Pension d’invalidité catégorie 3 : à quoi ça correspond ? Quels sont les droits et les aides correspondants ?

En France, il existe 3 niveaux d’invalidité définis par la Sécurité sociale, chaque catégorie ouvrant des droits spécifiques.

La catégorie 3 concerne les personnes invalides qui sont dans l’incapacité absolue d’exercer une profession ET dans l’obligation d’avoir recours à l’assistance d’une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie (voir les détails).

Elle permet de bénéficier :

Par ailleurs, selon les cas, la pension d’invalidité peut être cumulée avec d’autres aides :

Poursuivez cet article pour connaître tous les droits liés à l’invalidité catégorie 3. Nous vous détaillons également les critères pour être reconnu en invalidité de 3ème catégorie.

Invalidité catégorie 3 : critères et définition

En France, lorsque les capacités de travail d’une personne sont réduites d’au moins 2/3 suite à une maladie ou un accident qui ne sont pas d’origine professionnelle, cette dernière peut être reconnue invalide.

Cette reconnaissance d’invalidité lui donne alors des droits distincts en fonction de la catégorie à laquelle elle appartient.

La catégorie 3 représente le niveau le plus important d’invalidité défini par la Sécurité sociale. Elle concerne les personnes qui sont à la fois :

  • Absolument incapables d’exercer une profession
  • Dans l’obligation d’avoir recours à l’assistance d’une tierce personne pour effectuer les actes ordinaires de la vie

Invalidité catégorie 3 : les infos clés

  • La démarche : pour être reconnu en invalidité de catégorie 3, vous devrez respecter une procédure précise. C’est en effet le médecin-conseil de la CPAM qui détermine votre catégorie d’invalidité (voir les détails)
  • La durée : même si vous avez été reconnu en invalidité 3ème catégorie, ce classement n’est pas définitif. En effet, une personne invalide peut passer d’une catégorie à l’autre en fonction de l’évolution de son état de santé.
  • Les droits : le classement en invalidité catégorie 3 ouvre des droits spécifiques (tous les détails plus bas)

 

Pension d’invalidité catégorie 3 : quels montants ?

Les personnes qui sont reconnues en invalidité catégorie 3 peuvent percevoir une pension d’invalidité sous certaines conditions.

Le montant versé sera fonction du salaire moyen perçu au cours des 10 meilleures années de travail du bénéficiaire.

Ce salaire moyen est ensuite multiplié par 50% afin d’obtenir le montant de référence de la pension d’invalidité. Enfin, ce montant est majoré de 40% au titre de la majoration pour tierce personne (voir ici).

La pension d’invalidité catégorie 3 s’élève entre 1.420, 37 et 2.840,41 euros. Vous pouvez estimer vos droits en utilisant ce simulateur.

La pension d'invalidité

 

Invalidité 3ème catégorie et majoration tierce personne

Si vous êtes en invalidité catégorie 3, vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide financière en plus de votre pension d’invalidité. Il s’agit de la majoration tierce personne (MTP).

Pour cela, une condition : avoir besoin de l’assistance d’une personne extérieure pour accomplir les gestes de la vie quotidienne.

La MTP est une aide versée mensuellement à ses bénéficiaires, pour une durée initiale de 5 ans. Elle peut suspendue ou renouvelée selon l’évolution de l’état de santé.

Son montant est de 1.125,29 euros.

Majoration pour tierce personne

 

Invalidité 3 : la Carte Mobilité Inclusion

Les personnes classées en invalidité catégorie 3 peuvent demander à la MDPH une Carte Mobilité Inclusion (CMI).

Cette dernière, qui remplace progressivement l’ancienne Carte invalidité depuis 2017, ouvre des avantages spécifiques en fonction du degré du handicap (priorités dans les lieux publics, avantages fiscaux, etc.).

Carte mobilité inclusion

 

Catégorie 3 invalidité et Allocation Supplémentaire d’Invalidité

En invalidité catégorie 3, vous pouvez percevoir l’allocation supplémentaire invalidité (ASI) en plus de votre pension d’invalidité si vous respectez les conditions d’âge, de ressources et de résidence relatives à cette aide. Cela est également le cas pour les personnes en invalidité catégorie 2.

Il s’agit d’une allocation complémentaire visant à garantir un minimum de ressources.

Son montant varie selon les ressources du bénéficiaire et la composition de son foyer. Il s’élève à 839,46 euros par mois au maximum.

Allocation supplémentaire invalidité

 

Catégorie 3 et AAH en complément de la pension d’invalidité

En invalidité catégorie 3, vous pouvez percevoir l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) en plus de votre pension d’invalidité si le montant de cette dernière est inférieur au montant de l’AAH (cela est également valable si vous percevez une pension d’invalidité de catégorie 1).

Dans ce cas, vous percevrez l’AAH en complément jusqu’à atteindre le montant maximum de cette aide, soit 903,60 euros par mois. Attention, vous devez remplir toutes les conditions relatives à l’AAH pour bénéficier de ce cumul.

Cumul pension d'invalidité catégorie 3 et AAH

 

Invalidité catégorie 3 et PCH

La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide financière versée par le département et personnalisée en fonction des besoins du bénéficiaire.

Elle peut prendre différentes formes : aide humaine, aide technique, aide liée au transport, etc.

Elle peut être cumulée avec la pension d’invalidité.Pour en bénéficier, vous devrez vous adresser à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) dont vous dépendez.

Aide PCH

Crédit photo : © StockUnlimited

Laisser une réponse

À quelles aides sociales avez-vous droit ? Simulation gratuite
Posez votre question