Assurance voiture : Comment ça marche ? Quels sont les points importants pour signer son contrat ?

Fonctionnement de l'assurance autoLe fonctionnement d’une assurance auto peut laisser beaucoup de conducteurs perplexes. Entre les différents niveaux de couvertures, la franchise, le bonus-malus ou encore les exclusions de garantie, tout cela peut sembler fort compliqué.

Pour choisir son assurance auto, il faut connaître le juste prix grâce à un comparateur comme ici et surtout lire avec attention toutes les pages du futur contrat, mais, c’est une tâche fastidieuse, complexe et chronophage. Pourtant, avoir une bonne assurance, c’est plutôt simple quand on comprend comment cela marche.

Dans ce dossier complet, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le fonctionnement d’une assurance auto. Quelle assurance choisir, y compris quand on est jeune conducteur ou malussé ? Comment est calculée la prime d’assurance ? Comment fonctionnent le système de franchise et celui du bonus-malus ? Peut-on prêter sans risque son auto ? Comment déclarer un sinistre ? Que faire face à un refus d’indemnisation ? Nous vous expliquons tout !




Quel est le fonctionnement de l’assurance voiture ?

Choisir une assurance auto

comment choisir son assurance voiture

En France, tout propriétaire de voiture a l’obligation de souscrire à une garantie responsabilité civile. Mais comment choisir son assurance auto parmi la multitude de compagnies d’assurance ? Et pour quelle formule opter ?

L’assurance au tiers ne garantit qu’une couverture minimale, mais elle reste la plus accessible. À l’opposé, l’assurance tous risques offre une protection optimale, mais son prix élevé peut être un vrai frein. Enfin, l’assurance intermédiaire pourrait être un bon compromis entre sécurité et petit tarif. À ces différentes formules s’ajoutent également des garanties optionnelles telles que l’assistance 0 km ou le prêt du volant.

Pour faire le meilleur choix, nous vous conseillons de bien faire le point sur vos besoins et d’utiliser un comparateur qui se chargera de vous présenter les offres les plus adaptées.

En savoir plus

Prime assurance voiture

Calculer la prime d'assurance auto

La prime d’assurance voiture correspond à la somme due chaque année à l’assureur afin d’être couvert en cas de sinistres (accident, vol…). Elle est à différencier des cotisations d’assurance qui se limitent aux paiements mensuels.

Aucune loi n’encadre le montant de la prime d’assurance voiture : les compagnies sont donc libres de fixer leurs tarifs selon leurs propres critères. Le niveau de couverture en est un des éléments les plus cruciaux, mais ce n’est pas le seul. L’âge du conducteur, le modèle du véhicule, mais aussi le bonus-malus sont également pris en compte.

En savoir plus

Payer ses cotisations en cas de difficultés financières

Difficulté financière et assurance auto

L’assurance auto pèse dans le budget de nombreux ménages. Lorsque des difficultés financières arrivent, la situation peut alors devenir compliquée.

Bien qu’il n’existe aucune aide sociale spécifique pour soutenir les conducteurs qui ont du mal à payer leurs cotisations d’assurance auto, il y a pourtant des solutions pour s’en sortir.

Prendre contact avec son assureur doit être la première démarche à effectuer. Ainsi, il peut être possible d’étaler le règlement en plusieurs fois, voire de modifier le contrat. Si cela n’est pas envisageable, mieux vaut alors changer de compagnie afin de bénéficier d’un prix plus bas. À ce moment-là, l’utilisation d’un comparateur assurance auto fait gagner du temps puisque seules les couvertures adaptées à votre budget vous seront présentées.

En savoir plus



Les risques quand on ne paye pas ses cotisations d’assurance auto

Risque à ne pas payer son assurance autoAssurer sa voiture est une obligation légale, y compris si celle-ci reste soigneusement stationnée sur un parking ou dans un garage. Dans tous les cas, le conducteur est engagé par son contrat d’assurance : il doit donc régler sa prime tous les ans.

Dans le cas contraire, il s’expose à des sanctions qui peuvent aller de la perte temporaire de couverture pour son auto à la résiliation pure et simple du contrat.

Et cela va de même si le contrat en question prévoit un échelonnement des paiements (mensuel ou trimestriel par exemple).

Être radié pour mauvais paiement rendra la recherche d’une nouvelle assurance auto difficile, alors mieux vaut régler ses cotisations en temps et en heure.

En savoir plus

Changer d’assurance auto

assurance voiture : comment ça marche

Il y a de nombreuses raisons de ne pas être satisfait de son contrat et de vouloir changer d’assurance auto : garanties incluses, montant de la prime d’assurance ou de la franchise, service client et gestion des réclamations…

Mais pour résilier son ancien contrat auto, il faut respecter une procédure assez stricte. La démarche est encadrée avec des délais très précis suivant la situation. Certaines compagnies s’en occupent elles-mêmes au moment de la souscription d’une nouvelle offre, mais ce n’est pas forcément le cas de toutes.

