L’indice de réparabilité : favoriser l’achat d’appareils réparables pour lutter contre le gaspillage

réparation des appareils ménagersApparu le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité permet aux consommateurs d’effectuer des achats réfléchis d’appareils électroniques ou électriques.

Cet indice, désormais obligatoire, donne des informations à propos de la possibilité, ou non, de réparer un produit s’il venait à tomber en panne. Sachez d’ailleurs qu’il est maintenant possible d’obtenir un bonus de réparation.

L’indice de réparabilité ne concerne, pour le moment, que certaines catégories d’appareils, mais tend à se généraliser dans les années à venir. À partir de 2024, cet indice deviendra l’indice de durabilité, avec l’ajout de nouveaux critères.

Actuellement, cinq critères bien définis permettent de calculer l’indice de réparabilité. Vous trouverez toutes les informations à ce propos ici.

Pour savoir où trouver cet indice de réparabilité et bien comprendre les enjeux de cet outil, prévu par la loi anti-gaspillage, consultez cet article.

À quoi sert l’indice de réparabilité ?

L’indice de réparabilité a vu le jour à la suite de la loi anti-gaspillage du 10 février 2020, pour l’économie circulaire des produits électriques et électroniques.

 

Pourquoi un tel indice ?

 Il permet aux consommateurs d’effectuer leurs achats en ayant conscience du caractère réparable, ou non, des appareils concernés.

De cette façon, les acheteurs sont sensibilisés sur la possibilité d’allonger la durée de vie et d’utilisation des appareils du quotidien. Ils sont, dès lors, plus enclins à faire réparer leurs produits défectueux ou en panne. Cette loi a été mise en place pour préserver les ressources naturelles utilisées dans le cadre de la fabrication de ces appareils.

Bon à savoir : en 2020, lorsque les appareils électroniques ou électriques tombaient en panne, seuls 40 % étaient finalement réparés.

Le gouvernement souhaite réduire la production de déchets en faisant passer à 60 % la proportion d’appareils réparés dans les cinq années à venir. À terme, l’objectif est de faire figurer l’indice de réparabilité en magasin, ce qui n’est pas le cas actuellement (plus d’information ici).

 

Où trouver les informations à ce sujet ?

Une plateforme dédiée à l’indice de réparabilité permet d’informer et de guider les consommateurs. Elle met également à leur disposition des ressources, pour les accompagner dans la réparation de leur matériel :

  • Des renseignements à propos des nouvelles mesures concernant l’indice de réparabilité (actualité, appareils concernés, etc.)
  • Des notices informatives destinées aux fabricants, aux distributeurs et aux réparateurs des appareils impliqués
  • Des contenus ludiques et explicatifs visant à expliquer le calcul de l’indice de réparabilité au grand public

C’est l’entreprise Spareka, spécialiste de la réparation des produits du quotidien, qui est à l’origine de cette plateforme. Depuis presque 10 ans, Spareka accompagne les consommateurs, en proposant des tutoriels et des conseils pour diagnostiquer et réparer leurs produits défaillants. Il est également possible de trouver des pièces de rechange compatibles avec un grand nombre d’appareils sur leur site.

 

Comment bien comprendre cet indice ?

Comme dit précédemment, l’indice de réparabilité est une note sur 10. Si l’indice est proche de zéro, le produit a peu de chance d’être réparé en cas de défaillance.

Plus cette note est élevée, plus la réparation de l’appareil est possible.

Pour simplifier la lecture de la notation, un code couleur figure sur le visuel de l’indice de réparabilité. Ainsi, lorsque le pictogramme, représenté par une clé et un écrou, apparaît en rouge, cela signifie que le produit n’est pas réparable. En revanche, un indice vert foncé est synonyme d’une réparation facilitée.

Voici un exemple qui illustre le code couleur de l’indice de réparabilité :

Qu'est ce que l'indice de réparabilité

Visuel de l’indice de réparabilité. Source : Ministère de la Transition écologique.

