Peut-on toucher le RSA en étant propriétaire ? Quelles sont les conditions à respecter ?

Il est possible de percevoir le Revenu de Solidarité Active (sous réserve de respecter les conditions de ressources du RSA) et ce même lorsque l’on est propriétaire d’un logement.

Par ailleurs, il faut savoir que dans ce cas particulier, la CAF applique systématiquement un forfait logement. Concrètement, cela signifie qu’une somme fixée par la CAF en fonction de la composition de votre foyer sera déduite du montant de votre RSA (en savoir plus).

Poursuivez la lecture de cet article pour connaître le fonctionnement du RSA pour les propriétaires.

RSA et propriétaire : les conditions

Le fait d’être propriétaire d’un ou plusieurs logements n’est pas incompatible avec l’éligibilité au Revenu de Solidarité Active.

Toutefois, pour bénéficier de cette aide sociale, vous devrez respecter toutes les conditions relatives à cette prestation, et notamment ne pas dépasser les plafonds de ressources fixés par la CAF (voir les ressources prises en compte pour le RSA). Or il faut savoir que les revenus immobiliers sont pris en compte dans le calcul effectué par la CAF.

Concrètement, cela signifie que si vous (ou une personne de votre foyer) possédez un logement ou un terrain mis en location, le total des loyers perçus devra être inférieur au montant du RSA qui correspond à votre situation pour que vous puissiez percevoir cette aide.

Il est donc important de renseigner les montants de vos revenus locatifs éventuels lors de votre déclaration trimestrielle pour le RSA, ces derniers impactant vos droits.

Voici les montants maximums du RSA auxquels vous pouvez prétendre si vous êtes propriétaire :

Composition du foyer Aucun enfant 1 enfant 2 enfants 3 enfants
Seul 506,46 € 725,16 € 865,01 € 1.095,22 €
Couple 725,16 € 865,01 € 1.037,65 € 1.267,68 €

Dans certains cas, il est possible de bénéficier d’une majoration du RSA notamment lorsqu’un parent se retrouve isolé (suite à une séparation, un décès, etc.). N’hésitez pas à consulter notre article sur le RSA majoré.

Enfin, sachez que si vous êtes propriétaire et éligible au RSA, la CAF déduit un forfait logement sur le montant de l’aide versée (voir ci-dessous), les montants indiqués dans le tableau ci-dessus prennent en compte la déduction du forfait logement.

 

Propriétaire et RSA : le forfait logement

Les personnes propriétaires d’un logement se voient systématiquement déduire une somme forfaitaire de leur RSA, et ce même lorsqu’elles sont hébergées à titre gratuit. C’est ce que l’on appelle le « forfait logement ».

Le montant de ce forfait logement correspond à un pourcentage du RSA et varie selon la composition du foyer. Plus le nombre de personnes composant le foyer est important, plus ce pourcentage est élevé.

Voici les montants du forfait logement pour le RSA :

  • 69,06 euros pour une personne seule : 12 % du RSA pour un foyer composé d’une personne
  • 138,12 euros pour 2 personnes : 16 % du RSA pour un foyer composé de deux personnes
  • 170,93 euros pour 3 personnes ou plus : 16,50 % du RSA pour un foyer composé de trois personnes ou plus

Par exemple, si vous vivez seul(e), la CAF déduit 12% de votre RSA au titre du forfait logement, soit 69,06 euros par mois. Si vous vivez en couple et n’avez pas d’enfant, la CAF déduit 16 % du RSA, soit 138,12 euros par mois.

D’autres articles sur les conditions particulières pour le RSA peuvent vous intéresser :

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute …

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question