Quelles sont les aides à la rénovation électrique ? Quels sont les dispositifs accessibles et sous quelles conditions ?

En cette période de réchauffement climatique où le sujet de la rénovation énergétique est mis en avant, des aides financières ont vu le jour pour accompagner les personnes dans la réalisation de travaux d’amélioration de l’habitat.

En ce qui concerne des modifications apportées au seul domaine électrique dans un appartement ou dans une maison individuelle, des aides peuvent être accordées sous conditions. Ainsi, il existe de multiples raisons qui poussent les occupants d’un logement à s’intéresser de près à leur installation électrique.

Suivant les situations et en fonction de l’ancienneté du logement, il peut s’agir de :

  • Réaliser une mise en conformité du système existant pour valoriser un bien immobilier en vue de sa vente
  • Sécuriser le logement pour éviter tout accident lié à la vétusté de l’installation électrique
  • Apporter des améliorations visant à diminuer la consommation d’électricité

Quel que soit le motif qui impose d’intervenir sur l’installation électrique d’une habitation, vous pouvez, sous conditions, bénéficier d’une aide spécifique pour financer les travaux.

Poursuivez la lecture de cet article pour connaître les différents dispositifs existants pour refaire l’électricité, leur montant et les conditions d’éligibilité.

Refaire l’électricité avec “Habiter sain” ou “Habiter serein” de l’Anah

Quoi : c’est une aide financière de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat proposée dans le cas de travaux visant à sécuriser un logement ou à lui apporter la salubrité et le confort nécessaires pour y vivre plus sereinement. L’installation ou la rénovation du réseau électrique répond à ces critères.

Qui : ce coup de pouce financier s’adresse à des propriétaires occupants aux revenus très modestes. Comme pour toutes les aides accordées par l’Anah, il ne faut pas dépasser les plafonds de ressources établis par l’agence au niveau national.

Comment : pour vérifier l’éligibilité des travaux à entreprendre sur votre installation électrique, vous devez tout d’abord faire effectuer un diagnostic technique par un professionnel. Par la suite, vous déposez votre demande d’aide financière directement en ligne.

Combien : le montant de l’aide couvre au plus 50% du montant des travaux hors taxes (HT). D’autre part, le montant maximum de l’aide accordée diffère selon le dispositif attribué :

  • 10.000€ pour “Habiter sain”
  • 25.000€ avec “Habiter serein”

A noter: si les travaux d’électricité vous permettent de diminuer la consommation énergétique du logement, vous pouvez solliciter une aide complémentaire par le biais de la prime “Habiter mieux”.

Habiter sain, Habiter serein pour refaire votre électricité

 

Baisse de TVA sur les travaux d’électricité : une aide non négligeable

Quoi : il s’agit d’un coup de pouce fiscal par le biais de l’application d’un taux de TVA minoré pour des travaux d’électricité dans un logement. Cela concerne la mise aux normes de l’équipement électrique, l’installation d’un système d’éclairage tout aussi bien que des petits travaux électriques jugés nécessaires dans un logement ancien.

Qui : pour bénéficier de ce taux réduit de TVA sur les travaux d’électricité, le demandeur doit respecter certaines conditions.

  • Être le propriétaire ou le locataire du logement qui peut être une résidence principale ou secondaire
  • La construction du logement doit être achevée depuis plus de deux ans

Comment : pour bénéficier de l’application du taux réduit de la TVA pour vos travaux d’électricité, vous devez faire appel à un professionnel.

En ce qui concerne le matériel nécessaire à la bonne exécution des travaux électriques, il doit être fourni ET installé par ce professionnel. Si vous procédez vous-même à l’achat de matériel électrique en magasin ou sur internet, aucune réduction de TVA ne vous sera accordée dessus.

Combien : le taux de TVA applicable pour les travaux d’électricité dans un logement d’habitation est de 10% pour 2021.

