Le guide des aides financières et des allocations

Allocation simple pour les personnes âgées : Une aide pour ceux qui ne perçoivent pas de retraite ou de faibles revenus

Aide personnes âgées allocation simpleL’allocation simple est une aide financière ou matérielle attribuée par l’Etat. Elle permet aux personnes de plus de 65 ans ne percevant pas de retraite ou touchant de faibles revenus de bénéficier d’un minimum garanti ou de prendre en charge les frais d’une aide à domicile.

L’aide à taux plein peut atteindre 833 euros pour une personne seule et 1.293,54 euros pour un couple. Il est également possible de cumuler revenus et allocation simple à taux partiel à conditions de respecter les plafonds fixés. Elle est versée soit sous forme de services ménagers ou en espèce.

Si vous souhaitez vous renseigner sur l’allocation simple pour personnes âgées, les conditions d’attribution, les plafonds à respecter, les montants et comment faire une demande, lisez la suite de cet article.

Sous quelles formes se présentent l’allocation simple ?

L’allocation simple est une aide de l’Etat. Elle garantit aux personnes de plus de 65 ans un revenu minimum ou permet de prendre en charge les frais engendrés par une aide à domicile. Elle est accordée aux personnes ne pouvant prétendre à l’ASPA (aide qui remplace le minimum vieillesse) et dont les ressources ne dépassent pas les plafonds fixés.

Elles se présentent sous 2 formes :

  • Soit en nature sous forme d’aide ménagère (course, soins, …) uniquement pour les départements disposant d’un service dédié
  • Soit en espèce pour les départements ne disposant pas d’un service d’aide ménagère

Attention, si vous percevez une pension de retraite, l’allocation simple sous forme d’aide à domicile ne peut être accordée.

 

Les conditions pour bénéficier l’allocation simple aide à domicile ?

Plusieurs critères d’âge, de résidence et de ressources sont à respecter. Les conditions pour prétendre à l’allocation simple sont :

  • Être âgé de plus de 65 ans : si vous êtes inapte au travail, la limite d’âge est ramenée à 60 ans
  • Résider en France au moins 6 mois par an ou dans les DOM
  • Être de nationalité française
  • Ou être de nationalité étrangère à condition de posséder un titre de séjour depuis 10 ans ou résider sur le territoire de façon continue depuis au moins 15 ans avant d’avoir atteint l’âge de 70 ans
  • Ne pas dépasser les plafonds de ressources fixés (voir ci-dessous)
  • Ne pas percevoir de minimum vieillesse ou un montant équivalent

Sachez qu’il est également possible de bénéficier de l’APA (l’aide personnalisée à l’autonomie). Elle vise à prendre en charge les frais liés à la perte d’autonomie.

 

Les plafonds de ressources à respecter pour prétendre à l’aide 

Pour prétendre à l’allocation simple, le bénéficiaire ne doit pas dépasser les plafonds fixés en fonction de sa situation familiale.

  • 833 euros par mois pour une personne seule
  • 1.293,54 euros par mois pour les personnes vivant en couple

Tous les revenus sont pris en compte pour déterminer les droits à l’allocation simple à l’exception de :

  • Les prestations familiales
  • Les sommes perçues par un proche afin de subvenir à des besoins vitaux
  • Les APL (consultez le dossier consacré à l’aide au logement)
  • La  retraite du combattant

Il est possible de cumuler ressources et allocation simple pour personnes âgées à condition que le total des 2 ne dépasse pas les plafonds indiqués ci-dessus.

Montant 2018 de l’allocation simple à taux plein et à taux partiel

Le montant de l’allocation simple pour personnes âgées dépend de la composition familiale. A taux plein, l’aide s’élève à :

  • Pour une personne seule : 9.998,40 euros par an / 833 euros par mois
  • Pour les couples : 15.522,54 euros par an / 1.293,54 euros par mois

L’allocation peut être accordée à taux partiel. En fonction des revenus du demandeur, le montant de l’allocation est réduit afin que le total des 2 ne dépasse pas les plafonds.

L’aide est versée sous forme d’une aide financière chaque mois mais peut également prendre la forme de services ménagers afin d’aider dans les tâches quotidiennes (soins, préparation des repas, …).

 

Comment faire une demande d’allocation simple ? 

Pour bénéficier de l’allocation simple, le demandeur doit s’adresser au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) ou à la mairie dont il dépend. Un formulaire de demande vous sera remis et vous devrez le remplir.

La décision de droit ou non à l’allocation simple est prise par le préfet de département.

 

Remboursement de l’aide après le décès

Dans certains cas, l’aide versée doit être remboursée après le décès du bénéficiaire sur la succession si la capital est suffisant. En effet, si le montant perçu est supérieur à 46.000 euros, le département est en droit de demander le remboursement.

De même, si le bénéficiaire se retrouve par la suite dans une situation plus confortable (vente de biens, héritage, …), un remboursement de l’allocation simple pourra aussi lui être réclamé. 




Crédit photo : © bilderstoeckchen et De Visu / Fotolia

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
5 commentaires
  1. Âgée de 65 ans et veuve, non classée invalide alors que je le devrais (mais quand on est souffrant il est très difficile de faire les démarches, surtout quand on ne marche plus !), je suis actuellement en ATTENTE de ma retraite professionnelle.

    Le dossier de demande d’aide a été fait … MAIS il faut attendre une expertise d’un médecin conseil de la CRAM, qui tarde à venir. Alors que celui-ci ne va faire qu’entériner les avis de X médecins spécialistes !

    Et en attendant, je suis sans ressources pendant de longs mois.

    Alors « aide » … oui, façon de parler. Faciliter les démarches serait une aide bien plus précieuse, surtout que tout doit se faire via Internet avec un scan !!!

  2. J’aurai ma retraite à taux plein le 19 mars 2019. Puis-je prétendre à l’ASPA si je prends ma retraite avant ?
    Je suis actuellement au RSA.

    Merci

  3. je viens vers vous car Engie me demande 625 euros car ils n’ont pas fait en janvier la régularisation des mensualités plus chères. On me demande la somme de 694 euros pour la même chose que Engie totalise à 1369 euros. Moi ma retraite est de 980 euros par mois. Comment je fais car il menace de me couper l’électricité et le gaz.

    Merci de me répondre

    • Bonjour, pour cela, allez au centre d’action sociale de votre ville (c’est souvent à la mairie. Vous n’avez pas besoin de rendez vous. Prenez avec vous tous les papiers qui prouvent le montant de vos ressources et les papiers de vos factures (celle de engie et les factures mensuelles que vous avez du payer dans le mois) + votre carte d’identité

  4. maman en maison de retraite depuis un an car je ne pouvais plus m’ en occuper moi même handicapée ne perçoit que 770 € mensuel Puis je avoir droit à des aides financières je vous précise que les fins de mois sont très dures Je ne sais pas où m adresser Merci de me guider

Laisser une réponse

Posez votre question