installer un système d’arrosage automatique en goutte-à-goutte

Elle existe depuis l’Antiquité, mais ne revient que depuis quelques années sur le devant de la scène : c’est la micro-irrigation. Les systèmes de goutte-à-goutte enterrés sont les plus populaires. L’eau est utilisée au mieux puisqu’elle nourrit directement les racines des plantes. Cette technique est beaucoup moins gourmande que l’arrosage classique.

20. Récupérer l’eau de pluie

Entre 2.000€ et 7.000€… C’est le prix d’un récupérateur de pluie. Mais à terme, les économies sur la facture d’eau peuvent être (très) conséquentes.

En plus, cela permet de limiter les risques d’inondations en cas de fortes intempéries. Sachez qu’il existe aussi sa version « mini » en format bidon de moins de 300 litres pour moins de 200 €. Pratique pour arroser son jardin ou pour laver sa voiture sans dépenser un sou !

21. Arroser le jardin de préférence le soir

Ce n’est pas un hasard si l’arrosage des jardins particuliers est interdit en journée pendant les épisodes de canicule. L’évaporation (due à la chaleur) entraîne des pertes d’eau. Mieux vaut donc attendre que la température redescende pour rafraîchir fleurs, plantes et arbustes.

22. Nettoyer sa voiture dans une station de lavage

Votre voiture a besoin d’un coup de propre ? Optez pour une station de lavage plutôt que pour le tuyau d’arrosage. Vous économiserez près de 200 litres d’eau. Ou vous pouvez bien sûr choisir le seau et l’éponge, plus fastidieux, mais parfait pour réduire votre facture d’eau.

 

Zoom sur l’actualité : la coupure des ballons d’eau chaude cet hiver

L’arrêté du 22 septembre 2022 autorise Enedis à couper le déclenchement automatique des ballons d’eau chaude entre 11 h et 15 h 30 via le compteur Linky du 15 octobre 2022 jusqu’au 15 avril 2023. Les consommateurs recevront une notification préalable au moins une semaine avant ladite coupure.

 

Qui est touché par cette mesure ?

Entre 4 et 5 millions de foyers sont concernés par cet arrêté. Il s’agit de tous les usagers équipés d’un compteur Linky ET dotés d’un contrat de fourniture d’énergie avec option heures pleines/heures creuses.

 

Pour quelles économies ?

Initialement, les ballons d’eau chaude sont chauffés entre 14 h et 16 h. Or, c’est aussi durant cette fourchette horaire qu’il y a un pic de consommation énergétique dans les foyers français. Afin d’éviter au maximum les pénuries et coupures d’électricité, le gouvernement prend des mesures de précaution en autorisant Enedis à décaler temporairement l’enclenchement automatique pendant la période à risque (l’hiver).

 

Et pour quelles conséquences sur la vie quotidienne ?

Concrètement, Enedis l’assure : il n’y aura pas de coupure d’eau chaude. En effet, le ballon d’eau chaude sera chauffé pendant la nuit, cela garantit la consommation d’eau chaude pour une journée. En outre, si ce n’est pas le cas, il sera toujours possible de mettre son ballon en marche forcée… et donc d’obtenir de l’eau chaude. Enfin, cette mesure se limite au ballon d’eau chaude : les autres équipements d’électroménagers (lave-vaisselle, lave-linge, etc.) ne sont pas impactés.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © naka / Adobe

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question