En savoir plus

Le refus d’assurance auto

Un assureur auto peut-il vous refuser ?

Les assurances sont des sociétés privées. Par conséquent, elles ont tout à fait le droit de refuser de couvrir certains conducteurs, sans même avoir besoin de se justifier. Généralement, ce sont les jeunes conducteurs, les personnes ayant déjà été radiées ou ayant été trop souvent accidentées qui font face à ce refus d’assurance auto.

Heureusement, il existe un dispositif : le Bureau Central de Tarification (BCT). Cet organisme peut venir en aide aux conducteurs refusés en leur proposant d’être couvert par la compagnie de leur choix. Mais pour en bénéficier, il faut respecter à la lettre une démarche longue et stricte.

En savoir plus




Choisir une assurance voiture au kilomètre

Comment fonctionne une assurance voiture ?

Certains conducteurs n’utilisent pas souvent leur auto et quand cela arrive, ils ne se déplacent pas bien loin. C’est pourquoi certaines compagnies ont choisi de leur proposer une couverture plus avantageuse : c’est l’assurance voiture au kilomètre.

Sur le papier, elle parait beaucoup plus intéressante puisqu’elle permet de payer jusqu’à 30% moins cher qu’un contrat classique. Que d’économies réalisées alors ! Cependant, mieux vaut être prudent, car contrairement à une assurance voiture standard, la facture est proportionnelle au kilométrage. Tous les conducteurs ne sont donc pas forcément gagnants !

En savoir plus

Choisir une assurance jeune conducteur

Tout comprendre sur l'assurance auto

Les jeunes conducteurs, c’est-à-dire les personnes ayant obtenu leur permis depuis moins de 3 ans, sont clairement défavorisés lorsqu’il s’agit de prendre une assurance auto. Et pour cause, leur inexpérience leur revient cher : la plupart des compagnies d’assurance leur facturent ainsi une surprime, voire une augmentation de la franchise.

Se faire inscrire comme conducteur secondaire sur le contrat d’assurance de ses propres parents, choisir son véhicule avec soin et bannir les grosses cylindrées, suivre une formation complémentaire… Pour éviter de (trop) mettre la main au portefeuille, il y a des solutions !

En savoir plus

Choisir une assurance auto provisoire

Assurance voiture provisoire

Le contrat standard d’une assurance auto s’étend sur 12 mois. Cependant, il est tout à fait possible d’être protégé pour un temps réduit grâce aux assurances auto provisoires.

D’une journée à 3 mois, ces polices d’assurance spécifiques sont donc particulièrement pratiques si vous empruntez temporairement un véhicule non assuré pour le prêt de volant ou si vous voyagez à l’étranger, dans un pays non couvert par votre compagnie habituelle.

Le revers de la médaille ? Son tarif est plus élevé qu’un contrat classique à niveau de garantie équivalent.

En savoir plus

Payer son assurance voiture moins cher

Aide assurance voiture

Payer son assurance voiture moins cher, c’est l’objectif de bon nombre de conducteurs ! Et pour cause, la prime d’assurance représente des frais lourds dans le budget des ménages.

Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à ceux qui veulent faire des économies. Tout d’abord, il peut être intéressant d’ajuster le niveau de couverture au plus près des besoins, voire d’accepter une augmentation de sa franchise afin de diminuer le prix de son assurance.

Enfin, pourquoi ne pas changer de véhicule ? Si à court terme, cela peut paraitre contre-intuitif, ce n’est pas le cas à long terme, car les caractéristiques de la voiture assurée sont prises en compte dans le calcul du montant des cotisations.

En savoir plus

La franchise assurance auto

Tout savoir sur l'assurance voiture

La franchise assurance auto représente la somme non remboursée par la compagnie d’assurance en cas d’accident responsable. C’est un critère déterminant pour tout ceux qui souhaitent souscrire à un nouveau contrat auto.

Cette dernière peut prendre plusieurs formes. Cela peut aussi bien être un montant fixe qu’un pourcentage des frais engagés. Chaque société a ses pratiques. Mais, quel que soit son format, elle a une vraie incidence sur les cotisations. Ainsi, une assurance voiture pas chère aura généralement une franchise très élevée et inversement.

Il est donc indispensable de la connaître dès la signature du contrat pour éviter toute mauvaise surprise.

En savoir plus

Le bonus-malus

Assurance voiture explication

Aussi appelé coefficient de réduction-majoration (CRM), le bonus-malus a pour objectif de responsabiliser les conducteurs et de récompenser les plus prudents.