A noter : le taux normal de TVA dans le bâtiment pour une construction dans le neuf est de 20%.  Il s’applique sur le matériel et la main d’oeuvre. Une TVA à 5,5% peut être obtenue si les travaux électriques entrent dans le cadre d’une rénovation énergétique. Par exemple, quand les travaux d’électricité sont la conséquence d’une isolation par l’intérieur des murs du logement, le taux de TVA minoré à 5,5% est appliqué.

Obtenir un taux de TVA réduit

 

Prêt CAF pour travaux électriques : le PAH

Quoi : le Prêt à l’amélioration de l’habitat proposé par la Caisse d’allocations familiales est, comme son nom l’indique, une aide accordée sous forme d’un prêt pour réaliser des travaux dans un lieu d’habitation. Une somme prêtée n’est pas un don. A ce titre, elle doit être remboursée.

Qui : deux conditions sont à remplir pour pouvoir solliciter le PAH dans le cadre de la rénovation de votre installation d’électricité.

  • Le demandeur doit déjà percevoir une allocation de la Caf et avoir au moins un enfant à sa charge
  • Le logement concerné par les modifications électriques doit être la résidence principale de l’allocataire

Les travaux d’électricité éligibles relèvent de la réparation de l’installation électrique ou de sa modification dans une optique d’amélioration des éléments existants.

Combien : si vous êtes déclaré éligible au Pah, la somme avancée couvre au maximum 80% du montant des travaux, dans la limite de 1067,14€. Le prêt est à rembourser sur 3 années au plus.

A savoir sur le versement : le Pah est versé en deux parties égales. Vous percevez la première partie quand vous signez le contrat de prêt avec la Caf, sur présentation d’un devis. Le complément vous parvient quand vous présentez la facture à la Caf suite à l’achèvement des travaux.

Comment : la démarche est assez simple. Vous avez un formulaire de demande de prêt CAF à compléter. Vous devez  y joindre le devis de l’entreprise prévue pour la réalisation des travaux et, le cas échéant, l’accord de votre propriétaire.

Le prêt CAF pour des travaux d'électricité

 

Convertir son chèque énergie en prime rénovation électrique

Quoi : il s’agit ici d’utiliser le chèque énergie pour financer des travaux électriques qui apportent un bénéfice énergétique dans votre domicile.

Qui : ce dispositif concerne les bénéficiaires du chèque énergie qui font des travaux électriques dans leur résidence principale. Les travaux éligibles sont ceux qui apportent un bénéfice énergétique. Ils doivent être effectués par un professionnel Reconnu garant de l’environnement, RGE.

Comment : selon la date de réalisation des travaux la démarche est différente. Voici les possibilités de régler une facture pour travaux électriques avec le chèque énergie :

  • Si les travaux électriques sont achevés dans la période de validité de votre chèque énergie, vous pouvez utiliser ce chèque pour payer la facture en le présentant au professionnel
  • Si vous prévoyez la réalisation des travaux à une date ultérieure, il vous est possible de convertir votre chèque énergie en chèque travaux. Cette procédure doit se faire tant que le chèque énergie est valide. De plus, vous pouvez renouveler cette procédure et cumuler les chèques travaux sur 3 ans

Combien : le montant utilisable correspond au montant du chèque énergie reçu ou au montant cumulé si vous avez procédé à la conversion de plusieurs chèques énergie en chèques travaux.

Chèque énergie pour travaux

 

En plus des aides pour refaire l’électricité dans une maison

Si les travaux d’électricité sont regroupés avec d’autres travaux, nous vous proposons de consulter les aides pour refaire sa salle de bains.

Pour éviter des travaux importants sur votre installation électrique, adoptez les bons gestes :

  • Débrancher vos appareils quand vous ne vous en servez pas pour ne pas augmenter la consommation électrique
  • Changer tout matériel électrique défectueux pour éviter le risque de court-circuit
  • Limiter l’usage des multiprises qui provoquent une déperdition d’énergie
  • Faire appel à un professionnel pour contrôler régulièrement votre installation électrique

Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question