 

Quels sont les appareils concernés ?

Pour le moment, l’indice de réparabilité ne concerne que certaines catégories d’appareils. Depuis le 2 novembre 2022, il est devenu obligatoire pour l’ensemble des produits qui suivent :

  • Électroménager : lave-linge à chargement par le dessus, lave-linge hublot, lave-vaisselle, aspirateur filaire, aspirateur robot et aspirateur sans fil.
  • Multimédia : smartphone, tablette, ordinateur portable et télévision.
  • Jardin et motoculture : tondeuse filaire, tondeuse robot, tondeuse à batterie et nettoyeur haute pression.

En outre, depuis le 15 décembre 2022, les consommateurs bénéficient d’un bonus réparation pour leurs équipements qui ne sont plus couverts par une garantie. Ils pourront, dès lors, obtenir une aide financière, allant de 10 € à 45 €, pour faire réparer ces appareils.

Pour connaître les modalités de ce nouveau dispositif, rendez-vous sur le site internet qui lui est dédié.

 

Quels sont les critères de l’indice de réparabilité ?

Le calcul de l’indice de réparabilité est basé sur cinq critères de pondération égale, chacun étant noté sur 20. Le score global (sur 100) est ensuite divisé par 10, ce qui détermine l’indice. Le caractère réparable des appareils consiste donc en une note entre 0 et 10.

Attention, en cas de contrôle, le fabricant doit pouvoir présenter le document justifiant le calcul de l’indice de réparabilité. Il doit donc conserver la grille de notation afin de prouver, aux autorités compétentes, l’exactitude de la notation.

 

Documentation

Ce critère se rapporte à la période de mise à disposition de la documentation technique ainsi que des conseils d’utilisation et d’entretien des appareils. Le fabricant doit s’engager à fournir gratuitement ces supports documentaires, le score étant corrélé à la durée (en années) de mise à disposition.

 

Démontabilité et accès, outils, fixations

La note est attribuée en fonction de la facilité avec laquelle le produit peut être démonté. Les outils nécessaires au démontage sont pris en compte, tout comme les fixations entre les pièces qui composent l’appareil. Dès lors que la réparation implique d’utiliser des outils spécifiques ou inhabituels, la note en est impactée. De même, si des soudures compliquent le remplacement des fixations, le score final diminue.

 

Disponibilité des pièces détachées

Le score maximal est attribué lorsque le producteur s’engage à fournir des pièces de rechange sur le long terme. Il doit également être en mesure de les fournir et les faire livrer rapidement.

 

Prix des pièces détachées

La note attribuée pour ce critère dépend du rapport du prix des pièces de rechange sur le prix de l’appareil neuf. Plus le prix est élevé, moins l’indice de réparabilité est bon. 

 

Critères spécifiques à la catégorie d’équipement

Ils correspondent aux spécificités de chacun des appareils concernés par l’indice de réparabilité. Parmi ces critères, on trouve notamment le type d’aide fournie par le fabricant (téléassistance, chatbot, etc.) dans le cadre de la réparation de l’équipement. Les compteurs d’usage (pour les lave-linge), ou la possibilité de reprogrammer une carte électronique, en vue de la revente d’un téléphone, peuvent également y figurer.

 

Où se procurer l’indice de réparabilité ?

Le détail du calcul de l’indice de réparabilité doit être mis à disposition du consommateur, sous forme d’un tableau de notation. Les vendeurs sont dans l’obligation de le fournir :

  • En magasin, sur demande de l’acheteur potentiel.
  • En ligne, de façon claire et transparente, sur la fiche où figurent le descriptif et le prix du produit. Le consommateur doit être en mesure de trouver facilement le détail de la notation.

D’autre part, toute personne qui en fait la demande doit pouvoir recevoir gratuitement le descriptif de l’indice de réparabilité. Les producteurs (ou importateurs) de l’appareil doivent procurer cette information dans les quinze jours qui suivent la requête de l’acheteur.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © Andrii / Adobe

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question