Temps partiel aide financière : comment compléter ses revenus quand on ne travaille pas à plein temps ?

Lorsqu’on occupe un emploi à temps partiel, une question revient bien souvent : comment toucher un complément de salaire ?

Il existe plusieurs aides financières pour compléter ses revenus quand on travaille à temps partiel. Certains compléments de salaires au temps partiel sont versés par la CAF, d’autres relèvent de Pôle Emploi avec le cumul chômage et salaire. Alors, quelles sont les aides en cas d’activité à temps partiel ?

Il y en a plusieurs, tout dépend de votre situation en tant que travailleur à temps partiel :

Retrouvez ci-dessous les explications sur les différents dispositifs qui vous permettent d’obtenir un complément de revenus si vous travaillez à temps partiel.

Prime d’activité temps partiel : une aide financière précieuse

La prime d’activité permet de compléter ses revenus quand on exerce un emploi à temps partiel. Les personnes majeures, salariées, indépendantes, les étudiants salariés et les apprentis peuvent en bénéficier sous certaines conditions de ressources.

Conditions d’attribution :

  • Être majeur ;
  • Résider en France de façon stable et effective ;
  • Exercer une activité professionnelle ou percevoir l’allocation chômage partiel ;
  • Être de nationalité française ou citoyen de l’Espace économique européen ou Suisse ;
  • Les citoyens d’un autre pays doivent séjourner en France de façon régulière depuis au moins 5 ans (sauf cas particuliers) ;
  • Pour les étudiants salariés et les apprentis : percevoir un revenu supérieur à 982,48 euros par mois.

Montant : le montant de la PA varie en fonction de la situation familiale et des revenus du bénéficiaire mais également des autres membres du foyer. Le montant de la prime d’activité est égal à la différence entre le montant forfaitaire et l’ensemble de vos ressources.

Si, en plus des revenus de votre emploi à temps partiel, vous disposez de ressources non professionnelles (Allocations familiales, pension alimentaire, pension d’invalidité…), elles seront déduites de vos droits à la prime d’activité. Vous pouvez effectuer une simulation de votre prime d’activité.

Démarches : la demande de prime d’activité s’effectue en ligne.  Vous devez vous connecter à votre compte CAF (ou en créer un si vous n’êtes pas encore identifié) ou MSA  (si vous dépendez du secteur agricole). Après examen de votre dossier, vous recevez une notification d’attribution pour une période de trois mois. Chaque trimestre, vous devez déclarer l’ensemble des ressources de votre foyer pour le nouveau calcul de votre prime d’activité.

Compléter ses revenus avec la prime d'activité

 

Le chômage en complément d’un travail à temps partiel

Il est possible de cumuler l’allocation de retour à l’emploi (ARE) et les revenus d’un travail à temps partiel, sous certaines conditions.

Conditions d’attribution : en tant que demandeur d’emploi, vous pouvez cumuler l’ARE et un emploi à temps partiel. Pour cela, vous devez être dans l’un des cas suivants :

  • Vous exercez une activité salariée occasionnelle ou réduite ;
  • Vous exercez une activité non salariée occasionnelle ou réduite (activité commerciale et agricole, artisans, professions libérales);
  • Vous bénéficiez du statut de micro-entrepreneur ou d’auto-entrepreneur.

Montant : le calcul du montant de votre ARE si vous travaillez à temps partiel dépend de votre situation. Voici les différents cas de figure :

  • Activité salariée occasionnelle ou réduite : le nombre de jours d’indemnisation ARE = (montant de l’allocation mensuelle – 70% du revenu mensuel brut) / montant de l’allocation journalière.
  • Activité non salariée occasionnelle ou réduite : le nombre de jours non indemnisables est estimé sur les rémunérations déclarées, divisées par le salaire journalier de référence. Dans le cas de revenus mensuels non déclarés, c’est la base forfaitaire qui est divisée par le salaire journalier de référence.
  • Micro-entrepreneur ou auto-entrepreneur : le nombre de jours non indemnisables est calculé sur la base du pourcentage de votre chiffre d’affaires. Ce pourcentage est variable en fonction du type d’activité que vous exercez.

Démarches : c’est votre actualisation mensuelle qui permet à Pôle Emploi de calculer votre ARE en complément de votre activité à temps partiel. Vous devez donc indiquer le nombre d’heures travaillées dans le mois ainsi que vos revenus salariés et/ou non salariés.

N’oubliez pas de mentionner que vous êtes toujours à la recherche d’un emploi même si vous travaillez à temps partiel.

Simulation allocation chômage

 

PreParE : s’occuper de votre enfant et travailler à temps partiel

La PreParE (Prestation Partagée d’Éducation de l’enfant) est une aide versée par la CAF. Ce congé parental est une aide financière qui permet à l’un des parents ou aux deux de réduire leur activité professionnelle et donc de travailler à temps partiel pour élever un ou plusieurs enfants.

Conditions d’attribution : la PreParE n’est pas soumise à des conditions de ressources mais certains critères sont à respecter pour pouvoir en bénéficier. Voici les conditions à respecter :

  • L’enfant doit être âgé de moins de trois ans (moins de 20 ans pour une adoption).
  • L’activité professionnelle d’au moins un des deux parents doit être réduite ou stoppée. Les deux parents peuvent choisir de réduire ou de stopper leur activité. Dans ce cas, l’allocation ne se cumule pas, mais elle est accordée aux deux parents en même temps.
  • La cotisation à l’assurance vieillesse doit être au minimum de 8 trimestres dans les 2 dernières années pour un premier enfant (4 années pour un 2e enfant et 5 années à partir de 3 enfants).
  • Avoir au minimum 1 an d’ancienneté dans son entreprise (sauf pour les demandeurs d’emploi).

Montant : il est variable en fonction de votre temps d’activité professionnelle. Pour l’année 2022, le montant du PréParE est de :

  • Cessation totale d’activité : 398,79 euros par mois
  • Travail à temps partiel de 50% maximum : 257,80 euros par mois
  • Travail à temps partiel de 50% à 80 % : 148,72 euros par mois

Démarches : les démarches pour bénéficier de la PreParE s’effectuent conjointement auprès de votre employeur et de la CAF. Voici la marche à suivre :

  • Pour l’employeur : envoyer une lettre recommandée avec AR, 1 mois avant la date du début de votre congé parental s’il suit le congé maternité. Attention, ce délai est de 2 mois si la demande de congé parental n’est pas consécutive au congé maternité.
  • Pour la CAF ou la MSA : si vous êtes allocataire (CAF ou MSA), vous devez remplir et renvoyer un formulaire de demande de congé parental. Si vous n’êtes pas allocataire, vous trouverez le formulaire à remplir en cliquant ici.

Congé parental PreParE

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question