Téléassistance pour sénior : comment fonctionne ce service de soutien à domicile ? Quels sont les coûts et la prise en charge ?

téléalarme sénior prixParmi les dispositifs d’aides en faveur de la sécurisation du logement des personnes âgées, la téléassistance pour sénior permet d’assurer la sécurité des personnes âgées vivant à leur domicile. Par le biais d’un équipement installé dans leur logement, ce service leur fournit une assistance à distance en cas de problème.

Si la personne âgée est victime d’une chute ou d’un malaise, la téléassistance peut intervenir à tout moment de la journée. Par l’intermédiaire d’un émetteur-récepteur, que la personne porte en permanence sur elle, le contact est établi avec un téléopérateur.

Afin de bénéficier de cette prestation, la personne âgée doit souscrire un abonnement, et équiper son logement d’un matériel spécifique. Certains organismes sont spécialisés dans ce service d’aide à domicile.

Le coût de ce service varie selon les prestataires, mais des aides financières existent. Toutes les informations à propos de cette prise en charge ici.

Pour obtenir toutes les informations à propos de la téléassistance pour sénior, poursuivez la lecture de cet article.

La téléassistance pour sénior : un service d’aide à domicile

La téléassistance pour sénior est un service d’aide pour personnes âgées, qu’elles vivent seules ou en couple, à leur domicile. Elle est proposée lorsque la personne est en perte d’autonomie, mais souhaite tout de même rester chez elle.

Ce service permet de mettre la personne en contact avec un téléopérateur qualifié, à tout moment de la journée (24 h/24, 7 j/7). Lorsque la personne âgée rencontre des difficultés (chute, malaise, etc.), elle est instantanément mise en relation avec le centre d’appel. En cas d’infraction à son domicile, le sénior peut contacter un téléassistant et être accompagné à distance.

Le téléassistant évalue l’urgence de la situation, puis prend la décision de contacter en priorité les secours, ou la personne référente. Une fois toute gravité écartée, le téléopérateur peut informer et rassurer les proches de la personne âgée, à propos des circonstances de l’appel.

L’assistance à domicile assure donc le bien-être et la sécurité du sénior, à chaque moment de sa vie :

  • Dans le cas d’une possible perte d’autonomie, la personne âgée peut rester à son domicile, sans dépendre d’un tiers. Une conciergerie, ainsi que des services de proximité sont disponibles, selon les prestataires de téléassistance, pour apporter un soutien quotidien aux séniors.
  • Lors d’une chute par exemple, la prise en charge du sénior est accélérée, ce qui permet une intervention rapide des secours. Le centre d’appel peut également alerter les proches du sénior, qui peuvent lui rendre visite très rapidement.
  • En cas d’isolement, de détresse ou de solitude, le sénior peut faire appel à la téléassistance. La possibilité d’échanger avec une personne lui confère un bien-être psychique, et un sentiment de sécurité de chaque instant.

Dans l’hypothèse où le sénior ne répondrait pas aux sollicitations du centre d’appel, ce dernier contacte immédiatement les secours.

Voici un résumé en vidéo de l’intérêt de la télé assistance par Consomag

YouTube video player

 

Choisir le meilleur dispositif de téléassistance pour personnes âgées

Avant de mettre en place un service de téléassistance, il est impératif de s’assurer qu’il correspond bien aux besoins du sénior. L’aménagement du logement entre également en compte lors du choix des équipements. En effet, un appartement particulièrement encombré ne sera pas propice à l’utilisation d’une télésurveillance.

Bon à savoir : l’avis d’un professionnel de santé peut vous aider à faire votre choix. N’hésitez pas à faire appel à un ergothérapeute pour vous conseiller, ce spécialiste étant habilité à intervenir auprès des personnes âgées. Sachez que son intervention peut faire l’objet d’une prescription par votre médecin.

En outre, il est essentiel de dresser la liste des personnes prioritaires à contacter dans l’entourage de la personne âgée. La proximité géographique du domicile du sénior peut être un élément de choix lors de l’élaboration de cette liste. Il est effectivement préférable que la personne prévenue puisse intervenir rapidement auprès de la personne âgée.

La télésurveillance doit également être adaptée à la personne âgée, à sa condition physique, à ses habitudes de vie, etc. Un sénior qui chute souvent nécessitera une télésurveillance intelligente. Ainsi, la détection automatique de mouvements inhabituels sera bien plus judicieuse qu’une téléassistance classique, nécessitant le déclenchement manuel de la victime.

En revanche, pour un sénior atteint de troubles de la mémoire ou de démence, la téléassistance vidéo sera conseillée. Elle assurera aussi bien la sécurité de la personne âgée, que la sérénité de ses proches.

Les malades d’Alzheimer sont sujets aux déambulations nocturnes, ce qui peut les conduire à errer dans la rue, avec les risques que cela implique. Dans ce cas, la téléassistance extérieure est particulièrement recommandée.

Enfin, le budget est un point essentiel, qui ne doit pas être négligé lors du choix du dispositif à installer. La téléassistance classique sera plus abordable que celles qui nécessitent un matériel spécifique coûteux.

 

Utiliser un équipement adapté à la téléassistance pour sénior

Différents niveaux de téléassistance existent, pour s’adapter au mieux aux besoins de la personne âgée. Le matériel nécessaire varie avec le type de service fourni.

 

Faire le choix d’une téléassistance traditionnelle

L’équipement classiquement utilisé pour la téléassistance  :

  • Un émetteur-récepteur que la personne âgée doit porter en permanence sur elle. Il peut s’agir d’un bracelet, d’une montre ou encore d’un médaillon, équipés d’un bouton. Ce dispositif d’alerte permet d’enclencher le système de mise en relation avec un téléassistant de la plateforme.
  • Un système de micro haut-parleur installé dans le logement du sénior. Il permet à la personne âgée de communiquer à distance avec le téléopérateur. Ce dispositif ne fonctionne qu’en cas d’activation par l’occupant du logement, qui pourra entendre et être entendu, via ces haut-parleurs.

