Aide au permis de conduire pour la Région Île-de-France : un nouveau dispositif pour les jeunes franciliens en insertion

Il existe de nombreuses aides pour le financement du permis de conduire. Un nouveau dispositif a par ailleurs été mis en place par la Région Île-de-France.

Cette nouvelle aide au permis de conduire s’adresse aux jeunes franciliens en insertion âgés de 18 à 25 ans (voir toutes les conditions). Elle vise à favoriser leur accès à l’emploi, l’obtention du permis B étant souvent une condition nécessaire pour décrocher un poste ou une formation.

L’aide de la Région Île-de-France s’élève à 1300 euros maximum et peut donc permettre, selon les cas, de financer tout ou partie de la formation en auto-école (en savoir plus sur les versements).

Si vous pensez pouvoir bénéficier de ce dispositif, rapprochez-vous d’une auto-école pour définir ensemble votre projet, puis faites votre demande sur la plateforme régionale dédiée (voir tous les détails de la démarche).

Pour en savoir plus sur les modalités de l’aide au permis de conduire de la région francilienne, poursuivez la lecture de cet article.





Aide au permis de conduire Ile-de-France : pour qui ?

La nouvelle aide au permis de conduire mise en place par la Région Île-de-France n’est pas ouverte à tous. Il s’agit en effet d’un dispositif réservé aux jeunes ayant des difficultés à trouver un emploi ou une formation.

Pour en bénéficier, vous devrez donc remplir les conditions suivantes :

  • Avoir entre 18 et 25 ans
  • Résider en Île-de-France
  • Etre dans une démarche d’insertion professionnelle, c’est-à-dire vous trouver dans l’une des situations suivantes :
    • Être inscrit(e) en tant que stagiaire de la formation professionnelle dans un dispositif régional dédié aux jeunes sans qualification : Espace de Dynamique d’Insertion (EDI), Ecole 2ème Chance (E2C), ou Parcours d’Entrée dans l’Emploi (PEE)
    • Être inscrit(e) ou suivi(e) par une Mission locale et vous être engagé(e) dans un parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA), avec un projet professionnel nécessitant l’obtention du permis de conduire
    • Être inscrit(e) sur la liste des demandeurs d’emploi ET résider dans un Quartier Politique de la Ville (consulter le site ville.gouv.fr pour plus d’infos à ce sujet) ou en Zone Rurale Régionale (ZRR), c’est-à-dire dans une commune de moins de 10.000 habitants, « hors métropole Grand Paris et communes d’un EPCI rural, et dont le siège est situé hors unité urbaine de Paris »

Par ailleurs, pour faire une demande d’aide au permis de conduire auprès de la Région Île-de-France, vous devez avoir conclu en amont un contrat de formation avec une auto-école, sachant que ce contrat peut commencer au plus tôt le 1er mars 2021.

Quel type de permis est concerné ?

L’aide de la Région Île-de-France ne concerne que les coûts relatifs au permis B (contrats de formation conformes au contrat type défini par le décret n°2020-142 du 20 février 2020).

Selon les estimations, 60.000 jeunes franciliens pourraient bénéficier de ce dispositif.

 

Permis B Ile-de-France : montant et versements de l’aide régionale

L’aide financière de la Région Île-de-France pour l’obtention du permis B s’élève à 1300 euros maximum. Ainsi, selon les tarifs pratiqués par l’auto-école retenue, l’aide peut permettre de financer tout ou partie de la formation à la conduite.

Bon à savoir : même si vous remplissez toutes les conditions pour bénéficier du dispositif, vous n’êtes pas assuré(e) d’obtenir une réponse positive. En effet, il s’agit d’une aide versée dans la limite des crédits disponibles. Par conséquent, mieux vaut faire votre demande au plus tôt.

Quand et comment est versée l’aide au permis de conduire Île-de-France ?

Une fois le projet validé avec l’auto-école et la demande acceptée, l’aide de la région francilienne est versée en 2 temps :

  • Le bénéficiaire reçoit un premier versement forfaitaire de 650 euros à l’issue de ses 10 premières heures de conduite.
  • Le deuxième versement intervient après la réussite du bénéficiaire à l’examen du permis de conduire (une attestation préfectorale de réussite doit être présentée). Son montant correspond à la facture acquittée et au solde de l’aide versée (650 euros maximum).

À noter : vous devez demander le deuxième versement maximum 6 mois après avoir demandé le premier versement. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas percevoir la seconde partie de l’aide financière.


Aide au permis jeunes franciliens : quelle démarche ?

Comme évoqué plus haut, pour obtenir l’aide de la Région, vous devez commencer par conclure un contrat de formation avec une auto-école.

Une fois l’auto-école sélectionnée et votre contrat signé, vous pouvez alors faire votre demande d’aide auprès de la Région Île-de-France. Cette demande s’effectue directement en ligne, sur le site mesdemarches.iledefrance.fr. Vous pouvez vous connecter à cette plateforme en créant un compte, ou via vos identifiants FranceConnect.

Une fois connecté, procédez ainsi :

  • Sur la page d’accueil, cliquez sur « Déposer une demande d’aide » :

  • Vous voyez alors apparaître une page qui vous permet de choisir un téléservice parmi une liste proposée. Cliquez sur « Aide au permis de conduire pour les jeunes en insertion » :

  • Consultez les « Informations préalables » puis cliquez sur « Suivant »
  • Vous devez alors suivre les différentes étapes proposées en complétant les formulaires qui s’affichent (informations sur votre état civil, coordonnées, niveau de formation, date de signature du contrat d’inscription à l’auto-école, RIB pour les versements…) : cela ne prend que quelques minutes
  • À la fin de la procédure, vous devez joindre plusieurs justificatifs : une copie de votre carte d’identité pour justifier de votre âge, une attestation selon votre situation (attestation Pôle emploi, attestation de votre conseiller Mission locale, etc.), une attestation sur l’honneur certifiant ne pas bénéficier d’une autre aide de même nature

Bon à savoir : la demande d’aide peut être faite par le bénéficiaire lui-même, ou par un représentant de la structure attestant du caractère professionnel de sa formation.

Une fois les 10 premières heures de conduite effectuées, vous devrez retourner sur la plateforme pour fournir la facture correspondant à ces cours. Cela vous permettra d’obtenir le premier versement. De même, une fois le permis obtenu, vous pourrez fournir l’attestation préfectorale de réussite sur cette même plateforme pour obtenir le dernier versement de l’aide.

Si vous ne pouvez pas bénéficier de cette aide au permis de conduire de la région Île-de-France, d’autres dispositifs existent afin d’alléger la facture du permis :

Si vous devez changer d’auto-école au cours de votre formation, sachez que cela ne peut vous être facturé.




Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question