Pilule intégralement remboursée : toutes les femmes de moins de 25 ans y ont droit à partir de 2022

Selon les situations, il est possible de bénéficier de soins médicaux gratuits. 3 millions, c’est le nombre potentiel de jeunes femmes âgées de 25 ans et moins, concernées par le nouveau dispositif de contraception gratuite.

Entrée en vigueur le 1er janvier 2022, la prise en charge intégrale de la contraception pour les jeunes femmes de 18 à 25 ans avait été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale dès le mois d’octobre.

Olivier Véran, ministre de la Santé, a précisé que cette mesure avait pour objectif de lutter contre “le recul” de la contraception chez les jeunes femmes dû au “renoncement pour raisons financières”. 

Quelles conditions pour obtenir la pilule gratuite ? Comment se procurer la pilule sans payer ? Quels sont les autres modes de contraception remboursés ? Voici ce qu’il faut savoir à propos de la pilule contraceptive mise à disposition gratuitement pour les femmes de moins de 25 ans.

Pilule gratuite pour les moins de 25 ans : quelles sont les conditions ?

Jusqu’à présent, la pilule contraceptive était accessible gratuitement uniquement pour les femmes mineures. Désormais, toutes les femmes jusqu’à 25 ans peuvent se voir délivrer gratuitement la pilule contraceptive. 

Les pilules de 3e et de 4e génération ne sont pas concernées par la prise en charge à 100% jusqu’à 25 ans. Seules les femmes prenant une pilule hormonale de 1ère ou de 2ème génération peuvent en bénéficier. Vous pouvez consulter la liste des pilules et leur génération sur ce lien.

 

Une ordonnance pour obtenir la pilule contraceptive gratuitement

La condition pour obtenir la pilule contraceptive sans frais est de détenir une prescription médicale. Il faut donc prendre rendez-vous pour une consultation.

Outre l’entretien médical avec un professionnel de santé, des analyses médicales (bilan sanguin) sont en général prescrites. Ces analyses font partie du processus normal pour une prescription de contraception.  

 

Le remboursement à 100% de la pilule contraceptive

Les frais liés à la consultation ainsi qu’aux éventuels examens biologiques nécessaires à la prise de la pilule sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie et bénéficient du Tiers payant.  

Jusqu’ici, pour les femmes majeures de moins de 25 ans, l’achat de la pilule n’était remboursé qu’à hauteur de 65 %. Le remboursement de la pilule contraceptive leur est maintenant accessible à 100%. 

Bon à savoir : il ne faut pas confondre la pilule contraceptive avec la pilule dite  “du lendemain”. La pilule du lendemain est une contraception d’urgence, gratuite pour les mineures, qui s’obtient en pharmacie sans ordonnance.

 

Comment se procurer la pilule sans payer ?

Pour se procurer la pilule gratuitement, il est obligatoire de présenter une ordonnance. On peut se procurer une ordonnance auprès d’un médecin, d’une sage-femme, d’un centre de planification (Planning familial) et d’un CPEF (Centre de planification et d’éducation  familiale).

Une fois l’ordonnance obtenue, il suffit de se rendre en pharmacie pour obtenir la pilule. Comme ce contraceptif est gratuit si vous avez moins de 25 ans, vous n’avez rien à débourser, car c’est un achat 100% remboursé qui bénéficie du tiers payant. Vous êtes donc dispensée de l’avance des frais médicaux. 

 

Contraception gratuite  : quels sont les dispositifs proposés ?

La pilule n’est pas le seul contraceptif entièrement remboursé pour les femmes de moins de 25 ans. En effet, il est possible d’accéder gratuitement à d’autres modes de contraception tels que l’implant contraceptif hormonal, le stérilet et le diaphragme.

Pour ces autres contraceptifs, il faut également détenir une ordonnance. Les actes et consultations liés à la pose (au changement ou au retrait) d’un contraceptif sont pris en charge au même titre que le contraceptif lui-même.  

En revanche certains contraceptifs, disponibles en pharmacie sur ordonnance, ne sont pas remboursés (ou pas intégralement) par la Sécurité sociale :

  • Les pilules de 3 et 4e générations ; 
  • Les patchs contraceptifs ;
  • Les anneaux vaginaux ;
  • Les capes cervicales. 

Les contraceptifs disponibles sans ordonnance, en pharmacie, en grande surface ou en distributeur ne sont pas remboursables :

  • Les spermicides ;
  • Les préservatifs féminins ;
  • Les préservatifs masculins. 

Bon à savoir : les préservatifs masculins des marques “Eden” et “Sortez couverts !” sont remboursés à hauteur de 60 % sur prescription médicale.

 

La pilule gratuite pour les mineures : pas de changement

L’extension de la gratuité de la pilule pour les femmes jusqu’à 25 ans ne remet absolument pas en cause la pilule gratuite pour les mineures.

Depuis 2013, les jeunes filles de 15 à 18 ans ont accès à la pilule gratuite. En 2020, le dispositif a été étendu aux mineures de moins de 15 ans, dans le but de faire baisser le nombre d’IVG chez les très jeunes filles. 

 

Les aides pour la prise en charge des frais de santé

Afin de lutter contre le non-recours aux soins, des aides pour bénéficier de soins gratuits existent. Nous vous conseillons de consulter les ressources suivantes :

le forum
Une question à poser ? Un problème à soulever ? Toute une communauté à votre écoute ...

Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question