La franchise assurance auto : comment fonctionne-t-elle et quand doit-on la payer ?

Si vous souhaitez comparer les assurances auto, suivez ce lien.Franchise automobile

En France, tout propriétaire de voiture est dans l’obligation d’assurer son véhicule. Et parmi les nombreuses conditions d’indemnisation se trouve la franchise assurance auto. Mise en place pour responsabiliser les conducteurs, la franchise automobile correspond à une somme non remboursée par l’assureur en cas d’accident responsable et se calcule de différentes manières. Pour en savoir plus sur la franchise assurance auto, c’est par ici.

Franchise simple, franchise absolue, franchise kilométrique… Il existe plusieurs types de franchises auto qui déterminent les modalités précises de prise en charge de l’assurance. Peuvent s’ajouter à cela des franchises cumulatives, comme la franchise jeune conducteur ou encore la franchise prêt de volant, qui peuvent coûter très cher ! Pour tout connaître des différentes franchises, rendez-vous dans cette partie.

Par ailleurs, la franchise a une réelle incidence sur la prime d’assurance. Vaut-il mieux alors privilégier une assurance voiture pas chère, mais dont la franchise est très élevée, ou au contraire opter pour une assurance voiture sans franchise ? Nous faisons le point sur cette question dans ce paragraphe.

Enfin, zoom sur la franchise location voiture, un détail crucial à ne pas sous-estimer lors de la location d’un véhicule ! Pouvant grimper jusqu’à 10 000 €, cette franchise particulière peut être réduite grâce au rachat de franchise.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la franchise assurance auto, son mode de calcul et son application, poursuivez la lecture de cet article. Nous vous proposons également un comparateur d’assurance voiture en cliquant ici.






La franchise assurance auto : qu’est-ce que c’est ?

Également appelée franchise automobile par les assureurs, la franchise voiture est un des éléments indispensables à prendre en compte pour toute souscription d’une assurance voiture (retrouvez dans cet article nos conseils pour choisir son assurance auto). Mais avant de se pencher sur ces montants qui peuvent aller du simple au triple, il est primordial de comprendre en quoi consiste une franchise.

 

Qu’est-ce que la franchise assurance voiture ?

La franchise correspond au montant non remboursé par la compagnie d’assurance à la suite d’un sinistre ou d’un accident.

Ainsi, que vous choisissiez une assurance au tiers, intermédiaire ou tous risques, une franchise pourra être appliquée à votre couverture et aux éventuelles garanties supplémentaires. Cette somme peut être calculée :

  • Sous forme d’une somme fixe : par exemple 200 €
  • Sous forme de pourcentage d’indemnisation : par exemple 15 % du montant de l’indemnisation
  • Sous forme de combinaison somme fixe/pourcentage : par exemple 15 % du montant du sinistre, avec un plafond à ne pas dépasser de 250 €

À noter : Pour être applicable, la franchise doit être clairement indiquée dans votre contrat d’assurance auto. Ce dernier doit, en outre, préciser le type et le mode de calcul de la franchise pour chacun des sinistres potentiels. Si vous êtes en désaccord avec votre assureur concernant les montants remboursés, vous êtes en droit de contester la décision de votre assureur (en savoir plus).

 

À quoi sert la franchise automobile ?  

La franchise assurance auto est utilisée par les compagnies d’assurances pour responsabiliser les conducteurs. En effet, le fait de devoir couvrir une partie des frais de réparation lors d’un accident permet d’éviter les comportements à risque et les tentatives de fraude.

 

Quand doit-on payer une franchise ?

Tout conducteur devra payer sa franchise assurance auto :

  • En cas d’accident responsable (y compris en cas de souscription à une assurance tous risques)
  • En cas d’accident non responsable si, et seulement si, le tiers n’a pas été identifié ou n’est pas assuré
  • En cas d’accident co-responsable (la franchise sera alors divisée et réglée par les deux parties)

À noter : Il arrive que la franchise soit également imposée en cas de bris de glace, de vol ou d’incendie d’origine malveillante ou accidentelle. Pour savoir quand la franchise est applicable, référez-vous à votre contrat d’assurance. C’est grâce à ce précieux document que vous connaîtrez les situations et sinistres précis nécessitant le règlement d’une franchise.