 

Mettre en place une téléassistance automatisée

Ce système extrêmement perfectionné nécessite l’installation de capteurs dans chaque pièce du domicile du sénior. Ils détectent automatiquement les éventuels incidents dont la personne âgée peut être victime.

L’information est ensuite transmise à la centrale d’appel, qui intervient dans les mêmes circonstances qu’une téléassistance standard. Cette formule dispense ainsi la personne âgée de porter, en permanence, un émetteur-récepteur au poignet, ou autour du cou.

 

Investir dans une téléassistance mobile

Elle est particulièrement adaptée aux personnes âgées atteintes de troubles de la mémoire, qui se déplacent régulièrement à l’extérieur de leur domicile. La différence avec une télétransmission pour sénior classique réside dans le fait que la personne âgée doit s’équiper d’une balise GPS.

Ainsi, lorsque la personne s’éloigne de son domicile, elle est en mesure d’émettre un signal vers la plateforme d’appel, tout en étant géolocalisée. Les secours pourront rapidement déterminer son emplacement, afin de lui venir en aide.

 

Opter pour la Visio assistance

Légèrement plus perfectionnée que la téléassistance classique, celle-ci nécessite d’équiper le logement de caméras, et éventuellement de microphones.

Une application mobile est indispensable à son fonctionnement. Elle peut être installée par les soignants, les proches ou les membres de la famille.

Lorsque les caméras détectent des mouvements inhabituels ou anormaux, une alerte s’active sur l’application mobile. Les personnes contactées peuvent contrôler par vidéo la situation, et évaluer son urgence ou sa gravité.

 

Estimer le montant d’une téléassistance pour sénior

De nombreux organismes proposent des services de téléassistance pour séniors, tels que des sociétés privées ou des groupes associatifs. Afin de mettre en place une téléassistance, vous devrez souscrire un abonnement auprès de l’une de ces structures.

Bon à savoir : des communes et départements proposent la téléassistance pour séniors. Rapprochez vous de votre mairie pour obtenir les renseignements à ce sujet.

Pour obtenir les coordonnées des organismes proposant la téléassistance pour sénior, consultez l’annuaire des points d’information locaux.

Les bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) peuvent solliciter l’avis de l’équipe médico-sociale qui se déplace à leur domicile. En effet, elle est responsable de l’évaluation des besoins de la personne concernée, et peut aider à la mise en place d’une téléassistance.

Le tarif d’un abonnement de téléassistance varie selon les prestataires.

Si vous avez fait le choix d’une téléassistance avec options, ou d’un équipement très abouti, le coût sera plus élevé que pour un service standard. Cependant, tous les prestataires proposent des formules d’abonnement, mensualisées pour la plupart, afin de faciliter le paiement. Le prix de l’abonnement peut fluctuer entre 20 € et 50 € par mois, selon la formule choisie.

 

Les soutiens financiers à la mise en place d’une téléassistance pour sénior

Dans le cadre du maintien à domicile d’une personne âgée, celle-ci peut bénéficier de plusieurs aides pour mettre en place une téléassistance.

 

Les avantages fiscaux liés à la téléassistance pour sénior

Les services à la personne peuvent faire l’objet d’une défiscalisation, la téléassistance est donc concernée. Les personnes âgées imposables peuvent profiter d’un avantage fiscal à hauteur de 50 % du prix de l’abonnement. Pour les personnes non imposables, cette même somme sera remboursée par chèque ou virement, par le biais d’un crédit d’impôt.

Attention, le prestataire de téléassistance doit impérativement être agréé pour les services à la personne. Dans le cas contraire, le sénior ne pourra pas bénéficier de cette aide financière.

 

L’aide à l’aménagement du logement des personnes âgées de l’ANAH

L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) propose un dispositif pour venir en aide aux personnes âgées en perte d’autonomie. L’aide à l’aménagement du logement des personnes âgées permet d’adapter leur logement à leur situation, pour améliorer leur quotidien.

Attention, cette aide nécessite certaines conditions de revenus.

 

L’APA, pour les personnes âgées en perte d’autonomie

Lorsqu’un sénior est en perte d’autonomie, il peut percevoir l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), de la part du département. Dans ce cas, il est également en droit de demander la prise en charge du coût de la téléassistance à domicile.

Bon à savoir : l’attribution de l’APA dépend de vos revenus, une mise à jour est faite chaque année pour vérifier vos droits.

 

La PCH, pour les séniors en situation de handicap

La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide départementale. Elle prend en charge de façon partielle ou totale les dépenses d’une personne handicapée, sans condition de ressources. La mise en place de la téléassistance peut être financée par ce biais.

 

Les subventions des organismes privés

Certains organismes de retraite, comme la Carsat, ou d’autres caisses de retraite complémentaire, proposent une aide financière pour soulager les séniors à leur domicile. De la même façon, les caisses de mutuelles, comme la MSA, proposent également ce service.

Renseignez vous auprès de ces organismes pour connaître votre éligibilité, selon vos ressources, pour soulager votre quotidien.

 

Les autres aides

Il existe d’autres aides financières permettant de venir en soutien aux personnes âgées à leur domicile. N’hésitez pas à joindre la mairie de votre commune, ou le conseil départemental dont vous dépendez. Il est tout à fait possible que vous puissiez bénéficier d’une aide complémentaire.

 

📚 D’autres articles peuvent vous intéresser : dans le domaine de la sécurisation du logement des personnes âgées, d’autres aides peuvent être intéressantes.

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © Léna Constantin / Adobe

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question