Avec ce système, le montant d’une assurance auto peut varier considérablement. Si un assuré est responsable d’un sinistre, il recevra un malus, qui prendra la forme d’une majoration du prix de son assurance. Au contraire, un comportement exemplaire entraînera une diminution du montant de sa prime.

Le bonus-malus se calcule de manière plutôt simple : tous les assurés démarrent avec un coefficient de 1. Une majoration de 25 % sera automatiquement ajoutée à ce coefficient pour tout sinistre responsable. Pour espérer avoir un bonus de 5 %, il faudra attendre 12 mois sans accident responsable.

En savoir plus

La déclaration de sinistre automobile

Assurance automobile : fonctionnement

Accident, vol, incendie… Les sinistres doivent être déclarés à l’assurance pour espérer recevoir une indemnisation.

Pour ce faire, il faut impérativement respecter une démarche strictement encadrée par la loi. C’est notamment le cas des délais. Ceux-ci varient de 2 jours à 10 jours suivants la nature de l’incident. Mais ce n’est pas tout, il faut également transmettre les bons documents à la compagnie d’assurance comme le constat amiable ou encore le dépôt de plainte.

Toutes ces informations sont explicitées dans le contrat auto.

En savoir plus

Les délais d’indemnisation après un sinistre

Indemnisation assurance voiture

Après un sinistre, les assurés veulent être remboursés au plus vite. Mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Pourtant, la loi impose des délais d’indemnisation aux compagnies d’assurances. Ces dernières doivent ainsi proposer une offre au sinistré dans les 3 mois qui suivent la déclaration. Le règlement s’effectue ensuite dans un délai de 1 mois supplémentaire.

Toutefois, ces délais ne sont pas les mêmes s’il s’agit d’un vol, d’un accident de la route ou d’une catastrophe naturelle par exemple.

Dans tous les cas, les conducteurs ont des voies de recours en cas de retard d’indemnisation. Que ce soit par un accord amiable avec la compagnie d’assurance, grâce à la médiation ou par le biais d’une procédure judiciaire, des solutions existent.

En savoir plus

Contester une décision de son assurance

Fonctionnement assurance automobile

Après un sinistre, l’assureur a l’obligation de proposer une indemnisation suivant les termes du contrat. Mais il arrive que le conducteur se retrouve à faire face à une prise en charge moindre ou une franchise bien plus élevée que ce qu’il espérait. Dans certains cas, la compagnie d’assurance peut même refuser un quelconque remboursement en s’appuyant sur une exclusion de garantie.

Dans ces cas, l’assuré peut protester et faire valeur ses droits. Cela peut passer par un simple courrier au service de réclamation ou par le biais d’un médiateur. Si aucune solution à l’amiable n’est possible, il faudra alors engager une procédure judiciaire.

En savoir plus

Être assuré sans contrôle technique

Assurer sa voiture : comment ça marche ?

Si la loi oblige les conducteurs a assuré leur véhicule, ce n’est pas leur seul impératif. En effet, il leur faut également passer par la case Contrôle Technique tous les deux ans. Sans ce précieux sésame apposé sur le parebrise, le contrevenant s’expose à des sanctions de la part des forces de l’ordre.

En revanche, du côté des assurances, rien n’est clairement établi. Effectivement, il n’est pas nécessaire de présenter un contrôle technique en cours de validité lors de la souscription d’un contrat auto. Cependant, certaines compagnies d’assurance incluent une clause d’exclusion de garantie en cas de contrôle technique non valide dans leurs conditions générales de vente. Cela signifie donc que s’il est victime ou responsable d’un sinistre, le conducteur n’est plus couvert.

En savoir plus

Prêter sa voiture

Comprendre l'assurance automobile

Que ce soit pour rendre service à un collègue, un ami ou un proche, prêter sa voiture ne devrait pas se faire à la légère. En effet, ce geste quelque peu banal engage la responsabilité de l’assuré. En cas d’infractions au Code de la route ou d’accident, ce sera ce dernier qui en subira les conséquences, et non au conducteur temporaire !

La solution pour assurer ses arrières est donc d’opter pour une protection supplémentaire : le prêt de volant. La plupart des compagnies la préconisent afin d’éviter tout souci.

En savoir plus

L’assurance auto est-elle obligatoire ?

Il est possible de souscrire à de nombreux types de contrats d’assurance, certains obligatoires et d’autres non (en savoir plus). L’assurance de votre voiture fait partie des couvertures obligatoires que vous devez souscrire sous peine de sanctions pénales.

Quelles sont les autres assurances obligatoires ?

  • Le régime obligatoire de l’assurance maladie
  • L’assurance habitation
  • L’assurance responsabilité civile

De nombreux autres contrats d’assurance peuvent vous être proposés, mais aucun d’entre eux n’est obligatoire. Libre à vous, selon votre situation, d’y souscrire ou non. Voici quelques exemples d’assurances facultatives :





Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

Posez votre question