Avant de souscrire un contrat d’assurance pour votre véhicule, il est préférable de comparer les différentes offres existantes, pour cela rendez-vous ici.

 

Les différents types de franchises assurance voiture

Lors de la souscription d’un contrat d’assurance auto, il convient de vérifier le type de franchise qui sera appliquée. En effet, différents types de franchises existent et dans certains cas elles peuvent se cumuler.

 

La franchise relative ou simple

La compagnie d’assurance détermine un montant fixe à partir duquel elle prendra en charge la totalité des frais suite à un sinistre ou un accident. En revanche, si ces frais sont inférieurs à cette somme, elle ne remboursera rien au conducteur. Ce mode de calcul reste plutôt rare en assurance.

Exemple : J’ai eu un accident dont les réparations sont estimées à hauteur de 950 €. Ma franchise simple est de 200 €. En conséquence, mon assurance prendra à sa charge l’ensemble des frais et je n’aurai rien à régler.

Exemple 2 : J’ai eu un accident dont les réparations sont estimées à hauteur de 175 €. Ma franchise simple étant de 200 €, mon assurance ne prendra rien en charge et je devrai m’acquitter de ces 175 € de ma poche.

 

La franchise absolue

Avec la franchise absolue, l’assurance voiture déduit une somme fixe ou un pourcentage des frais du montant total de l’indemnisation. Il s’agit du type de franchise la plus courante.

Exemple : J’ai eu un accident dont les réparations sont estimées à hauteur de 950 €. Ma franchise absolue est de 200 €. Mon assurance prendra donc en charge 750 €, me laissant les 200 € à régler de ma poche.

Exemple 2 : J’ai un accident dont les réparations sont estimées à hauteur de 950 €. Ma franchise absolue est de 15 %. Mon assurance prendra donc en charge 807,50 €, me laissant 142,50 € à régler de ma poche.

 

La franchise kilométrique

La franchise kilométrique s’applique principalement à la garantie assistance : elle détermine précisément la distance depuis le domicile du conducteur à partir duquel l’assurance peut prendre en charge le véhicule en cas de panne.

À noter : Pour ne pas supporter cette restriction, il est possible de souscrire à l’assistance 0 kilomètre, moyennant bien évidemment une augmentation de votre cotisation.

Exemple : Ma voiture est immobilisée à 24 kilomètres de mon domicile, sur la route des vacances. Ma franchise kilométrique étant de 30 km, je ne pourrais pas être pris en charge par mon assurance auto.

 

La franchise en jours

La franchise en jours ressemble à la carence en cas d’arrêt maladie. En effet, avec ce type de franchise, l’indemnisation ne débute qu’après un nombre de jours déterminés. Peu utilisée dans les contrats d’assurance automobile, elle peut, par exemple, s’appliquer pour le prêt d’un véhicule de remplacement.

Exemple : Suite à un accident de voiture, mon véhicule est immobilisé durant 7 jours. Heureusement, mon assurance prévoit le prêt d’un véhicule le temps de cette immobilisation. Toutefois, la franchise étant de 2 jours, je ne profiterais de ce véhicule de prêt que 2 jours après l’immobilisation de ma voiture.



Les franchises cumulatives d’une assurance auto

Il existe également d’autres franchises facultatives qui peuvent être cumulées aux franchises ci-dessus. Comme elles doivent obligatoirement être indiquées dans votre contrat d’assurance, il est donc primordial de prendre le temps de bien lire les termes de ce dernier pour éviter toute mauvaise surprise !

La franchise de conduite exclusive ou prêt de volant :

Elle s’applique si un conducteur non désigné dans votre contrat d’assurance a un accident ou est impliqué dans un sinistre.

À noter : La franchise de conduite exclusive est extrêmement chère. En effet, il faut compter entre 500 € et 1500 € de franchise et une hausse significative de votre malus. Mieux vaut donc penser à prévenir votre assurance dès que vous prêtez votre voiture, y compris s’il s’agit de votre conjoint(e).

La franchise Jeune Conducteur ou Conducteur Novice :

Cette franchise est utilisée lorsqu’un jeune conducteur (qu’il soit désigné ou non dans votre contrat d’assurance) a un accident ou est impliqué dans un sinistre.

