Faire une opposition bancaire : toutes les informations utiles pour les oppositions sur carte bleue, chèque et prélèvement

faire opposition en lignePlusieurs raisons peuvent vous amener à faire une opposition bancaire. Or il n’est pas toujours simple de savoir vers qui se tourner et comment procéder selon la cause du problème.

Vous retrouverez dans cet article les informations utiles en fonction du type d’opposition que vous avez besoin de réaliser :

Par ailleurs, pour toute question sur la gestion de votre compte en banque (frais de découvert, changement d’établissement bancaire, blocage de carte bleue, etc.), vous pouvez consulter notre article dédié au fonctionnement d’un compte bancaire.

Pour en savoir plus sur les procédures d’opposition bancaire (sur vos moyens de paiement ou prélèvements), consultez la suite de cet article.




Comment faire opposition sur une carte bancaire ?

Faire opposition sur votre carte bancaire est souvent une mesure prise dans l’urgence. Il s’agit toutefois d’une procédure à ne pas prendre à légère, celle-ci pouvant entraîner des frais et plusieurs types de conséquences.

En quelques mots, voici ce qu’il faut savoir sur l’opposition sur carte bleue :

  • Les motifs : vous pouvez faire opposition pour la perte, le vol ou l’utilisation frauduleuse de votre CB. Cette démarche est aussi réalisable en cas de procédure en cours dans une entreprise.
  • Qui contacter : quel que soit le motif, vous pouvez contacter le numéro dédié d’opposition carte bancaire au 0.892.705.705, ou vous rapprocher directement de votre banque en composant le numéro communiqué lors de la souscription de votre carte bleue.
  • Le coût : il varie selon les établissements. Il s’élève en moyenne à 15 euros.
  • Le remboursement des sommes dépensées à votre insu : il varie selon les motifs de l’opposition et des assurances souscrites.
  • Les conséquences : dès une opposition, votre carte n’est plus utilisable, la procédure étant irréversible. Vous devez alors faire une demande de nouvelle CB.

Attention : si vous fournissez de mauvaises informations lors de votre demande d’opposition, vous risquez une amende, voire des sanctions pénales.

Opposition sur carte bancaire

 

Opposition bancaire sur chèque : ce qu’il faut savoir

Il est possible de faire opposition sur un chèque afin que son paiement ne soit pas honoré ou que celui-ci vous soit remboursé.

Voici ce qu’il faut savoir sur cette opposition à la banque :

  • Les motifs : vous pouvez le faire en cas de perte, vol ou si un ou plusieurs de vos chèques ont été utilisés frauduleusement. À l’image de la CB, cette démarche est aussi réalisable si une procédure est en cours dans une entreprise.
  • Qui contacter : quel que soit le motif, vous pouvez contacter le CNACPV au 0.892.683.208, ou vous rapprocher directement de votre banque.
  • Le coût : il varie selon les établissements.
  • La durée : une opposition sur chèque dure en général entre 6 et 12 mois.
  • Les conséquences : dès votre opposition, le chèque en question ne peut plus être débité de votre compte bancaire, sauf si la procédure d’opposition est jugée injustifiée par votre banque.
  • En cas de litige avec votre banque : plusieurs recours sont possibles.

Attention : après avoir réalisé la première étape de l’opposition, vous devez impérativement déposer une plainte au commissariat et valider votre demande d’opposition auprès de votre banque sous 48 heures.

Opposition sur chèque


Peut-on faire une opposition sur les prélèvements ?

Il est possible de faire opposition ou de révoquer un prélèvement automatique, mais aussi d’effectuer une contestation contre ce type d’opération. Une procédure précise doit être suivie.

  • Les types d’annulations d’un prélèvement : vous pouvez choisir de révoquer ou arrêter un prélèvement SEPA pour mettre fin à l’ensemble des paiements, ou de faire une opposition ou blocage pour interdire un prélèvement en particulier sur votre compte.
  • La procédure pour annuler un prélèvement : vous devez contacter directement votre créancier en lui envoyant une LRAR, puis vous devez informer votre banque.
  • La procédure pour faire opposition sur un prélèvement : vous devez passer par votre banque (3 méthodes de blocage sont possibles).
  • Le coût : dans la majorité des cas, l’opposition sur un prélèvement automatique est gratuite.
  • Le remboursement : il est possible de demander le remboursement d’un prélèvement automatique que vous contestez. Vous devez alors informer votre banque par LRAR dans un délai de 8 semaines si le prélèvement était autorisé, ou de 13 mois si vous n’aviez pas donné votre autorisation.
Opposition sur prélèvement

 

Opposition à la banque : pour aller plus loin

le forum
Une question à poser sur l’opposition bancaire ? Posez-là sur le forum




Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

Posez votre question