À noter : La franchise jeune conducteur ne s’applique pas à tous. Les personnes ayant fait la conduite accompagnée en sont généralement dispensées. En revanche, lorsqu’elle est incluse dans votre contrat, mieux vaut être prudent : son montant est particulièrement élevé (1000 € environ).

N’hésitez pas à consulter notre dédié à l’assurance auto pour les jeunes conducteurs.

 

La franchise automobile, un élément crucial de votre contrat

Le montant des franchises n’est pas encadré par la loi. Par conséquent, toutes les compagnies d’assurance décident librement de leur application et de leur valeur. Cette information a son importance notamment si vous voulez comparer les assurances auto. Par ailleurs, ce flou juridique vous permet aussi de négocier avec votre assureur ! N’hésitez pas à utiliser notre comparateur d’assurances automobile afin de trouver le contrat le plus adapté à votre situation.

 

Attention aux montants de la franchise !

Avant de souscrire à une assurance voiture pas chère, prenez garde aux différents montants de franchise imposés dans le contrat. Généralement, une cotisation trop faible cache des franchises élevées qui, à terme, n’est pas rentable. Le mieux est alors d’évaluer vos risques de provoquer un sinistre et de trouver le juste milieu entre protection et tarif.

 

Une assurance auto sans franchise, c’est possible…

À l’inverse, il existe des assurances voiture sans franchise. Le revers de la médaille ? Une prime d’assurance mensuelle ou annuelle bien plus élevée pour compenser cet avantage. Encore une fois, vous devez faire preuve d’objectivité et déterminer si vous êtes plus ou moins susceptible d’avoir un accident responsable avant de faire votre choix.

À noter : Si vous le souhaitez, il est également possible d’opter pour le rachat de franchise. En cas de sinistre, l’assurance rembourse le montant de cette dernière afin que plus rien ne reste à la charge de l’assuré. Mais cette option a un prix : une surprime qui augmentera considérablement votre cotisation.

 

Zoom sur la franchise location de voiture !

Vous partez en week-end ou en vacances, en France ou à l’étranger, et songez à louer un véhicule ? La prudence est de mise, car les loueurs de voitures vous réservent une jolie surprise qui peut coûter très cher : la franchise location de voiture.

 

Qu’est-ce que la franchise location de voiture ?

Lorsque vous signez un contrat de location de véhicule, vous êtes automatiquement couvert par l’assurance du loueur. À ce titre, vous êtes donc également soumis à une franchise et cette dernière est généralement très élevée. En cas d’accident responsable (ou tout simplement en cas de dommages du véhicule loué), vous devrez vous acquitter de plusieurs milliers d’euros, avant d’espérer obtenir une indemnisation de la part de la compagnie d’assurance.

Pour un modèle basique, la franchise peut en effet varier entre 2 500 € et 10 000 €. Il est donc indispensable de vérifier le type et le montant des différentes franchises avant de louer une automobile !

À noter : Les entreprises de location de voiture proposent généralement un rachat de franchise qui peut être très intéressant.

 

Comment éviter la franchise location voiture ?

Pour éviter cette franchise particulièrement élevée, vous pouvez opter pour le rachat de la franchise.

Ce dernier peut être :

  • Partiel : le montant de la franchise sera alors fortement réduit en cas d’accident responsable, vol, dommages matériels, etc.
  • Total : l’ensemble des frais sera pris en charge par la compagnie de location de voiture.

Bon à savoir : Certaines cartes bancaires comme la Visa Premier ou l’American Express incluent le rachat de franchise. Vous n’aurez donc pas besoin de souscrire à cette option auprès de votre loueur. En revanche en cas de sinistre, vous êtes tenu d’avancer les frais. Vous devrez ensuite monter un dossier afin d’obtenir le remboursement. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller bancaire pour en savoir plus.

Comparer les assureurs voiture et les tarifs des différentes offres proposées peut être utile. Pour cela, nous vous conseillons d’utiliser un comparateur d’assurance auto ci-dessous. Renseignez les différents champs afin que la sélection proposée soit la plus adaptée à vos besoins.

Si le comparateur d’assurance automobile ne s’affiche pas correctement depuis votre smartphone ou votre tablette, suivez ce lien pour le faire apparaître.





Crédit photo : © zahar2000 / Adobe Stock

Noter cet article
Laisser une réponse

Posez votre question